Et puis ça passe.

Soutenez la Compagnie d’Irulaane & Les Diseurs-5 pour leur première coproduction ! (Don déductible des impôts!)

Visuel du projet Et puis ça passe.
Réussi
67
Contributions
02/01/2021
Date de fin
3 545 €
Sur 3 000 €
118 %

Votre don est éligible à une réduction fiscale.

Autoproduction
culturelle

Et puis ça passe.

<h2><strong>THE projet !&nbsp;</strong></h2> <p>Une femme, un homme que tout oppose en apparence&nbsp;: l&rsquo;&acirc;ge, la vie, les aspirations.</p> <p>Et pourtant&hellip; il suffit d&rsquo;une gare, d&rsquo;un retard de train, d&rsquo;une pause pour que les solitudes se questionnent, se r&eacute;pondent et parfois... se rencontrent.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692204/084f0f7f-e9ca-4689-ad55-8ff10524dd19.jpeg" width="100%" /></p> <p>Une pi&egrave;ce de th&eacute;&acirc;tre intimiste &agrave; jouer dans toutes les salles pour tous les publics sur fond d&#39;arriv&eacute;e et de d&eacute;part de trains, &eacute;crite sur mesure par l&#39;auteure-metteure en sc&egrave;ne pour ses com&eacute;diens f&eacute;tiches.&nbsp;<em>&quot;La vie c&#39;est comme une gare&quot;... Prendrez-vous le prochain&nbsp;train ?</em></p> <p style="text-align: center;"><strong>FORMAT : Une heure 15.</strong></p> <p style="text-align: center;"><strong>GENRE : Com&eacute;die dramatique, &eacute;criture contemporaine.</strong></p> <p style="text-align: center;"><strong>SCENOGRAPHIE : Un quai de gare</strong></p> <p style="text-align: center;"><strong>DISTRIBUTION : </strong></p> <p style="text-align: center;"><strong>LISE, 28 ans, par Elodie Goncalves.</strong></p> <p style="text-align: center;"><strong>ADRIEN, 53 ans, par Thierry Vermote.</strong></p> <p style="text-align: center;"><strong>ECRITURE ET MISE EN EN SCENE : Irulaane (Lauriane Renaud)</strong></p> <h3><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692205/50f8f674-fdd8-4ff5-af2e-a8abeb9568f1.jpeg" /></h3> <h3><strong>Qui sont Lise et Adrien ?</strong></h3> <p><em>Lise 28 ans, une carri&egrave;re entam&eacute;e, une famille aimante, un mariage qui se profile avec l&rsquo;homme qu&rsquo;elle aime. Elle attend le train qui la conduira vers sa belle-famille et son weekend de fian&ccedil;ailles. Elle est pomponn&eacute;e, impatiente, inqui&egrave;te&hellip;</em></p> <p><em>Adrien&nbsp;53 ans. Il va f&ecirc;ter l&rsquo;anniversaire de son petit-fils de trois ans qu&rsquo;il n&rsquo;a pas vu depuis sa naissance. Il s&rsquo;est &eacute;loign&eacute; de son fils, de ses amis, de la vie qu&rsquo;il regarde tranquillement d&eacute;filer, seul dans son petit pavillon de campagne. Ces retrouvailles familiales l&rsquo;angoissent plus qu&rsquo;elles ne le r&eacute;jouissent.</em></p> <h2 style="text-align: center;"><strong>Et qui sont les vraies personnes derri&egrave;re la distribution qui se&nbsp;sont rencontr&eacute;es, se sont aim&eacute;es, ne se sont plus quitt&eacute;es... ?</strong></h2> <h3><strong>A l&#39;origine de toute cr&eacute;ation, il y a des BELLES rencontres !&nbsp;</strong></h3> <p>La premi&egrave;re, ancienne d&eacute;j&agrave;, est celle du com&eacute;dien <strong>Thierry Vermote</strong> avec l&#39;auteure tourangelle <strong>Irulaane.</strong> A l&#39;&eacute;poque, elle est professeur de Lettres et anime un atelier th&eacute;&acirc;tre dans son coll&egrave;ge. Elle croise Thierry en 2011 comme intervenant dans son cours du soir. Entre eux deux, c&#39;est le coup de foudre artistique : Il l&#39;apaise, elle le stimule. Il aime sa cr&eacute;ativit&eacute; farfelue, elle a besoin de son oeil critique et ac&eacute;r&eacute; qui la remet sur les rails. (Ah, les rails, d&eacute;j&agrave; !)</p> <p>En 2013, c&#39;est donc tout naturellement qu&#39;elle se tourne vers lui quand elle se lance dans le projet fou du festival <em>Arts Sc&eacute;niques et Vieilles Dentelles</em> en Touraine du Sud, un polar d&eacute;ambulatoire dont elle &eacute;crira tous les textes et dont elle drivera les... 50 com&eacute;diens le temps d&#39;une r&eacute;sidence d&#39;&eacute;t&eacute;. Comment g&eacute;rer tout ce monde et cette grosse machine qui s&#39;emballe&nbsp;sans la s&eacute;r&eacute;nit&eacute; professionnelle de Thierry ?&nbsp;</p> <p>Pas libre &agrave; cette &eacute;poque, il piaffe n&eacute;anmoins et la rejoint en 2014 sur la 2e &eacute;dition du festival, &quot;L&#39;affaire est close&quot;, une sombre histoire&nbsp;de meurtre dans une maison close des ann&eacute;es 30. Il l&#39;assiste dans la mise en sc&egrave;ne et incarne le personnage de son enqu&ecirc;teur : le myst&eacute;rieux monsieur Hiks!</p> <p><a href="https://youtu.be/WVCsQ8puKeQ" target="_blank">https://youtu.be/WVCsQ8puKeQ</a></p> <p>Et... ils ne se quittent plus. Pour toutes les &eacute;ditions suivantes et pour une premi&egrave;re pi&egrave;ce intimiste &eacute;crite par Irulaane en 2015 <em>Rien ne compte plus que la chute,</em> o&ugrave; elle est Jeanne et o&ugrave; il est l&#39;inconnu qui lui permet de... r&eacute;fl&eacute;chir sur sa route (encore!)</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692224/0e685503-befe-41d7-9256-163232ad6f20.jpg" width="100%" /></p> <p>En 2016, le tandem est rejoint par une petite minette tout droit sortie du conservatoire r&eacute;gional de Grenoble : <strong>Elodie Goncalves</strong>. Elle est stagiaire sur le festival <em>Arts Sc&eacute;niques et Vieilles Dentelles&nbsp;</em>et devient vite INDISPENSABLE ! Elle ne quitte plus la <strong>Compagnie d&#39;Irulaane</strong> et entre &agrave; la <strong>Compagnie Les diseurs-5</strong> dans la foul&eacute;e.</p> <h3 style="text-align:center"><strong>Ce qu&#39;on aime chez Elodie :</strong></h3> <p>Oui, elle est trop mignonne parce qu&#39;elle est nous cuisine des p&acirc;tisseries de fou (pour les cookies d&#39;Elodie, on pourrait se damner!), oui, elle est d&#39;une fiabilit&eacute; &agrave; toute &eacute;preuve et d&#39;une grosse force de travail, mais surtout, c&#39;est une com&eacute;dienne exceptionnelle. Lorsque Irulaane la voit jouer son r&ocirc;le de N&eacute;mesis pour la premi&egrave;re fois en 2016, une sphinge tueuse et amoureuse, toute de cuir v&ecirc;tue, elle en a les larmes aux yeux. La petite a 20 ans, avait l&#39;air toute timide, toujours &agrave; s&#39;excuser de d&eacute;ranger,&nbsp;et, l&agrave;, sur sc&egrave;ne, elle explose, elle d&eacute;gage une aura juste &eacute;lectrique. On&nbsp;ne voit plus qu&#39;elle...</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692214/f4de499c-6197-4183-b7b1-f71a31d695eb.jpg" width="100%" /></p> <p>En 2017, Elodie est Thierry jouent une courte pi&egrave;ce de Jean-Miche Ribbes, et sont dirig&eacute;s&nbsp;par Irulaane et ils r&ecirc;vent secr&egrave;tement qu&#39;un jour, elle leur &eacute;crive une pi&egrave;ce sp&eacute;cialement pour eux...</p> <p><a href="https://youtu.be/VXF8DHu113I" target="_blank">https://youtu.be/VXF8DHu113I</a></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692220/560427e6-7570-40cd-b5b4-715d25c7155e.jpg" width="100%" /></p> <h2 style="text-align: center;"><strong>CE QUI ARRIVE EN 2020 </strong></h2> <h2 style="text-align: center;"><strong>ET QUI EXISTERA GRACE &Agrave;&nbsp;VOUS !</strong></h2> <p>Depuis 2017, Irulaane est pass&eacute;e du c&ocirc;t&eacute; obscure de la force... d&#39;&eacute;criture et ne quitte plus beaucoup son bureau: en deux ans, elle a &eacute;crit deux romans, dont le dernier (la romance gl&#39;humour <em>Il &eacute;tait (au moins) une fois</em>) sur la plate-forme de lecture Rocambole lui vaut &eacute;norm&eacute;ment de t&eacute;l&eacute;chargements depuis l&#39;hiver 2020 et un contrat sign&eacute; avec les &eacute;ditions HACHETTE pour sa suite.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692221/58a5515c-fb45-4fca-be80-9dc006d4dc34.jpeg" width="100%" /></p> <p>Elle profite du confinement pour transformer son festival de l&#39;&eacute;t&eacute; en <strong>Spectacle Game</strong> avec une partie jeu de piste et enqu&ecirc;te grandeur nature pour amener le spectateur &agrave; rivaliser d&#39;ing&eacute;niosit&eacute; avec le journaliste Hiks (toujours notre Thierry!). Et... elle quitte l&#39;Education Nationale pour se consacrer &agrave; temps plein &agrave; la cr&eacute;ation.</p> <p>Thierry et Elodie sautent sur l&#39;occasion et lui font leur demande : &quot;Dis, tu nous &eacute;crirais un Pestacle rien que pour nous que tu mettrais en sc&egrave;ne apr&egrave;s ?&quot;<img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692196/6639e889-1f9d-428e-8c30-5fcc203ab708.gif" width="100%" />Irulaane est en pleine &eacute;bullition. Comme cela lui arrive parfois, elle r&eacute;pond sans r&eacute;fl&eacute;chir&nbsp;: &quot;Oui, bien s&ucirc;r, vous voulez quoi ?&quot;</p> <h3 style="text-align: center;"><strong><em>Et... C&#39;est parti !</em></strong></h3> <p>Ils d&eacute;cident d&#39;un cadre (<em>Dis, Irulaane, dessine-nous une gare... </em>), de leur personnage (<em>Ok, &eacute;crivez-moi chacun votre nouvelle&nbsp;carte d&#39;identit&eacute; : nom, pr&eacute;nom, &acirc;ge, histoire... </em>), ils mettent tout &ccedil;a dans la machine d&#39;une soir&eacute;e (y a des moules frites cuisin&eacute;es par Antoine, le compagnon d&#39;Irulaane, et des cookies d&#39;Elodie bien entendu...), discutent, se coupent les cheveux en 4, disent <em>&quot;non, non, non, &ccedil;a &ccedil;a va pas&quot;</em> ou <em>&quot;si, si si, ca c&#39;est trop g&eacute;nial&quot;</em> ou encore... <em>&quot;Et si Adrien il avait toujours voulu &ecirc;tre un clown?&quot;</em></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692197/8b8cf4d5-f0ca-41cb-9f07-356ba9bb28e9.gif" width="100%" /></p> <p><em>&quot;Et si on disait que Lise, ce serait une danseuse contrari&eacute;e ?&quot;</em></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692200/aae48d85-9d4a-43e1-8b55-d1e93ac82f71.gif" width="100%" /></p> <h3 style="text-align: center;"><strong><em>Lise et Adrien sont n&eacute;s...</em></strong></h3> <p>Irulaane s&#39;enferme 3 semaines en septembre et elle leur invente une rencontre, une heure quinze d&#39;espace-temps.&nbsp;</p> <p>Ils en font une premi&egrave;re lecture tous les trois, un matin dans le salon de Thierry&nbsp;et ils finissent tous en larmes. (Et pas parce qu&#39;il&nbsp;n&#39;y avait pas de cookies...)<img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692223/b117b573-8a1f-4cfe-977b-2102d4b4fb14.gif" width="100%" /></p> <p>Et voil&agrave;, nous sommes le 26 octobre : Irulaane, Thierry et Elodie se sont enferm&eacute;s jusqu&#39;&agrave; samedi dans une salle polyvalente pr&ecirc;t&eacute;e par la mairie d&#39;Azay-le-Rideau et ils ont d&eacute;cid&eacute; qu&#39;&agrave; la fin de la semaine, la pi&egrave;ce serait mont&eacute;e.</p> <p>Bien s&ucirc;r, ils savent qu&#39;au dehors il y a la peste, toutes les pestes, qui se d&eacute;chainent. Ils savent qu&#39;il y a le couvre-feu, la peur et des portes qui se ferment les unes apr&egrave;s les autres. Mais Lise et Adrien ont commenc&eacute; d&#39;exister, ils se d&eacute;ploient, ils viennent vers vous et personne ne les fera taire. Ils ont besoin de vous parler, de vous dire d&#39;...</p> <blockquote> <p>...&eacute;couter vos instincts, de danser au-dessus des gouffres, de flirter avec les sommets (...) d&#39;oser&nbsp;des milliers de tentatives et au moins autant d&rsquo;&eacute;checs que de r&eacute;ussites. (...) de tomber, tomber plusieurs fois, &agrave; s&rsquo;&eacute;corcher, s&rsquo;abimer, se briser. Et puis se relever, se gu&eacute;rir &agrave; pas lents en appr&eacute;ciant tous les organes retrouv&eacute;s, le c&oelig;ur qui recommence &agrave; battre, le souffle qui revient. Et m&ecirc;me si &ccedil;a craque de tous les c&ocirc;t&eacute;s, sentir cette chance qu&rsquo;il y a d&rsquo;&ecirc;tre debout apr&egrave;s avoir pris des risques insens&eacute;s, les poumons gonfl&eacute;s &agrave; bloc d&rsquo;air retrouv&eacute;.</p> </blockquote> <p><br /> <strong>Les contreparties et le r&ocirc;le des contributeurs</strong></p> <p>Nous pensons que, plus que jamais, la culture est l&#39;affaire de tous. Ces derniers mois, elle est devenue une histoire de survie. Pas seulement de nos m&eacute;tiers d&#39;artistes mais surtout de notre qualit&eacute; d&#39;humains &agrave; tous.</p> <p>Nous avons besoin de continuer de r&ecirc;ver, de nous interroger, de partager. Il y a 24 si&egrave;cles, Sophocle disait d&eacute;j&agrave; en parlant du th&eacute;&acirc;tre qu&#39;il &eacute;tait...&nbsp;</p> <blockquote> <p>&quot;Le rassemblement des solitudes &eacute;parpill&eacute;es&quot;</p> </blockquote> <p>&Agrave;&nbsp;travers ce crowfounding, <strong>nous ne sollicitions pas seulement votre aide financi&egrave;re mais aussi votre implication humaine.</strong> Nous voulons cr&eacute;er une communaut&eacute; autour de ce projet, comme nous avons r&eacute;ussi &agrave; cr&eacute;er une communaut&eacute; qui perdure autour du festival <em>Arts Sc&eacute;niques et Vieilles Dentelles.</em> Isol&eacute;s&nbsp;chacun dans nos maison et face &agrave; nos &eacute;crans, priv&eacute;s de nos affections&nbsp;&eacute;l&eacute;mentaires, rassemblons-nous autour des voix de Lise et Adrien. Continuons &agrave; croire que l&#39;art est aussi (davantage m&ecirc;me ) essentiel que les commerces de bouche ou les banques...&nbsp;</p> <p>Votre participation, m&ecirc;me modeste, nous donnera cette confiance et cette force : nous n&#39;&eacute;crivons ni ne parlons dans le noir. Vous &ecirc;tes l&agrave;.</p> <p>Les contributions propos&eacute;es vous permettront de donner des couleurs humaines &agrave;&nbsp;ce spectacle : vous aurez m&ecirc;me la possibilit&eacute; de gouter les cookies d&#39;Elodie... C&#39;est dire si on y met du &lt;3 !</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692222/49ccf262-64e9-44a1-9c80-a84596ec3e7d.gif" width="100%" /></p>

À quoi servira la collecte

<h3><strong>Des petits sous, des petits sous, encore des petits sous...</strong></h3> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692226/dffd12d1-bfb9-48ac-84af-f006e7e68952.gif" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><em>(Don d&eacute;ductible &agrave; 60% de vos imp&ocirc;ts sur pr&eacute;sentation d&#39;un document CERFA que nous vous fournirons &agrave; la demande - La cie d&#39;Irulaane est reconnue d&#39;utilit&eacute;&nbsp;publique)</em></p> <p>Les deux compagnies partenaires, largement engag&eacute;es dans le tissu socio-culturel de Touraine, ont &agrave;&nbsp;coeur de d&eacute;fendre et de faire vivre la culture et le spectacle vivant notamment en zone&nbsp;rurale. Or, <strong>le spectacle vivant, comme&nbsp;son nom l&#39;indique, repose &eacute;galement sur des auteurs QUI EN VIVENT.</strong> Pour cette cr&eacute;ation, <strong>l&#39;auteure tourangelle Irulaane </strong>a &eacute;crit un spectacle sur mesure et il est essentiel&nbsp;de la r&eacute;mun&eacute;rer d&eacute;cemment pour ce travail.</p> <ul> <li>La <strong>commande et les droits d&#39;auteur </strong>pour cette pi&egrave;ce s&#39;&eacute;l&egrave;vent &agrave; 1200 &euro;, sans compter ensuite les cachets de r&eacute;p&eacute;tition pour le metteur en sc&egrave;ne et de repr&eacute;sentation pour les com&eacute;diens.</li> </ul> <p>Notre priorit&eacute; est la qualit&eacute; de l&#39;&eacute;criture, de la direction et du jeu. Elles seules sont garantes d&#39;un th&eacute;&acirc;tre populaire au sens o&ugrave; l&#39;entendait Jean Vilar : minimalisme des d&eacute;cors et des conditions de repr&eacute;sentation mais exigence et vitalit&eacute; de la cr&eacute;ation.</p> <p>Evidemment, toute cr&eacute;ation, m&ecirc;me la plus sommaire, n&eacute;cessite des frais n&eacute;cessaires de costumes, de technique, de sc&eacute;nographie,&nbsp; et... de location de salles.</p> <ul> <li>Petites compagnies, nous n&#39;avons pas pignon sur rue dans un th&eacute;&acirc;tre et devons souvent <strong>louer nous-m&ecirc;mes les salles o&ugrave; nous souhaitons jouer. (</strong>Les conditions sanitaires que nous connaissons ces derniers mois ne nous facilitent pas la t&acirc;che...)</li> <li>Notre troisi&egrave;me poste important est la <strong>communication,</strong> sans laquelle la pi&egrave;ce ne peut avoir de visibilit&eacute; : l&#39;esth&eacute;tique de notre travail commence par <strong>l&#39;affiche et son flyer</strong> (Engagement d&#39;une graphiste pour&nbsp;400 &euro;), puis n&eacute;cessite des <strong>co&ucirc;ts d&#39;impression</strong> et d&#39;encarts&nbsp; publicitaires&nbsp;(300 &euro; comme budget de d&eacute;marrage.</li> </ul> <h3><strong>Si la collecte va au-del&agrave; &hellip;</strong></h3> <p>&nbsp;M&ecirc;me si nous partons du postulat&nbsp;&quot;tr&eacute;teaux nus, plateau nu&quot;, une vraie cr&eacute;ation lumi&egrave;re (mat&eacute;riel et technicien&nbsp;qui va avec!) donnera une vraie plus-value esth&eacute;tique &agrave;&nbsp;notre spectacle.&nbsp;</p> <p>Ayant &agrave; coeur de mettre en avant la qualit&eacute; du texte, nous aimerions qu&#39;une &eacute;dition du livret spectacle accompagne les repr&eacute;sentations.&nbsp;</p> <p>Enfin, nous r&ecirc;vons d&#39;une partie vid&eacute;o&nbsp;: un court-m&eacute;trage des souvenirs de Lise et Adrien ins&eacute;r&eacute;s dans le spectacle...</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/692229/a5a17120-1d39-4de7-82b6-8980674f4e8d.gif" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <h3 style="text-align:center"><em>Merci d&rsquo;avance &agrave; tous et &agrave; toutes pour votre soutien&nbsp;!!!</em></h3>

Contreparties

Un MERCI illustré

10 €

  • 15 contributions
On quitte le quai de la gare en te disant merci et en te laissant une affiche du spectacle (format A4)

Livraison estimée : février 2021

Un GRAND MERCI illustré

25 €

  • 16 contributions
Parce que c'est Un GRAND merci, nous l'accompagnons d'une affiche Grand Format et d'une jolie carte postale de notre Touraine chérie envoyée directement chez toi et signée par nos 3 voyageurs !

Livraison estimée : février 2021

Viens nous voir !

50 €

  • 17 contributions
Les contreparties précédentes et une invitation au spectacle sur la date de ton choix !

Nous voir et... nous lire !

75 €

  • 4 contributions
Les contreparties précédentes et un exemplaire dédicacé par Irulaane du livret du spectacle !

Livraison estimée : février 2021

Le souvenir Vintage

100 €

  • 1 contribution
Les contreparties précédentes et ta boite exclusive de 5 polaroids du spectacle.

Livraison estimée : février 2021

Ta box spectacle!

150 €

  • 2 contributions
Les contreparties précédentes accompagnée d'un sachet de 5 cookies faits maison par Elodie, le tout empaqueté dans une très belle box spectacle artisanale, faite sur mesure POUR TOI!

Livraison estimée : février 2021

V.I.P

500 €

  • 2 contributions
Les contreparties précédentes te seront remises en mains propres par les trois compères lors d'un apéritif offert au Chateau d'Artigny à Montbazon (eh oui, ils ont leurs entrées...).

Livraison estimée : février 2021

La bamboche

1 000 €

Les contreparties précédentes et... on vient jouer chez toi pour tes amis !

Faire un don

Je donne ce que je veux