Exposition photographique DÉBORD - DÉROUTE

Art & photo, Art & photo, Installation

Visuel du projet Exposition photographique DÉBORD - DÉROUTE
21
Contributeurs
20 jours
Restants
1 145 €
Sur 2 000 €
57 %

Soutenez la création de mon installation photographique!

Suivre et partager
Soutenu par
Conseil départemental de l'Ardèche soutient le projet Exposition photographique DÉBORD - DÉROUTE

Exposition photographique DÉBORD - DÉROUTE

Bonjour à tous,

Je tiens à commencer cette présentation par l’importance et la nécessité pour moi de réussir ce crowdfunding, c’est la première fois que je fais la démarche de financement participatif mais c’est aussi la première fois que j’expose dans une véritable galerie avec quatre murs blancs à remplir de mon travail photographique. J’ai pensé cette exposition sous la forme d’une accumulation de tirages accrochés aux murs couplée avec des œuvres disposées dans l’espace. Avant de rentrer dans des considérations plus techniques, voici l’histoire de ce projet :

alt

J’ai commencé à photographier des stations services il y a quatre ans, avec un besoin d’accumuler des images des lieux de mon enfance, j’ai développé une forme d’obsession pour ces géants de tôles qui abritent et remplissent. Très inspirée par le travail de Ed Ruscha (Twentysix Gasoline Stations) aux Etats-unis ou de Hans et Hilla Becher en Allemagne. Je me fraye un chemin à la recherche de stations services en déclins. Celles qui m’intéressent le plus sont les plus usées, les stations à l’abandon qui dépérissent lentement sur le bord de la route. Une station service vieillit mal, la structure industrielle résiste peu aux intempéries et au manque d’entretien. C’est là qu’elle devient belle. Cet état des lieux un peu triste et silencieux représente des espaces qui me sont propres, qui me sont chers. J’écume les routes, les rues, les chemins et tombe régulièrement sur ces petites zones perdues que plus personne ne regarde. Au travers des stations services, c’est tout le champ lexical du voyage qui s’ouvre par son prisme.

La localisation n’a pas d’importance, seule l’ambiance du moment de la prise de vue compte, il m’arrive d’attendre une heure que le vide se crée dans le champ de l’image pour que le charme opère.

Ma série est actuellement d’environ une cinquantaine d’images, prises entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique Latine.

 


 

DÉBORD DÉROUTE

alt

 

Un « débord » c’est premièrement la partie d’une route qui borde le pavé. La station service représente pour moi un non-lieu, par sa place au bord du chemin et son invisibilité dès sa fermeture.

« Débord », c’est aussi un terme de monnaie, à savoir la partie d’une pièce entre la légende et la circonférence externe. Avec le temps et l’accumulation d’images, je m’interroge sur la dimension économique des excès du traitement des énergies fossiles et des conséquences sur l’environnement.

Car le « débord » désigne également l’éruption, en parlant des humeurs. Cette accumulation de station-service est une représentation des conséquences suscitées par ces espaces industriels, qui posent un véritable questionnement quand à l’utilisation futur de nos ressources. Le pétrole est en voie d’extinction. En photographiant ces stations j’ai déjà l’impression de saisir les derniers instants d’une époque bientôt révolue. Ce motif dans le paysage sera bientôt un stigmate de notre sur-consommation.

alt

 

Retrouvez l'intégralité de la série ici = https://www.docdroid.net/Tw1e0JR/debordderoute.pdf


PRÉSENTATION DE MOI

alt

Je suis une jeune photographe installée en Ardèche depuis un an et vivant à Lussas, le village documentaire abritant le festival des États généraux et bien d'autres structures et plateforme documentaire. Je suis maintenant immergée dans ce monde du cinéma et m'en inspire de manière intuitive, je pense maintenant la photographie comme une séquence d'une histoire qui se raconte dans le temps. Je travaille sous forme de série, qui fonctionne de manière formelle ou contextuelle. Pour cette série les deux se sont accordées.

 

 

C'est une Ardéchoise, qui, ayant vu mes photos lors d'une exposition m'a conseillé de proposer mon projet à la salle Volane. C'est un très bel espace d'exposition au sein du Théatre de Vals les Bains. Ils ont sélectionné mon travail en me laissent carte blanche. c'est donc la première fois que j'expose cette série!

J'ai besoin de votre aide pour financer les tirages, En effet, la série des stations fonctionne vraiment en accumulation, les images sont solidaires et forment un tout.

En tant que photographe indépendante, je ne vis pas encore de mon travail, j'arrive parfois à financer des tirages avec les ventes des anciennes expositions. Dans ce cas particulier, lié au nombre de tirage, je n'ai pas de fond propre nécessaire.

 

L'exposition se déroulera du 28 janvier au 17 février 2019 à la Salle Volane,

3 Avenue Claude Expilly, 07600 Vals-les-Bains.

 

Le vernissage se tiendra le 1er fevrier à 19h30 et vous êtes bien sur tous conviés.

À quoi servira la collecte

C'est évidemment une grande joie de présenter mon travail mais ce projet ayant un coût, je fais appel à vous!

Je percevrai l’intégralité de la collecte, elle servira à faire les impressions et contrecollage de mes images.

J'aimerais faire une série de 36 tirages de 40*50 cm, contrecollés sur dibond (matière plus légère et plus fine que le PVC) sans marge et présentés sur un seul mur afin de rendre compte de cette idée d’accumulation.

Un tirage contrecollé à l'unité coûte 50 €, je vais en faire tirer 36, soit un total de 1800 €

Ensuite j’aimerais faire imprimer et contrecoller une image de 110*165 cm et la disposer face à un bac en bois de la même mesure rempli d’huile de moteur usagée (huile noire) afin que l’image se réfléchisse dans l’huile. Cet ensemble sera posé à même le sol de manière indépendante du mur. (130 €)

alt

 

Ensuite je vais réaliser une impression 3D d’une station service modèle réduit de 20 cm disposée sur un socle qui sera placée au centre de la galerie. (150€)

 

Budget total : - 36 tirages/contrecollages = 1800€

- 1 installation photographique avec huile = 130 €

- 1 impression 3D = 150 €

 

Le budget total de l'exposition est supérieur au financement demandé lors de cette campagne, si le budget est dépassé, je rentrerais totalement dans mes frais et si le budget est encore plus dépassé, je ferais tirer la série des 36 images légèrement plus grandes, en 50*60 cm (ce que j’espère terriblement)

 

Merci à tous de m'avoir lu

Des bisous

 

Anouck

Choisissez votre contrepartie

Star
Contrepartie star

Pour 20 € et plus

Un énorme merci, bien sur une invitation au vernissage + Votre nom inscrit sur le cartel de l'exposition + Un tirage 10*15 cm signé de votre choix

  • Contributeurs : 8
  • Livraison Février 2019

Pour 10 € et plus

Un énorme merci + Une invitation au Vernissage + Votre nom inscrit sur le cartel de l'exposition

Pour 50 € et plus

Un tirage 20*30 cm signé de votre choix+ Un énorme merci, bien sur une invitation au vernissage + Votre nom inscrit sur le cartel de l'exposition

  • Contributeurs : 8
  • Livraison Février 2019

Pour 80 € et plus

Deux tirages 20*30 cm signés de votre choix + Un énorme merci, bien sur une invitation au Vernissage + Votre nom inscrit sur le cartel de l'exposition

  • Livraison Février 2019

Pour 100 € et plus

Un tirage 30*40 cm contrecollé sur dibond, signé, de votre choix + Une invitation au Vernissage + Votre nom inscrit sur le cartel de l'exposition

  • Contributeurs : 2
  • Livraison Mars 2019

Pour 500 € et plus

Un tirage original de l'exposition de votre choix + Un tirage 40*50 cm de votre choix + Une invitation au vernissage et le plus incroyable des merci!

  • Livraison Mars 2019

Faire un don

Je donne ce que je veux