Dos lid fun der mamen - La chanson de ma mère

Ma goutte d'eau dans l'océan du patrimoine de la culture yiddish

Visuel du projet Dos lid fun der mamen - La chanson de ma mère
Réussi
157
Contributions
11/05/2018
Date de fin
7 109 €
Sur 6 500 €
109 %

Dos lid fun der mamen - La chanson de ma mère

<p><em>&quot;J&rsquo;ai pris le d&eacute;cision d&rsquo;enregistrer un album de chansons yiddishs.<br />Ces chansons qui ont accompagn&eacute; mon enfance, ma m&egrave;re les chantait mais elle s&rsquo;arr&ecirc;tait souvent d&egrave;s le premier couplet, gorge serr&eacute;e et larmes aux yeux. Parmi les chansons qu&rsquo;elle me chantait, deux sont totalement in&eacute;dites et inconnues.<br />Il ne faut pas qu&rsquo;au patrimoine yiddish manque une seule pi&egrave;ce de ce qui est encore enfoui dans les m&eacute;moires, ici en l&rsquo;occurrence, dans la mienne. Je me dois donc de r&eacute;aliser ce CD.&quot;&nbsp; </em>Bielka</p><p><strong>Qui sommes-nous ?</strong></p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/498040/Bielka_repetition2-1521481661.jpg" /></p><p><strong>Bielka</strong></p><p><strong>Chant </strong></p><p><a target="_blank" href="http://bielka.org/">http://bielka.org</a></p><p>De cette voix surprenante qu&#39;ont les femmes des Balkans &agrave; l&#39;Oural, Bielka entonne tour &agrave; tour un chant russe, une m&eacute;lop&eacute;e caucasienne, une berceuse rromani, une pri&egrave;re o&ugrave; se m&ecirc;le le yiddish ou le jud&eacute;o-espagnol. Elle donne aux m&eacute;lodies les plus simples la dimension du chant profond.</p><p>Pour plus de d&eacute;tails sur Bielka voir la pr&eacute;sentation du profil.</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/497956/nicolas_girandole-1521474418.jpg" /></p><p><strong>Nicolas Kedroff</strong></p><p><strong>Balala&iuml;ka</strong></p><p><a target="_blank" href="http://www.labalalaika.com">http://www.labalalaika.com</a></p><p>Issu d&#39;une famille de c&eacute;l&egrave;bres artistes russes, Nicolas Kedroff consacre avec passion sa vie &agrave; la balala<strong>&iuml;</strong>ka. Sa r&eacute;putation est internationale. Il est laur&eacute;at du concours &quot;La Coupe du Nord&quot; (Russie), et m&egrave;ne une activit&eacute;s p&eacute;dagogique ainsi que de soliste en France et &agrave; l&#39;&eacute;tranger. Il fut notamment plusieurs fois l&#39;invit&eacute; de l&#39;Orchestre National Russe&nbsp; Ossipov. En 2001, il est d&eacute;cor&eacute; Chevalier de l&#39;Ordre des Arts et des Lettres.</p><p>Il rencontre Bielka au cabaret Balala&iuml;ka au d&eacute;but des ann&eacute;es 90 et depuis lors il collabore &agrave; bon nombre de ses projets.</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/497961/charles_GP_2-1521474485.jpg" /></p><p><strong>Charles Rappoport</strong></p><p><strong>Violon</strong></p><p><a target="_blank" href="https://www.facebook.com/people/Charles-Rappoport/717978267">https://www.facebook.com/Charles-Rappoport</a></p><p>Violoniste, mandoliniste, pianiste, Charles Rappoport participe &agrave; de nombreux concerts au sein de diff&eacute;rentes compagnies&nbsp;: Th&eacute;&acirc;tre en l&rsquo;air, Shpilkes, Cigarillos en el strudel, Klezmer Kaos&hellip; Il enseigne le violon au Centre d&rsquo;Animation Solidarit&eacute; Ang&egrave;le Mercier (Paris 19e), donne des stages de violon klezmer &agrave; la Maison de la Culture Yiddish, a particip&eacute; &agrave; des bandes sons de films&nbsp;: &laquo;Le chat du Rabbin&raquo;, &laquo;Serge Gainsbourg , vie h&eacute;ro&iuml;que&raquo; de Joann Sfar, &laquo;N&rsquo;oubliez pas que cela fut&raquo; de St&eacute;phan Moszkowicz...</p><p>Il rencontre Bielka au moment de la reprise de son spectacle &quot;La belle et le tailleur&quot;, pour une repr&eacute;sentation &agrave; La parole errante de Montreuil.</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/498041/gheorghe_repetition3-1521481687.jpg" /></p><p><strong>Gheorghe Ciumasu</strong></p><p><strong>Accord&eacute;on</strong></p><p><a target="_blank" href="https://gheorgheciumasu.com/">https://gheorgheciumasu.com/</a></p><p>Fort de 10 ann&eacute;es comme interpr&egrave;te de bal et enseignant d&#39;accord&eacute;on en Moldavie, il arrive en France en 2001. Il d&eacute;veloppe son activit&eacute; d&rsquo;interpr&egrave;te (musiques traditionnelles des pays de l&rsquo;Est, Klezmer et r&eacute;pertoire yiddish...) en se produisant dans diff&eacute;rents contextes : restaurants (Le Train Bleu, Chez Raspoutine, La Mascotte &agrave; Paris, Le Cheval blanc &agrave; Strasbourg), salles de concerts (la Cit&eacute; de la Musique, la Coupole, le Th&eacute;&acirc;tre Essa&iuml;on, les Trois baudets, la Maison de la culture Yiddish), cha&icirc;ne de t&eacute;l&eacute;vision Paris Premi&egrave;re, R&eacute;seau culturel fran&ccedil;ais &quot;Roumanie &amp; Moldavie&quot;.</p><p>Il vient de rencontrer Bielka et s&#39;engage dans ce projet de valorisation de chansons du r&eacute;pertoire yiddish.