Festival A Sahel Ouvert

Soutenez le Festival A Sahel Ouvert pour montrer que la culture peut se mettre au service du développement !

Visuel du projet Festival A Sahel Ouvert
Réussi
49
Contributions
18/02/2016
Date de fin
2 897 €
Sur 2 650 €
109 %

Festival A Sahel Ouvert

<p> <u><strong>Le <em>Festival A Sahel Ouvert</em> : c'est quoi ? </strong></u></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Fort du succès des deux premières éditions en 2010 et 2013, l’association GLOBE renouvelle en 2016 son festival de musique, théâtre, danse et cinéma à Mboumba, dans la région du Fouta, au Sénégal.</p> <p>  </p> <p> Ce projet est né en 2010 de la volonté d’artistes sénégalais et français :</p> <p> - pour rendre <strong>la culture</strong> plus accessible aux populations rurales</p> <p> - pour ouvrir aux jeunes des <strong>perspectives</strong> de créativité et de formation</p> <p> - pour oeuvrer au <strong>dialogue interculturel et créer des ponts </strong>entre les communautés, plus que jamais importants et nécessaires aujourd'hui. </p> <p> - pour montrer que le <strong>développement nous concerne tous</strong> et se fonde sur un <strong>partenariat équilibré </strong></p> <p> - en y associant des <strong>ONG</strong> spécialisées dans le développement, l’éducation, l’environnement, la sociologie et la santé.</p> <p> - en comptant sur l’<strong>implication locale</strong> puisque toute la chaîne de compétence administrative et logistique est constituée de natifs de Mboumba. </p> <p>  </p> <p> <em><strong>" La lutte contre la pauvreté commence par là. Mettre la culture en avant. C’est ainsi que nous relèverons les défis du millénaire. Un soleil est en train de se lever. Nous croyons en la jeunesse africaine, nous croyons en vous !"</strong></em></p> <p> <strong>Baaba Maal,</strong> Artiste invité et parrain de la première édition en 2010, lors de son concert de clôture du festival </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2Fwv6ahQc-D4w%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3Dwv6ahQc-D4w&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2Fwv6ahQc-D4w%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> Le <em>Festival A Sahel Ouvert</em>, qui a accueilli 30 000 spectateurs en 2013 et en attend le double en février 2016 trouve son originalité dans sa ligne artistique, qui crée un lien entre les modes traditionnels d’expressions et la présentation de spectacles professionnels contemporains, venant de tous les horizons. Les spectacles de danses traditionnelles, les conteurs et chanteurs amateurs partagent la scène avec les plus grands artistes africains : en 2010, l’édition se voulait d’identité peule et eut pour parrain le prestigieux <strong>Baaba Maal.</strong> En 2013, c’est tout le Sénégal qui s’est rassemblé pour applaudir <strong>Youssou Ndour</strong>, I<strong>smaël Lo</strong> et plus d’une centaine d’artistes. </p> <p>  </p> <p> En février 2016, le Sahel est mis à l’honneur ! <strong>Salif KEITA </strong>du Mali, Seun <strong>KUTI </strong>du Nigeria, les <strong>DAARAJ Family, </strong>Germaine <strong>ACOGNY </strong>et Massamba <strong>GUEYE</strong> du Sénégal viennent mettre leur talent au service de notre démarche ! </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Le <em>Festival A Sahel Ouvert</em> : c'est qui ?</strong></u></p> <p>  </p> <p> <em><strong>Des artistes fondateurs</strong></em></p> <p>  </p> <p> - Xavier SIMONIN- comédien, fondateur et directeur du Festival</p> <p> <img alt="Photo_xavier-1454489316" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/273626/photo_Xavier-1454489316.png"></p> <p>  </p> <p> - Gaby BA - compositeur, chanteur et musicien du groupe Nakodjé, co-fondateur du Festival</p> <p>  </p> <p> <img alt="I8sj3-o1dlvu9k4tanrbu253hu1fxuonri77ln0rlpc_w277-h183-p-no-1454489783" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/273631/I8sj3-O1dLvU9k4TANRBu253hU1fxUOnRi77lN0rLPc_w277-h183-p-no-1454489783.jpg"></p> <p> <em>Gaby BA, au centre, en concert avec les enfants de Mboumba</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em><strong>Une équipe de bénévoles dynamiques et effica</strong></em><strong>c<em>es</em></strong></p> <p>  </p> <p> - deux coordinateurs : Assane SECK et Marcel MONTEIL</p> <p> - une attaché de presse : Geneviève CHARRON</p> <p> - des étudiants en Master Tourisme de la Sorbonne - Paris</p> <p> - des étudiant l'Université Gaston Berger - Saint-Louis du Sénégal</p> <p>  </p> <p> <strong><em>Un village entier mobilisé pour accueillir les festivaliers : Mboumba ! </em></strong></p> <p>  </p> <p> - le soutien inconditionnel de la Mairie de Mboumba grâce à son maire : Sadel NDIAYE</p> <p> - l'Association des femmes NAFOORE dirigée par Maimouna NDIAYE</p> <p> - un coordinateur des équipes logistiques pour la jeunesse : Thierry Baba NDIAYE</p> <p>  </p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="405" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FQ1fNxRxQjMk%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DQ1fNxRxQjMk&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FQ1fNxRxQjMk%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Le <em>Festival A Sahel Ouvert</em> : c'est où et pourquoi ?</strong></u></p> <p>  </p> <p> La Commune de MBOUMBA, une petite ville de la savane peuplée de 5 000 habitants distante de 300 km de Saint-Louis et de 550 km de Dakar. Traversée par la route nationale N°2, elle est à cheval sur le Diéri et le Walo au bord du « Doué », affluent du fleuve Sénégal. Elle demeure une zone carrefour et continue d’assurer, dans le Fouta, la jonction entre la région de Saint- Louis et celle de Matam, rôle fédérateur qu’elle a toujours joué.</p> <p> Mboumba fut la capitale de la province du Lao, une communauté rurale de 19 villages. Elle donna au Fouta des dirigeants réputés du temps où le village était un véritable point de rencontres et d’échanges. </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture_d_e_cran_2016-02-02_a__14.44.18-1454420822" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/273291/Capture_d_e_cran_2016-02-02_a__14.44.18-1454420822.png"></p> <p>  </p> <p> <strong>Pourquoi Mboumba ?</strong> La raison principale tient au constat que l’aide internationale, les plans de développement nationaux, l’action des associations locales peinent souvent à réaliser leurs projets en ruralité. L’association GLOBE représente le prolongement et la complémentarité pour faire entendre en milieu traditionnel éloigné la voix de ceux que l’on estime toujours être trop « loin », et pour qui la question « Pourquoi Mboumba ? » sonne comme une fatalité.</p> <p> Agir là où personne n’en comprend le sens donne à notre démarche tout le sien et la force de son impact au niveau local, national et désormais international.</p> <p>  </p> <p> <em><strong>"Ce festival permet à toutes les facettes de notre culture d’être magnifiées et à des artistes de venir ici montrer que les choses ne se passent pas seulement à Paris, à Tokyo ou à Dakar !"</strong></em></p> <p> <strong>Youssou Ndour,</strong> artiste invité, ancien ministre du tourisme, parrain de la 2ème édition 2013, lors de son discours d’ouverture du festival </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Le <em>Festival A Sahel Ouvert</em> : son programme et ses actions</strong></u></p> <p>  </p> <p> Cette  édition valorise la condition de la <strong>femme</strong> et la <strong>jeunesse</strong>, les 2 forces vives de l’Afrique. </p> <p>  </p> <p> <strong>PROGRAMME</strong></p> <p>  </p> <p> VENDREDI 26 FEVRIER</p> <p> En journée – <strong>Ateliers pédagogiques</strong> de danse, musique, théâtre et cinéma 15h – Discours d’ouverture du Festival</p> <p> 16h – Fifire sur le fleuve / Thiossane traditionnel</p> <p> 20h – Scène ouverte pour les jeunes artistes du Fouta</p> <p> Minuit – Daara J Family / Concert / Sénégal</p> <p>  </p> <p> SAMEDI 27 FEVRIER</p> <p> En journée – <strong>Ateliers pédagogiques</strong> de danse, musique, théâtre et cinéma</p> <p> 17h – Théâtre Forum / Kaddu Yaraax / Sénégal</p> <p> 18h – Unfolding Penelope / Théâtre / Espagne-Sénégal</p> <p> 21h – Massamba Gueye / Conteur / Sénégal</p> <p> 22h – Germaine Acogny / Danse / Sénégal</p> <p> 23h – Salif Keita / Concert / Mali </p> <p>  </p> <p> DIMANCHE 28 FEVRIER</p> <p> En journée – <strong>Ateliers pédagogiques </strong>de danse, musique, théâtre et cinéma</p> <p> 17h – Théâtre Forum / Kaddu Yaraax / Sénégal</p> <p> 20h – Ballet Mallal Ndiaye / Danse / Sénégal</p> <p> 21h – Projection courts métrages des élèves de Mboumba </p> <p> 22h – Seun Kuti / Concert de clôture / Nigeria </p> <p>  </p> <p> <img alt="Salif-1454417286" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/273273/Salif-1454417286.png"></p> <p> <em>Le FESTIVAL A SAHEL OUVERT est heureux d'accueillir en exclusivité le chanteur Salif Keita, parrain officiel de l'édition 2016, qui chantera pour la première fois de sa carrière dans cette partie reculée du Sénégal et défend la démarche du festival par sa seule présence. </em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>ACTIONS </strong></p> <p>  </p> <p> La semaine précédant le Festival puis pendant les journées du Festival, des <strong>ateliers pédagogiques et artistiques</strong> sont menés pour permettre à la jeunesse de Mboumba de développer sa créativité, son esprit d'initiative et découvrir des perspectives de formation.</p> <p> <strong>Ces ateliers donnent sens </strong>à notre action et en constituent l'un des <strong>piliers</strong>.  Ils sont menés par des professionnels de la <strong>musique</strong>, du <strong>théâtre</strong> de la <strong>danse</strong> et du <strong>cinéma</strong>. </p> <p>  </p> <p> <img alt="Vou7kvxjlnduul3trq0ykfbu3o0ig9nuapk1u5_m0b0_w244-h183-p-no-1454421354" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/273301/VOu7kvXjLndUuL3TrQ0yKfBU3o0iG9NuAPk1U5_M0b0_w244-h183-p-no-1454421354.jpeg"></p> <p> <em>Restitution sur la grande scène du Festival des ateliers musique en 2013</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Dans une démarche globale, des ONG et des professionnels viennent renforcer les actions de santé et de développement : </p> <p>  </p> <p> <em>SANTE</em></p> <p>  </p> <p> En Afrique, la réalité économique et le niveau de développement des populations en région, enlèvent à ce type de manifestations son caractère unique de <em>divertissement</em>. Ainsi, les efforts entrepris lors de chaque édition dans le domaine du développement doivent-ils être envisagés dans un cadre pérenne pour la commune de Mboumba. </p> <p>  </p> <p> <strong>- Santé Sexuelle et Reproductive</strong> : Création d’un espace de dialogue et de sensibilisation sur la santé sexuelle et reproductive dans la Commune de Mboumba à travers le <strong>Théâtre Participatif</strong>. Le projet vise à mener une action ciblée sur la Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) durant la semaine qui précède le Festival A Sahel Ouvert et pendant les journées du Festival, en partenariat avec des spécialistes, des anthropologues, des responsables locaux (infirmier, sage-femme, chefs de quartier, responsable des associations villageoises) et la population locale de Mboumba. L’action portera une attention spécifique sur l’engagement des adolescents (filles et garçons) sur les thématiques de SSR.</p> <p> Les participants aux ateliers de théâtre auront la possibilité de proposer les thématiques les plus urgentes pour eux/elles dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive. Les thématiques abordées peuvent inclure : le mariage des enfants, la grossesse précoce, les grossesses rapprochées, maladies sexuellement transmissibles, l’accès et la qualité des services de SSR, la nutrition de la femme, et le suivi pré-natal et neo-natal.</p> <p>  </p> <p> Les objectifs sont :</p> <p> - de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations de la commune de Mboumba, Sénégal, notamment dans la santé sexuelle et reproductive des adultes (hommes et femmes) et des adolescents (filles et garçons).</p> <p> - de sensibiliser, grâce une approche du genre transformative, les habitants de la commune de Mboumba à la Santé Sexuelle et Reproductive. </p> <p> - d’accompagner les habitants de Mboumba, à travers l’approche participative du Théâtre Forum, dans la recherche des solutions aux problèmes de SSR qu’ils ont eux-mêmes identifiés.</p> <p>  </p> <p> <strong>Santé materno-infantile </strong>: Dans ce domaine et en prolongement de la sensibilisation SSR, nous répondons à la demande urgente de l’infirmier du dispensaire de Mboumba. Ce dispensaire draine au moment du festival mais aussi à l’année la majorité des femmes du district sanitaire. Ce sont donc des médecins spécialisés et présents grâce au concours de l’UFR médecine de l’université Gaston Berger (Saint Louis) qui établissent le programme de cette action avec le concours d’ONG spécialisées.</p> <p>  </p> <p> <strong>Pérennisation des actions précédentes</strong> : depuis 2010, nous agissons en partenariat avec le ministère de la santé du Sénégal et les ONG opérationnelles dans les domaines retenus. Notre action se fonde sur une concertation permanente avec le dispensaire de Mboumba, le district sanitaire de la zone et notre partenaire privilégié l’Université Gaston Berger de Saint Louis et son équipe de médecins et d’étudiants en médecine. Pour la prochaine édition, nous continuerons donc à prodiguer des soins spécifiques (dentiste, ophtalmo, gynéco, diabète etc.) ainsi que les actions dans le domaine du paludisme et du HIV. </p> <p>  </p> <p> <em>DEVELOPPEMENT</em></p> <p>  </p> <p> <strong>Education</strong> : si les <strong>ateliers pour les enfants constituent un des pôles majeurs des journées du festival</strong>, nous solidifions à chaque édition nos actions avec les universités sénégalaises (UFR médecine, CRAC, tourisme), partenaires incontournables du festival.</p> <p>  </p> <p> <strong>Environnement </strong>: continuité des actions de sensibilisation et reboisement de la route principale et des lieux historiques dans lesquels le festival présente le théâtre, la danse et les ateliers pour enfants.</p> <p>  </p> <p> <strong>Tourisme solidaire - Une nouveauté ! :</strong> A Mboumba pas d’hôtels ni de restaurants. Seulement des hôtels 1000 étoiles sous la voie lactée et un accueil villageois dont le cachet populaire demeure irremplaçable et auquel nous tenons singulièrement. </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="8snctrwedbgfkqqd0dsu3arj8a8waekzx4n90c_xfte_w305-h203-p-no-1454421461" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/273307/8snctrwEdBGfkQqD0dSu3aRj8A8WaEKzx4n90C_xFTE_w305-h203-p-no-1454421461.jpeg"></p> <p> <em>Consultation avec un des médecins de l'UGB, Festival 2013</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> L'affiche 2016 du Festival : </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="1_affiche_sahel_ouvert_2016_programmation-1454257919" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/272586/1_Affiche_Sahel_Ouvert_2016_Programmation-1454257919.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p>

