Soutenez la réalisation du clip "Kumbuka" de FAFOUL

Soutenez-nous dans la réalisation d'un clip engagé qui retrace le passé colonial belge!

Visuel du projet Soutenez la réalisation du clip "Kumbuka" de FAFOUL
Réussi
51
Contributeurs
17/10/2020
Date de fin
3 105 €
Sur 3 000 €
103 %
Antiracisme
Média
indépendant
Éducation

Soutenez la réalisation du clip "Kumbuka" de FAFOUL

Suite à la sortie de notre premier album 'STOU!' en 2019, nous aimerions réaliser un dernier clip pour une chanson qui nous est chère, "Kumbuka" (= "Souviens-toi").  La chanson interpelle nos ancêtres sur le passé colonial.  Elle retrace de manière chronologique les deux périodes qui ont marqué la colonisation belge au Congo.  La chanson se veut pédagogique, sans tabous et appelle à une prise de conscience collective!    

Génèse et créateurs du projet

La chanson Kumbuka ("souviens-toi" en Swahilie, langue parlée au Congo, Rwanda et Burundi), est issue d'un album engagé sorti en 2019 du groupe bruxellois FAFOUL.          Vous connaissez?

FAFOUL, ce sont deux 'zinnekes' de Bruxelles, Gilles et Renaud.  Deux amis d'enfance qui se sont retrouvés dans la vingtaine.  Ayant tous les deux un amour pour la musique et un même engagement dans le travail social, l'envie en 2018, était de réaliser un album en un an sur des thématiques sociales qui leur tient à coeur.

C'est la chanson d'amour 'Mon étincelle' qui donnera l'impulsion pour créer le reste...comme quoi l'Amour... .  L'idée s'affine et l'envie est d'avoir un album éclectique, citoyen et engagé.  

Renaud étant multi-instrumentiste, composera en grande partie l'ensemble des chansons.  Gilles ayant une expérience d'écriture et de rap dans le groupe bruxellois Ozmose, se mis à l'écriture et l'interprétation des textes.  L'album aborde des thèmes tel que la question du genre, la question migratoire, le capitalisme, notre rapport à la fête, la situation de la Palestine, ... .

Evidemment, FAFOUL a pu collaborer avec différents artistes pour finaliser les chansons tel que le trompettiste Eric Yovogan, les violonistes Cristian Adriesii et  Alexia Sonveau, le saxophoniste Pieter Eerlings, à la guitare électrique Augusto Lao Martin et au baglama  Harun Özdemir!

Trois chansons ont amené à un featuring: le groupe Ozmose pour la chanson "Nunca màs", le chanteur palestinien Alaa Shublaq pour la chanson "Pour Mahmoud" et les soeurs belgo-congolaises Anita et Marie Daulne pour la chanson "Kumbuka"

Les vidéos-clips qui ont accompagné les chansons ont été entièrement auto-produits et FAFOUL a pu compter sur de nombreuses collaborations avec des citoyen.ne.s engagé.e.s et associations militantes. 

A titre d'exemple, "Nunca màs" qui aborde la question migratoire a été tournée pendant la manifestation anti-raciste en 2019 en collaboration avec la plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, le M.R.A.X., la plateforme 21/3, la coordination des sans-papiers, Nomad's Prod et compte parmi les figurants des artistes, des militant.e.s et citoyen.ne.s engagé.e.s sur la question tel que Alexis Deswaef, Joy Slam, Zakia Khattabi, Zoé Genot, la voix des sans-papiers, Francine Kouablan,... .

A l'image du travail social, nous avons réaliser tout cela avec nos moyens du bord. 

Mais pour "Kumbuka", nous avons envie de porter le message plus loin!  La chanson a déjà pu compter sur de belles collaborations avec les soeurs et artistes belgo-congolaises Anita et Marie Daulne.  Deux chanteuses engagées depuis plus de 20 ans dans le combat et la reconnaissance d'une identité afropéenne, à travers la musique.


Au départ...une intention...

C'est entre autre suite à une visite guidée "dé-coloniale" du collectif mémoire coloniale et lutte contre les discriminations à Bruxelles qu'on a trouvé important d'aborder cette thématique dans notre album. 

En effet, nous partons du constat que cette période est très mal connue des belges et que dans la nécessité de se résilier avec ce passé sombre il était nécessaire de passer par un devoir de mémoire.  Car 'kumbuka', 'se souvenir', est un premier pas obligatoire vers une (re)connaissance de ce qui s'est passé! 

Car sans (re)connaissance, ne risquons-nous pas de reproduire les mécanismes qui ont justifié ce phénomène coloniale à l'infini?  N'est-ce pas entre autre le manque de connaissance concernant le passé coloniale qui, au jour d'aujourd'hui, nourrit encore et encore les dynamiques capitalistes, racistes et discriminatoires ?

Force est de constater que la propagande coloniale a permis de justifier, convaincre ce projet tyrannique!  L’histoire n’a donc pas été restituée tel qu’elle s’est produite mais a plutôt été évangélisée, blanchie à l’image d’une oeuvre soi-disant civilisatrice . 

Il suffit de se ballader dans certaines villes, d’observer certains monuments, statues, noms de rues, traditions folkloriques, expressions,... pour s’apercevoir que ce passé fait encore éloge aux dominants, tout en renvoyant une image dénigrante du soi-disant ‘dominé’. 

Mieux connaître ce passé est donc également une manière de prendre conscience, de nuancer et de pouvoir se positionner en tant que citoyen belge et du monde.

Attention, loin de nous la volonté de nous approprier ou d-être les protaginistes des luttes anti-coloniales, qui d'ailleurs ont mené à l'indépendance des pays coloninisés et tout ce qu''on en sait aujourd'hui.  Il s'agit ici d'une interpellation, d'un appel à la prise de conscience de notre pays, de sa royauté, de ses institutions et de ses citoyens à connaître, reconnaître, se souvenir et ne jamais oublié ce passé en espérant que des actes de réparation et de déconstruction continuent à en découler!  

De la chanson au vidéo-clip...

Pour la réalisation de ce dernier vidéo-clip, nous avions envie de faire appel des personnes extérieures, sensibles à la thématique et ayant déjà une expérience dans la réalisation de clips.  Nous avons donc le plaisir de collaborer avec David Marolito en tant que réalisateur et comme co-réalisateur et chef opérateur Pierre Vaneste .  

Voici selon notre réalisateur l'univers dans lequel nous aimerions nous plonger à travers ce clip:

Un chant qui interroge nos ancêtres, dénonce la responsabilité de notre état, de la folie coloniale de la monarchie belge qui fit du Congo son "jardin personnel".
Regarder le passé en face pour construire un avenir commun sans "blanchir" la mémoire. Aimé Césaire nous rappelle à tous que "la colonisation a ensauvagé l'Europe", et la reconstruction de notre humanité passera par le devoir de mémoire et la justice réparatrice.

S'il est nécessaire de déboulonner le roi de sa statue qui trône encore dans les rues de notre ville, il est également vital de faire tomber cet assassin de son cheval dans nos chants, nos danses et nos peintures.

" Travail forcé
 Des mains coupées
 Des corps violés
 D'enfants crucifiés
 Totems pillés
 Terres exploitées
 L'or blanc immaculé
 De sang colonisé"
 
A travers les guerres, les massacres et les pillages, le crime colonial continue d'exister aujourd'hui, dans les mines de coltan du Congo ou les puits de pétrole du delta du Niger.

Ouvrir la boite de Pandore. Faire tomber les masques blancs dans une "boite noire". Mettre en image ce chant pour rompre le tabou noir & blanc.
Faire dialoguer la musique avec la danse afro-contemporaine et la calligraphie urbaine. Ralentir le mouvement pour mieux regarder le geste, pour rendre perceptible l'invisible. Battre du pied dans le sable du temps, honorer les morts et les vivants dans les déserts de nos cités d'or et d'acier.  Ciseler des visages et des figures en clair-obscur pour mettre en lumière la dignité du colonisé.

David Marolito - réalisateur du clip "kumbuka"

Sans tout vous dévoiler, le clip mettra donc en mouvement de la déclamation, de la danse et de la calligraphie urbaine dans une black box.  Le clip se réalisera dans une superbe salle, au GC Pianofabriek à Saint-Gilles!

Tout ceci, avec une post-production dynamique et contemporaine. 

Pour plus d'images: moodboard Kumbuka

Les contreparties et votre rôle des contributeurs

Aidez-nous à finaliser ce dernier projet de la saga FAFOUL!  Soutenez-nous dans la réalisation de notre clip!  Une manière également de montrer que vous vous sentez concernés par la thématique! Vous truverez l'ensemble des contre-parties sur cette page mais sentez vous libre de contribuer ou encore de partager cet appel à soutien, une autre manière de participer au projet!

Sachez que si nous dépassons la somme espérée, non seulement on pourra payer les personnes impliquées (réalisation, lumière, figurants, logistique,...) mais nous pourrons également faire un donnation généreuse à l'organisation mémoire coloniale et lutte contre les discriminations qui font un boulot formidable de sensibilisation et d'interpellation concernant cette thématique! 

A vos tirelires!!!!

 

À quoi servira la collecte

Vous trouverez ci-dessous une ventilation du budget et donc de votre contribution si nous atteignons notre objectif : 3000€ !  Un clip avec de petits moyens mais avec des personnes engagées et de la créativité

Choisissez votre contrepartie

Pour 10 €

TON NOM DANS LES CREDITS DU CLIP!

Un grand merci et ton noms dans les crédits!
  • Contributeurs : 14
  • Livraison Novembre 2020

Pour 20 €

Ton nom et prénom dans les crédits + l'album en format digital!

C'est symbolique, car sache que l'album est disponible sur badcamp à minimum 7€...Mais ici au moins tu permets la réalisation d'un clip de 'ouf' et ton nom sera inclus dans les crédits du clip!
  • Contributeurs : 14
  • Livraison Novembre 2020

Pour 50 €

Toute notre gratitude+ crédits + album + avant-première!

Un tout grand merci! Non seulement vous aurez votre nom dans les crédits ainsi que l'album en version digitale mais également une invitation pour voir l'avant-première du clip ensemble! T'inquiète si tu ne peux pas venir, on t'enverra le clip avant qu'il ne soit publié ;-)
  • Contributeurs : 10
  • Livraison Novembre 2020

Pour 70 €

Album + crédits + avant-première + visite guidée !

En plus des contreparties de base, une visite guidée sociale et décoloniale de Bruxelles !
  • Contributeurs : 2
  • Livraison Décembre 2020

Pour 100 €

Album + credits + visite guidée + avant-première + une chanson pour toi!

En plus de l'album que vous recevrez, votre nom au générique, une invitation pour l'avant-première et une visite de la ville... choisissez une chanson de l'album et nous vous enverrons un enregistrement acoustique personnalisé en direct !
  • Contributeurs : 3
  • Livraison Décembre 2020

Pour 150 €

Tout + toute notre gratitude!

150€ ou plus ? WAW ! Merci beaucoup ! Vous obtiendrez toutes les contreparties et le monde entier saura combien nous vous sommes reconnaissants !

Faire un don

Je donne ce que je veux