ERI©K

Eri(c)k est un spectacle (création) théâtral "mono-dialogué". En d'autres termes: que se passe-t-il quand deux artistes présentent par hasard leur monologue le même soir, à la même heure, sur la même scène, dans la même salle, devant un même public ? Scène d'humour absurde à la belge !

Visuel du projet ERI©K
Réussi
34
Contributions
10/03/2012
Date de fin
1 560 €
Sur 1 500 €
104 %

ERI©K

<strong>Introduction</strong> <strong><br></strong> Nous sommes en train de terminer la phase d'écriture qui a démarrée l'été 2011. Quasiment toutes les scènes sont écrites (à partir de scènes improvisées et des heures de réécriture). Il est temps pour nous de passer au plateau. D'où la nécessité d'une salle de travail adaptée aux spécificités du spectacle à venir. Eri(c)k est une création théâtrale basée sur la question suivante: que se passe-t-il quand deux artistes se retrouvent le même soir, à la même heure, sur la même scène, dans la même salle, devant le même public avec un spectacle différent! <p> </p> <img src="http://img4.hostingpics.net/pics/494904Kisskissphoto1.jpg" alt="" width="450" height="336"> <p> </p> <strong>Equipe</strong> <strong><br></strong> Jeu: Jo Reymen dans le rôle d’Erik et Stefan Sattler dans le rôle d’Eric.  Idée/Ecriture : Jo Reymen &amp; Stefan Sattler                                                                            Regard extérieur : Abdes Hadj Oujennaou                                                                                Régie : Fred Delhaye                                               Première : septembre 2012 à Bruxelles <p> </p> <img src="http://img4.hostingpics.net/pics/435453Kisskissphoto2.jpg" alt="" width="450" height="336"> <p> </p> <strong>Approche scénique:</strong> <strong><br></strong> Jo et Stefan ont collaboré sur plusieurs projets cinématographiques, où déjà ils défendaient  un certain humour absurde.  Dés lors, il fallait unir leurs  univers et leurs origines pour une application scénique- d'où l'idée  de créer un collectif. Leur démarche créatrice s'inspire de l'art de l'absurde et de l'absurde de l'art. L'absurdité de situations mais également de la déstructuration du langage lui-même. Que ce soit un Tati (en cinéma), un Marcel Marien (en poésie), un Magritte (en peinture), ou (pour faire un saut dans le temps) un Walter DUTS (en télévision belge flamande)… ils sont aussi leurs sources d'inspiration. Dés lors ils ont préféré travailler sans textes au départ, plus sur des situations types, des rencontres, des "numéros"…pour créer un spectacle TOUT public, voir même un spectacle qui pourrait se décliner en rue.  Il y a très peu de créations/duos comiques où se rencontrent des identités culturelles si différentes. L'idée était également de renouer avec un genre théâtral qui a fait les beaux jours de certains cafés-théâtres Bruxellois  désormais disparus. Au-delà du point de départ – une rencontre hasardeuse sur une même scène, il est question ici à travers Eri©k, d'explorer de multiples facettes du "conflit scénique" sans devoir tomber dans des explications à outrance. Le texte est d'ailleurs réduit au strict minimum. C'est donc un véritable travail de corps, de gestes, et de rythme que le tandem propose ici.  "Jalousies, égoïsmes, entourloupes, …ne sont que quelques exemples de "manipulation de personnages". Ces derniers sont souvent naïfs, ridicules,…   <strong>L'impossibilité de ne pas se rencontrer</strong> <strong><br></strong>   Déterminés à présenter leur spectacle respectif sans concession, les deux protagonistes se rendront vite compte, qu'ils ne pourront pas se passer l'un de l'autre. <p> </p> <img src="http://img4.hostingpics.net/pics/308221Kisskissphoto3.jpg" alt="" width="450" height="336"> <p> </p>   <strong>Scénographie</strong> <strong><br></strong>   Le spectacle étant destiné à de petites et moyennes salles pour garder une proximité avec le public, la scénographie se voudra simple. Le décor réside d'avantage sur une panoplie d'accessoires, le tout dans  une ambiance "démodée". <p> </p> <img src="http://img4.hostingpics.net/pics/137376Kisskissphoto4.jpg" alt="" width="450" height="336">                                                                            <h2>Qui suis-je ?</h2><div style="text-align: justify;">Nous ne sommes pas une compagnie mais un &laquo; collectif 2 belges &raquo;. (C2b). Un "n&eacute;erlandophone" (Jo Reymen) habitant &agrave; Bruxelles et un "francophone" (Stefan Sattler d'origine allemande) habitant en Flandre. &nbsp;</div><div style="text-align: justify;">&nbsp;</div><div><img style="display: block; margin-left: auto; margin-right: auto;" src="http://img4.hostingpics.net/pics/988309JoReymen.jpg" alt="" width="181" height="271" /></div><div style="text-align: justify;"><strong>&nbsp;</strong></div><div style="text-align: justify;"><strong><br /></strong></div><div style="text-align: justify;"><strong>&nbsp;</strong></div><div style="text-align: justify;"><strong>&nbsp;</strong></div><div style="text-align: justify;"><strong>Jo Reymen</strong> s'est form&eacute; &agrave; l'Ecole de Th&eacute;&acirc;tre International "De Kleine Academie" &agrave; Bruxelles.</div><div style="text-align: justify;">Il a suivi plusieurs workshops et stages de th&eacute;&acirc;tre (Le Rire, Th&eacute;&acirc;tre et Musique, Mime, Commedia dell'Arte, Cliniclown, ...). Il a jou&eacute; dans <strong>Carine &amp; Jos</strong> (Duo comique), mise en sc&egrave;ne de Giovanna Cadeddu, au Th&eacute;&acirc;tre Comm. de Binche (2004), <strong>Petitou</strong> (Spectacle jeune public), mise en sc&egrave;ne d&rsquo;Ariane Buhbinder. Rencontre Th&eacute;&acirc;tre Jeune Public Huy 2001, mention sp&eacute;ciale du jury. Repr&eacute;sentations en Belgique et en France (2001-2006). Plus que 300 repr&eacute;sentations! Coup de coeur Avignon OFF 2003. <strong>Le Bal des Atrides</strong> (Trag&eacute;dia dell&rsquo;Arte), mise en sc&egrave;ne de Heike Kossmann &amp; George Isherwood (1996) .Repr&eacute;sentations en Belgique, France et Allemagne (1996-1997)</div><div style="text-align: justify;"><strong>Double inconscience &agrave; Sienne</strong> (Comm. dell&rsquo;Arte), mise en sc&egrave;ne de Luca Franceschi (1995), Repr&eacute;sentations en France (1995-1996)</div><div style="text-align: justify;"><a href="http://www.comedien.be/joreymen">http://www.comedien.be/joreymen</a></div><div style="text-align: justify;">&nbsp;</div><div style="text-align: justify;"><a href="http://www.youtube.com/pubjojo">http://www.youtube.com/pubjojo</a></div><div style="text-align: justify;"><span style="font-family: Helvetica; font-size: medium;"><span style="font-family: Arial; font-size: x-small;">&nbsp;</span></span></div><div><img style="display: block; margin-left: auto; margin-right: auto;" src="http://img4.hostingpics.net/pics/128907StefanSattler.jpg" alt="" width="181" height="279" /></div><div style="text-align: justify;"><strong>&nbsp;</strong></div><div style="text-align: justify;"><strong>&nbsp;</strong></div><div style="text-align: justify;"><strong>&nbsp;</strong></div><div style="text-align: justify;"><strong>Stefan Sattler</strong>, d&eacute;bute &agrave; 35 ans dans les arts de la sc&egrave;ne. Il participe en tant que com&eacute;dien &agrave; des productions th&eacute;&acirc;trales contemporaines <strong>Unseen Hands</strong> (de Sam Shepard &ndash; mise en sc&egrave;ne de J&uuml;rgen Kruse &agrave; la Volksb&uuml;hne de Berlin en 1998), plus classiques <strong>Le Mariage de Figaro</strong> (mise en sc&egrave;ne de JC Berutti au Th&eacute;&acirc;tre National en 2000), voir de jeunes auteurs comme <strong>Tarmac</strong> de Ren&eacute; Bizac (mis en sc&egrave;ne par l'auteur au Th&eacute;&acirc;tre Marni en 2002) ou plus r&eacute;cemment &nbsp;le <strong>Cas Blanche Neige</strong> &ndash;de Howard Baker dans une mise en sc&egrave;ne Delphine Cheverry en tourn&eacute;e en Belgique). Il se consacre &eacute;galement &agrave; des cr&eacute;ations sc&eacute;niques personnelles: <strong>Y'a d'ces trains qui regardent les vaches passer</strong> (mimo-drame, mis en sc&egrave;ne par Jacques Urbanska en 2000/1), Tschwarz (un spectacle acoustique dans le noir total avec la Cie du Complot 2002/3/4), <strong>Takatrouver </strong>(un cyber-spectacle jeune public toujours avec la Cie du Complot en 2004), Chacun Sa (performance solo &agrave; la Balsamine en 2005).</div><div style="text-align: justify;"><a href="http://www.comedien.be/stefansattler">http://www.comedien.be/stefansattler</a></div><div style="text-align: justify;">&nbsp;</div><div style="text-align: justify;"><a href="http://klang.be/index.html">http://www.klang.be/index.html</a></div><div style="text-align: justify;"><em><div style="text-align: justify;"><span style="text-decoration: underline;"><strong>&nbsp;</strong></span></div><div style="text-align: justify;"><span style="text-decoration: underline;"><strong>Contact :</strong></span></div><div style="text-align: justify;"><span style="text-decoration: underline;"><strong><br /></strong></span></div><div style="text-align: justify;">&nbsp;</div><div style="text-align: justify;">Jo Reymen: Portable: 00-32-(0)499/405.397</div><div style="text-align: justify;">&nbsp;</div><div style="text-align: justify;">Email: jo.reymen@telenet.be</div><div style="text-align: justify;">&nbsp;</div><div style="text-align: justify;">Stefan Sattler: Portable: 00-32-(0)495/856.987</div><div style="text-align: justify;">&nbsp;</div><div style="text-align: justify;">Email: stefan.sattler@klang.be</div></em></div>

À quoi servira la collecte

<p>Les 1500€ participeront à la location d'une même salle de répétition sur Bruxelles entre février et avril 2012 et ce pendant 1,5 mois. Pour information, une salle de répétition coûte en moyenne 75-100 euros/jours.</p> <p> </p>

Choisissez votre contrepartie

5 €

Votre nom sur le programme + affiche du spectacle dédicacée par les acteurs

10 €

une entrée pour le spectacle+ contrepartie précédente
  • 4 contributions

20 €

deux entrées pour le spectacle + les remerciements + une affiche
  • 17 contributions

50 €

Rencontre autour d'un verre après le spectacle + 2 entrées + les remerciements sur le programme et une affiche
  • 4 contributions

100 €

Deux places pour le spectacle + dîner avec les acteurs après le spectacle + photo dédicacée avec les acteurs + une affiche et le remerciement sur le programme
  • 3 contributions
  • 7/10 disponibles

Faire un don

Je donne ce que je veux