Du Goudron et Des Fleurs

Nouvelle génération, nouvelle vague

Visuel du projet Du Goudron et Des Fleurs
Réussi
74
Contributeurs
04/01/2019
Date de fin
9 111 €
Sur 9 000 €
101 %

Du Goudron et Des Fleurs

Synopsis

Alpha est un poète qui cherche à faire publier ses poèmes. Refus sur refus, il désespère et tente plusieurs possibilités pour arriver à son rêve. Au fond du trou, malgré le soutien de son ami d’enfance, Nadim, c’est sa rencontre mystique avec Nadia qui va le relever. Au fur et à mesure la fantaisie lui revient et le monde réel va se mélanger à sa plume.

Présentation du projet

Une racine plantée dans le béton
Ce court métrage est une épopée urbaine. Brutale, violente, bavarde et tendre. L’ensemble de la construction esthétique et narrative est au service de cette dualité. Poétique et crue.

Le monde est en ruines, mais on compte bien le repeindre

Travail réalisé avec le Storyboarder

Décor de l'appartement, Chez Alpha et Nadim.

 

Alpha et Nadim discutent dans un bar.

 

Historique du projet

  • Avril 2017 : premier jet du scénario
  • Eté 2017 : relecture par les proches et travail de réécriture avec Olivier Garouste
  • Mars 2018 : Sélection à la formation de réécriture de scénario par le GREC (Groupe de Recherches et d'Essais cinématographiques)
  • De mai à septembre 2018 : constitution de l'équipe technique et recherche des premiers acteurs dont Alpha, Pablo et Vinz
  • Depuis septembre : recherche iconographique, castings, teaser, communication et création d'une communauté, recherche de financements
  • Fin janvier 2019 : tournage d'une durée de huit jours
  • Dès février : post-production et recherche de diffuseurs
  • Fin mars : projection du film en avant-première

Le mot du réal

Depuis que j'ai 5 ans, le cinéma coule dans mon sang. Ça me hante, ça me brûle. Et je me souviens de ma première toile, c'était le Masque de Zorro avec Antonio Banderas. Tout était noir autour de moi et le rêve a duré 2h16. Je n'ai qu'un seul rêve : faire du cinéma.

Fan de Spike Lee, de Martin Scorcese ou de Gaspard Noé, j'avais envie de réaliser un film qui rend hommage à la rue et à tous nos rêves. 

Du Goudron et des Fleurs, c'est ça, le croisement entre Booba et Jean Cocteau. Un film musical, léger qui vous emmènera dans les bas fonds des villes modernes.

Aujourd'hui, l'histoire d'Alpha est universelle : c'est la nôtre, celle d'une génération qui rêve de réussite, d'épanouissement, de frime et d'argent. Et malgré les difficultés on ne lâche rien. Positif, goguenard et surréaliste, ce film est une envie profonde de faire du cinéma, de raconter une histoire qui nous correspond.

Le mot de Maxime Ryckwaert, consultant musical
Pour imaginer la couleur – visuelle comme sonore – de DGDF, il faudra concevoir les perspectives d’une nouvelle génération. Il faudra aussi combattre le superficiel, par le naturel. Notre identité est bien plus riche et complexe qu'on ne peut l'imaginer. Génération Iphone, Instagram, Snapchat, notre génération est surtout celle du sample, celle du DIY et des crossovers musicaux. On écoute d’ailleurs aussi bien de la techno, du jazz, que du rap autotuné.

La BO racontera l'histoire d'une génération riche et complexe

Naturelle et contre toute logique de style et de genres musicaux, la bande originale racontera à son tour l’histoire du film. Alors que les interludes poseront quelques bases d’une histoire, la musique recoudra avec le reste. Des discussions tardives sous fond de trap, une bière achetée en épicerie avec une fausse ambiance g-funk westcoast, de la danse frénétique aux nouveaux de la diaspora africaine, la BO racontera l’histoire d’une génération qui - à l’image d’Alpha – se trouve être bien plus riche et complexe que les étiquettes qu’on lui colle. D’interludes à la Jay Dee, d’un morceau jazz uptempo à la Yussef Kamaal, de perles disco libanaises, aux groove saccadé façon Nxworries, à des refrains autotunés à la Booba, la BO combattra les idées reçues et l’esthétique habituelle. Ce sera surtout la bande originale d’un film pour ceux qui n’y ont pas eu droit encore et surtout celles d’artistes émergents – ou confirmés – en qui on devrait davantage croire de nos jours.

Présentation de l'équipe

Prince Baraki - Auteur et réalisateur 

Né en l’Auvergne, petit j’accompagnais mon père qui jouait de l’accordéon dans les bals du coin et ma mère essayait de nous emmener au moins une fois par mois au cinéma. De déménagement en déménagement, j'ai traversé la France de Clermont-Ferrand à Montreuil en passant par Montpellier et Lyon.
Pour rentrer dans le milieu du cinéma, je me suis fait passé pour un chef electro. J'ai atterri sur un film érotique gay en plein bois de Vincennes. Par la suite, je suis passé d'electro à chef electro, puis directeur photo sur des clips de pop et de rap (A2H, Hayce, Lemsi, Volts face, Jok’air et Teki Latex). En 2015, j'ai fondé le collectif Vent2face production, et j'accompagne la création d’une web radio (Pinata Radio) pour laquelle je réalise des documentaires musicaux (Leaf Up: Channel One & Aba Shanti). Mais j'écris des histoires depuis tout gamin, et sélectionné par le G.R.E.C en mars dernier pour le scénario de "Du Goudron et des Fleurs", on est prêt à arroser le cinéma. Plus que jamais.

 

 

 

Pauline Sanguinetti - Direction de production 
Après avoir été diplômée d’un BTS audiovisuel spécialisé dans la gestion de production, Pauline a suivi une formation en production audiovisuelle à l’Ecole des Gobelins. Après deux années en tant qu’assistante de production chez Effervescence, une société de production spécialisée dans les programmes TV (jeux, séries, documentaires), elle travaille maintenant au sein de la Walt Disney Company, au pôle Localisation.

Maxime Lebas - Chef opérateur
Diplômé d'une école publique de cinéma avec un master d’ingénierie de la prise de vue argentique et numérique (SATIS), Maxime travaille avec plusieurs productions en tant qu'opérateur et directeur de la photographie aussi bien sur support pellicule que numérique.
Il continue aujourd'hui de mettre des images sur des mots.

Clément Pordoy - Storyboarder
Spécialisé dans l'animation et le support de la 2D, mon travail s'oriente vers le milieu de l'audiovisuel au sens large. Avec le dessin pour outil, je participe à différentes expériences professionnelles en commençant par le jeu vidéo puis le dessin animé et le stop motion pour arriver au cinéma.

Matias Elichabehere - Compositeur
Enfant, mon père me réveille en jouant de la harpe paraguayenne, ma curiosité́ musicale se développe. À 16 ans, je commence à composer des chansons et pour des projets de vidéos locales de skateboards. Depuis, c'est mettre la musique en relation avec le réel qui m'intéresse et qui se retrouve dans mes compositions et projets artistiques. C'est une notion que je travaille via les vidéos de skateboards où le son se veut calé sur cette danse de rue, mais également via les Ultrascores (vidéos d'harmonisation du réel) qui animent mon compte Instagram.

Maxime Ryckwaert - Consultant musical pour la B.O.
Journaliste, animateur radio, DJ, passionné de musique et de cinéma de longue date, Maxime Ryckwaert est autodidacte. De Radio Campus à Piñata - le magazine et web-radio qu’il fonde en 2016 à Montpellier et co-gère à présent - il est maintenant aussi rédacteur-en-chef du magazine Let’s Motiv Méditerranée.

Alexis Colbeau - Chargé de communication
25 ans. Diplômé d'un M2 en communication 360°, occupe le poste de consultant digital en e-réputation en agence de communication. Les enjeux sont divers : réaliser des audits d'opérations de communication, lancer des marques sur les réseaux sociaux, être à l'écoute des tendances sur le web... Également formé aux métiers de l'audiovisuel, Alexis exerce de temps en temps en tant que freelance où réalise et monte des films de mariage ou des reportages sportifs.

