dièses, un nouveau média contre les discriminations

Soutenez dieses.fr, une nouvelle revue en ligne contre les discriminations et les préjugés.

Visuel du projet dièses, un nouveau média contre les discriminations
Échoué
39
Contributeurs
04/06/2020
Date de fin
5 350 €
Sur 20 000 €
27 %
Antiracisme
Féminisme
LGBTQ+

dièses, un nouveau média contre les discriminations

dièses, c’est un projet de média en ligne pour s'informer de manière constructive sur les questions de préjugés et de discriminations.

dièses est né d’un sentiment partagé par des journalistes, des universitaires et des internautes : alors que nous sommes aujourd'hui noyés sous les informations, il reste toujours très difficile de trouver des contenus à la fois accessibles et de qualité sur ces sujets. Les questions de discriminations sont en effet trop souvent abordées par des personnes qui ne s'y intéressent pas, et/ou qui se contentent de réagir à l’actualité sans considérer ces thèmes avec l'attention qu'ils méritent.

De son côté, dièses souhaite vous donner les moyens de comprendre ces questions sensibles, et ce sans faire de la course au clic une priorité. Décryptages de l’actualité, enquêtes journalistiques, réflexions théoriques, témoignages, initiatives, entretiens... dièses entend donner la parole à des personnes qui connaissent leur sujet, dont la pensée suscite la réflexion, et qui sont trop souvent absentes des médias actuels.

 

L'objectif de dièses : vous proposer une lecture inédite des discriminations en conjuguant trois perspectives complémentaires : entendre, comprendre et agir !

 

Parce que nous voulons rester ouvert à vos interrogations et à ce qui se fait par ailleurs, dièses, ce sera également :

  • une revue du web, pour lutter contre l'éparpillement des contenus de qualité
  • un espace dédié à toutes les questions que vous nous enverrez, et auxquelles nous répondrons de manière régulière sur le site
  • mais aussi, la possibilité pour vous de donner votre avis sur ce que nous publions !

 

 

dièses, pourquoi ?

 

Pour prendre du recul sur l'actualité

Les questions de discrimination sont trop souvent traitées dans la presse de façon précipitée, et parfois même par des personnes que les discriminations indiffèrent. Difficile alors d'espérer comprendre quoi que ce soit à ces sujets.

Notre promesse : Prendre le temps ! Le temps de mener des enquêtes journalistiques longues, le temps de décortiquer patiemment l’actualité, le temps d’entendre des points de vue et des ressentis différents, d’exprimer des doutes et des interrogations, de chercher ensemble des solutions réelles et inhabituelles...

Pour réfléchir simplement sur les préjugés

Les réflexions qui sont menées sur ces sujets méritent souvent d'être plus connues – elles ont en effet souvent les moyens de nous étonner. Mais ces écrits ne sont pas toujours très simples à lire ou à trouver, et ils sont donc régulièrement ignorés (ou pire, déformés !).

Notre promesse : Aborder ces questions de manière simple mais pas simpliste, et ce afin de contribuer aux réflexions qu’on peut porter dessus. 


Pour ne plus opposer les discriminations entre elles

Les discriminations ont toutes leurs spécificités – mais elles ont aussi beaucoup de points communs. Or les luttes contre les différentes formes de discrimination sont parfois opposées les unes aux autres, voire mises en concurrence. La conséquence est alors plutôt la division que l’union.

Notre promesse : Aborder toutes les formes de stigmatisation sur une même plateforme, et rapprocher des causes qui tendent parfois à s’opposer. En publiant des universitaires, ainsi que des personnes qui sont engagées contre les discriminations et celles qui en subissent les conséquences au quotidien.

Pour rendre toutes les discriminations visibles

Dans toutes les sociétés, il existe des formes de discrimination qui sont particulièrement peu remises en question, et qui ne cessent de se reproduire.

Notre promesse : Rendre visibles toutes les discriminations ! Les discriminations et les préjugés qui touchent les individus les plus pauvres, ou les personnes atteintes de troubles psychiques, sont par exemple trop souvent ignorés.

