Hope, média sportif et solidaire

Hope, média sportif et solidaire. Here we hope.

Visuel du projet Hope, média sportif et solidaire
Réussi
40
Contributions
19/06/2020
Date de fin
6 220 €
Sur 6 000 €
104 %
Féminisme
Santé
et Handicap
Média
indépendant

Hope, média sportif et solidaire

<p>Cr&eacute;&eacute; sous forme d&#39;association loi 1901, <strong>Hope est un m&eacute;dia sportif et solidaire</strong>.</p> <p><strong>Il raconte&nbsp;sur plusieurs ann&eacute;es les parcours (extra) ordinaires de&nbsp;jeunes sportifs qui r&ecirc;vent d&#39;aller participer et briller aux Jeux Olympiques / Paralympiques Paris 2024&nbsp;</strong>: 80% sont des&nbsp;filles (souvent moins m&eacute;diatis&eacute;es que les gar&ccedil;ons). Ils sont&nbsp;&acirc;g&eacute;s de 16 &agrave; 24 ans et pratiquent des disciplines olympiques peu m&eacute;diatis&eacute;es. Le m&eacute;dia raconte&nbsp;sous forme de saga&nbsp;leurs histoires sur les r&eacute;seaux sociaux Instagram&nbsp;et YouTube, pendant plus de 4 ans.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/659651/Hope_Feed_Instagram-1587127133.jpg" width="100%" /></p> <p>L&#39;origine du projet remonte &agrave; juin 2018. Au cours d&#39;un cong&eacute; sabbatique de 6 mois en famille pendant lequel nous avons travers&eacute; l&#39;Am&eacute;rique Latine, nous avons rencontr&eacute; au P&eacute;rou Viktor, un jeune guide&nbsp;de 20 ans. Viktor a une enfance tr&egrave;s compliqu&eacute;e : il perd son papa alors que sa maman est enceinte ;&nbsp;il est abandonn&eacute; &agrave; sa naissance ; il commence &agrave; travailler sur des chantiers &agrave; l&#39;&acirc;ge de 8 ans. Aujourd&#39;hui en plus de son m&eacute;tier de guide, il court tous les matins pendant 2h &agrave;&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;4 500 m&egrave;tres d&#39;altitude &agrave; Palcoyo car il a un r&ecirc;ve : participer au marathon olympique de Tokyo avec l&#39;&eacute;quipe p&eacute;ruvienne.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/659654/Viktor-1587127346.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>La puissance du r&ecirc;ve de Viktor me fascine. Je mesure le chemin entre son entrainement quotidien dans les montagnes p&eacute;ruviennes, isol&eacute; de tout et son objectif d&#39;aller participer au plus gros &eacute;v&eacute;nement m&eacute;diatique qui existe au monde : les JO</strong>.&nbsp;&nbsp;</p> <p>Une fois rentr&eacute; &agrave; Paris et apr&egrave;s 20 ans de carri&egrave;re dans une multinaltionale, je d&eacute;cide de me lancer dans un projet entrepreneurial&nbsp;qui fait sens pour moi et de cr&eacute;er le projet Hope. <strong>Un projet qui coche toutes les cases de ce qui m&#39;anime: le sport, l&#39;&eacute;motion qu&#39;il procure, les Jeux Olympiques / Paralympiques Paris 2024, &ecirc;tre utile et aider.</strong></p> <p><strong>100 ans que la France attend d&#39;organiser et de vivre les Jeux Olympiques / Paralympiques d&#39;&eacute;t&eacute;. </strong>C&#39;est un &eacute;v&eacute;nement unique&nbsp;que nous allons sans doute vivre une seule fois dans notre vie en France.</p> <p>Hope a 3 objectifs :</p> <p>-<strong>Inspirer chacun d&#39;entre nous au quotidien</strong>&nbsp;en racontant les trajectoires (extra) ordinaires de ces jeunes sportifs.</p> <p>-<strong>Soutenir en particulier financi&egrave;rement les sportifs</strong> en leur octroyant &agrave; chacun une bourse annuelle jusqu&#39;aux Jeux Olympiques / Paralympiques Paris 2024.</p> <p>-<strong>Aider des enfants malades &agrave; vivre un r&ecirc;ve gr&acirc;ce au sport</strong> et &agrave; la communaut&eacute; des sportifs.</p> <p>Aujourd&#39;hui, l&#39;association est cr&eacute;&eacute;e, les sportifs identifi&eacute;s, les prestataires qui travailleront sur le projet choisis (juridique - production - community management).</p> <p>9 sportifs sont d&eacute;j&agrave; embarqu&eacute;s dans l&#39;aventure ; d&#39;autres vont suivre dans les semaines qui arrivent.</p> <p><strong>L&#39;&eacute;quipe des sportifs Hope &agrave; date : Emilie Morier en triathlon</strong> (championne du Monde en relais mixte, championne du Monde U23 en 2019)<strong> / Victor Levecque en &eacute;quitation</strong> (10 fois m&eacute;daill&eacute; europ&eacute;en dont 4 titres de champion d&#39;Europe dans les cat&eacute;gories jeunes)<strong> / Camille Prigent en kayak slalom</strong> (Championne du Monde par &eacute;quipe, championne du Monde des moins de 23 ans)<strong> / Manon Brunet en escrime </strong>(4&egrave;me&nbsp;&nbsp;aux JO de Rio en 2016, vainqueur de 5 Coupes du Monde, Championne du Monde par &eacute;quipe)<strong> / Manon Pianazza en planche &agrave; voile </strong>(Vice-championne du Monde, vice-championne d&#39;Europe jeune)<strong> / N&eacute;lia Barbosa en paracano&euml; </strong>(4&egrave;me&nbsp;aux Championnats du Monde 2019)<strong> / Matteo Desgouillons en hockey sur gazon </strong>(Vice-champion de France Elite 2018-2019)<strong> / Tallya Brillaux en boxe </strong>(m&eacute;daill&eacute;e d&#39;argent aux Jeux Olympiques de la jeunesse en 2018)<strong>&nbsp;/&nbsp;Carlota Dudek en breakdance </strong>(5&egrave;me&nbsp;aux Jeux Olympiques de la jeunesse en 2018)<strong>. </strong></p> <p><strong>Tous nourissent l&#39;espoir&nbsp;d&#39;aller participer et briller &agrave; Paris en 2024.</strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/659652/Team_Hope-1587127236.jpg" width="100%" /></p> <p>Certains s&#39;appr&ecirc;taient &agrave; partir pour Tokyo cet &eacute;t&eacute;. Partie remise pour l&#39;an prochain.</p> <p>Nous avons d&eacute;marr&eacute;&nbsp;les tout&nbsp;premiers contenus en avril et souhaitons d&eacute;sormais lancer les premi&egrave;res th&eacute;matiques sur la vie des athl&egrave;tes en allant &agrave; leur c&ocirc;t&eacute; sur leurs lieux d&#39;entra&icirc;nement, &agrave; la d&eacute;couverte de leur quotidien afin de commencer &agrave; partager avec le plus grand nombre. Chaque mois, nous partagerons une th&eacute;matique qui sera d&eacute;compos&eacute;e en 6 rubriques &agrave; l&#39;image d&#39;un magazine o&ugrave; l&#39;on retrouve de fa&ccedil;on p&eacute;riodique&nbsp;ses rubriques favorites.</p> <p><strong>Hope est un m&eacute;dia ind&eacute;pendant.</strong></p> <p><strong>C&#39;est un projet solidaire qui promeut l&#39;&eacute;closion des talents, la place des femmes, l&#39;inclusion, les valeurs du sport comme source d&#39;inspiration.</strong></p> <p><strong>Here We Hope.</strong><br /> &nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p><strong>Hope est une association loi 1901.</strong></p> <p>Le mod&egrave;le &eacute;conomique repose sur la participation d&#39;entreprises et de collectivit&eacute;s locales, partenaires du projet, ainsi que sur le m&eacute;c&eacute;nat d&#39;entreprise et individuel.</p> <p>Sur le budget pr&eacute;visionnel :</p> <p>1- 40% sera consacr&eacute; aux&nbsp;bourses des athl&egrave;tes, afin de les aider dans leur pr&eacute;paration olympique / paralympique.</p> <p><strong>Tous ces athl&egrave;tes sont amateurs et ne vivent pas de leur sport m&ecirc;me en figurant parmi les meilleurs mondiaux dans leur discipline</strong>.</p> <p>Vivre leur r&ecirc;ve rel&egrave;ve de sacrifices tr&egrave;s importants, en termes d&#39;entra&icirc;nement pendant plusieurs ann&eacute;es bien s&ucirc;r mais aussi sur le plan financier. Malgr&eacute; parfois quelques sponsors, tous ces sportifs qui nous font tant r&ecirc;ver&nbsp;le jour J lors des JO et qui nous rendent si fiers, mettent la main &agrave; la poche depuis leur plus jeune &acirc;ge afin de pouvoir s&#39;entra&icirc;ner dans les meilleures conditions possibles : mat&eacute;riel, stages, entraineurs, comp&eacute;titions...&nbsp;</p> <p>A titre d&#39;exemples, le kayak de Camille Prigent co&ucirc;te 2 000 &euro; et il faut en changer tous les ans. Les frais de comp&eacute;tition de Manon Pianazza, grand espoir&nbsp;fran&ccedil;aise de planche &agrave; voile s&#39;&eacute;l&egrave;vent &agrave; 8 000 &euro; par an. Le co&ucirc;t d&#39;un&nbsp;stage hivernal &agrave; l&#39;&eacute;tranger pour pr&eacute;parer la saison de triathl&egrave;te d&#39;Emilie Morier s&#39;&eacute;l&egrave;ve &agrave; environ 3 500 &euro;.</p> <p>2/ 45% servira &agrave;&nbsp;produire les contenus m&eacute;dia et &agrave; les diffuser de la fa&ccedil;on la plus efficace possible, pour les rendre visibles et disponibles aupr&egrave;s du plus grand nombre.</p> <p>3/ 15% du budget sera consacr&eacute; &agrave;&nbsp;la vie et aux&nbsp;frais de l&#39;association (&eacute;v&eacute;nements avec les partenaires / athl&egrave;tes - journ&eacute;es avec les enfants malades - frais li&eacute;s au fonctionnement de l&#39;association).</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/659537/Budget_pr_visionnel_Hope-1587051442.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Si nous atteignons 100% de la collecte, nous pourrons commencer&nbsp;les premi&egrave;res productions de contenus</strong>, indispensables pour pouvoir d&eacute;marrer les bourses pour les athl&egrave;tes et ensuite&nbsp;faire vivre des r&ecirc;ves &agrave; des enfants malades, gr&acirc;ce au sport.</p> <p><strong>Si nous d&eacute;passons les 100 %, nous allons pouvoir int&eacute;grer et soutenir plus d&#39;athl&egrave;tes au projet&nbsp;Hope.</strong></p> <p><strong>En route pour les Jeux Olympiques / Paralympiques Paris 2024, avec les athl&egrave;tes de la team Hope.</strong></p>

Contreparties

Participer à l'aventure humaine et sportive des athlètes de la team Hope

20 €

  • 6 contributions
Votre participation financière va permettre de démarrer le projet, de pouvoir commencer les contenus média, participer aux bourses des athlètes et par la suite organiser des événements pour faire vivre à des enfants malades des rêves.

+ avoir son nom associé au Manifeste Hope.

50 €

  • 8 contributions
Vous serez cité dans le Manifeste de l'association Hope en tant que donateur, et serez ainsi symboliquement lié au projet olympique / paralympique des athlètes.

+ 1 polo Hope + 1 rencontre avec les sportifs lors d'un événement Hope à Paris

200 €

  • 12 contributions
En 2021, Hope rassemblera les sportifs pour certaines manifestations. Vous pourrez venir les rencontrer et échanger avec eux au cours de l'une d'entre elle, à quelques mois des Jeux Olympiques/ Paralympiques de Tokyo pour lesquels certains seront sélectionnés.

Faire un don

Je donne ce que je veux