Nejma Brahim - Médias et relations presse
Journaliste pigiste depuis deux ans, je m'intéresse particulièrement aux sujets de société, la politique de la ville (quartiers populaires) et la culture. J'ai rencontré Samson à Montpellier, au sein de la webTv Kaïna TV où j'ai fait mes premiers pas journalistiques. C'est ici, dans un cadre rassembleur mêlant des univers et horizons différents, que des liens se sont tissés. On s'est retrouvés en 2017 à Paris, alors que j'avais un projet de film-documentaire et qu'il a choisi de croire en moi. C'est à mon tour de croire en lui pour ce court-métrage prometteur.

Black Dibal - Comédien (rôle d'Alpha)
Rappeur reconnu dans mon pays, auteur et interprète, j'ai fait carrière dans la musique Gabonaise. Au départ de mon défunt père, par la force des choses, j'ai poursuivi mon périple en Europe pour passer mes études. Me frayant un chemin dans cette France profonde, je goûte au climat Montpelliérain pour ensuite m'établir à Paris et fonder ma famille. Artiste accompli, je réoriente mes écrits vers un registre, cette fois, plus instrumental.

 

Djalel Edine - Comédien (rôle de Pablo)
28 ans, né à Clermont-Ferrand. Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé le cinéma, de par mon grand-père, mon père et mes oncles qui avaient ce rituel de se retrouver pour regarder un western spaghetti, pour mon plus grand bonheur. Devenir acteur ? Ce projet n'étant pas le bienvenu dans ma famille, j'ai suivi un cursus d'étude aéronautique... Cependant, la passion se faisant de plus en plus forte, j'ai décidé de suivre les cours de Robert Cordier à The Action Studio. À la suite de cette formation, j'ai fait une apparition dans la sitcom "La permanence", dans le rôle d'un assistant de vie scolaire. Je me prépare à faire l'Actors Factory en septembre 2018. J'aime les rôles qui font de moi l'anti-héros, celui que les gens aiment détester, le vilain de l'histoire avec un bon ou mauvais fond, ces rôles sombres et intenses de charisme, de présence.

 

                                             

Morgane Moal - Monteuse


J'ai mis mon premier pied dans la post-production il y a maintenant quelques années. En commençant par l'assistanat, j'ai pris conscience de l'importance du travail orchestré en amont de la phase de montage. J'ai également pu observer les différentes façons de travailler et de créer, des monteurs que j'assistais, et ma sensibilité pour le montage s'est affûtée. J'ai alors eu les clés pour monter à mon tour, et des opportunités.En tant que monteuse, j'ai contribué à diverses formes de projets - du documentaire à la fiction en passant par le clip et les films de luxe, de l'auto-production à des budgets longs de plusieurs zéros -. Le montage de documentaire et de fiction reste de loin ce qui me captive le plus, même si d'autres types de projets peuvent s'avérer être riches et bénéfiques.Aujourd'hui, j'ai hâte de commencer cette nouvelle aventure et d'apporter ma fleur à l'édifice !
 

 

À quoi servira la collecte

Si nous vous sollicitons aujourd'hui, c'est pour fournir un travail de qualité et garantir la pérennité de ce projet. Parce qu'en ce projet, nous y croyons plus que jamais. Alpha, le personnage principal du film, est le porte-voix de toute une jeunesse en France : une jeunesse qui mérite, et attend, que l'on pose les yeux sur elle. Une jeunesse frustrée de ne pas être entendue alors qu'elle a tant à dire. Une jeunesse qui regorge de talents en tout genre et qui attend qu'on les exploite. Bref, des jeunes qui ne demandent qu'à réussir. Alpha, c'est un peu vous, nous, elles et eux.

Cette campagne de financement participatif doit nous permettre de prendre en charge les frais de production du film, du matériel au tournage, en passant par la rémunération des comédiens. En y contribuant, vous participez à la réalisation d'un court-métrage plein de panache, qui ambitionne de faire bouger les lignes et de vous représenter à l'écran. On aime profondément le cinéma, aidez-nous à faire un grand film.

