Ferme-école agroécologique au Sénégal

Participer au développement d'un centre de production en agro-écologie et de formation professionnelle innovant au Sénégal !

Visuel du projet Ferme-école agroécologique au Sénégal
Échoué
13
Contributeurs
12/03/2019
Date de fin
445 €
Sur 2 500 €
18 %

Ferme-école agroécologique au Sénégal

L’association GLOBE a été créée en 2010 par des artistes français et sénégalais et met en œuvre depuis 2010 un programme de développement à long terme en grande ruralité sénégalaise. Globe s’appuie sur l’Art et les artistes pour réaliser avec les populations des programmes d’éducation, de santé publique, de cohésion sociale, ou encore de protection de l’environnement. Ces actions sont mises en lumière lors d’un événement devenu incontournable, le Festival A Sahel Ouvert, qui fêtera ses 10 ans en 2020.

 

La rencontre 

Ce projet de ferme-école agro-écologique est née de la rencontre avec les fondateurs de GLOBE et de Assane Seck, sociologue de formation et diplômé en aménagement du territoire à l'Université de Strasbourg en France, qui décide en 2010 de rentrer dans son pays le Sénégal pour y travailler et contribuer à l'effort de développement et de modernisation du secteur primaire.

 

 

Après plusieurs années d’intervention dans le champs du développement aux côtés d’acteurs divers au Sénégal, j’ai souhaité développer mon projet personnel et monter un centre d’agriculture, d’élevage et de formation professionnelle, qui sera dédié à la production, la transformation, et la distribution laitière et bouchère, mais également à la formation-action de jeunes désirant se lancer dans ce secteur.

 

Cela fait 3 ans que Assane construit son projet et aujourd'hui, GLOBE a décidé de l'épauler afin de lui faire voir le jour, avec votre soutien !

 

 

Pourquoi une ferme-école ? 

Plusieurs années dans le domaine du développement et une passion pour l'agriculture depuis toujours ont permis à Assane de dresser plusieurs constats : il y a un écart trop grand entre la pratique actuelle des agriculteurs au Sénégal et les connaissances et techniques modernes et efficientes, la production locale ne permet ni sécurité alimentaire aux populations, ni création de richesse sur les territoires et un intérêt moindre est apporté à l'environnement et à sa protection. 

Ce projet innovant cherchera donc à relever les quatre défis actuels de l’agriculture :

 

Nourrir les populations

- Faire face aux aléas de l’importation de denrées

- Augmenter la capacité de production (actuellement, rendements très faibles) grâce à une synergie entre des acteurs qui sont peu en contact : agriculteurs et ingénieurs.

 

Préserver l’environnement

- Développer une agriculture raisonnée​ et moderne au Sénégal

 

Faire face aux incertitudes

- Épuisement des ressources

- Aléas météorologiques

 

Maintenir des activités économiques et les populations sur les territoires

- Développer un nouveau marché

- Créer de la richesse

- Faire de l’agriculture un secteur rentable

- Lutter contre l’exode rural

 

 

 

Une réponse globale aux défis actuels de l'agro-écologie

Pour répondre à ces défis, nous avons développé un projet de ferme agricole moderne, adaptée au contexte sénégalais qui puisse également être un cadre de formation pratique pour les jeunes générations d’agriculteurs. Il s’agira d’insuffler une initiative à fort impact social s’appuyant sur un modèle qui soit économiquement viable. A terme, il s’agira de privilégier les jeunes diplômés sans emploi, ceux sortis du circuit scolaire sans diplôme et ceux issus des communautés villageoises sans aucune formation. 

Cette ferme agricole va se décliner autour de 5 composantes :

 

Composante 1 : La culture fourragère et production et distribution de semences

La réalisation des objectifs de production et de formation nécessitera la maîtrise de l’alimentation des animaux à travers une production maitrisée de fourrage de qualité, en abondance et diversifiée. La production de fourrage de qualité constitue ainsi une opportunité réelle pour prendre en charge intégralement l’alimentation du bétail.

 

Composante 2 : La Production laitière et ses dérivés

Dans un souci d’adaptabilité et d’efficacité, les races bovines métissées seront exploitées. Elles seront obtenues par le croisement entre des vaches locales et des bovins de races exotiques ou à travers des protocoles d’insémination artificielle. L’objectif sera de produire de la viande et du lait de qualité dans la perspective de contribuer à l’approvisionnement d’un marché local insatisfait.

 

Composante 3 : Elevage de moutons

Elle est composée de deux volets :

- Un projet d’embouche dont l’objectif est d’approvisionner en moutons les opérateurs d’évènements nationaux et les réseaux de distribution classiques.

- Un projet d’embouche industrielle et de distribution de viande ovine visant le segment de marché de la viande rouge « Haut de Gamme ».

Le projet répond à la demande croissante de moutons dont le pic est observé avant la Tabaski (Aid el Kabir). Les importations représentent près de 9 % de la production nationale de viande, et plus de 50 % à la veille de la Tabaski, ce projet présente des atouts évidents.

 

Composante 4 : La formation, l’éducation, et/ou l’apprentissage aux différents métiers ruraux

Il s’agira de créer des synergies autour d’acteurs partageant une vision commune du développement, respectueuse de l’environnement et garantissant un fort impact social et économique. Pour ce faire, nous comptons mobiliser des ressources humaines et/ou des dispositifs présentant une expertise reconnue dans les domaines suivants :

- hydraulique / traitement des eaux

- Agriculture en milieu tropical

- Valorisation des produits de l’agriculture

- Traitement des déchets organiques

- Appui à la réduction de la distance à l’emploi

- L’éducation à l’environnement

- La valorisation du patrimoine matériel et immatériel

 

 

Les objectifs à long terme

Sur le plan quantitatif, le projet vise à attendre les objectifs suivants :

- Acquérir 100 vaches laitières métissées reparties sur 5 exploitations (25% de renouvellement/an)

- Asseoir un système d’autonomisation en aliment en abondance et de qualité pour le bétail

- Collecter 4860 litres de lait / an/ vache

- Former 25 jeunes/an

- Transformer 364.500 litres de lait en yaourt local pour le marché local

- Devenir une marque de yaourt local reconnue et commercialisée par les acteurs de la distribution

 

 

La phase de test

 

 

Nos partenaires 

Compte tenu du caractère innovant et de l’envergure du projet, il s’agira de s’appuyer sur un réseau de compétences diverses établies en France et au Sénégal. Ce réseau multi acteurs est composé d’établissements publics et privés de formation, de coopératives et entreprises agricoles, d’industriels, d’ONG, de collectivités territoriales, et de personnes ressources, etc…La diversité des compétences permet de constituer un cercle vertueux où chacune des parties prenantes cherchera à se mobiliser sur son cœur de métier au service d’un outil de développement solide et durable. La mise en synergie permettrait d’optimiser la complémentarité entre acteurs, de rationaliser l’utilisation de ressources et d’être plus efficace dans l’action.

Nous soutiennent déjà :

 

Des discussions sont en cours avec plusieurs autres partenaires :

- Prospérité Fermière/ Ingrédia

- Élevage sans frontières

- Auchan Sénégal

- Service régional de l’élevage

- Ministère sénégalais de l’élevage

À quoi servira la collecte

Suite au succès d'une phase de test qui a permis l'acquisition d'une dizaine de génisses il y a 3 ans, leur insémination et les premières mises bas de veaux issus de croisement, l'objectif est désormais de passer à l'échelle supérieure !

La priorité est actuellement de garantir l'achat des premiers hectares de terrain, qui permettront de construire les premiers équipements (hangar, salle de traite, étable) et la pose des premières boutures fourragères pour devenir autonome dans l'alimentation du bétail.

Nous sollicitons donc aujourd'hui la communauté, aidez nous à acheter notre premier hectare et à lancer un projet moderne, innovant, écologique et porteur de richesse !

 

2500€, cela nous permettrait d'acheter LE PREMIER HECTARE de la future ferme-école agro-écologique !

 

 

Mais ne vous arrêtez pas là !! Avec le double, 5000€, nous pourrions acheter directement 2 HECTARES !

 

 

Pourquoi ne pas voir les choses en grand ? 7500€, cela permet l'acquisition de 3 HECTARES !

 

 

Notre objectif ultime ? Atteindre les 10 000€ pour faire l'achat de 4 HECTARES et garantir à l’actuel propriétaire l’achat du reste de la parcelle !

 

ON COMPTE SUR VOUS !

Choisissez votre contrepartie

🐣

10 €

Un grand merci !
  • 5 contributeurs
  • Livraison estimée décembre 2019

🐔

25 €

Un énorme MERCI, votre nom sur notre site internet et sur nos réseaux sociaux !
  • 3 contributeurs

🐑

50 €

Un énorme MERCI, votre nom sur notre site internet et sur nos réseaux sociaux et un pot de beurre de karité made in Sénégal.
  • 2 contributeurs

🐏

100 €

Un énorme MERCI, votre nom sur notre site internet et sur nos réseaux sociaux et un pagne sénégalais typique !
  • 1 contributeur

🐄

200 €

Les contreparties précédentes + vous devenez le parrain d'une vache de l'exploitation ! Vous pourrez lui donner un nom et recevrez de ses nouvelles :)

    🐲

    500 €

    Les contreparties précédentes + vous devenez le parrain d'une vache de l'exploitation ! Vous pourrez lui donner un nom et recevrez de ses nouvelles :) Vous aurez également votre nom sur une plaque dans l'un des bâtiments de l'exploitation et recevrez un panier de produits typiques du Sénégal (bissap, beurre de karité, pagne, objet d'artisanat choisi spécialement pour vous !)

      Faire un don

      Je donne ce que je veux