GIBRALTAR - N°10 spécial anniversaire en précommande

Le dixième numéro anniversaire de Gibraltar, un média indépendant qui explore les rives de la Méditerranée.

Visuel du projet GIBRALTAR - N°10 spécial anniversaire en précommande
Réussi
162
Contributions
13/11/2021
Date de fin
5 173 €
Sur 5 000 €
103 %

Nos engagements

GIBRALTAR - N°10 spécial anniversaire en précommande

La revue Gibraltar, Un pont entre deux mondes, c'est quoi ? À mi-chemin entre le livre et le magazine, Gibraltar, Un Pont entre deux Mondes explore les mondes méditerranéens. Une fois par an, notre revue publie des récits littéraires et graphiques, des reportages, des histoire humaines s'intéressant aux rapports entre sud de l’Europe, nord de l’Afrique et Proche-Orient. La revue Gibraltar tente à son niveau de rapprocher les rives de la Méditerranée, d'établir des passerelles au-dessus d’un bassin fissuré par les conflits et les antagonismes politiques et religieux. Cette année, Gibraltar fête son dixième numéro ! Pour l'occasion, nous sommes partis explorer les îles méditerranéennes, leurs légendes et leurs imaginaires. Mais pas que... À lire dans ce numéro 10 (notamment !) : Crète : Il neige sous la mer, par Jacques Houssay. Un récit centré sur la Crète, non la Crète réelle mais celle de nos imaginaires, de nos rêves et cauchemars, centré sur le personnage du Minotaure. Imaginer un Minotaure qui pour faire face au désenchantement du monde a dû se réfugier dans le ventre même de l’île, son sous-sol, et dans ce sous-sol, rencontrer d’autres “monstres” comme lui... L’île-archipel de Palestine, Sous les cartes, le dessein de l'occupation, de l'écrivain François Beaune, cartes de Julien Boussac et de Julien Dupont (avec un dépliant représentant “l'Archipel de Palestine” et “l'île de Gaza” sous la forme de cartes subjectives). À travers des cartes subjectives où pointent humour noir et ironie face à une situation inextricable, l’écrivain François Beaune tente de représenter et donc de raconter la situation réelle en Palestine, entre empêchement et partition. L’auteur nous replonge dans l’histoire pour expliquer le triste état du pays, devenu peau de chagrin mitée, disloquée, érodée. Un toit pour apprendre, un récit photographique de Ben Art Core. Comment apprendre, s'éduquer et grandir lorsqu'on est une ou un enfant de réfugiés, de demandeurs d'asile ou étrangers sans-papiers dans l'attente d'une décision de l'Administration ? Passé le temps scolaire et la protection de l'école, ces élèves retrouvent le quotidien précaire dans lequel vivent leur famille : chambre d'hôtel exiguë, foyer logement, squat, vie sous tente ou à la rue… dans l'agglomération toulousaine, la mobilisation citoyenne fait heureusement bouger les lignes. Enric Moner, résistant inconnu du Boulou, à l'identité usurpée, par Santiago Mendieta et Unai Eguia. Enric Moner Castell est un résistant espagnol, passeur et membre du réseau français Combat dans les Pyrénées-Orientales, déporté puis exécuté le 8 avril 1945 au camp de Flossenburg, en Tchécoslovaquie. Un itinéraire dramatique qui aurait pu sombrer dans l'oubli. Oui mais voilà, le nom et le matricule de prisonnier d'Enric Moner ont été usurpés... Par qui ? Enric Marco, imposteur devenu personnage médiatique, président démasqué de l'Amicale des déportés de Mathausen et figure déchue de l'anarcho-syndicalisme. Adonis : l'Occident ne comprend pas le monde arabe et musulman, propos recueillis par Marc Terrisse. À l’âge de 17 ans, Ali Ahmad Saïd, adolescent syrien qui ne vit que pour la poésie et l’écriture, devient Adonis, son double qui parfois se substitue à lui. Enfance et études, emprisonnement, départ pour Beyrouth, années de créations fécondes puis Paris... Adonis évoque le lien entre pays arabes et Occident marqué par une incompréhension réciproque, la religion, mais aussi la poésie, pour lui, une forme de questionnement permanent. Sous la cloche de plastique d’El Ejido, les rêves suspendus des travailleurs migrants, récit d'Augustin Campos. Des serres de plastique d’Alméria, dans le sud-est de l'Espagne, on sait qu’on y brûle en été, qu’on y exploite de la main d’œuvre bon marché, avec ou sans papiers, que dans ce monde cellophané, les droits des 100 000 travailleurs journaliers sont suspendus au bon vouloir de leur patron. Que sait-on de ceux qui font tourner la plus grande concentration de serres d’Europe, dans la ville d'El Ejido ? Nous vous proposons : D'acquérir en ligne ce dernier et très chouette numéro 10. D'épauler notre aventure éditoriale indépendante. De bénéficier de nos offres commerciales avec nos anciens numéros pour les fêtes de fin d'année. De vous faire plaisir et faire plaisir à vos proches en offrant un ou plusieurs numéros de Gibraltar. La revue Gibraltar c'est : Un mook ou magazine-livre, un objet de garde et de collection. 180 pages couleur, format 27x21 cm en dos carré et couverture attrayante. 1 numéro par an, en fin d'année. Des histoires et des récits originaux peu ou pas traités, à contre-courant de l'actualité qui va vite et reste à la surface. Un graphisme soigné, des récits qui privilégient la longueur… Le recours au reportage, au récit, à la fiction pour raconter différemment le réel des mondes méditerranéens dans toute leur pluralité. Pas de publicité, exceptée la mention des partenaires sous la forme de logos : Centre national du livre (CNL), Région Occitanie, Pyrénées-Méditerranée, Instituto Cervantes, indépendamment des choix des sujets. Une rédaction indépendante qui ne dépend que de ses lecteurs, abonnés, ventes en ligne et ventes en librairies, salons et lors de rencontres pour se financer et pérenniser cette aventure éditoriale. Une approche grand public pour lecteurs curieux et exigeants. L'équipe Santiago Mendieta est directeur de la publication de Gibraltar, Un pont entre deux mondes. Créateur et directeur de la revue, Santiago alterne journalisme, écriture de livres et édition. Vivant à Toulouse, pétri de cultures espagnole et méditerranéennes, ce journaliste de formation a travaillé en radio, en télévision, dans la presse quotidienne puis magazine au sein du groupe Milan Presse avec Pyrénées Magazine comme reporter puis rédacteur en chef adjoint. Délaissant un temps les chemins et sommets pyrénéens, il s’est tourné vers la Méditerranée qui lui ouvrait d’autres horizons et de nouveaux récits. Il est également l’auteur d’une vingtaine de livres publiés chez Glénat et aux Éditions Privat sur les Pyrénées, la randonnée, l’histoire, le patrimoine, l’environnement… Santiago est également l’auteur de deux livres de récits historiques parus en 2020 au Papillon Rouge Éditeur : Histoires retrouvées de la guerre d’Espagne, de 1931 à nos jours et Histoires inouïes en Occitanie, avec Hubert Delobette. Guy de Guglielmi est le directeur artistique de Gibraltar depuis le premier numéro. Il en a conçu la maquette et son aspect graphique élégant. Le style et l'esprit Gibraltar, c’est aussi lui et la revue lui doit beaucoup. Avec une expérience en presse magazine jeunesse (Milan Presse), Guy met en forme notamment les très beaux livres des éditions Plume de Carotte sur l’écologie et l’ethno-botanique ainsi que les revues Dard-Dard et Nectart des Editions de l’Attribut. C’est un artiste complet et polymorphe (pseudonyme Vangug) qui peint, dessine aussi bien des affiches d’intérieur que des motifs pour une gamme de vêtements branchés, que des tableaux plus personnels.

À quoi servira la collecte

Grâce à vous, nous pourrons : Boucler notre budget du Numéro 10, rémunérer nos autrices et nos auteurs, graphiste, correcteur, secrétaire de rédaction, rédacteur en chef, ainsi que l'imprimeur… Poursuivre l'aventure éditoriale avec un 11ème numéro. Fin 2022, Gibraltar fêtera ses 10 ans d'existence ! Toiletter notre site de vente en ligne. À bientôt !

Contreparties

Contrepartie star

DERNIER NÉ - LE N°10

17 €

  • 163 contributions
Le dernier numéro de Gibraltar, avec son dossier consacré aux îles méditerranéennes.

Livraison estimée : décembre 2021

LE N°7

17 €

    Le numéro 7 avec un dossier sur les Voix de la liberté, Marseille et le mal logement ou encore une BD sur les fosses du franquisme.

    Livraison estimée : décembre 2021

    LE N°8

    17 €

    • 1 contribution
    Le numéro 8 avec un dossier écologie "Au chevet de la terre" et l'artiste Josep Bartoli.

    Livraison estimée : décembre 2021

    LE N°9

    17 €

    • 3 contributions
    Avec le numéro 9, partez à la découverte de Marseille, Tanger ou encore Barcelone !

    Livraison estimée : décembre 2021

    LES QUATRE PREMIERS

    35 €

    • 1 contribution
    Les quatre premiers numéros à moitié prix !

    Livraison estimée : décembre 2021

    LE N°10 ET UN LIVRE

    38 €

    • 10 contributions
    Le dernier numéro de Gibraltar et le livre Histoires retrouvées de la Guerre d'Espagne, signé Santiago Mendieta. Et en cadeau le numéro 2 de la revue, consacré à des thématiques espagnoles.

    Livraison estimée : décembre 2021

    LES N° 5, 6 ET 7 + DES PHOTOS

    42 €

    • 3 contributions
    Offre spéciale : trois numéros à prix réduit ainsi que deux images anciennes de la Terre sainte (format A4).

    Livraison estimée : décembre 2021

    LA COLLECTION !

    90 €

      La collection complète à un prix exceptionnel !

      Livraison estimée : décembre 2021

      Faire un don

      Je donne ce que je veux