 

Pour inspirer une évolution positive

On insiste souvent sur les violences, les injustices et les blessures qui entourent ces questions – et à raison. On oublie par contre trop souvent de discuter des idées les plus convaincantes pour remédier à ces situations, et ce alors que ces idées existent.

Notre promesse : Contribuer à rendre plus visibles les initiatives anti-discriminations qui fonctionnent – et ce aussi bien pour s’en inspirer que pour se donner des forces.

 

 

dièses, c'est qui ?

 

L'équipe se compose aujourd'hui de deux personnes.

Paul Tommasi« Je pense pouvoir dire que j'ai pensé, dit et même écrit beaucoup de bêtises sur ces questions par le passé ! Cette conscience me pousse aujourd'hui à toujours m'interroger, et à lire de manière compulsive tout ce qui s'écrit sur ces sujets. C'est pour pouvoir prendre ce temps, ainsi que pour pouvoir m'investir dans des projets qui m'importent réellement, que j'ai préféré quitter HEC il y a quelques années. Ce sont donc mes propres limites, ainsi que celles que j'ai pu voir dans la presse (il m'est arrivé d'y publier – Causette, L'Express, Esprit, Rue89...), qui me poussent depuis plus d'un an à réfléchir sur ce projet. Avec une obsession : comprendre comment lutter contre les discriminations et les préjugés qui frappent le quotidien de tant de monde aujourd'hui – y compris parmi mes proches. »


Nolwenn Anier

« Ma formation universitaire en psychologie m’a poussée à vouloir aujourd’hui lutter activement contre les préjugés et les discriminations. En premier lieu est venue une prise de conscience : celle de l'influence qu'a la société sur nos comportements personnels. Cette prise de conscience me donne aujourd'hui envie de comprendre les raisons qui nous poussent parfois à nous éloigner les uns des autres. Mes recherches autour des discriminations m’ont particulièrement convaincue de la nécessité de remettre en question la manière dont on explique parfois ces phénomènes, pour mieux comprendre comment agir contre ceux-ci ! Puis est venue la frustration : celle de voir le peu d’importance qui est accordée à la parole universitaire (et, plus globalement, aux paroles informées) sur ces thématiques. C’est pour ces raisons que je m’investis aujourd’hui dans dièses, avec un objectif : permettre une réflexion de qualité et une action concrète contre toute forme de stigmatisation ! »


dièses, aujourd'hui, ce sont aussi plus de quarante universitaires, journalistes et personnes du monde associatif qui ont décidé de signer une tribune pour soutenir le projet... et la liste des personnes impliquées dans dièses grandit tous les jours !


 

> Pour lire cette tribune <


 

dièses, c'est quand ?

 

Le site est actuellement en cours d’élaboration. Une première vingtaine d’articles ont aussi été reçus pour le site.

dièses devrait être mis en ligne d'ici fin 2020.

À quoi servira la collecte

Vos contributions sont décisives pour la suite du projet ! C'est en effet votre soutien qui peut nous permettre :

  • de vous proposer un contenu libre, gratuit et sans publicité
  • de concevoir un site très simple à utiliser, y compris pour les personnes moins habituées aux sites d'informations
  • de vous proposer aussi souvent que possible de belles productions, qui demandent du temps et des moyens : dossiers, enquêtes, vidéos, podcasts (sans oublier quelques surprises que nous prévoyons pour vous)...
  • de rémunérer (si possible !) des personnes qui s'investiront dans dièses
  • de répondre régulièrement aux questions que vous nous enverrez sur les discriminations, pour que ce projet soit aussi le vôtre

Tous les dons pour notre projet seront défiscalisés à 66%. Concrètement, cela signifie qu'un don de 100€ peut ainsi ne vous coûter que 34€.

 

Ce n'est qu'avec votre soutien que nous pouvons atteindre nos objectifs. N'hésitez donc pas à prendre quelques minutes pour parler du projet à vos proches et les mobiliser ! Ce sont vos contributions qui feront la différence.

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux