"En route pour Avignon!"

Jouer au festival d'Avignon est un enjeu artistique & professionnel déterminant pour notre compagnie. Aidez-nous à relever ce défi !

Visuel du projet "En route pour Avignon!"
Réussi
48
Contributions
26/06/2019
Date de fin
3 550 €
Sur 3 500 €
101 %

"En route pour Avignon!"

<p>Nous avons besoin de votre soutien.</p> <p>Notre compagnie de th&eacute;&acirc;tre TRACK part en tourn&eacute;e au Festival Off d&rsquo;Avignon, en juillet 2019, pour y pr&eacute;senter notre nouveau spectacle &quot;Moi, fardeau inh&eacute;rent&quot;, au Th&eacute;&acirc;tre du Train Bleu, jeune th&eacute;&acirc;tre &agrave; la programmation exigeante, tr&egrave;s pris&eacute; par le public et les professionnels de la culture.</p> <p>Dans un contexte insulaire o&ugrave; les spectacles ne sont gu&egrave;re jou&eacute;s plus de 5 fois, aller au Festival d&rsquo;Avignon est pour nous l&rsquo;opportunit&eacute; de faire valoir nos cr&eacute;ations dans le concert des th&eacute;&acirc;tres du monde, de partager notre spectacle avec un plus large public, et lui donner la chance de rencontrer des programmateurs de spectacle. Un pont entre la Martinique et l&#39;hexagone pour rompre avec l&rsquo;&eacute;loignement g&eacute;ographique et &eacute;largir notre rayonnement.</p> <p>Cette aventure occasionne des d&eacute;penses, c&#39;est pour nous un investissement financier et humain cons&eacute;quent. Notre production a besoin d&rsquo;un &laquo;&nbsp;coup de main&nbsp;&raquo; de votre part pour nous accompagner sur cette route vers Avignon. Nous vous remercions chaleureusement pour votre participation, nous emm&egrave;nerons un bout de chacun de vous avec nous !</p> <p>&nbsp;</p> <h4><strong>&quot;MOI, FARDEAU INH&Eacute;RENT&quot;</strong><br /> <br /> Cr&eacute;ation et production 2019 de la Compagnie TRACK<br /> Mise en sc&egrave;ne et interpr&eacute;tation : Daniely Francisque<br /> Auteur : Guy R&eacute;gis Jr<br /> (Texte publi&eacute; aux &eacute;ditions Les solitaires intempestifs)<br /> Genre : Drame - Seule en sc&egrave;ne<br /> Dur&eacute;e : 1h<br /> Public : &agrave; partir de 16 ans</h4> <p>&nbsp;</p> <p style="text-align:right"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/594664/affiche2-1557884907.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:right">(cr&eacute;dit photo : Nicolas Dern&eacute;)</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><em>&quot;Corps qu&rsquo;on violente, en temps de guerre ou en temps de paix, J&rsquo;ai impression qu&rsquo;avec tout cela mon corps est n&eacute;...&quot;</em> Guy R&eacute;gis Jr</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>LA PI&Egrave;CE</strong></p> <p>Une femme est seule dans la nuit, elle attend. Flamme t&eacute;m&eacute;raire sous la pluie sauvage. Dans un ruissellement de mots, elle dit sa d&eacute;chirure, sa blessure &agrave; jamais ouverte, le secret longtemps enfoui dans son corps-fardeau. Aujourd&rsquo;hui, cela ne passera pas. Elle attend l&rsquo;homme, cette charogne. Elle l&rsquo;attend avec, dans sa main, l&rsquo;orage et le glaive.</p> <p><strong>La r&eacute;volution d&rsquo;une femme !</strong><br /> Puissant et po&eacute;tique, le texte-p&eacute;pite de Guy R&eacute;gis Jr nous invite &agrave; &eacute;couter la lib&eacute;ration de la parole d&rsquo;une femme. Lasse de vivre &ldquo;parmi les vaincus&rdquo;, une femme se redresse et vient affronter le bourreau. Ce faisant, elle renverse son destin. Sa r&eacute;volte n&rsquo;est pas seulement la sienne, et vient de loin : elle a insidieusement travers&eacute; les &eacute;poques, les chairs, les silences. Violences sexistes et sexuelles. Inlassable guerre de l&rsquo;intime. Corps assaillis, marchand&eacute;s, viol&eacute;s. Blessures sid&eacute;r&eacute;es qui infectent corps et esprits en silence.</p> <p>Cette pi&egrave;ce est une <em>&laquo; incitation &agrave; la prise de conscience contre l&rsquo;attentisme, le marasme du rester en place &raquo;</em> selon les mots de l&rsquo;auteur. Sur un plateau d&eacute;pouill&eacute;, la mise en sc&egrave;ne sobre, laisse r&eacute;sonner la force du texte et l&rsquo;&eacute;motion. L&rsquo;interpr&eacute;tation charnelle et organique de l&rsquo;actrice engage le spectateur dans un questionnement humain et citoyen : comment se positionne-t-on face &agrave; l&rsquo;odieux ? Ici, une femme choisit de se r&eacute;volter.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/594665/MoiFardeauInherent_TRACK_14-1557884966.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:right"><em>(cr&eacute;dit photo : Peggy Fargues)</em></p> <p style="text-align:right">&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>LA METTEUSE EN SC&Egrave;NE ET COM&Eacute;DIENNE</strong></p> <p>Com&eacute;dienne, autrice et metteuse en sc&egrave;ne, Daniely Francisque est n&eacute;e en Martinique, et a grandi en r&eacute;gion parisienne, o&ugrave; elle a &eacute;tudi&eacute; les langues &eacute;trang&egrave;res et les sciences sociales. Pouss&eacute;e par un besoin imp&eacute;rieux de questionner son identit&eacute; et ses origines, elle foule les planches pour la premi&egrave;re fois &agrave; 22 ans, et s&rsquo;engage d&egrave;s lors dans la cr&eacute;ation comme sur un chemin initiatique.<br /> Form&eacute;e &agrave; Paris au Th&eacute;&acirc;tre de l&#39;Air Nouveau de Luc Saint-&Eacute;loy et au Laboratoire de l&#39;Acteur d&#39;H&eacute;l&egrave;ne Zidi, elle s&rsquo;est depuis r&eacute;v&eacute;l&eacute;e dans une cinquantaine de productions (th&eacute;&acirc;tre, danse, cin&eacute;ma/tv). Au th&eacute;&acirc;tre, elle interpr&egrave;te Moli&egrave;re, Marivaux, C&eacute;saire, Carole Fr&eacute;chette, Jos&eacute; Pliya sous la direction de Hassane Kouyat&eacute;, Nelson-Rafaell Madel, Lucette Salibur, Luc Saint-Eloy, Kristof Langromme.<br /> Parmi ses apparitions &agrave; l&rsquo;&eacute;cran, citons la s&eacute;rie &quot;Guyane&quot; Cr&eacute;ation originale de Canal+ et le long-m&eacute;trage &quot;Tourments d&rsquo;amour&quot; de Caroline Jules gr&acirc;ce auquel elle d&eacute;croche le Troph&eacute;e de la Meilleure Actrice &agrave; Marseille et Toronto.<br /> Elle &eacute;crit, adapte et monte une dizaine de spectacles avec des acteurs non-professionnels, avant de mettre en sc&egrave;ne sa pi&egrave;ce &quot;Ladjabl&egrave;s, femme sauvage&quot; puis &quot;Moi, fardeau inh&eacute;rent&quot; de Guy R&eacute;gis Jr. Ses mises en sc&egrave;ne charnelles mettent en situation des personnages menac&eacute;s par leur propre chaos et forc&eacute;s de se d&eacute;passer.<br /> Daniely est actuellement en compagnonnage avec Jo&euml;l Pommerat et la Compagnie Louis Brouillard.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/594882/team_MFI-1557934554.png" width="100%" /></p> <p><strong>L&#39;&Eacute;QUIPE DE CR&Eacute;ATION</strong></p> <p>Nelson-Rafaell Madel : Directeur de jeu &amp; Collaborateur artistique &agrave; la mise en sc&egrave;ne Patrice Le Namouric : Assistant mise en sc&egrave;ne<br /> Eddie Francisque : Compositeur Musique de sc&egrave;ne et ambiance sonore<br /> Laura de Souza : Costumi&egrave;re<br /> Jean-Pierre N&eacute;post : Cr&eacute;ateur de la Lumi&egrave;re</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/594666/LOGO_PROFIL-1557887071.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>LA COMPAGNIE TRACK : &quot;Le corps en jeu&quot;.</strong></p> <p>Fond&eacute;e en 2010 sous l&rsquo;impulsion de Daniely Francisque et Patrice Le Namouric, la compagnie T.R.A.C.K. fait dialoguer &eacute;criture th&eacute;&acirc;trale et corporelle dans une cr&eacute;ation aux esth&eacute;tiques carib&eacute;ennes contemporaines. Ses cr&eacute;ations, tant&ocirc;t th&eacute;&acirc;trales tant&ocirc;t cin&eacute;matographiques, se situent dans des univers o&ugrave; r&eacute;el et irr&eacute;el se confondent, offrant des oeuvres &agrave; fort impact visuel et &eacute;motionnel.</p> <p>Apr&egrave;s &quot;Cyclones&quot; et &quot;Ladjabl&egrave;s&quot;, sa derni&egrave;re cr&eacute;ation &quot;Moi, fardeau inh&eacute;rent&quot; de Guy R&eacute;gis Jr vient clore son triptyque th&eacute;&acirc;tral #Duels2Femmes d&eacute;di&eacute; &agrave; la condition f&eacute;minine, sous l&rsquo;angle des violences sexistes et sexuelles et de la r&eacute;sistance.<br /> <br /> La Compagnie est en r&eacute;sidence &agrave; Tropiques Atrium Sc&egrave;ne Nationale de Martinique et en compagnonnage avec la Compagnie Louis Brouillard - Jo&euml;l Pommerat &agrave; Paris.</p>