</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/497965/Cd_yankele-1521474592.jpg" /></p><p><strong>Et l&rsquo;ensemble Yankele participera &agrave; quelques chansons</strong></p><p><a target="_blank" href="http://www.yankele.net/">http://www.yankele.net/</a></p><p>&laquo;Ce sont cinq amis, cinq musiciens unis comme les cinq doigts d&rsquo;une main de virtuose qui jouerait une musique sans fronti&egrave;res, sans limites, la musique klezmer, la musique des communaut&eacute;s juives de l&rsquo;Europe de l&rsquo;Est. Ils perp&eacute;tuent la tradition du &ldquo;peuple errant&rdquo;, impr&eacute;gn&eacute;e de tous les rythmes du monde, tous les modes, toutes les m&eacute;lodies rencontr&eacute;es sur sa route (...) Yankele veut dire <em>Petit Jacques </em>en yiddish, mais grand est leur art. Venus d&rsquo;horizons tr&egrave;s diff&eacute;rents, classique, jazz, chanson, bossa nova, ils unissent leur talent et leurs instruments - et s&rsquo;amusent m&ecirc;me &agrave; donner de la voix - pour &eacute;panouir leur cr&eacute;ativit&eacute; (...) YANKELE y exprime sa personnalit&eacute; avec tendresse, avec humour et g&eacute;n&eacute;rosit&eacute;&raquo;. Georges Moustaki</p><p>&nbsp;</p><p><em>Bruno Girard a eu la gentillesse de faire l&#39;arrangement de la chanson de ma m&egrave;re, dont il jouera la partie violon, la partie piano sera jou&eacute;e par Denis Cuniot.</em></p><p><strong>Denis Cuniot</strong></p><p><a target="_blank" href="http://www.deniscuniot.fr/">http://www.deniscuniot.fr/</a></p><p>Il est l&rsquo;un des principaux initiateurs du renouveau et de la reconnaissance de la musique Klezmer en France en co-fondant un duo avec Nano Peylet (clarinettiste du groupe Bratsch). Apr&egrave;s une solide formation classique, Denis Cuniot m&egrave;ne en parall&egrave;le une carri&egrave;re de professeur de musique puis de directeur de conservatoire et de pianiste dans le domaine du jazz et des musiques improvis&eacute;es, participant notamment au groupe &laquo;&nbsp;L&ocirc;&nbsp;&raquo;, &agrave; Bekummernis, &agrave; diff&eacute;rents orchestres de Pablo Cueco (Quintet, Octet, 89 Variations, Blue rail...) et au trio de Michael Nick.</p><p><strong>Bruno Girard </strong></p><p>Il commence &agrave; apprendre du jouer du violon &agrave; l&#39;&acirc;ge de 9 ans, il n&#39;aimait pas lire la musique et apprenait par c&oelig;ur les morceaux qu&#39;il devait r&eacute;p&eacute;ter pour son professeur, il ne se sentait pas destin&eacute; &agrave; atteindre la gloire ou l&#39;honneur en mati&egrave;re de musique classique, apr&egrave;s des &eacute;tudes de biologie il travaille comme chercheur. Il joue cependant pour son plaisir et rencontre des musiciens improvisateurs fran&ccedil;ais et se produit dans plusieurs formations de jazz et free-jazz ce qui marque son jeu de mani&egrave;re d&eacute;terminante, puis c&#39;est la formation de Bratsch en 1973, violoniste du groupe, il chante la tradition yiddish et la musique tsigane.</p><p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p><strong>Par vos dons, vous serez co-producteurs d&rsquo;un CD de dix ou douze chansons </strong>interpr&eacute;t&eacute;es par Bielka qui entrem&ecirc;le les langues russe et yiddish selon la tradition juive de Russie.</p><p><br /><strong>R&eacute;aliser un CD de qualit&eacute; n&eacute;cessite de nombreuses comp&eacute;tences et moyens techniques.</strong></p><p>Il y a la musique, d&rsquo;abord&nbsp;: la r&eacute;mun&eacute;ration des musiciens et arrangeurs.</p><p>La technique du son : prise de son et mixage.</p><p>Puis la post-prod&nbsp;: livret, mastering.</p><p>Et enfin la promotion et la diffusion une fois le CD r&eacute;alis&eacute;&nbsp;!</p><p><strong>Le co&ucirc;t total pour ce projet est de 23 500&euro;.</strong></p><p><u>Nous faisons appel &agrave; votre participation pour la somme de 6500&euro;.</u></p><p><em>L&#39;association Coriandre qui produit le CD percevra l&#39;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte.</em></p><p><strong>D&eacute;tail du financement</strong></p><p>La collecte servira principalement &agrave; payer les charges sociales des musiciens qui participeront &agrave; l&rsquo;enregistrement.</p><p>(le montant brut des salaires des musiciens s&rsquo;&eacute;levant &agrave; 15 000&euro;)</p><p><strong>Si la somme demand&eacute;e est d&eacute;pass&eacute;e</strong></p><p>Cela nous permettra de financer&nbsp;:</p><p>Les salaires des musiciens&nbsp;: environ 7000&euro;</p><p>Prise de son et mixage&nbsp;: 4000&euro;</p><p>Pressage et livret&nbsp;et la post-production (montage, codage, mastering) : 2000&euro;</p><p>Ainsi peut &ecirc;tre que les frais de SDRM obligatoires qui devraient s&rsquo;&eacute;lever &agrave; environ 2000&euro; pour le pressage de 1000 CDs.</p><p>Au del&agrave;, cela nous permettra de financer la promotion de l&rsquo;album en r&eacute;alisant un clip vid&eacute;o, et en r&eacute;mun&eacute;rant une personne d&eacute;di&eacute;e &agrave; la communication si utile pour organiser des concerts, et ainsi promouvoir la culture yiddish.</p><p><strong>Merci &nbsp;d&rsquo;avance &agrave; tous les kisskissbankers qui nous aideront &agrave; r&eacute;aliser ce beau projet.</strong></p><p>L&#39;enregistrement commencera fin mai / d&eacute;but juin 2018.</p><p><strong>Le CD sortira, si tout va bien, en novembre 2018.</strong></p>

Choisissez votre contrepartie

10 €

Mes remerciements sincères, et vous serez informés de l’avancée du projet au fur et à mesure.
  • 2 contributions

20 €

Vous recevrez l’album dès sa parution et bien sûr mes remerciements sincères. Et vous serez informés de l’avancée du projet au fur et à mesure.
  • 79 contributions

40 €

Vous recevrez une invitation au premier concert de promotion du CD. Vous recevrez également l’album dès sa parution et bien sûr mes remerciements sincères. Et vous serez informés de l’avancée du projet au fur et à mesure.
  • 40 contributions

100 €

Vous serez les invités d’une soirée qui vous sera spécialement réservée où nous pourrons chanter ensemble et parler de tout ce que nous aimons. Vous recevrez aussi une invitation au premier concert de promotion du CD. Vous recevrez également l’album dès sa parution et bien sûr mes remerciements sincères. Et vous serez informés de l’avancée du projet au fur et à mesure.
  • 22 contributions

1 000 €

Vous aurez la possibilité d’avoir un concert privé chez vous (Bielka guitare-voix + deux musiciens) et vous recevrez 10 albums que vous pourrez offrir à vos amis. Vous recevrez également une invitation au premier concert de promotion du CD qui aura lieu certainement en décembre 2018, avec mes remerciements sincères. Et vous serez bien sûr informés de l’avancée du projet au fur et à mesure.

Faire un don

Je donne ce que je veux