À quoi servira la collecte

<p> Le <strong><em>Festival A Sahel Ouvert </em></strong>est <strong>entièrement gratuit pour les festivaliers</strong>. Il est financé par nos partenaires et des dons privés. De nombreux partenaires nous aident précieusement par des contreparties matérielles. Mais un tel projet ne peut pas se passer de moyens financiers. </p> <p>  </p> <p> Cette année, il prend une ampleur inattendue et tous nos frais ne sont pas encore couverts, malgré la générosité des partenaires qui nous accompagnent déjà. </p> <p>  </p> <p> <strong>Aussi nous avons besoin de vous ! </strong></p> <p>  </p> <p> La collecte sera utile pour financer : </p> <p> - une partie des <strong>ateliers pédagogiques</strong> dont la montant s'élève à 4000 euros (achat de matériel compris)</p> <p> - une partie des <strong>frais de logistique</strong> : la <strong>scène ( son et lumières compris) </strong>dont la location s'élève à 5000 euros. </p> <p>  </p> <p> Les 2650 euros de la collecte serviront précisément à acheter <strong>le matériel nécessaire </strong>aux ateliers pédagogiques ainsi qu'à louer la partie <strong>sonorisation </strong>de la scène. </p> <p>  </p> <p> <strong>Mais vous le voyez, un éventuel dépassement du budget espéré pour notre collecte trouvera une utilité immédiate et certaine ! </strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Nous comptons sur vous et nous vous remercions par avance ! </strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Toute l'équipe du <strong><em>Festival A Sahel Ouvert</em></strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Dygyi1dxcte-n3fijoumf9pb_flbzzymrdeyftjy7ao_w269-h201-p-no-1454423656" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/273327/dyGyi1DXCtE-N3fijOumF9Pb_fLBzzYMRdEYfTjY7Ao_w269-h201-p-no-1454423656.jpeg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Eljfcy_zthi4dpodudn-dvooxgr5n6grortiza3mvnq_w330-h219-p-no-1454423986" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/273335/EljfCy_ZtHi4DpoDuDN-DVOoXgr5n6grORtizA3mVNQ_w330-h219-p-no-1454423986.jpeg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p>

Choisissez votre contrepartie

10 €

Livraison estimée : mars 2016

MERCI ! sur notre page Facebook.
  • 6 contributions

20 €

Livraison estimée : mars 2016

Un grand "Merci" sur la page Facebook du Festival et tout notre Amour
  • 4 contributions

30 €

Livraison estimée : mars 2016

Un grand Merci, tout notre Amour ET une carte postale du Sénégal...mais postée à Paris !
  • 4 contributions

60 €

Livraison estimée : mars 2016

Un grand Merci, tout notre Amour ET un paréo ramené du Sénégal...pour embellir votre été !
  • 5 contributions

100 €

Livraison estimée : mars 2016

Un grand Merci, tout notre Amour ET une spécialité fabriquée artisanalement par l'Association des femmes de Mboumba, NAFOORE : sirop de gingembre, confitures etc. Photo garantie authentique !
  • 4 contributions

250 €

Livraison estimée : mars 2016

Un grand Merci, un paréo du Sénégal, tout notre Amour ET une spécialité fabriquée artisanalement par l'Association des femmes de Mboumba, NAFOORE !
  • 1 contribution

500 €

Livraison estimée : mars 2016

Un très très grand Merci, tout notre Grand Amour ET deux sous-verres fabriqués selon la méthodes des appliqués sous-verres : artisanat typiquement sénégalais !

Faire un don

Je donne ce que je veux