À quoi servira la collecte

<p>Cette collecte nous permettra de prendre en charge une partie des frais de repas et d&#39;h&eacute;bergement, pour notre &eacute;quipe de 5 personnes sur la totalit&eacute; du mois de juillet.<br /> Notre priorit&eacute; est de compl&eacute;ter 100% de cette cagnotte au terme des 40 jours, si cet objectif est atteint avant ce d&eacute;lai, vos dons resteront les bienvenus, car :</p> <p>-Avec 1000 &euro; de plus, nous pourrons couvrir une partie des frais de transports</p> <p>-Avec 2500 &euro; de plus, les repas et l&#39;h&eacute;bergement seront couverts en totalit&eacute;.</p> <p>A savoir : le budget global pour la production et l&#39;exploitation du spectacle &agrave; Avignon&nbsp; s&#39;&eacute;l&egrave;ve &agrave; 33 600 euros (location de salle, salaires, transports, h&eacute;bergements, repas, impressions...).</p> <p>&nbsp;</p> <h3>Pour vous remercier de tout coeur avec ce que nous savons faire de mieux :</h3> <p>&nbsp;</p> <p>La compagnie TRACK a imagin&eacute; pour cette campagne de dons, de pr&eacute;senter &laquo; Moi, fardeau inh&eacute;rent &raquo; autrement. On vous invite &agrave; vivre une exp&eacute;rience in&eacute;dite en Martinique : du th&eacute;&acirc;tre dans le noir. Notre d&eacute;fi artistique : vous faire &laquo; voir &raquo; du th&eacute;&acirc;tre par les oreilles. Un voyage auditif et sensoriel qui laisse libre cours &agrave; l&#39;imagination ! Le public, s&rsquo;il l&rsquo;accepte de nous laisser l&#39;emmener ailleurs, a la libert&eacute; de se laisser aller &agrave; sa propre r&ecirc;verie th&eacute;&acirc;trale.</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux