Graines d'espoir

Venez co-construire la transition humaniste avec la jeunesse, par les récits et par les actes.

Visuel du projet Graines d'espoir
Échoué
0
Contribution
18/03/2018
Date de fin
12 003 €
Sur 100 000 €
12 %
Soutenu par
Kaizen Magazine soutient le projet Graines d'espoir

Graines d'espoir

<p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/479018/affiche_petit_format-1516113985.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478702/les_jeunes_racontent-1516031722.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&bull; Un film documentaire long-m&eacute;trage d&rsquo;environ 1h30 <strong>au cin&eacute;ma</strong>&nbsp;et &agrave; la <strong>t&eacute;l&eacute;vision</strong>.</p><p>&bull; <strong>Sur tous les &eacute;crans</strong> : Une plateforme internet qui propose des outils de m&eacute;diation collaborative pour <strong>apprendre</strong> et <strong>agir</strong>.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478603/Photo_chez_PRabhi_leger-1516013138.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478552/titre_le_projet-1516005871.jpg" /></p><p><strong>Le d&eacute;veloppement du pouvoir d&rsquo;agir par la co-construction des r&eacute;cits avec la jeunesse</strong></p><p>&nbsp;</p><p>&bull; Co-construire l&rsquo;avenir avec la jeunesse, tous les acteurs de terrain et les parties prenantes</p><p>&bull; Inciter les citoyens, les institutions et les d&eacute;cideurs &agrave; s&rsquo;engager r&eacute;solument dans les actes concrets en r&eacute;ponse aux grands d&eacute;fis du XXI&egrave;me si&egrave;cle</p><p>&bull; Essaimer des r&eacute;cits (des comportements, des mod&egrave;les) positifs et <strong>inspirants</strong></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Sept territoires connect&eacute;s :</strong></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478605/Capture_d_e_cran_2018-01-15_a__11.50.42-1516013471.png" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/487045/Nouvelle-carte-Graines-d_espoir-1518630615.gif" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478618/titre_un_projet_ac_garcia_et_rabhi-1516014552.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478553/titre_les_objectifs-1516005883.jpg" /></p><p>Accompagner les jeunes de 10 &agrave; 25 ans dans la r&eacute;flexion sur les enjeux de l&rsquo;avenir en leur proposant d&rsquo;&ecirc;tre eux-m&ecirc;mes auteurs des r&eacute;cits.
 Form&eacute;s et encadr&eacute;s par des professionnels, ils s&rsquo;emparent des cam&eacute;ras et des micros et racontent les initiatives innovantes rencontr&eacute;es sur leur territoire, tout en menant des actions de terrain.</p><p>&nbsp;</p><p>Ce projet ambitieux r&eacute;unit la jeunesse issue de 4 pays et de 7 territoires venant du nord et du sud de la plan&egrave;te, de milieux ruraux et urbains. Des &eacute;changes, des exp&eacute;riences entre les diff&eacute;rents territoires se r&eacute;alisent pour comprendre les diversit&eacute;s et convergences des uns et des autres.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Les th&egrave;mes abord&eacute;s</strong></p><p>Le triptyque sant&eacute; - &eacute;quit&eacute; - durabilit&eacute; &eacute;mane des nombreux &eacute;changes pr&eacute;paratoires avec les jeunes. Les r&eacute;cits &eacute;voquent d&#39;une fa&ccedil;on concr&egrave;te le rapport :</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;&bull; &agrave; la nature (d&eacute;veloppement durable)
</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;&bull; aux autres (&eacute;quit&eacute;)
</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp;&bull; &agrave; soi-m&ecirc;me (sant&eacute;, physique et mentale)
</p><p>et proposent le&nbsp;d&eacute;fi technologique (cam&eacute;ra, ordinateur) comme une aventure personnelle active et non subie en tant qu&#39;unique spectateur.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Les questions pos&eacute;es</strong></p><p>- Quelles solutions pour lutter concr&egrave;tement contre les in&eacute;galit&eacute;s de traitement, quelles actions sociales, &eacute;ducatives, culturelles ?
</p><p>- Comment peut-on s&rsquo;inventer un avenir positif ?
</p><p>- Comment la th&eacute;matique environnement peut-elle &ecirc;tre prise en compte par le plus grand nombre, par les plus jeunes et par les a&icirc;n&eacute;s ?</p><p>- Comment r&eacute;ussir la ville de demain par la transition ?</p><p>- Comment permettre &agrave; chacun de prendre sa place ?</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478606/Madrid_groupe_mains_levees-1516013680.JPG" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Alimentation et agriculture</strong> : s&rsquo;interroger sur l&rsquo;impact &eacute;cologique et social de sa consommation, relocaliser la production et la consommation alimentaire, cultiver dans l&rsquo;espace public, pratiques agricoles respectueuses de l&rsquo;environnement, circuits courts...</p><p><strong>&Eacute;conomie circulaire</strong> : donner une deuxi&egrave;me vie aux objets pour r&eacute;duire notre consommation en ressources naturelles, r&eacute;duire la quantit&eacute; des d&eacute;chets, utiliser les &eacute;nergies renouvelables pour la cr&eacute;ation d&rsquo;&eacute;nergie, appliquer le recyclage...
</p><p><strong>Economie alternative et travail</strong> : stimuler l&rsquo;&eacute;conomie locale, reconsid&eacute;rer le travail, l&rsquo;&eacute;conomie sociale et solidaire, le commerce &eacute;quitable, la monnaie locale...</p><p><strong>Echange et partage</strong> : d&eacute;velopper la coop&eacute;ration et la solidarit&eacute; en toute convivialit&eacute;, avec le troc, les dons, les partages de savoir-faire et d&rsquo;objets, crowdsourcing (production participative pour r&eacute;aliser un projet ou une t&acirc;che), les recycleries, accorderies...</p><p><strong>Transports et &eacute;nergie</strong> : r&eacute;duire l&rsquo;impact &eacute;cologique des d&eacute;placements, chauffage, consommation &eacute;lectrique, s&rsquo;orienter vers les &eacute;nergies renouvelables et soutenir leur d&eacute;veloppement local, l&rsquo;&eacute;co-construction...
</p><p><strong>Faire soi-m&ecirc;me</strong> : r&eacute;pondre &agrave; ses besoins quotidiens en utilisant des produits sains et &eacute;conomiques, Do It Yourself, Fablabs...</p><p><strong>Biodiversit&eacute;</strong> : apprendre &agrave; mieux conna&icirc;tre les richesses de la nature pour mieux les pr&eacute;server</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478556/titre_le_projet_cinema-1516006056.jpg" /></p><p>Au d&eacute;part, le r&eacute;alisateur montre la d&eacute;marche en train de se faire. Les jeunes et les enfants sont sensibilis&eacute;s et form&eacute;s &agrave; la cam&eacute;ra, au son, au montage. 
Le d&eacute;sir immense de faire un film laisse place &agrave; la rigueur de la r&eacute;flexion,
 de l&rsquo;&eacute;change, &agrave; la richesse du projet &agrave; mener ensemble. Les lyc&eacute;ens travaillent avec les primaires. Les premiers apportent une aisance vis-&agrave;-vis des outils num&eacute;riques, les seconds une sinc&eacute;rit&eacute; et un aplomb souvent perdus dans l&rsquo;adolescence. Les jeunes invitent toutes les g&eacute;n&eacute;rations et tous les secteurs de la vie civile &agrave; participer, &agrave; apporter des connaissances, des savoir-faire ou des exp&eacute;riences concr&egrave;tes. Les enfants ressentent, pensent, &eacute;laborent, cr&eacute;ent. Ils plantent, r&eacute;coltent, p&eacute;trissent le levain de l&rsquo;avenir, con&ccedil;oivent et fabriquent les outils de la transition et construisent les r&eacute;cits.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478611/clap_leger-1516014035.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>Le fil conducteur raconte les discussions, les essais, les rep&eacute;rages, les h&eacute;sitations et relie par le biais d&rsquo;une voix OFF. Il n&rsquo;y a aucune interview pos&eacute;e. Tous ceux qui s&rsquo;expriment mettent en m&ecirc;me temps la main &agrave; la p&acirc;te.</p><p>Le film sera un montage des s&eacute;quences tourn&eacute;es par les jeunes eux-m&ecirc;mes et celles r&eacute;alis&eacute;es par le r&eacute;alisateur avec une &eacute;quipe professionnelle qui composera le fil conducteur et contextualisera les tournages. Le r&eacute;sultat donnera une mosa&iuml;que des enjeux du monde actuel &agrave; travers le regard de la jeunesse.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>R&eacute;unis par le montage, les 400 jeunes r&eacute;alisateurs s&rsquo;adressent &agrave; leurs familles, aux &eacute;coles, aux entreprises, aux institutions, aux illustres t&eacute;moins, aux nations, pour leur demander de semer eux-aussi les graines d&rsquo;espoir.&nbsp;</strong></p><p>&nbsp;</p><p>Le fait d&rsquo;associer <strong>l&rsquo;art</strong> <strong>cin&eacute;matographique</strong>, le <strong>transm&eacute;dia</strong>&nbsp;et la cr&eacute;ativit&eacute; de la <strong>jeunesse citoyenne</strong>&nbsp;permet d&rsquo;impacter directement les mentalit&eacute;s et les comportements. La volont&eacute; de Pierre Beccu est de s&rsquo;adresser r&eacute;solument au Grand Public, bien au-del&agrave; des convertis et des initi&eacute;s, en mettant en valeur les <strong>territoires</strong>&nbsp;et leur capacit&eacute; &agrave; relever les d&eacute;fis.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478560/titre_les_soutiens-1516006278.jpg" /></p><p>D&rsquo;ors et d&eacute;j&agrave; le projet peut compter sur plusieurs personnalit&eacute;s telles que <strong>Pierre Rabhi</strong>, agriculteur, &eacute;crivain et penseur fran&ccedil;ais qui participe au film et notamment dans les quartiers Sud de Grenoble pour poser les enjeux avec les enfants.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Jos&eacute; Garcia,</strong> l&rsquo;acteur de cin&eacute;ma et humoriste franco-espagnol, a d&eacute;cid&eacute; de s&rsquo;investir pleinement dans le projet. Il participera &agrave; une partie du tournage avec les enfants et sera &eacute;galement la voix du commentaire du film.</p><p>&nbsp;</p><p><strong>La fondation Akuo, </strong>qui a&nbsp;soutenu Cyril Dion et M&eacute;lanie Laurent d&egrave;s le lancement du&nbsp;film &quot;Demain&quot;, et<strong> la</strong>&nbsp;<strong>fondation Carasso</strong> ont &eacute;galement donn&eacute; leur accord.</p><p>&nbsp;</p><p>Sur Grenoble, nous travaillons avec l&#39;&eacute;quipe de <a target="_blank" href="http://tetraktys-association.org/">Tetraktys</a>,&nbsp;ONG anim&eacute;e par les valeurs humanistes et qui met en oeuvre une politique de d&eacute;veloppement local dans divers territoires, dans un esprit de coop&eacute;ration et de soutien aux collectivit&eacute;s et acteurs concern&eacute;s. Ils participent notamment aux &eacute;changes avec le&nbsp;Burkina Faso !</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478561/titre_les_groupes_d_enfants-1516006423.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>Il n&#39;y a pas eu de &quot;casting&quot;. Nous travaillons avec ces groupes d&#39;enfants parce que nous avons rencontr&eacute; les enseignants ou animateurs qui les encadrent et qu&rsquo;ils ont &eacute;t&eacute; sensibles &agrave; notre d&eacute;marche. Pour certains groupes, des &eacute;changes avec un autre territoire ou un autre pays &eacute;taient d&eacute;j&agrave; instaur&eacute;s et nous avons pu &eacute;tendre les territoires d&#39;actions du projet.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478621/Semillas_Esperanza_Madrid_3-1516014748.JPG" /></p><p>&nbsp;</p><p>Nous avons travaill&eacute; avec le territoire de l&#39;Ile de la R&eacute;union sur notre dernier film sorti au cin&eacute;ma en 2015 <a target="_blank" href="http://bascanal.fr/regards-sur-nos-assiettes/">&quot;Regards sur nos assiettes&quot;</a>. C&#39;est &agrave; cette occasion que nous avons rencontr&eacute; les enseignants des classes de l&#39;&eacute;cole primaire de Petite Ile et des lyc&eacute;es. Les &eacute;l&egrave;ves ont vu le film puis amorc&eacute; un travail et une r&eacute;flexion sur l&#39;alimentation et leur territoire. Le professeur au lyc&eacute;e agricole de Saint-Paul nous a parl&eacute; des &eacute;changes r&eacute;guliers que l&#39;&eacute;tablissement entretient avec le CRFPA &agrave; Madagascar. Il nous a mis en contact avec le fondateur du Village de la joie qui scolarise et fait vivre 300 enfants.</p><p>&nbsp;</p><p>L&#39;&eacute;change avec le Burkina Faso a &eacute;t&eacute; propos&eacute; par la Ville de Grenoble qui nous a mis en lien avec l&#39;association Tetraktys, bas&eacute;e &agrave; Grenoble, une ONG qui oeuvre pour le d&eacute;veloppement harmonieux des territoires &agrave; travers le monde et m&egrave;ne plusieurs actions dans ce pays. Une chance pour les enfants de Grenoble et ceux de Ouagadougou de pouvoir &eacute;changer entre eux sur les capacit&eacute;s de d&eacute;veloppement de leurs territoires respectifs.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478562/titre_la_plateforme-1516006579.jpg" /></p><p>&Agrave; l&rsquo;heure d&rsquo;une d&eacute;mocratisation importante des supports et de l&rsquo;acc&egrave;s aux flux, les contenus transm&eacute;dias ont du mal &agrave; proposer de nouveaux contenus et des outils p&eacute;dagogiques efficaces sur le th&egrave;me de la n&eacute;cessaire transition &eacute;cologique et humaniste. 
Les publics sensibles sont difficiles &agrave; toucher sur la th&eacute;matique alimentation, sant&eacute;, d&eacute;veloppement durable et citoyennet&eacute;.</p><p>&nbsp;</p><p>Le d&eacute;fi est relev&eacute; par la jeunesse elle-m&ecirc;me, qui a la capacit&eacute; de faire bouger les lignes, d&rsquo;acc&eacute;l&eacute;rer le changement des mentalit&eacute;s et des comportements, et de susciter le passage &agrave; l&rsquo;acte. Nous avons d&eacute;cid&eacute; de ne pas nous adresser aux citoyens pour les convaincre ou les sensibiliser, mais de proposer le challenge d&rsquo;&ecirc;tre sensibilis&eacute;s et convaincus par les jeunes.<strong> Pour nous, ils ne sont pas une cible, mais des cr&eacute;ateurs de ressources et des m&eacute;diateurs.</strong></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478625/appareil_photo_leger-1516014865.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>Dans le prolongement du film long-m&eacute;trage, nous proposons de cr&eacute;er des outils p&eacute;dagogiques, avec des professionnels de l&rsquo;&eacute;ducation, accessibles &agrave; tous, jeunes et moins jeunes, pour pouvoir fabriquer et partager des r&eacute;cits courts ou longs venant des citoyens.</p><p>Les tutoriels compos&eacute;s pour la r&eacute;alisation du film &laquo;Graines d&rsquo;espoir&raquo; seront utilis&eacute;s et adapt&eacute;s pour la plateforme.</p><p>&nbsp;</p><p>L&rsquo;association du transm&eacute;dia, de la cr&eacute;ativit&eacute; de la jeunesse citoyenne et de l&rsquo;art cin&eacute;matographique permet d&rsquo;impacter directement les mentalit&eacute;s et les comportements :</p><p>-&gt; Les enfants et les citoyens montrent le chemin de 
la transition &eacute;cologique par des r&eacute;cits beaux et inspirants
</p><p>-&gt; Autour des r&eacute;cits, permettre &agrave; d&rsquo;autres de s&rsquo;inspirer des pratiques, des m&eacute;tiers, des comportements
</p><p>-&gt;&nbsp;Le num&eacute;rique est un formidable vecteur de partage pour apprendre, faire, promouvoir, essaimer
</p><p>-&gt;&nbsp;Chacun peut contribuer, en fabriquant ses propres r&eacute;cits
</p><p>-&gt; En publiant des contenus sur la plateforme, le citoyen devient auteur, acteur et producteur de son territoire et de la transition humaniste
</p><p>-&gt; Le territoire peut beaucoup s&rsquo;il est fortement connect&eacute; &agrave; l&rsquo;int&eacute;rieur et avec l&rsquo;ext&eacute;rieur
</p><p>-&gt; Connecter cette exp&eacute;rience de &laquo;laboratoire de transition humaniste&raquo; avec les r&eacute;seaux citoyens ou experts
</p><p>-&gt; Impacter directement les comportements des citoyens et des consommateurs, et pouvoir v&eacute;rifier les r&eacute;sultats sur la dynamique &eacute;conomique.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478648/ITW_filme_e_madrid-1516024459.JPG" /></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478574/titre_les_etapes_du_projet-1516008263.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>1/ Sensibilisation, formation des enfants aux m&eacute;tiers du cin&eacute;ma</strong></p><p>Le travail avec la jeunesse d&eacute;marre par une phase de <strong>formation</strong> aux m&eacute;tiers du cin&eacute;ma mais aussi une phase de <strong>sensibilisation</strong> pour pouvoir percevoir et ressentir le territoire dans toute sa diversit&eacute; culturelle et en traduire les r&eacute;cits par les moyens modernes de num&eacute;risation. Nous avons cr&eacute;&eacute; des <strong>tutoriels</strong> pour aider les &eacute;l&egrave;ves et les encadrants, sur lesquels ils pourront s&#39;appuyer tout au long du projet.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478649/Capture_d_e_cran_2017-10-23_a__10.46.57-1516024550.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>2/ Rep&eacute;rages, documentation, &eacute;changes &agrave; la maison, l&#39;enqu&ecirc;te se dessine</strong></p><p>Les &eacute;changes en dehors des temps de travail collectif sont n&eacute;cessaires &agrave; la collecte d&#39;informations. C&#39;est en discutant avec leur entourage que les jeunes vont d&eacute;couvrir des initiatives &agrave; valoriser.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478652/quand_tu_partages_leger-1516025004.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>3/ Suivi formation technique cin&eacute;ma et multim&eacute;dia, tournage des carnets de rep&eacute;rages, &eacute;changes avec les autres territoires&nbsp;</strong></p><p>En parall&egrave;le du travail de rep&eacute;rage et de documentation, les jeunes feront connaissance avec les enfants d&#39;autres territoires. C&rsquo;est l&#39;occasion pour eux de parler des recherches d&eacute;j&agrave; men&eacute;es. Ils s&#39;inspirent les uns des autres pour creuser et approfondir leurs investigations.</p><p>&nbsp;</p><p>Chaque enfant est form&eacute; et sensibilis&eacute; aux m&eacute;tiers du cin&eacute;ma. Chaque &eacute;l&egrave;ve pratique la prise de vues, le son, le montage en mode initiation. Puis, progressivement, les &eacute;l&egrave;ves se sp&eacute;cialisent par affinit&eacute; de comp&eacute;tence vis-&agrave;-vis du projet.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478654/grand_ecran_bauges_mada-1516025401.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>4/ Travail &agrave; distance, &eacute;criture, validation de l&#39;&eacute;criture par un synopsis et une pr&eacute;-charte nous unissant entre territoires&nbsp;</strong></p><p>Le travail d&#39;&eacute;criture est compl&eacute;mentaire au travail de rep&eacute;rage et de recherche. C&#39;est une synth&egrave;se pour chaque territoire permettant de conna&icirc;tre l&#39;&eacute;tat d&#39;avancement du travail pour chacun et aussi de savoir quelle est la nature de chaque initiative relev&eacute;e.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478655/Semillas_Esperanza_Madrid_9-1516025501.JPG" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>5/ Tournage :</strong> Quand le tournage d&eacute;marre, les &eacute;quipes professionnelles sont pr&eacute;sentes pour tourner le film entrain de se faire avec les enfants.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478662/jardinage_leger-1516025738.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>6/ Inventaire - s&eacute;lection - montage par les jeunes</strong></p><p><strong>7/ Montage professionnel</strong></p><p><strong>8/ Validation (Final Cut) par les jeunes</strong></p><p><strong>9/ Finitions techniques</strong></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478571/titre_qui_sommes_nous-1516007600.jpg" /></p><p><strong>LE R&Eacute;ALISATEUR :</strong></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Pierre Beccu</strong> a r&eacute;alis&eacute; quatre films sortis au cin&eacute;ma et une vingtaine de documentaires. Depuis 20 ans, en parall&egrave;le, il travaille sur la m&eacute;diation avec la jeunesse. &laquo;Graines d&rsquo;espoir&raquo; se situe dans la lign&eacute;e de son film <a target="_blank" href="http://bascanal.fr/regards-sur-nos-assiettes/">&laquo;Regards sur nos assiettes&raquo;</a>, r&eacute;alis&eacute; avec des &eacute;tudiants, et sorti en salles en septembre 2015.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478615/pb_et_les_enfants_leger-1516014257.jpg" /><em>Pierre Beccu et les enfants de Petite Ile</em></p><p>&nbsp;</p><p>Il a fond&eacute; en 2015 l&rsquo;association <a target="_blank" href="http://6labs.fr/">6labs</a>, qui a g&eacute;r&eacute; avec le soutien de la Fondation de France pr&egrave;s de 600 animations et d&eacute;bats autour de &laquo;Regards sur nos assiettes&raquo;. 
L&rsquo;association 6labs aura la charge de sensibiliser et former les jeunes des 7 territoires pour qu&rsquo;ils soient en capacit&eacute; de raconter eux-m&ecirc;mes.</p><p>&nbsp;</p><p><a target="_blank" href="www.pierre-beccu.fr">www.pierre-beccu.fr</a> / <a target="_blank" href="http://bascanal.fr/regards-sur-nos-assiettes/">www.regards-sur-nos-assiettes.fr</a></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>LA PRODUCTION :</strong></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Bas Canal Productions</strong> et <strong>6labs</strong> apportent un savoir-faire cin&eacute;matographique, th&eacute;orique et pratique, qui restera ensuite sur chaque territoire, comme une graine plant&eacute;e. Les 6 labs (laboratoires de th&eacute;orie pratique) sont : percevoir, ressentir, penser, &eacute;changer, cr&eacute;er, partager. Ils accomplissent un cycle dans lequel l&rsquo;enfant est remis au coeur d&rsquo;un processus de cr&eacute;ation individuel et collectif. Ce faisant, il (re)devient acteur de sa vie et &eacute;galement d&rsquo;un futur co-construit. La m&eacute;thode de travail de 6labs permet d&rsquo;aboutir &agrave; une mise en conscience d&eacute;complex&eacute;e qui lib&egrave;re la parole et la volont&eacute; de s&rsquo;inscrire en tant qu&rsquo;auteur du monde pr&eacute;sent et &agrave; venir.</p><p>&nbsp;</p><p><a target="_blank" href="www.bascanal.fr">www.bascanal.fr</a> / <a target="_blank" href="www.6labs.fr">www.6labs.fr</a></p><p>&nbsp;</p><p>Entreprise de production audiovisuelle et cin&eacute;matographique cr&eacute;&eacute;e en 2005,
 la soci&eacute;t&eacute; <strong>Tik&nbsp;Tak Production</strong>, situ&eacute;e sur l&rsquo;Ile de la R&eacute;union, produit et r&eacute;alise des films documentaires et des long-m&eacute;trages de fiction et d&rsquo;animation. Une &eacute;quipe dynamique avec &agrave; sa t&ecirc;te Laurent M&eacute;d&eacute;a, docteur en Sociologie r&eacute;unionnais form&eacute; en Communication
 et en Cin&eacute;ma, c&rsquo;est tout naturellement que la soci&eacute;t&eacute; suit une ligne 
&eacute;ditoriale exigeante et engag&eacute;e sur les questions de soci&eacute;t&eacute; qui tourmentent les r&eacute;unionnais &agrave; l&rsquo;histoire si particuli&egrave;re : l&rsquo;identit&eacute;, la culture, le vivre ensemble... Tik Tak Production a&nbsp;commenc&eacute;&nbsp;&agrave; coproduire depuis 2014 des longs-m&eacute;trages commerciaux en fiction et en animation &agrave; dimension nationale et internationale.</p><p>&nbsp;</p><p><a target="_blank" href="www.tiktakprod.com">www.tiktakprod.com</a></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478572/titre_ou_en_sommes_nous-1516007872.jpg" /></p><p>Il faut du temps et les comp&eacute;tences n&eacute;cessaires pour permettre l&#39;adh&eacute;sion efficace des jeunes et des habitudes de travail transversales et multiculturelles.</p><p>Aujourd&#39;hui, le travail de sensibilisation,&nbsp;de formation des jeunes et des enfants a commenc&eacute; sur les sept territoires et pour tous les groupes. Au sein des groupes, les enfants se sont entra&icirc;n&eacute;s &agrave; la prise de vues et la prise de sons.</p><p>&nbsp;</p><p>L&#39;objectif de ces premi&egrave;res journ&eacute;es &eacute;tait de rencontrer les enfants afin qu&#39;ils se mettent d&eacute;j&agrave; en situation de percevoir, ressentir, penser, communiquer, cr&eacute;er, &eacute;changer... Nous leur avons pr&eacute;sent&eacute; le projet pour qu&#39;ils puissent s&#39;en impr&eacute;gner et amorcer une r&eacute;flexion pour les prochaines &eacute;tapes.</p><p>&nbsp;</p><p>La m&eacute;thode de travail a &eacute;t&eacute; la m&ecirc;me sur tous les territoires. Pourtant, nous constatons une grande diversit&eacute; dans les &eacute;changes et les rendus des uns et des autres.</p><p>&nbsp;</p><p>Voici un aper&ccedil;u de la richesse et du potentiel des premiers jours de travail.</p><p>&nbsp;</p><p><strong><u>1/ Echanges entre le Village de la joie &agrave; Madagascar et l&#39;Ecole des Hautes Bauges en Savoie</u></strong></p><p>Les deux classes ont choisi de mener une correspondance sur toute la dur&eacute;e du projet. Il y a le m&ecirc;me nombre d&#39;&eacute;l&egrave;ves dans les Bauges que dans le Village de la joie. Les &eacute;l&egrave;ves ont entre 9 et 11 ans et &eacute;taient faits pour se rencontrer. Les enfants se sont pr&eacute;sent&eacute;s les uns aux autres en communiquant par Skype et par mail.</p><p>&nbsp;</p><p>Leurs &eacute;changes vont mettre en lumi&egrave;re les diff&eacute;rences et les similitudes qui existent entre leurs lieux de vie respectifs. Ils vont comparer leurs modes de vie, les m&eacute;tiers de leurs parents, comment ils se nourrissent, se d&eacute;placent, construisent leurs maisons...</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>Apprendre et d&eacute;couvrir pour aussi s&#39;inspirer de nouvelles pratiques et faire d&#39;eux des&nbsp;citoyens curieux et responsables.</em></strong></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478580/Capture_d_e_cran_2018-01-15_a__10.38.41-1516009195.png" /><em>Portrait de Hanitriniala (Madagascar) et de Suzanne (Bauges), sa correspondante</em></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478585/Photo_3-1516009478.png" /><em>&nbsp;</em></p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478586/Photo_4-1516009537.png" /><em>Le premier &eacute;change par Skype entre les deux classes</em></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong><u>2/ Sur l&#39;Ile de la R&eacute;union</u></strong></p><p>Trois groupes travaillent sur le projet : une &eacute;cole primaire et deux lyc&eacute;es (agricole et h&ocirc;telier). L&rsquo;id&eacute;e est d&rsquo;enqu&ecirc;ter sur les possibilit&eacute;s de d&eacute;veloppement du territoire R&eacute;unionnais. Pour exemple, de nombreuses initiatives existent d&eacute;j&agrave;, attestant que la capacit&eacute; de la R&eacute;union &agrave; se nourrir est bien sup&eacute;rieure &agrave; ce qu&rsquo;il se passe aujourd&rsquo;hui. En visitant certaines classes primaires, nous avons &eacute;t&eacute; marqu&eacute;s par le nombre d&rsquo;enfants en surpoids (environ 30%) &agrave; cause d&rsquo;une mauvaise alimentation. Le travail des jeunes R&eacute;unionnais permettra aussi de retisser du lien interg&eacute;n&eacute;rationnel et de reposer la question de la reconstruction de la forte entit&eacute; socioculturelle. L&rsquo;autonomie du territoire en terme &eacute;nerg&eacute;tique, une approche plus douce sur les d&eacute;placements et les enjeux d&rsquo;une gouvernance moderne sont &eacute;galement pos&eacute;s. Les lyc&eacute;ens sont r&eacute;guli&egrave;rement en contacts avec le CRFPA (Centre de Formation Professionnelle Agricole) d&#39;Ilofosana &agrave; Madagascar. Ils confronteront leurs id&eacute;es sur ces enjeux afin de proposer des solutions porteuses d&#39;avenir.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478599/photo_7_leger-1516011612.jpg" /><em>Le lyc&eacute;e h&ocirc;telier en visite dans un &eacute;levage de canards</em></p><p>&nbsp;</p><p>D&egrave;s les premi&egrave;res journ&eacute;es de travail, cette jeunesse de l&#39;Ile de la R&eacute;union a tout de suite &eacute;t&eacute; immerg&eacute;e dans le &quot;faire&quot;. Les enfants de l&#39;&eacute;cole primaire de Petite Ile sont all&eacute;s visiter une ferme avec des ch&egrave;vres et une exploitation mara&icirc;ch&egrave;re. Ils ont particip&eacute; &agrave; la vie de la ferme en donnant &agrave; manger aux ch&egrave;vres, en pr&eacute;parant des tisanes, fabriquant des g&acirc;teaux &agrave; base d&#39;arrow root, plant&eacute;, jardin&eacute;...</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478598/photo_6_leger-1516011504.jpg" /><em>Les enfants de Petite Ile fabriquent un g&acirc;teau &agrave; base d&#39;arrow root</em></p><p>&nbsp;</p><p>Le lyc&eacute;e agricole s&#39;est rendu au Jardin de Paulo, jardin p&eacute;dagogique qui cultive des plantes, l&eacute;gumes et fruits end&eacute;miques. Pour renouer avec des traditions ancestrales des ateliers sont propos&eacute;s pour fabriquer la farine de manioc, cr&eacute;er des vides poches en feuille de palmier, tresser des objets avec des feuilles de coco...</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478597/Photo_5_leger-1516011323.jpg" /><em>R&eacute;colte et plantation du manioc au Jardin de Paulo avec les lyc&eacute;ens pour la pr&eacute;paration de la farine</em></p><p><em>&nbsp;</em></p><p>&nbsp;</p><p><strong><u>3/ La Ferme des enfants en Ard&egrave;che</u></strong></p><p>L&rsquo;&eacute;cole a &eacute;t&eacute; cr&eacute;&eacute;e en 2001 par Sophie Rabhi et Laurent Bouquet, &agrave; c&ocirc;t&eacute; de l&rsquo;&eacute;co village du <a target="_blank" href="http://hameaudesbuis.com/">Hameau des&nbsp;Buis</a>.&nbsp;Les enfants de la structure racontent eux-m&ecirc;mes leur vie au quotidien. Le matin, les enfants choisissent leurs activit&eacute;s parmi la multitude de propositions qu&rsquo;offre le lieu : l&rsquo;entretien de la ferme et des animaux, les constructions de cabanes en for&ecirc;t, la d&eacute;couverte du milieu naturel, les activit&eacute;s sportives et culturelles, les apprentissages traditionnels sous forme de petits groupes, mara&icirc;chage sur la grande parcelle d&rsquo;agriculture&hellip; A chaque instant, les r&eacute;f&eacute;rents adultes sont &agrave; leur disposition pour les conseiller, les encadrer ou dispenser un savoir plus traditionnel si les enfants le souhaitent.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478600/Efflam_origamis_leger-1516011944.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>Trois enfants volontaires sur le projet nous ont accompagn&eacute;s chez Pierre Rabhi. Voici l&#39;&eacute;change qu&#39;ils ont film&eacute; :</p><p>&nbsp;</p><p><iframe src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fplayer.vimeo.com%2Fvideo%2F247293628&amp;dntp=1&amp;url=https%3A%2F%2Fvimeo.com%2F247293628%2F4e9740d536&amp;image=https%3A%2F%2Fi.vimeocdn.com%2Fvideo%2F672510369_1280.jpg&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=vimeo" width="500" height="281" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p><br />&nbsp;&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p>La premi&egrave;re phase du projet, la mise en place est faite.</p><p>&nbsp;</p><p>Nous avons remarqu&eacute; que les enfants sont tous motiv&eacute;s par le projet, qu&#39;ils sont enthousiastes &agrave; l&#39;id&eacute;e de prendre la parole et d&rsquo;utiliser les outils cam&eacute;ras et micros pour raconter et faire partager leur enqu&ecirc;te. Pendant toutes ces journ&eacute;es, l&rsquo;implication des enfants et des jeunes a &eacute;t&eacute; totale. La suite du projet promet de belles surprises.</p><p>&nbsp;</p><p>Il s&rsquo;agit maintenant d&rsquo;assurer un suivi r&eacute;gulier pour former et d&eacute;velopper les projets sp&eacute;cifiques, faire les&nbsp;recherches, &eacute;tudier le terrain, trouver les interlocuteurs locaux, les experts...</p><p>&nbsp;</p><p>Cependant, l&rsquo;&eacute;quipe reste &agrave; ce jour tr&egrave;s r&eacute;duite pour g&eacute;rer le travail que n&eacute;cessite le projet sur tous les territoires d&rsquo;autant que cette phase s&rsquo;&eacute;tend sur plusieurs mois. Nous avons besoin de davantage de moyens humains et de logistiques pour encadrer et accompagner les jeunes ainsi que les &eacute;quipes d&#39;enseignants et d&#39;encadrants dans leur recherches.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Avec votre aide, les &eacute;changes entre territoires pourront se poursuivre&nbsp;!</strong></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Dans une configuration simplifi&eacute;e de type blog ou storify, nous raconterons l&#39;exp&eacute;rience men&eacute;e sur les territoires. Ce r&eacute;cit sera relay&eacute; sur les r&eacute;seaux sociaux sp&eacute;cifiquement cr&eacute;&eacute;s pour l&#39;op&eacute;ration et les sites partenaires.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478960/titre_budget-1516103058.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>Notre objectif est de toucher un tr&egrave;s large public en France, comme &agrave; l&rsquo;&eacute;tranger. Les r&eacute;cits et la mise en action des jeunes apportent une vision originale et r&eacute;solument optimiste &agrave; tous ceux qui sont d&eacute;j&agrave; engag&eacute;s dans la n&eacute;cessaire transition.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>La diversit&eacute; des pays, des approches et l&rsquo;aspect &laquo;&nbsp;prescripteur&nbsp;&raquo; du discours de la jeunesse nous incite &agrave; penser que nous pouvons toucher le public des non convertis. Nous entendons mettre tout notre savoir-faire professionnel et notre &eacute;nergie pour cet objectif ambitieux. Il s&rsquo;agit de 4 ans de travail pour une &eacute;quipe qui va s&rsquo;&eacute;toffer de mois en mois.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Nous avons fix&eacute; le seuil minimum pour aller au bout &agrave; 450 000 &euro; , dont 100 000 &euro; de financement participatif. L&#39;autre partie du financement vient des fondations&nbsp;et de certaines aides territoriales.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>450 000 &euro; de budget, cela peut para&icirc;tre beaucoup, mais nous travaillons d&eacute;j&agrave; depuis plus de 2 ans sur&nbsp;ce projet, et nous avons &agrave; g&eacute;rer 12 classes ou groupes, sur 7 territoires et 4 pays. Il ne s&rsquo;agit pas d&rsquo;un reportage &agrave; base d&rsquo;interviews, mais d&rsquo;un documentaire o&ugrave; nous montrons la r&eacute;alit&eacute; en train de se faire, dans toute sa diversit&eacute; et sa complexit&eacute;. Nous allons mettre de gros moyens techniques et humains &agrave; la disposition des jeunes.&nbsp;Le tournage est assez compliqu&eacute; &agrave; g&eacute;rer, avec des cam&eacute;ras et des micros dans les mains des enfants, des professionnels pour les accompagner, mais aussi d&rsquo;autres pour tourner les jeunes au travail. Il nous faut plusieurs journ&eacute;es l&agrave; o&ugrave; d&rsquo;autres tournent la sc&egrave;ne en quelques heures. Nous avons une &eacute;quipe d&#39;environ 25 personnes au total.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Bien en amont, nous devons continuer &agrave; <strong>sensibiliser</strong>, <strong>former</strong> et&nbsp;<strong>accompagner</strong> les jeunes &agrave; chaque &eacute;tape. Aucun&nbsp;enseignant ou accompagnateur n&rsquo;est r&eacute;mun&eacute;r&eacute; sur le projet. Mais nous nous effor&ccedil;ons de recruter sur les territoires les intervenants nous permettant d&rsquo;approfondir le travail avec les jeunes hors-temps scolaire.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Si nous r&eacute;unissons 600 000 &euro; de budget au total, nous pouvons envisager de travailler avec une &eacute;quipe plus solide, et passer plus de temps sur chaque territoire.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Si nous obtenons plus de financement, nous organiserons nous-m&ecirc;mes la plateforme internet et la sortie du film.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Pour indication, le film &laquo;&nbsp;Demain&nbsp;&raquo; a cout&eacute; au final 1,5 M&euro;. Le film &laquo;&nbsp;Home&nbsp;&raquo; 12 M&euro;.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478961/titre_les_paliers-1516103222.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>Nous avons besoin d&#39;atteindre&nbsp;l&rsquo;objectif de <strong>100 000 &euro;&nbsp;</strong>de financement participatif pour pouvoir<strong>&nbsp;</strong>poursuivre le travail de <strong>sensibilisation et de formation des 400 enfants et ados</strong>, et pour&nbsp;<strong>d&eacute;marrer le tournage fin mars</strong>, en comptant une semaine sur chaque territoire. Avec ce budget, nous irons jusqu&#39;au bout, avec un budget serr&eacute; et maitris&eacute;.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Au-del&agrave;, &agrave; <strong>150 000 &euro;</strong> de financement participatif, nous pouvons solliciter plus d&rsquo;intervenants ext&eacute;rieurs pour sensibiliser et former les jeunes, notamment dans les domaines de <strong>l&rsquo;&eacute;ducation &agrave; l&rsquo;environnement, la biodiversit&eacute;, la citoyennet&eacute;</strong>. Nous pouvons ancrer la d&eacute;marche dans les territoires.&nbsp;Nous nous donnons aussi plus de temps <strong>pour faire participer plus les jeunes au&nbsp;montage.</strong></p><p>&nbsp;</p><p>A <strong>200 000 &euro;</strong> de financement participatif, nous aurons la chance de pouvoir g&eacute;rer nous-m&ecirc;mes&nbsp;la plateforme internet sans &ecirc;tre d&eacute;pendants des institutions ou des &eacute;diteurs priv&eacute;s. Tous les r&eacute;seaux pourront s&#39;emparer gratuitement de la d&eacute;marche et des tutoriels pour avancer sur leurs propres territoires.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478573/titres_calendrier_du_projet-1516007954.jpg" /><strong>&nbsp;</strong></p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478601/Capture_d_e_cran_2018-01-15_a__11.40.05-1516012831.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/478650/le_monde_est_change__par_ton_exemple_leger-1516024886.jpg" /></p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux