Datagueule : Utopie(s) ?

En ces temps sombres, à quoi rêvons-nous ? Venez aider le collectif #DataGueule à documenter les Utopies concrètes !

Visuel du projet Datagueule : Utopie(s) ?
Réussi
6 919
Contributeurs
22/06/2020
Date de fin
220 447 €
Sur 200 000 €
110 %
Média
indépendant
Soutenu par
lab.davan.ac soutient le projet Datagueule : Utopie(s) ?

Datagueule : Utopie(s) ?

« Une carte du monde où l’Utopie ne serait pas marquée, ne vaudrait pas la peine d’être regardée, car il y manquerait le pays
où l’Humanité atterrit chaque jour. »

Oscar Wilde


« Une série documentaire sur les utopies ? Mais vous rêvez ! »

Oui, nous rêvons. Et nous vous invitons à le faire avec nous !

Notre monde actuel est le fruit d’utopies mises en mouvement. Un marché mondial libre et dérégulé ou une vaste ZAD autogérée, sont des utopies devenues concrètes, palpables. Qu’on le veuille ou non, les rêves, les imaginaires de quelques-uns dessinent des horizons et esquissent des réalités pour de nombreux autres.

Notre projet est donc aussi simple que paradoxal : documenter cette notion d'utopie à travers le monde. Aller à la rencontre de celles et ceux qui pensent et habitent ces utopies, pour voir ce qu’elles racontent, comprendre ce qui les a fait naître, appréhender leurs limites.

« Tssss.... Les utopies c'est pas le réel ! Réveillez-vous les gars ! »

Justement. Les crises multiples que nous traversons - sanitaire, économique, écologique, politique - nous poussent à repenser le réel et à le réinventer.

Celles et ceux qui convoquent le pragmatisme pour chasser rêves et idéaux, ne font que renforcer l'ordre établi. Celui-là même qui nous a mené jusqu'ici. Si l'on ne rêve pas, comment imaginer d'autres possibles ? Voilà pourquoi il nous semble crucial de partir à l'abordage de nos utopies, de s'y confronter dans le réel, et de le faire dès maintenant.

Soyons directs : ce projet a germé à l'automne 2019. Nous voulions prolonger la fabuleuse expérience du film Démocratie(s) ? et la notion d'utopie s'est naturellement imposée. Le lancement était prévu pour avril 2020. Puis est arrivée la crise sanitaire liée au COVID-19. Confinés, comme chacune et chacun d'entre vous, nous avons décidé de tout suspendre. Mais, dans cette nuit continue du confinement, les songes ont surgi de nouveau. Après tout, n'est-ce pas la période la plus fertile pour lancer cette réflexion documentaire et cette aventure collective ?


Nous y voilà donc.

Soyons fous : rêvons une série documentaire !

Pour ce nouvel opus documentaire, nous avons décidé d'utiliser un nouveau format : la série documentaire. Chaque épisode durera une heure et confrontera plusieurs utopies uniquement par le montage, sans voix-off, histoire de voir, dans les frictions, quelles étincelles jaillissent.

L'objectif de 200.000 € fixé pour cette campagne nous permettra de financer au moins deux épisodes. Si nous dépassons ce pallier, nous pourrons potentiellement en produire plus !

Forcément, il reste une question centrale : quelles Utopies ? Pour nourrir cette série documentaire, nous voulons nous frotter au concret. Nous voulons raconter par le réel que les utopies ne sont pas que des rêveries. Elles créent des réalités.

Ce que nous souhaitons documenter, ce sont bien des utopies en mouvement, déjà actives localement, pas des concepts théoriques. Certaines s'élaborent aujourd'hui même, d'autres sont nées il y a plusieurs décennies et restent encore bien vivantes. Toutes s’expérimentent dans des lieux précis et engagent des collectifs plus ou moins nombreux.


Nous irons donc à la rencontre de ces utopies aux fondamentaux idéologiques divers et parfois opposés : écolo, libertaires, libertarien, égalitaires, élitiste, collectivistes... Nous voulons questionner en profondeur cette notion d'utopie ainsi que sa mise en pratique. L'enjeu n'est pas de porter un jugement, ni de distribuer des bons points. Avec ce projet, nous espérons réveiller le désir d'utopie en chacune et chacun de nous. Comme nous l'avons fait avec Démocratie(s) ?. Savoir quelles utopies naîtront de ce voyage n'est pas de notre ressort. Nous sommes simplement là pour affréter le bateau. Montez donc à bord :)

En guise d'exemples, voici une liste non-exhaustive et surtout non définitive de destinations possibles. Les inscrire ici ne signifie pas que ces utopies seront nécessairement explorées dans la série. Ce n'est qu'un aperçu issu de nos premières fouilles, une amorce d'enquête.

  • Le Rojava (Kurdistan occidental, Syrie) : une confédération démocratique de communes sans état, ni leader, défendant un utopique fonctionnement décentralisé et égalitaire au coeur du conflit syrien.
  • Les Seasteadings (Californie, États-Unis ; Thaïlande) : un projet d'utopiques habitations flottantes dans les eaux internationales, libérées de toute pression étatique. Plusieurs implantations concrètes sont actuellement à l'étude au sein du Seasteading Institute.
  • Les Kichiwas de Sarayaku (Sarayaku, Équateur) : l'une des quatorze nations indigènes de l'Équateur a réinventé son organisation sociale pour permettre une lutte efficace contre les géants de l'industrie pétrolière. 1200 personnes réparties dans sept villages vivent ainsi, depuis plusieurs années, suivant d'utopiques règles démocratiques.
  • La coopérative Mondragon (Pays Basque, Espagne) : un immense consortium de sociétés coopératives créé en 1915 et rassemblant aujourd'hui 266 entreprises et 80.000 employés. Toutes et tous travaillent collectivement selon l'utopique modèle de l'intercoopération.
  • Le Sidewalk Labs Quayside (Toronto, Canada) : un quartier de la métropole de Toronto intégralement repensé suivant le paradigme de la donnée pour devenir la ville rêvée par le géant américain Alphabet (maison mère de Google) : une utopique "smart city" gouvernée par les data.
  • Le Free State Project (New Hampshire, États-Unis) : un projet de migration massive pour instaurer un "État Libre" mettant en oeuvre le principe du "vivre et laisser mourir" par la conquête des institutions à tous les niveaux
  • Notre-Dame des Landes et la ZAD mobile (diverses régions, France) : née de la lutte écologique contre un projet d'aéroport, la Zone À Défendre de Notre-Dame des Landes a tenté de réinventer la vie collective, jusqu'à faire naître une utopique version mobile et disséminée de ces principes.
  • ...

Qui sommes-nous ?

#DATAGUEULE, c'est avant tout un collectif qui regroupe un grand nombre de métiers de l'audiovisuel. Chaque vidéo produite est le résultat de cette somme d'individualités créatives. Mais puisqu'il faut bien céder aux sirènes de la personnification à minima, voici quelques infos sur ceux qui, au coeur du réacteur, font vivre ce programme presque au quotidien depuis bientôt six ans.

Henri Poulain

Concepteur et réalisateur de programmes audiovisuels singuliers, de documentaires et de fictions. Mon travail consiste à tracer l'improbable parcours de l'idée qui surgit à l'objet partagé. La structure, le récit, les dynamiques de prises de vue, le cadre, le graphisme, le montage image et son, l'interaction image & musiques, l'étalonnage, le mixage sont autant d'obsessions que je serais heureux de partager le temps du trajet de ce film en commun.

Julien Goetz

Acteur et auteur, j'ai également suivi une formation et travaillé plusieurs années comme journaliste. Co-créateur de Datagueule aux côtés d'Henri il y a six ans, je creuse les sujets et fouille la matière éditoriale avec Sylvain et Henri puis je me charge généralement d'écrire les scripts quand une voix-off est nécessaire. Une fois ce texte rediscuté, corrigé et ajusté avec mes deux camarades, j'enregistre la voix : "Bonjour !" :)

Sylvain Lapoix

Journaliste indépendant sur le web et le papier et coopérateur militant des données ouvertes au sein de la Scop Datactivist, j'ai rencontré Julien lors de l'aventure OWNI.fr. Monté en marche avec programmes et bibliographies, je rassemble depuis les sources, traite les données et rassemble le gros de l'enquête que nous affinons collectivement avec Julien et Henri quand je ne jette pas une plume aux scripts de la série.

À quoi servira la collecte

Cette somme de 200 000 € va nous permettre de prendre en charge les dépenses directes de production prévues pour ce projet de série documentaire pour deux épisodes.

Ces dépenses directement liées à la production des contenus se décomposent en six familles :

  • Salaires de l’équipe (plus d'une quinzaine de personnes sur l'ensemble du temps de production du projet - environ 12 mois) : enquête, réalisation, image, graphisme, production et postproduction.
  • Moyens de tournages et de post-production : location de matériel de prises de vues et son, stations montage, graphisme, étalonnage, mixage, location de décors naturel, d’accessoires, de costumes.
  • Déplacements et défraiements (repas et nuitées) de l’équipe, ce qui va nous permettre de nous rendre sur dans les différents lieux identifiés sur une durée conséquente.
  • Droits des auteurs des musiques et des images d'archives.
  • Cotisations sociales.
  • Assurances et frais financiers.

Si, grâce à votre soutien, nous dépassons cet objectif de 200 000 € et que nous atteignons les incroyables sommes de 300 000 € puis 400 000 €, alors nous pourrons ajouter 1 puis 2 épisodes à la série.

Enfin - soyons fous - si vous nous faites confiance au delà de 400 000 €, nous pourrons couronner la série par un format particulier : une mini-fiction, comédie musicale, bref une Utopie audiovisuelle sous forme de feu d'artifice ! Mais nous aurons le temps d'en discuter avec vous :)

Choisissez votre contrepartie

Contrepartie star

Pour 60 €

UtoBook

Toutes les contreparties précédentes + un livre numérique collector retraçant toute cette aventure documentaire + un casse-tête en bois “Utopie(s)”, en fait, non, au vu de la situation actuelle nous vous proposons de reverser le coût de fabrication et d'envoi de ce casse-tête - soit 10€ - à la Fondation pour la Recherche Médicale. Additionné au don de la contrepartie UtoPad, cela fera donc UN DON TOTAL A LA FRM DE 16€
  • Contributeurs : 574

Pour 6 €

UtoPi

Bonjour ! Vous faîtes partie de l’aventure, votre nom sera au générique du film.
  • Contributeurs : 1919

Pour 15 €

UtoPic

Votre nom sera au générique, mais vous recevrez aussi un fichier très haute définition imprimable d’une image de remerciement personnalisée à votre nom.
  • Contributeurs : 1613

Pour 30 €

UtoTaff

Toutes les contreparties précédentes + une invitation à un groupe privé où nous posterons notre Journal de bord (via un groupe Telegram auquel vous serez invité et déjà actif) pour vous rendre compte de nos échanges, de nos recherches et de nos enquêtes sur le terrain !
  • Contributeurs : 1706

Pour 45 €

UtoPad

Toutes les contreparties précédentes + un carnet vierge ainsi qu’un stylo “Utopie(s)”, en fait, non, au vu de la situation actuelle nous vous proposons de reverser le coût de fabrication et d'envoi de ce combo carnet/stylo - soit 6€ - à la Fondation pour la Recherche Médicale.
  • Contributeurs : 258

Pour 90 €

UtoVip

Toutes les contreparties précédentes + une invitation à l'avant-première physique juste avant la sortie officielle de la série.
  • Contributeurs : 260

Pour 180 €

UtoNuit

Toutes les contreparties précédentes + une invitation à la Nuit de l’Utopie. Un évènement unique intégralement consacré à la notion d'Utopie. Le programme reste à inventer mais il sera utopiquement fou.
  • Contributeurs : 104

Pour 300 €

UtoProd

Toutes les contreparties précédentes + vous pourrez assister en visioconférence à plusieurs réunions de préparation au tournage de notre série documentaire. Bienvenue dans l'équipe !
  • Contributeurs : 30

Pour 600 €

UtoFull

Toutes les contreparties précédentes + une invitation pour assister à la projection exclusive du premier montage des épisodes, avant même les diffuseurs et en présence de l’équipe, virtuellement ou bien même physiquement dans les bureaux de la production !
  • Contributeurs : 12

Pour 3 600 €

UtoTotal

Comme son nom l’indique, vous avez la totale, à savoir toutes les contreparties précédentes, avec une cerise sur le gâteau ! Nous vous rendons aussi visite pour une projection privée du documentaire dans votre classe, votre amphi, votre collectivité ou votre festival : choix éditoriaux, méthode de travail, décisions artistiques, enjeux... On vous racontera tout ce qui se passe derrière l’écran en personne !
  • Contributeur : 1

Faire un don

Je donne ce que je veux