Empreinte

Documentaire, sous forme de recherche, autour de l'expérience sensible du non-visible.

Visuel du projet Empreinte
Réussi
62
Contributions
17/12/2013
Date de fin
3 065 €
Sur 3 000 €
102 %

Talents GLAMOUR

GLAMOUR

Empreinte

<p> <strong>NOTRE PROJET</strong></p> <p>  </p> <p> <strong><i>Empreinte</i></strong> est un projet de documentaire, sous forme de recherche, autour du travail ostéopathique de Patrick Chêne, en Ariège, et de l'expérience sensible du non-visible.</p> <p> Son utilisation du chant diphonique dans un processus de traitement, de sonde et quasiment d'anesthésiant, nous a amené à nous interroger sur ces énergies qui font et forment le monde. Mais que l'on ne voit pas.</p> <p> <img alt="Photo1" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/39733/photo1.jpg"></p> <p>  </p> <p> Sa pratique est pourtant combattue par certains professionnels de la médecine, malgré son efficacité. Raillée au nom d'un soit-disant pragmatisme, alors que rien n'est plus pragmatique que de dire que nous ne savons pas. Que nous savons peu. Que tout ce qui existe autour de nous n'a pas d'origine claire.</p> <p>  </p> <p> Devant nous, un cheval passé par de multiples vétérinaires, de multiples scanners, ne semblait pas guérir. Devant nous, une pratique ostéopathique fondée sur l'expérimentation et l'expérience, elle, le guérit, en une semaine. Miraculeusement ? Non, car ce mot évacue toute velléité de recherche, il nous condamne au spectre du connu.</p> <p>  </p> <p> <strong>Concept</strong></p> <p>  </p> <p> De par nos ressentis, nos observations, nos entrevues, nos discussions, nous essayons de les traduire en image, en son, dans ce documentaire, tout en essayant d'aller au-delà du visible, au-delà du palpable, de laisser une place plus importante à l'aspect sensoriel de nos vies.</p> <p>  </p> <p> Nous partons sur un film de 52 minutes, mais comme notre recherche n'est pas terminée, et d'autres possibilités et idées peuvent nous traverser, cette longueur n'est pas définitive.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Photo2" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/39734/photo2.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>L’ÉQUIPE</strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Jérôme Loisy</strong> est journaliste pour différents magazines et réalisateur des reportages pour une association qui accompagne des projets culturels naissants. Dans le cadre de ce documentaire, il s'occupe plus particulièrement des interviews et du son, ainsi que, de manière secondaire, des images. En post-production, il assiste Grégoire Orio au montage.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Biojerome" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/39736/biojerome.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Grégoire Orio</strong> est réalisateur, cadreur, monteur. Il a beaucoup travaillé  dans le cadre du vidéoclip au sein de différents univers musicaux et a entreprit depuis quelques temps un travail plus personnel avec le groupe de musique ambient/drone <a href="https://www.facebook.com/saaadmusic" target="_blank">Saåad</a>. Au sein du documentaire, son travail est essentiellement porté sur la captation visuelle et le montage. Dans un second plan, il s'occupe également de la prise de son ainsi que des photos entourant le tournage du documentaire.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Biogreg" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/39737/biogreg.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> La bande son sera quand à elle spécialement composée par <strong>Romain Barbot</strong> et <strong>Grégory Buffier</strong>. Musiciens, membres du groupe <a href="https://www.facebook.com/saaadmusic" target="_blank">Saåad</a>, ils ont déjà collaboré à mainte reprises avec Grégoire Orio. Une partie des compositions de Romain et Grégory s'inspirent du son originel, le drone étant une musique issue des musiques traditionnelles pour les transes et les initiations, appelant à voir le monde différemment ou à tout simplement s'ouvrir. Celle-ci saura alors trouver un écho adéquat avec la notion de chant diphonique apportée par Patrick Chêne.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Bioromain" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/39738/bioromain.jpg"></p>

À quoi servira la collecte

<p> Cette collecte nous servira à <em>compléter</em> notre documentaire. Celui-ci étant totalement auto-produit, nous y investissons beaucoup de temps et d'argent. Il nous est apparu indispensable, à cet égard, d'avoir recours à l'apport de généreux donateurs intéressés par le film.</p> <p>  </p> <p> Dans les mois qui viennent, cet hiver donc, nous retournerons en Ariège afin de tourner d'autres plans, conduire d'autres interviews, et par ce biais faire évoluer notre recherche. Nous aurons aussi besoin de matériel supplémentaire. Sur le long terme, cela nous permettra de réaliser et de constituer des supports physiques ainsi que des plaquettes de communication, pour la promotion du documentaire.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Photo4" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/39735/photo4.jpg"></p> <p>  </p> <p> Nous espérons que vous saurez croire en ce projet autant que nous, et que vous soutiendrez notre démarche en nous encourageant de la manière qui vous conviendra.</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux