ETNA

Aidez à financer le court-métrage ETNA! Un désir ardent de raconter. Juin 2020!

Visuel du projet ETNA
Réussi
35
Contributions
25/01/2020
Date de fin
3 580 €
Sur 3 000 €
119 %
Zéro
déchet
Solidarité
internationale
Autoproduction
culturelle

ETNA

<p><strong>C&rsquo;est Etna, jeune femme sans &acirc;ge, errante et solitaire dans les rues de Paris, un magn&eacute;tophone &agrave; son bras&nbsp;; &agrave; travers lui elle vit en boucle sa vie pass&eacute;e et la perte de son enfant. &nbsp;</strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/637187/_MG_0613-1576004815.jpg" width="100%" /></p> <p>Photo Hugues Anhes</p> <p>Dans le magn&eacute;tophone, son fils est encore un enfant. En &eacute;coutant en boucle l&#39;&eacute;cho de cette vie r&eacute;volue, elle ressasse et s&#39;enivre du pass&eacute; .Le corps s&rsquo;assouplit, les pulsions reviennent comme des pouss&eacute;es qu&rsquo;elle renferme. Chaque partie de son corps agit comme une m&eacute;moire, d&eacute;roulant les diff&eacute;rents chapitres de son existence. Etna, le corps boulevers&eacute; de r&eacute;miniscences, arpente les rives de sa m&eacute;moire, r&eacute;v&eacute;lant les d&eacute;dales d&#39;une vie marqu&eacute;e par la perte.&nbsp;</p> <p><em><strong>ETNA sera un court-m&eacute;trage de fiction o&ugrave; &quot;le mouvement&quot; se fondra avec la r&eacute;alit&eacute; car la danse n&#39;est pour moi&nbsp; qu&#39;une fourchette&nbsp;pour raconter.</strong></em></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/637005/EmptyName_152-1575929732.jpg" width="100%" />Photo Hugues Anhes</p> <p>Etna danse pour conjurer le sort et la malchance, pour retenir encore un peu en elle la chaleur du vivant. Elle danse, car sous les oripeaux perdure le d&eacute;sir de sentir, d&#39;&ecirc;tre et d&#39;aimer.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/637007/Capture_d_e_cran_2019-12-09_a__23.17.25-1575929875.png" width="100%" />Photo Hugues Anhes</p> <p>Les sans domicile fixe ont un rapport particulier &agrave; la foule, au brouhaha; alternativement spectateurs puis acteurs, ils sont, de toute fa&ccedil;on, exclus de la vie &laquo;&nbsp;normale&nbsp;&raquo;. Etna, oubli&eacute;e de tous, voit le monde et l&#39;ignore. Cette masse anonyme est dans son esprit confus sa famille, ses morts, et tout ceux qui l&rsquo;ont abandonn&eacute;.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/637190/IMG_1333-1576005304.JPG" width="100%" /></p> <p><em><strong>Le son dans mon film aura une grande place, ensemble avec mon ing&eacute;nieur son Antoine Delagoutte&nbsp;qui a particip&eacute; &agrave; la cr&eacute;ation sonore de Etna, nous allons d&eacute;fricher les d&eacute;tails de vies, de sensations, de lib&eacute;rations pour raconter&nbsp;aussi profond&eacute;ment que l&#39;image.</strong></em></p> <p><strong><em>Un jeu de&nbsp;temporalit&eacute;&nbsp; avec le cerveau du personnage qui m&eacute;lange les sons pass&eacute;s et ceux de la r&eacute;alit&eacute; pr&eacute;sente.</em></strong></p> <p><em><strong>Extrait du spectacle ETNA:&nbsp;</strong></em><a href="https://www.youtube.com/watch?v=taup6cTN_sk">https://www.youtube.com/watch?v=taup6cTN_sk</a></p> <p>La folie est un th&egrave;me qui me touche, car elle est &agrave; la fois invisible et omnipr&eacute;sente. Cette soci&eacute;t&eacute; qui se d&eacute;tourne de ceux qui souffrent, les laissant sombrer dans la d&eacute;mence, m&#39;effraie et me r&eacute;volte. J&rsquo;ai beaucoup observ&eacute; et film&eacute; des sans domicile fixe. J&#39;ai entam&eacute; un projet documentaire il y a 2 ans sur ce sujet. Je souhaitais comprendre ce qui fait basculer un &ecirc;tre dans l&#39;isolement, ce qui pr&eacute;cipite les &acirc;mes dans la folie. Improbables survivants d&#39;une r&eacute;alit&eacute; rafistol&eacute;e et brinquebalante, ils disparaissent derri&egrave;re un voile de solitude, errants comme des ombres au c&oelig;ur de nos cit&eacute;s. Les mondes imagin&eacute;s, fantasm&eacute;s par ces &ecirc;tres &agrave; la d&eacute;rive exercent sur moi une certaine fascination. Les circuits ferm&eacute;s du ressassement, &eacute;ternels huis clos de la m&eacute;moire, forment de petits &icirc;lots autonomes perp&eacute;tuant une r&eacute;alit&eacute; sourde et obstin&eacute;ment cruelle.</p> <p>Apr&egrave;s un an de recherches, de dialogues, de rencontres, j&#39;ai d&eacute;cid&eacute; de ne pas r&eacute;aliser de film, par pudeur et respect: utiliser les images sans le consentement des gens que j&#39;avais rencontr&eacute;s m&#39;est paru ind&eacute;cent. J&#39;avais en effet perdu leur trace. J&#39;ai alors d&eacute;cid&eacute; de convertir cette recherche en exp&eacute;rience de corps, d&rsquo;&eacute;tat et de chor&eacute;graphie. Je souhaite vivre dans mon corps une transformation impr&eacute;gn&eacute;e de leur pr&eacute;sence, de leur histoire.</p> <p>Le documentaire &laquo;&nbsp; St Cl&eacute;ment&nbsp; &raquo; de Raymond Depardon, bien que d&eacute;couvert il y a une vingtaine d&#39;ann&eacute;es, continue &agrave; m&#39;habiter, &agrave; porter ma cr&eacute;ativit&eacute;. L&rsquo;&eacute;nigme et le myst&egrave;re de ces &ecirc;tres en &eacute;quilibre au bord de la mort semblent d&eacute;placer l&#39;enjeu de l&#39;existence :</p> <h2 style="text-align:center"><strong>Il ne s&#39;agit plus ni de faire ni d&#39;accomplir, mais de survivre &agrave; l&#39;&ecirc;tre que l&#39;on est.</strong></h2> <p><strong>Dans mon film il y aura 3 points de vue &agrave; l&#39;image et au son.&nbsp;D&#39;abord&nbsp;le regard d&#39;Etna sur le monde qui va et vient sous ses yeux,&nbsp;puis le regard des gens sur elle ou bien leur&nbsp;indiff&eacute;rence&nbsp;et enfin il y aura le point de vue intime de ce qu&#39;elle est et pense au plus profond.</strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/637012/Capture_d_e_cran_2019-12-09_a__23.23.36-1575930248.png" width="100%" />Photo Ryan Le Garrec</p> <p><em><strong>La pauvret&eacute; est l&agrave;, au-dessus de nos t&ecirc;tes, comme une &eacute;p&eacute;e de Damocl&egrave;s. Et nous poursuivons notre route sans penser que cela nous concerne. Pourtant, la fronti&egrave;re est mince entre la raison et l&rsquo;&eacute;garement.</strong></em></p> <p>Un syst&egrave;me &agrave; bout de souffle. Un vortex qui engloutit tout et ne laisse aucun espoir. Des hommes et des femmes, au bord du gouffre, sans utopies. Ils sont le miroir d&rsquo;une soci&eacute;t&eacute; en d&eacute;clin, d&rsquo;une soci&eacute;t&eacute; qui ne respire plus. D&rsquo;un monde qui s&rsquo;&eacute;touffe dans son individualisme.</p> <p>Et pourquoi tant de gens sont happ&eacute;s dans ce trou, dans ce retranchement. Cela tient &agrave; peu. Une perte d&rsquo;emploi, une perte amoureuse. Une perte qui m&egrave;ne &agrave; la d&eacute;rive et les fait sortir de notre r&eacute;alit&eacute;.</p> <p><em><strong>En soi, personne n&rsquo;est &agrave; l&rsquo;abri d&rsquo;une telle chute, nous sommes tous des funambules et nous r&eacute;sistons comme nous le pouvons. Nous luttons contre la folie qui nous guette.</strong></em></p> <p><strong>&quot;Ces&nbsp;personnes&nbsp;ont eux un travail, une famille, des amours comme vous et moi.&quot;</strong></p> <p><strong>C&rsquo;est de cela que je veux parler, de cette absurdit&eacute;, de ce monde &laquo; presque &raquo; invisible qui inonde nos rues.</strong></p> <p>Thimai Nguyen&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/637021/CTYQ2676-1575930678.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>BIO</strong></p> <p>Elle a &eacute;tudi&eacute; la danse classique et contemporaine &agrave; l&rsquo;&eacute;cole municipal de Villejuif puis au Conservatoire National Sup&eacute;rieur de Musique et de Danse de Paris de 1995 &agrave; 1999. &Aacute; 17 ans elle remportera le deuxi&egrave;me prix au concours de Paris. Elle fera partie de l&rsquo;&eacute;cole P.A.R.T.S en Belgique pendant un an et demi.</p> <p>Thimai Nguyen Travaillera de 2002 &agrave; 2012&nbsp; avec le chor&eacute;graphe WIM VANDEKEYBUS qui dirige la compagnie ULTIMA VEZ, elle sera danseuse interpr&egrave;te dans plusieurs spectacles de la compagnie comme &laquo;&nbsp;BLUSH&nbsp;&raquo;, &laquo;&nbsp; PUUR&nbsp;&raquo;, &laquo;&nbsp;SPIEGEL&nbsp;&raquo;, &laquo;&nbsp;RADICAL WRONG&nbsp;&raquo;, &laquo;&nbsp;&OElig;DIPE&nbsp;&raquo; et dans le film &laquo;BLUSH&raquo; et &laquo;HERE AFTER&raquo;. Elle assistera Wim Vandekeybus &agrave; la chor&eacute;graphie pour l&rsquo;Op&eacute;ra de G&ouml;teborg &laquo;&nbsp;B&Ecirc;T NOIR&nbsp;&raquo;, au Cirque royal de Bruxelles &laquo;&nbsp;Rent a kid no bullshit&nbsp;&raquo; et diff&eacute;rents workshops dans le monde entier.</p> <p><strong>Thi-Mai Nguyen r&eacute;alisera le Making-off du film Blush, et diff&eacute;rents clips des pi&egrave;ces de la compagnie ULTIMA VEZ.</strong>&nbsp;</p> <p><strong>En 2008 elle fera l&rsquo;&eacute;cole de la SAE institut &agrave; Bruxelles en Digital film.</strong></p> <p>Pour une courte p&eacute;riode avec MICHELLE ANNE DE MEY sur la reprise de sa pi&egrave;ce culte SINFONIA EROICA.</p> <p>Depuis 2012, elle travaille pour LA COMPAGNIE DU HANNETON, du metteur en sc&egrave;ne&nbsp; JAMES THI&Eacute;RR&Eacute;E, d&rsquo;abord dans le spectacle &laquo;&nbsp;TABAC ROUGE&nbsp;&raquo; puis &laquo;LA GRENOUILLE AVAIT RAISON&raquo;. Thi-Mai assiste James Thi&eacute;rr&eacute;e &agrave; la chor&eacute;graphie pour son projet &agrave; l&rsquo;Op&eacute;ra Garnier, &agrave; Paris en Mai 2018, spectacle pour 45 danseurs de l&rsquo;op&eacute;ra &laquo;&nbsp;FR&Ocirc;LONS&nbsp;&raquo;. Elle l&rsquo;assistera &agrave; la chor&eacute;graphie pour son prochain projet &laquo;&nbsp;ROOM&nbsp;&raquo;</p> <p><strong>Thimai travaille comme chor&eacute;graphe sur le film &laquo;&nbsp;la v&eacute;rit&eacute;&nbsp;&raquo; de Monsieur Kore Eda Hirokazu.</strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/637022/_MG_9506-1575930727.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><strong>&quot;ETNA&quot; MEILLEUR SPECTACLE DE DANSE DE LA SAISON 2017-2018 par LES PRIX DE LA CRITIQUE (BELGIQUE)​</strong></p> <p style="text-align:center">Le spectacle a jou&eacute; au festival de Kortrijk, &agrave; LA MAISON DE LA CR&Eacute;ATION, au 14&egrave;me FESTIVAL de QUANZHOU en Chine, au FESTIVAL DE DELTEBRE, &agrave; l&rsquo;AUDITORIUM CRR 93 Aubervilliers &agrave; Paris, au th&eacute;&acirc;tre de la Balsamine et au th&eacute;&acirc;tre Marni &agrave; deux reprise, au Moment Festival, &agrave; l&rsquo;&Eacute;toile du Nord et au Point &Eacute;ph&eacute;m&egrave;re &agrave; Paris.</p> <p><strong>Thimai Nguyen aura la premi&egrave;re de sa prochaine cr&eacute;ation le 30 Mars 2021 au th&eacute;&acirc;tre de la Balsamine &agrave; Bruxelles. Deux adultes accompagn&eacute;s de deux enfants.</strong></p> <h2><strong>CE QU&#39;ILS PENSENT:</strong></h2> <p><strong><a href="https://nl.wikipedia.org/wiki/Frank_Vercruyssen">Frank Vercruyssen</a></strong> (TG Stan)&nbsp;Thi-Mai est une immense danseuse, mais ce qui impressionne encore plus dans ce solo, c&rsquo;est son jeu, sa fa&ccedil;on de partir du pr&eacute;sent, du moment de la repr&eacute;sentation et d&rsquo;interagir avec le spectateur,&nbsp;qui, par cons&eacute;quent, se sent directement adress&eacute; et impliqu&eacute; dans son histoire.&nbsp; Ses transitions entre texte et mouvement limpides, son approche directe et simple et son vocabulaire chor&eacute;graphique gracieux et dramatique enchantent, d&eacute;chirent et s&eacute;duisent. Etna est un spectacle tr&egrave;s &eacute;mouvant.</p> <p><strong><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Jaco_Van_Dormael">Jaco Van Dormael</a></strong> (Cin&eacute;aste) &laquo;&nbsp;Thi Mai Nguyen a une &eacute;nergie et une pr&eacute;cision du geste extraordinaires. Elle campe avec puissance un personnage hant&eacute; par ceux qu&rsquo;elle a aim&eacute;, &agrave; travers des bribes d&rsquo;histoires qui laissent de l&rsquo;air &agrave; l&rsquo;imaginaire du spectateur que j&rsquo;&eacute;tais. C&rsquo;est une danse de possession, avec une technique de mouvement et une force d&#39;interpr&eacute;tation incroyables.&nbsp;&raquo;.&nbsp;</p> <p>Dessin de&nbsp;<strong><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Schuiten">Fran&ccedil;ois Schuiten</a></strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/636992/Capture_d_e_cran_2019-12-09_a__22.37.25-1575927515.png" width="100%" /></p> <p><strong><a href="https://www.ultimavez.com/fr/ultima-vez-wim-vandekeybus">Wim Vandekeybus</a></strong> (chor&eacute;graphe) &quot;Thimai a la capacit&eacute; de se transformer&quot;.</p> <p><strong><a href="http://www.ryanlegarrec.com/2016/1/11/dzslul7n63p6qa7cqmo0z6tncuqdc3">RYAN LE GARREC</a></strong> (cin&eacute;aste) There is an ocean of abstract conceptual and &quot;so boring they become scary&quot; pieces out there, in the contemporary dance scene,&nbsp;a world of seating hours, that i wouldn&#39;t encourage a friend to go to&nbsp;if not previously well initiated in reacting by thinking more than feeling, Etna s none of that.<br /> Etna is litteral, brutal, honnest, blunt, flesh and bones,&nbsp;story telling and direct impact,&nbsp;it s got blood and sweat and tears and obviously years of looking at,&nbsp;<br /> observing, listening, spying on a part of society that the art intelegentsia often neglects, the homeless, the outcast, the misfit, the deserted, the forgotten, the let down,&nbsp;let us never forget that the artist and the poet are never far from the vagabond and the bum, that the ideal of any supposed artist should be to dig so deep, to invest so much, to travel so far and be so flayed by their art that sliding into the unknown and the gutter would be a fairly possible outcome.<br /> In that way and simply because it s beautiful and entertaining, i find Etna is useful and precious, it finds ecchoes in today s world and somehow reminds me of Steinbeck&#39;s &quot;The grapes of Wrath&quot;.&nbsp;</p> <p><strong><a href="https://www.imdb.com/name/nm0311655/">INA GREETS</a>&nbsp;</strong>actrice</p> <p>van een solitair personage, dakloos, eenzaam, vervreemd. Dromend over het verleden, een mislukt huwelijk, een kind, danst ze de demonen uit haar lijf. Met een waanzinnige perfectie&nbsp;en techniek weet zij als danseres/performer je vast te houden en mee te voeren&nbsp;en laat ze de ruimte aan haar publiek om rond dat wat ze geeft zelf ook een verhaal te verzinnen. Welk verhaal schuilt er achter een dakloze vrouw? Een performance die een poetisch gezicht geeft aan de rauwe realiteit.&nbsp;</p> <h2><strong>Quelques images de Thimai:</strong></h2> <p><strong>Making of du film &quot;BLUSH&quot; de Wim Vandekeybus 2004</strong></p> <p><a href="https://www.youtube.com/watch?v=VXoKYSLIKhA">https://www.youtube.com/watch?v=VXoKYSLIKhA</a>&nbsp;ou</p> <p><a href="https://click.email.vimeo.com/?qs=6b314b8344c9b9bbf75ecc76840d1d3fc34b1bcd48e494c1520916fdc6f3dcb34732eaefa66e770cc7c52a52de11f2f5537c690998f95b6df94b2c71965f7baf">https://vimeo.com/378488185</a></p> <p><strong>Clip &quot;I see a darkness&quot; version de Johnny Cash 2008</strong></p> <p><a href="https://www.youtube.com/watch?v=d7DPHqMMpV0&amp;list=PLFFuywyInm0XcPSFv3SFZvWo7w9LkD2LU">https://www.youtube.com/watch?v=d7DPHqMMpV0&amp;list=PLFFuywyInm0XcPSFv3SFZvWo7w9LkD2LU</a></p> <p><strong>Pr&eacute;sentation d&eacute;but d&#39;&eacute;cole 3&#39; &quot;Hunt the past&quot; 2008</strong></p> <p><a href="https://www.youtube.com/watch?v=eR858vQ2onM">https://www.youtube.com/watch?v=eR858vQ2onM</a></p> <p><strong>Images de recherche</strong>&nbsp;<strong>pour&nbsp;la prochaine cr&eacute;ation de Thimai 2019</strong></p> <p><a href="https://www.youtube.com/watch?v=djBp8xM9PZ0">https://www.youtube.com/watch?v=djBp8xM9PZ0</a></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/637050/Capture_d_e_cran_2018-09-26_a__11.09.12-1575936807.png" width="100%" /></p> <p>(Les toutes premi&egrave;res recherches sur le personnage de ETNA:<a href="https://www.youtube.com/watch?v=Z5jjf2bo7cU&amp;t=51s">https://www.youtube.com/watch?v=Z5jjf2bo7cU&amp;t=51s</a>)</p>

À quoi servira la collecte

<p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/637052/Capture_d_e_cran_2019-10-23_a__17.17.19-1575941115.jpg" width="100%" /></p> <p>Je me tourne vers vous car j&#39;aime l&#39;image,&nbsp;le son... Et suis amoureuse du montage, mais surtout....Je dois raconter cette histoire. Cette femme.</p> <p><strong>C&#39;est ancr&eacute; dans mes veines &agrave; pr&eacute;sent.</strong></p> <h2 style="text-align:center">&nbsp;<strong>Avec votre aide plus que pr&eacute;cieuse!&nbsp;</strong></h2> <h4 style="text-align:center"><strong>J&#39;aurai 5 JOURS INTENSIFS de TOURNAGE.</strong></h4> <p><strong>3 jours dans les rues de Paris et deux jours dans une &eacute;glise Bruxelloise.</strong></p> <p><strong>Pr&eacute;cis&eacute;ment les 3000 euros me permettront d&#39;engager:</strong></p> <p>Cameraman 1 (5 jours) = 500 euros</p> <p>Cameraman 2 (5 jours) = 500 euros</p> <p>Antoine Delagoutte au son (5 jours) = 500 euros</p> <p><strong>Mais aussi:</strong></p> <p>Location de 2 cameras et objectifs/ Lumi&egrave;res/ Son (5 jours) = 900 euros</p> <p>Les allers-retours Bruxelles-Paris pour Les 2 cameramans, Antoine Delagoutte et moi-m&ecirc;me = 300 euros</p> <p>Location de l&#39;&eacute;glise (2 jours) = 100 euros</p> <p>Maquilleuse (2 jours) = 200 euros</p> <p>Il y aura 8% des 3000 euros qui ne me reviendront pas. (5% de commission pour KissKissBankBank, 3% de frais bancaires)&nbsp;</p> <p>Comme vous pouvez le constater, le budget est tr&egrave;s serr&eacute; donc je ne parle m&ecirc;me pas des figurants, des salaires additionnels et autres (Costumes et accessoires).</p> <p>D&eacute;passer la barre des 3000 euros de ce budget sera bienvenu!&nbsp;</p> <p><strong>Apr&egrave;s ce tournage:</strong></p> <p>Je vous donnerais quelques images de lancement et partirais &agrave; la recherche d&#39;un peu plus d&#39;argent pour finir le film.</p> <p style="text-align:center"><strong>Merci &agrave; tous&nbsp;ceux qui me soutiennent d&eacute;j&agrave; et me soutiendront dans </strong></p> <h2 style="text-align:center"><strong>cette aventure, du coeur </strong></h2> <p style="text-align:center"><strong>jusqu&#39;&agrave; la participation financi&egrave;re!&nbsp;Tout est bon!</strong></p> <p><strong>Thimai Nguyen</strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/637051/180131_Thi_Mai___Hugues_Anhes-200-1575940854.jpg" width="100%" />Photo Hugues Anhes</p>

Contreparties

Contrepartie star

50 €

  • 6 contributions
Je vous remercie du fond du coeur!!!!!!!!!!! Les contreparties précédentes + une invitation à la projection et votre nom dans les remerciements! Photo: Mike Rafail

5 €

  • 1 contribution
Je vous remercie du fond du coeur! Photo: Benjamin Dandoy

10 €

  • 2 contributions
Je vous remercie du fond du coeur!! + je vous donne des nouvelles du tournage. Photo: Hichem Dahes

20 €

  • 3 contributions
Je vous remercie du fond du coeur!!!! Les contreparties précédentes + quelques photos du tournages. Photo: Tine Declerk at Festival DANSAND!

35 €

  • 6 contributions
Je vous remercie du fond du coeur!!!!!!!!!!!!!!!!! Les contreparties précédentes + 2 invitations au spectacle Photo: Hugues Anhes

75 €

Je vous remercie milles fois!!!! Les contreparties précédentes + un clip sur le tournage du film. Photo: Ryan Le Garrec

100 €

  • 6 contributions
Je vous remercie cent milles fois!!!! Les contreparties précédentes + Envoi du scénario de ETNA Photo: Hugues Anhes

150 €

  • 1 contribution
Je vous remercie du fond du coeur! Les contreparties précédentes + un diner de remerciement! Photo: Hugues Anhes

200 €

  • 2 contributions
Merci pour votre grande générosité et votre confiance, Merci de me soutenir dans cette aventure qui ne sera pas la dernière. Les contreparties précédentes + un éternel remerciement! Photo: Hugues Anhes

Faire un don

Je donne ce que je veux