Festival Les Récréatrales

Les Récréatrâles c'est un festival de théâtre à ciel ouvert. Donnez nous des ailes : SOUTENEZ LES RECREATRALES.

Visuel du projet Festival Les Récréatrales
Échoué
18
Contributions
27/10/2016
Date de fin
1 385 €
Sur 8 000 €
17 %

Festival Les Récréatrales

<p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>LES RECREATRALES </strong></u></p> <p>  </p> <p> Le Festival des Récréatrales consacre <strong>la création théâtrale du continent africain</strong>. Il a lieu tous les deux ans à la fin du mois d’Octobre à Ouagadougou au Burkina Faso. Il réunit plus de 150 artistes ; auteurs, metteurs en scène, scénographes et comédiens qui viennent créer et jouer leur spectacle dans les cours familiales du quartier de Gounghin, quartier populaire de la ville. </p> <p> <strong>Pendant une semaine une quinzaine de cours familiales du quartier sont transformées en théâtre à ciel ouvert pour accueillir la programmation du festival</strong>. Le quartier se transforme alors et devient une aire de jeu grandeur nature porteuse de rêve, de rire et d’Utopie.  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Photoquartier-1474021686" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/350288/Photoquartier-1474021686.jpg"></p> <p> <u>Rue de Gounghin pendant le festival </u></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> La particularité du festival est donc d’être fortement implantée dans un des quartiers populaires de la ville. Le festival est devenu<strong> une marque identitaire du quartier</strong> et un projet par lequel les habitants s’emparent d’un certain nombre de questions qui les concernent et tâchent d’y trouver ensemble des réponses.<strong> Les activités du festival contribuent à l’accroissement de l’économie locale </strong>et au perfectionnement d’habiletés techniques liées aux besoins du festival ; couture, soudure, menuiserie…</p> <p>  </p> <p> <img alt="Photo_de_cor-1474638110" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/352229/Photo_de_cor-1474638110.jpg"></p> <p> <u>L'équipe technique monte un décor dans une cour du quartier.</u></p> <p>  </p> <p> En parallèle du Festival s’est développée <strong>l’Académie Régionale des arts scénographiques</strong>. L’Académie est implantée de façon permanente dans le quartier et <strong>travaille avec des jeunes du quartier ; menuisiers, électriciens pour leur permettre de perfectionner leur compétences techniques.</strong></p> <p> En amont du festival, l’académie mène un chantier considérable pour <strong>aménager et scénographier la rue dans laquelle se déroule le festival</strong>. L’équipe des scénographes est mobilisée dès le début du mois de septembre pour fabriquer l’ensemble des structures et installations qui seront présentes dans les rues  du quartier pendant le festival. </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Photo_maquette-1474021311" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/350285/Photo_maquette-1474021311.jpg"></p> <p> <u>Maquette de la scénographie de la rue du Festival </u></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>LES RECREATRALES 2016 </strong></u></p> <p>  </p> <p> Liée aux événements politiques récents au Burkina Faso, la 9ème édition du festival aura pour thématique <em>Sortir de l’Ombre</em><strong>. </strong>Cette édition accueillera <strong>15 spectacles, 4 spectacles pour le jeune public et un plateau musical chaque soirs. </strong></p> <p> Les togolais <strong>Gustave Akakpo et Marc Agbedjidji</strong> présenteront leur nouvelle création <strong><em>Si tu sors, je sors. </em>Etienne Minoungou</strong> laissera raisonner les mots de <strong>Sony Labou Tansi </strong>dans une mise en scène<strong> de Patrick Janvier. Aristide Tarnagda </strong>mettra en scène le jeune auteur guinéen <strong>Hakim Bah</strong> avec un texte intitulé <strong><em>Gentil Petit chien. </em></strong>L’occasion aussi de découvrir la dernière création du chorégraphe Serge Aimé Coulibaly, <strong><em>Kalakuta Républic</em></strong>, et d’entendre pour la première fois en Afrique <strong><em>Une saison au Congo</em></strong> mis en scène par <strong>Christian Schiaretti </strong>et portée notamment<strong> par le collectif d’acteur burkinabé Benérée…</strong>La programmation complète est disponible sur le site internet : <strong>www.recreatrales.org </strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> QUI SOMMES NOUS ? </p> <p>  </p> <p> Si le festival des Récréatrales existe depuis maintenant 14 ans c'est grâce à une équipe, emmenée par<strong> Etienne Minoungou, </strong>comédien et metteur en scène,<strong> </strong>et <strong>Aristide Tarnagda</strong>, auteur, metteur en scène et comédien. A chaque édition se retrouvent plus <strong>de 250 artistes, une cinquantaine de salariés et autant de bénévoles </strong>pour assurer l'organisation de cet évènement. </p> <p>  </p> <p> <img alt="Colle_ge_sce_nographique-1474639379" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/352238/Colle_ge_sce_nographique-1474639379.jpg"></p> <p> <u>Le Collège scénographique au travail </u></p>

À quoi servira la collecte

<p> La participation des KissKissbankers couvrira : </p> <p>  </p> <p> <strong>Les frais de repas pour les membres du collège scénographie pendant le festival</strong> : </p> <p> 5€ par jour x 60 personnes x 9 jours = 2 700€ </p> <p>  </p> <p> <strong>Participation aux frais de scénographie générale</strong> ( aménagement de la cour et aménagement des cours) : petit outillage, consommables (scotch, câbles...), matière première (bois, ferraille...) = 2 870€</p> <p>  </p> <p> <strong>Participation aux frais d'hébergement des équipes de création pendant le festival</strong></p> <p> <em>Les Sans é</em>crit par Douesli et mis en scène par Freddy Sabimbona  - Burkina Faso / Burundi /  Togo </p> <p> Equipe 5 personnes </p> <p> Enveloppe hébergement = 10€ par nuit x 5 personnes x 9 jours = 450€ </p> <p>  </p> <p> <em>Si tu sors je sors </em>écrit par Marc Agbedjidji et Gustave Akakpo et mis en scène par Marc Agbedjidji - Togo </p> <p> Equipe 8 personnes</p> <p> Enveloppe hébergement = 10€ par nuit x 8 personnes x 9 jours = 720€ </p> <p>  </p> <p> <em>Pinocchio </em>adaptation Philippe Ponty et mis en scène par Luigi Tapella - Burkina Faso / Bénin </p> <p> Equipe 8 personnes </p> <p> Enveloppe hébergement = 10€ par nuit x 9 personnes x 9 jours = 810€</p> <p>  </p> <p> <em>Si nous voulons vivre</em>, textes de Sony Labou Tansi et mis en scène par Patrick Janvier </p> <p> Equipe 5 personnes</p> <p> Enveloppe hébergement = 10€ par nuit x 5 personnes x 9 jours = 450€</p> <p>  </p> <p> <strong>Si par bonheur la collecte dépasse les 8000€ </strong>nous pourrons soutenir les compagnies africaines pour les tournées africaines, des spectacles présentés au Festival (frais de transport, frais d'hébergement...). </p> <p>  </p> <p> <u><strong>CALENDRIER : </strong></u></p> <p> Le Festival aura lieu du 29 octobre au 5 novembre 2016. </p> <p> L'Académie Régionale des Arts scénographiques du festival a quant à elle entamé les premiers travaux d'aménagement technique : décor, aménagement du quartier depuis le 15 septembre 2016. Son travail se poursuivra jusqu'au début du festival. </p>

Choisissez votre contrepartie

5 €

Livraison estimée : novembre 2016

Un grand merci

10 €

Livraison estimée : novembre 2016

Un grand merci + Un sticker du festival

25 €

Livraison estimée : novembre 2016

Un grand merci + Une affiche dédicacée des artistes + les contreparties précédentes

50 €

Livraison estimée : novembre 2016

Un grand merci + Un tee-shirt du festival + les contreparties précédentes

75 €

Livraison estimée : novembre 2016

Un grand merci + Un pass trois jours pour le festival + les contreparties précédentes + Nos sincères remerciements

100 €

Livraison estimée : novembre 2016

Un grand merci + Un pass pour l'intégralité + les contreparties précédentes

500 €

Livraison estimée : novembre 2016

Un grand merci + 2 nuits d'hôtel à Ouagadougou + les contreparties précédentes + Nos sincères remerciements
  • 1/2 disponible

Faire un don

Je donne ce que je veux