Aller au contenu

Digesteur

Réaliser un documentaire,inhérent à la construction d'un digesteur,principe de la méthanisation,se former à son utilisation,en Inde,afin d'en construire un,à Agoué,un village situé à la frontière du Togo et du Bénin,en Afrique.

Visuel du projet Digesteur
Cross circleÉchoué
1
Contributeur
14/02/2012
Date de fin
10 €
Sur 1 000 €
1 %

Digesteur

Lors de mon premier voyage en Inde, j'ai rencontré de nombreuses familles.

Premièrement, le Dr SHrikanth fut très interessé par mon projet de méthanisation, étant donné qu'il y réfléchissait, lui-même, à l'époque. Il contacta un douzaine de spécialistes, docteurs, responsable du département forestier du Karnataka, devant lesquels je pus expliquer le souhait de maîtriser la construction d'un digesteur.

 

 

Le constat des déchets dans la forêt indienne était plus qu'insoutenable. Nous avons insisté, lors de notre réunion, sur le fait de sensibiliser les populations autochtones sur le respect de la Terre-mère, ce qui dans un pays épris de spiritualité, me semblait évident, et ce, pour les différents couches de la population.

 

L'Inde et l'Afrique ont respectivement, des ethnies diverses sur leur territoire. Il est alors nécessaire de les informer, dans leur langue, ou patois régional, ce qui nécessite la participation des autochtones de chaque région.

La méthanisation est vraiment efficace dans le cadre agricole,de ce fait,nous optimisons les graines à germer.La raison pour laquelle nous réaliserons une maquette d'un germinoir géant,avec des objets de la vie quotidienne,et de récupération, ainsi qu'un répertoire des graines comestibles.

 

 

Un homme, cependant, sorti du lot, mon ami Dr Rajesh Bayari,qui avait déjà conçu le digesteur à ces 18 ans, et adapté un moteur de moto, en générateur, fit ainsi, bénéficié du gaz (méthane) pour  cuire ses aliments, ainsi que de l'éléctricité, la maison familiale, au milieu de la jungle ( j'y cherche encore Mowgli, à vrai dire).

 

L'insalubrité des villages, causés par le traitement hasardeux de déchets, et les conditions difficiles d'accès à l'électricité étant similaires en Afrique, à Agoué, situé à la frontière du Togo, et du Bénin. Nous avons conclu avec Dr Rajesh Bayari, une coopération sur ces points cruciaux, pour l'avancée d'une civilisation. Que les villages puissent profiter de cette base de développement, et acquérir des repères quant à leur hygiène (santé), et à leur source d'énergie. Qu'ils comprennent qu'aller aux toilettes, se laver le visage, laver le linge, produisent des eaux vannées, qui sont une source d'énergie inestimable.

 

                        

 

 

Le processus de la méthanisation est respecté par notre corps, alors son application à une échelle macrocosmique demeure plus qu'évidente. C'est la raison pour laquelle nous sommes déterminés à concrétiser l'assainissement des villages, pour la production énergétique.

 

Qui suis-je ?

Bonjour, je m'appelle Koufeidji Olalekan.Je suis un autodidacte de 33 ans. J'ai fait divers métiers, caissier à la banque, livreur à jet services, surveillant dans un collège ZEP, et surtout du "porte à porte", c'est ce métier qui m'a le plus appris. J'ai vendu toutes sortes de produits de télécommunications, d'énergies, pour des multinationales. J'avais toujours au fond de moi, cette sensation que quelque chose n'était pas claire. Je ressentais une aversion contre ce que je représentais, le commercial chiant qui est persuadé que son produit changera le monde. Cependant,les gens sont pleins d'amour, malgré le monde de brutes dans lequel on voudrait nous faire évoluer. Beaucoup m'ont hurlé de changer de métier. Cela dit, s'ils me l'avaient dit calmement, j'aurai certainement obtempéré. 

 

Quoiqu'il en soit, j'ai donc décidé, au début de l'année, de ne faire que des actions, dont mon âme a réellement l'attrait.

 

Mettre mon énergie dans les projets emmagasinés dans mon PC sont ma seule raison de vivre désormais...

 

À quoi servira la collecte

Ils serviront à payer le billet pour l' Inde de 42795 roupies,soit 652 euros.

Le visa d'urgence s'élève à 103 euros.

Il faut également payer les frais du caméraman qui se chargera d'immortaliser les différents phases de travail, armé de sa caméra pro, soit 250 euros (transport de Kudal-Udupi-Mumbai=100 euros environ pour les transports,et 150 euros pour les sessions tournage,et montage).

 

Ce tournage permetttra de réaliser un documentaire sur la construction d'un digesteur, pour l'équipement des prochains sites en Inde, mais également, à Agoué. Le traitement des déchets faisant défaut dans ces 2 pays, il est optimal de pouvoir valoriser les déchets organiques, et de surcroît, produire de l'énergie. Le talon d'Achille de ces régions enclavées, étant l'électricité, nous ferons ainsi d'une pierre deux coups. C'est à dire un départ espéré avant mi-février, pour avoir le temps d'oeuvrer avant l'arrivée de la mousson.

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 €

Le nom des kisskissbankbankers figurera dans le générique de fin du documentaire,

Pour 10 €

vous pourrez disposer d'un exemplaire du DVD + la contrepartie précédente.
  • Disponibilité : 5/5

Pour 20 €

Constitution d'un répertoire de graines comestibles + contreparties précédentes

Pour 50 €

Rencontre avec les kisskissbankbankers afin qu'ils prennent connaissance en détail de toutes nos entreprises + contreparties précédentes

Pour 100 €

Formation à la construction d'un germinoir géant + contreparties précédentes
  • Disponibilité : 1/1

Pour 250 €

Un digesteur sur le site de votre choix,en France ou ailleurs + contreparties précédentes
  • Disponibilité : 1/1

Pour 600 €

logé,nourrit, lors de la découverte du site en Afrique, et constat de l'efficacité du digesteur + contreparties précédentes
  • Disponibilité : 1/1

Faire un don

Je donne ce que je veux