Prince Baraki percevra la totalité de la collecte, et la somme sera gérée par plusieurs membres notamment, la directrice de production, Pauline Sanguinetti.

Avec 5000€ :
On pourra se procurer une partie du matériel qui nous manque pour la durée du tournage, soit huit jours. Caméra, objectifs et lumières... La réalisation demande des outils spécifiques, afin d'obtenir une image la plus propre et professionnelle possible. Comme pour le teaser, nous souhaitons conserver une esthétique cinématographique. L'équipe a donc besoin de tous ces outils pour respecter les intentions de réalisation et de mise en scène.

Avec 9000€ :
En plus du matériel nécessaire à la réalisation, cela nous donnera la possibilité de louer les lieux de tournage et de financer la régie. Déplacements, nourriture, hébergements, autorisations de tournage parfois payantes ou encore location d'un utilitaire... La liste est longue et non exhaustive. Cela prendra aussi en charge une partie du défraiement des actrices et acteurs.
On prévoit également une projection du film en avant-première au cinéma, et la location de la salle aura un coût.

Avec 10000€ et plus :
C'est la somme qu'il nous faut pour atteindre tous nos objectifs. Cela comprend le matériel, la régie et la rémunération des actrices et acteurs.
Mais aussi tous les frais liés à la post-production, du montage au mixage (son), en passant par l'étalonnage et l'enregistrement de la bande-son du film.
On aura aussi besoin de travailler sur la visibilité du projet en amont et en aval : communication auprès de notre communauté, des médias et influenceurs, moyens de diffusion tels que les télévisions françaises ou étrangères et les festivals.
Petit bonus, si on dépasse les 10000: on pourra imprimer la bande-son du film et en proposer un vinyle complet. En faire une oeuvre artistique aboutie, avec des artistes émergents, les compositions inédites de Matias Elichabehere et les interludes du film. Souvenir d'un film gravé dans le disque.

Choisissez votre contrepartie

Contrepartie star

Pour 50 €

La confiture fait son cinéma

Pour tout vos petits déjeuners, nous vous offrons un pot de gelée de fleur de coqueliquot, la fleur qui pousse dans les terrains vagues. Ce produit est fabriqué par un célèbre artisan confiturier près de Clermont-Ferrand: Le Tango des saveurs. http://www.tangodessaveurs.net/
  • Contributeurs : 7
  • Disponibilité : 93/100
  • Livraison Janvier 2019

Pour 1 €

Faîtes du cinéma

Participez au projet avec une pièce d'un euro. 1 euro symbolique pour nous permettre de faire notre cinéma, et le vôtre, par la même occasion.
  • Contributeur : 1

Pour 5 €

Remerciements

On vous remercie chaleureusement pour votre soutien :)
  • Contributeurs : 3

Pour 20 €

Film en streaming

On vous offre la possibilité de voir le film en streaming dès sa sortie. Et on vous remercie à nouveau pour votre soutien.
  • Contributeurs : 28
  • Livraison Avril 2019

Pour 50 €

Bande-son

On vous régale en vous offrant la bande-son du film : de l'originalité, du groove et des mélodies de folie réalisées par de jeunes artistes talentueux.
  • Contributeurs : 7

Pour 70 €

Invitation à l'avant-première du film

On vous invite à la projection en avant-première du film au cinéma Le Méliès, à Montreuil. Et on vous remercie encore et toujours.
  • Contributeurs : 10

Pour 200 €

Affiche du film

On vous envoie l'affiche du film, que vous pourrez faire plastifier ou encadrer, pour garder en mémoire ce moment unique et empli d'émotions. Et toujours plus de remerciements !
  • Contributeurs : 5

Pour 500 €

Le DVD du film ET l'album de la bande-son

Pour prolonger le plaisir chez vous, à la maison, confortablement installé sur le canapé : on vous offre le DVD du film et tous les morceaux de la bande-son sur CD. Et des remerciements à l'infini...
  • Contributeurs : 2

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

Pour 20 €

Film en streaming

On vous offre la possibilité de voir le film en streaming dès sa sortie. Et on vous remercie à nouveau pour votre soutien.
  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 0/1