Financez l'achat de mots clés pour l'Assiette Libre

Financez la présence de l'Assiette Libre sur le Google et bien plus

Visuel du projet Financez l'achat de mots clés pour l'Assiette Libre
Échoué
4
Contributions
03/05/2018
Date de fin
210 €
Sur 1 500 €
14 %

Financez l'achat de mots clés pour l'Assiette Libre

<p><strong>L&rsquo;Assiette libre : le nouveau concept pour partager de bons petits plats entre particuliers</strong></p><p>Les Fran&ccedil;ais sont des gourmets et aiment savourer de bons petits plats. Depuis quelques ann&eacute;es, on assiste &agrave; de v&eacute;ritables changements dans les habitudes alimentaires, laissant de c&ocirc;t&eacute; la malbouffe au profit des produits sains et bio. Par ailleurs, de plus en plus d&rsquo;amateurs de cuisine ont repris du service derri&egrave;re les fourneaux, motiv&eacute;s notamment par la recrudescence d&rsquo;&eacute;missions t&eacute;l&eacute;vis&eacute;es sur la th&eacute;matique de la cuisine.<br />Mais un plat, aussi d&eacute;licieusement concoct&eacute; soit-il, n&rsquo;est jamais aussi savoureux que lorsqu&rsquo;il est partag&eacute;. Et c&rsquo;est justement ce que propose&nbsp;<a target="_blank" href="https://www.lassiettelibre.fr/">l&rsquo;Assiette libre</a>.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/485356/diner02lassiettelibre-copie-1024x683-1518082300.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Un retour vers une alimentation saine</strong></p><p>Ces derni&egrave;res ann&eacute;es, les habitudes alimentaires des Fran&ccedil;ais ont &eacute;volu&eacute;. En effet, la &laquo; malbouffe &raquo; a aujourd&rsquo;hui tr&egrave;s mauvaise presse et laisse place au &laquo;&nbsp;manger mieux&nbsp;&raquo; et &agrave; la prise de conscience de l&rsquo;importance de se nourrir sainement.</p><p>L&rsquo;envie de retourner derri&egrave;re les fourneaux refait surface, une habitude un peu perdue au cours des derni&egrave;res d&eacute;cennies.</p><p>Une autre tendance s&rsquo;ajoutant &agrave; ce contexte est celle du bio qui prend une part plus importante dans les assiettes. En effet, d&rsquo;apr&egrave;s le Barom&egrave;tre de l&rsquo;agence Bio et du CSA, pr&egrave;s de 9 Fran&ccedil;ais sur 10 d&eacute;clarent avoir consomm&eacute; des produits bio en 2016 et pr&egrave;s de 7 sur 10 disent en consommer r&eacute;guli&egrave;rement. Des chiffres en forte hausse par rapport &agrave; 2003 o&ugrave; 46% des Fran&ccedil;ais ne consommaient jamais de produits bio !</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/484426/platvegetarien-1517823329.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Des efforts &agrave; produire pour lutter contre le gaspillage alimentaire</strong></p><p>Le gaspillage alimentaire est encore tr&egrave;s important en France avec 10 millions de tonnes de nourriture qui partent &agrave; la poubelle chaque ann&eacute;e d&rsquo;apr&egrave;s une &eacute;tude de l&rsquo;Ademe en 2016.</p><p>Ce sont environ 30 grammes par repas et par convive qui sont ainsi gaspill&eacute;s. Partager son repas est une belle solution pour rem&eacute;dier &agrave; cela et permet de r&eacute;duire consid&eacute;rablement le g&acirc;chis alimentaire.</p><p>De plus, en suivant des gestes simples pour moins gaspiller il est possible de r&eacute;aliser des &eacute;conomies pouvant atteindre 60 euros par personnes et par an ! Une belle somme que l&rsquo;on pourrait d&eacute;penser par exemple dans des produits de meilleure qualit&eacute;.</p><p><img width="100%" alt="" src="https://i.embed.ly/1/image?url=https%3A%2F%2Fwww.relations-publiques.pro%2Fwp-content%2Fuploads%2F2017%2F09%2Fplat-equilibre-Lassiettelibre.fr_.jpg&amp;key=7bb7fdfba53d4f19a57dc0abcac018df" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Une assiette libre pour les personnes isol&eacute;es</strong></p><p><strong>Alors que des millions de fran&ccedil;ais partagent les m&ecirc;mes valeurs du bien manger, si on les aidait &agrave; se rencontrer, &agrave; partager ensemble, autour de bons petits plats&nbsp;?</strong><br /><br /><strong>Voil&agrave; le concept de l&rsquo;Assiette libre, un concept innovant qui permet aux particuliers de partager un plat et un moment de convivialit&eacute;.</strong></p><p>Apr&egrave;s une dizaine d&rsquo;ann&eacute;es d&rsquo;exp&eacute;rience dans l&rsquo;encadrement p&eacute;dagogique, Evelyne Boisson cr&eacute;e L&rsquo;Assiette libre. Son but :&nbsp;pallier un manque qu&rsquo;elle a constat&eacute; en 2013, lors de voyages notamment. Elle s&rsquo;est inspir&eacute;e de son histoire familiale pour cr&eacute;er ce concept original et unique.</p><p>Elle raconte :</p><p><em>Lorsque j&rsquo;&eacute;tais enfant, mes parents invitaient toujours les personnes isol&eacute;es du village o&ugrave; nous vivions lors du r&eacute;veillon. Et &agrave; chaque repas de famille, il y avait toujours une assiette de libre, si jamais une personne souhaitait partager le repas avec nous. Je me suis inspir&eacute;e de cela pour cr&eacute;er l&rsquo;Assiette Libre. J&rsquo;aime cette notion de se r&eacute;unir pour partager un bon plat. Les repas sont des moments d&rsquo;&eacute;changes et de convivialit&eacute;, alors je me suis dit : pourquoi ne pas lutter contre le gaspillage alimentaire et permettre aux Fran&ccedil;ais de se retrouver pour partager des repas sains et &eacute;quilibr&eacute;s ?</em></p><p>&nbsp;</p><p>Evelyne Boisson pensait&nbsp;&agrave; la fois aux habitants&nbsp;de r&eacute;gions rurales avec peu&nbsp;d&rsquo;offres de restaurants et aux personnes en d&eacute;placement en ville, d&eacute;sireuses de manger un repas &eacute;quilibr&eacute; et de faire des rencontres :</p><p><em>Les uns sont&nbsp;ravis de partager leur repas plut&ocirc;t que de cuisiner pour eux-m&ecirc;mes. Et c&rsquo;est pour les autres &eacute;galement un moyen de briser la solitude tout en mangeant sainement &agrave; un co&ucirc;t tr&egrave;s raisonnable.</em></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/484428/diner-assiettelibre-1517823686.jpeg" /></p><p>&nbsp;</p><p><em>L&rsquo;Assiette libre s&rsquo;adresse particuli&egrave;rement &agrave; ceux qui aiment cuisiner ou manger de bons petits plats sains et bio et surtout qui ont envie d&rsquo;&eacute;changer et de rencontrer de nouvelles personnes.</em></p><p><strong>A l&rsquo;occasion du lancement du site, la fondatrice souhaite recruter des amateurs de cuisine int&eacute;ress&eacute;s par le concept, ces derniers peuvent s&rsquo;inscrire sur le site de&nbsp;<a target="_blank" href="https://www.lassiettelibre.fr/">l&rsquo;Assiette libre</a>&nbsp;et proposer leurs sp&eacute;cialit&eacute;s.</strong></p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/485355/log02-1518082200.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Une d&eacute;marche facile et peu co&ucirc;teuse&nbsp;</strong></p><p>Le fonctionnement de cette plate-forme est simple. Pour les cuisiniers, il suffit de s&rsquo;inscrire gratuitement sur le site de l&rsquo;Assiette libre et de proposer un plat unique &eacute;quilibr&eacute;, compos&eacute; d&rsquo;un l&eacute;gume, d&rsquo;un f&eacute;culent, et d&rsquo;un poisson, d&rsquo;une viande ou d&rsquo;un &oelig;uf. Il est &eacute;galement possible de proposer un plat v&eacute;g&eacute;tarien pour ceux qui le pr&eacute;f&egrave;rent.</p><p>L&rsquo;entr&eacute;e et le dessert sont laiss&eacute;s &agrave; la libert&eacute; de chacun. L&rsquo;id&eacute;e est de proposer un bon plat qui ravira les papilles, si possible cuisin&eacute; &agrave; partir de produits bio. Le prix fix&eacute; doit &ecirc;tre raisonnable (dans l&rsquo;id&eacute;al entre 5&euro; et 10&euro;). Il suffit ensuite de pr&eacute;ciser le jour et l&rsquo;heure o&ugrave; le plat sera cuisin&eacute;.</p><p>Les amateurs de bons petits plats peuvent quant &agrave; eux s&rsquo;inscrire gratuitement sur&nbsp;le site de&nbsp;<a target="_blank" href="https://www.lassiettelibre.fr/">l&rsquo;Assiette libre</a>&nbsp;pour s&eacute;lectionner l&rsquo;assiette &agrave; d&eacute;guster selon le lieu o&ugrave; ils se trouvent.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Le podcast de l&#39;&eacute;mission de radio Tous acteurs de l&#39;environnement <a target="_blank" href="https://rcf.fr/actualite/environnement/lassiette-libre-evelyne-boisson">L&#39;assiette libre dans&nbsp;: &quot;tous acteurs de l&#39;environnement&quot;</a></strong></p><p>&nbsp;</p><p><u><strong>L&#39;article de Vivre bio&nbsp;</strong></u></p><p><u><strong>Article de Vivre Bio du mois d&#39;avril :&nbsp;</strong></u></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/484431/Capture_d__cran_2018-01-29___16.04.48-1517824225.png" /></p><p><br />&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p>Mettre un service en ligne c&#39;est bien, mais le faire conna&icirc;tre c&#39;est mieux ! La pr&eacute;sence sur Google est une &eacute;tape importante &agrave; l&#39;&eacute;volution du site.</p><p><em><strong>Soutenir le projet c&#39;est&nbsp;agir CONTRE&nbsp;le g&acirc;chis alimentaire, &nbsp;la mal bouffe et l&#39;isolement social.&nbsp;C&#39;est aussi&nbsp;agir POUR&nbsp;la protection de l&#39;environnement en facilitant l&#39;acc&egrave;s &agrave; une alimentation sans pesticide. Et&nbsp;aider l&#39;Assiette Libre &agrave; &nbsp;mettre en contact des populations parfois isol&eacute;es en ville comme &agrave; la campagne.</strong></em></p><p>&nbsp;</p><p>Je vous propose de soutenir le projet l&#39;Assiette Libre par une participation &agrave; la campagne d&#39;achat de mots cl&eacute;s. En effet, une collecte de 1 500 euros permettrait une pr&eacute;sence d&#39;environ trois mois dans les r&eacute;sultats de recherche pertinents. Si la collecte s&#39;av&egrave;re sup&eacute;rieure &agrave; cette somme, alors la campagne serait prolong&eacute;e.&nbsp;D&eacute;s la validation de cette collecte et dans un d&eacute;lai de 59 jours permettant aux contributeurs de participer, nous pourront&nbsp;acheter des&nbsp;mots cl&eacute;s pendant environ trois mois pour une collecte de 1 500 euros.</p><p><strong>Pour une collecte exceptionnelle comprise entre 1 500 et 3 000 euros</strong> la campagne de pr&eacute;sence sur google pourra &ecirc;tre maintenue sur&nbsp;une p&eacute;riode sup&eacute;rieure &agrave; 3 mois.&nbsp;</p><p><strong>En cas de collecte tr&egrave;s exceptionnelle et&nbsp;sup&eacute;rieure &agrave; 3 000 euros</strong> la participation servira &agrave; accompagner la communication et le d&eacute;veloppement&nbsp;: budget de d&eacute;placements pour les animations, budget de publicit&eacute;&nbsp;Facebook,&nbsp;affichage&nbsp;ainsi que les frais d&#39;h&eacute;bergement du site web.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>La marque l&#39;Assiette Libre est repr&eacute;sent&eacute;e par la soci&eacute;t&eacute; ZEYLLIA, SASU au capital de 2 000 euros, immatricul&eacute;e &agrave; Chartres et dont le si&eacute;ge est situ&eacute; &agrave; M&eacute;voisins. Le repr&eacute;sentant unique est Evelyne Boisson. La collecte ira sur le compte de la soci&eacute;t&eacute;.</p><p>&nbsp;</p><p>Merci par avance pour votre confiance et votre participation !</p><p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

40 €

Livraison estimée : juin 2018

Parce que l'Assiette Libre veut donner les moyens à tous quelque soit les ressources, j'ai choisi de ne pas faire d'échelle de dons. Le don est de 40 euros.  Grâce à votre don de 40 euros vous aurez un suivi personnalisé de proximité : des appels téléphoniques pour vous convier aux assiettes les plus proches et aux événements organisés par l'Assiette Libre pendant les six mois qui suivent la fin de la collecte et pour les 100 premières participations. 
  • 98/100 disponibles

Faire un don

Je donne ce que je veux