How to play Tripple Dribble

Un guide édité autour du projet Tripple Dribble

Visuel du projet How to play Tripple Dribble
Réussi
86
Contributeurs
08/07/2020
Date de fin
4 060 €
Sur 3 500 €
116 %
Développement
local
Autoproduction
culturelle
Éducation

How to play Tripple Dribble

LE PROJET

 

L’édition "How to play Tripple Dribble"  (“Comment jouer à Tripple Dribble”) publiée par la maison d’édition Mark Pezinger Books accompagne le projet de recherche collaborative Tripple Dribble de l’artiste plasticienne Julia Borderie.

 

Tripple Dribble est un projet de recherche et de performance né d’une collaboration entre artistes et basketteur.e.s pour explorer, au sein même du jeu, une communication entre les deux disciplines. Le jeu de basket est utilisé comme un médium pour explorer un contexte, du microcosme du terrain à l’étendu d’un territoire.

 

Le projet fut initié en 2015 en collaboration avec des joueuses et joueurs de basketball à Montréal et a été développé dans le Val-de-Marne en collaboration avec l’artiste plasticienne Cécile Bouffard.

 

La règle suivante a été conçue : «En réaction à un panier marqué par un joueur, un volume est déposé à l’endroit du tir». C'est par ce système que les sculptures-obstacles conçues en collaboration avec l’équipe modifient les règles et les stratégies des joueurs. Les artistes, en chorégraphe, font évoluer les joueurs dans un environnement chaotique qu’ils auront provoqué par leurs propres actions.

 

=> voir description complète du projet plus bas

 


 

 

INTENTIONS DE L' EDITION

 

En empruntant les vocabulaires de l’art, du jeu, de la transmission et du sport propres à la nature du projet, l’édition est conçue comme un mode d’emploi, un guide proposant la diffusion de ce système de jeu par la réappropriation du lecteur / joueur. Il s’adresse tant aux joueurs de basketball voulant modifier leurs stratégies qu' à tout autre personne souhaitant se livrer à l’expérience du jeu.

 

La préface de l’édition est un texte de Camille Paulhan, critique d’art, spectatrice de la performance à Vitry-sur-Seine. Ce texte offre une vision extérieure du jeu, celle de l’observatrice. 

 

 

 


 

L'EDITION EN 4 CHAPITRES

 


 

 

1. Les bases 
 




2. Entrainement 
 



3. Le jeu 
 


 


4. Stratégies
 



Chaque chapitre est accompagné de photographies, de dessins et de transcriptions de discussions issues des entrainements et des matchs à Montréal et dans le Val de Marne. Ces éléments guident le spectateur visuellement vers des façons de s’approprier des techniques déjà élaborées.

 

 

 


 

JULIA BORDERIE + CECILE BOUFFARD + MARK PEZINGER BOOKS + BLACK FOREST LIBRARY + ASTRID SEME

 


 

 

A propos de l'artiste porteuse du projet :  Julia Borderie

 

Julia Borderie née en 1989 à Paris a d’abord étudié 3 ans à l’école Nationale Supérieure d’Arts Paris-Cergy jusqu’à l’obtention de son diplôme. Après une année d’échange à l’Université de Concordia elle rédige un mémoire sur son travail et complète son master en art visuel à l’Université du Québec à Montréal. Le voyage, la rencontre et le travail en collaboration sont autant de paramètres dans son travail qui se développe en ramification, permettant l’exploration d’autres langages en s’y émergeant. Elle s’intéresse à créer des formes plastiques qu’elle conçoit comme des espaces de négociation témoignant de dialogues entre différents acteurs de disciplines et milieux. Ceux-ci lui étant nécessaires pour provoquer et réévaluer des connaissances acquises ainsi que pour proposer des alternatives à une façon de faire, redéfinir des identités et créer de nouvelles possibilités en tentant de générer des modèles inusités.

 

Elle développe et partage son travail lors de résidences, d’évènements performatifs et d’ expositions collectives avec des programmes tels que Création en cours et dans des lieux tels que la Fonderie Darling, Parisian Laundry, le Château de la Roche Guyon, Nuits blanche, galerie Fernand Léger, galerie Jean-Collet.

Elle initie avec Simon Zaborski le Cycle d’exposition « Les saturnales » et intègre plusieurs collectifs tels que le groupe de recherche « L’invention des formes de représentation à l’ère de la mondialisation, artistes et chercheurs en dialogue » (EHESS-CNRS),  le collectif Périphérie et le Laboratoire des Arts de la Performance en 2018.

Depuis  2016, elle développe une partie de sa recherche en duo avec Eloïse Le Gallo. Ensemble, elles publient sur la radio r22 (centre d'art Khiasma, Les Lilas) et Aphélie  (radio de Mains d'Œuvres). Elles développent leur travail lors de résidences : Villa Belleville, Cité des arts de la Réunion, Mains d'Œuvres, Moly-Sabata, La Générale, Dans le sens de Barge, Finis terrae. Elles initient et participent à des expositions collectives telles que : la Villa Belleville, Lerka, Arondit, et personnelles : Galerie/ Espace d’art contemporain du théâtre de Privas, (2018, France), Gac Annonay (2020), Cac La Traverse (2021).

http://juliaborderie.com/

 


 

 

À propos de Cécile Bouffard, artiste associée au projet dans le Val-de-Marne

 

Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon en 2014, Cécile Bouffard intègre la résidence de la Cité internationale des arts à Paris en 2015 et co-organise l’artiste run-space Pauline Perplexe à Arcueil (94) depuis 2014. Elle participe à des expositions collectives : Quart d’heure américain à Mains-d’Œuvres, Saint-Ouen, Suffis-toi d’un buis à la Ménagerie de verre, Paris, à la Galerie Art Concept, Paris, ou encore à la Friche la Belle de Mai à Marseille dans l’exposition Rhum Perrier Menthe Citron, au CAC Bretigny dans Sâr Dubnotal à la rentrée 2020.


Basculant entre le familier et l'étrange, les sculptures de Cécile Bouffard cultivent une ambiguïté constante au niveau des catégories, des emplois et des définitions de formes. Elle façonne des tableaux qui sont autant d’attributs et d’instruments suggérant des corps et des gestes, des comportements et des sentiments.

Elle invite souvent d’autres artistes à travailler à deux sur une intention : Awkward avec Maxime Testu, Je suis pour un monde de bonne humeur avec Simon Bergala, et Serrez pas trop avec Antonin Fassio. Elle co-édite la revue VNOUJE avec Fusion (collectif composé de Cécile Bouffard, Roxanne Maillet et Clara Pacotte) lancée récemment à Lafayette Anticipation et au CAC Brétigny. En 2019, elle bénéficie d’une exposition personnelle au Centre d’art contemporain Les Capucins à Embrun (05), Pourquoi marcher quand on peut danser.

https://cecilebouffard.com/

 

 


 

 

A propos de la maison d'édition : Mark Pezinger Books

 

                                      

Mark Pezinger Books est une maison d’édition d’artistes basée à Vienne, gérée par Astrid Seme, graphiste, et Thomas Geiger, artiste. Mark Pezinger Books publie des projets institutionnels ou d’initiative personnelle. Dans une dynamique d’échange, l’éditeur met en place une collaboration triangulaire avec la graphiste et l’artiste afin de concevoir une édition propre à la nature du projet. Le choix de la publication avec la maison d’édition Mark Pezinger Books s’est fait par affinité et intérêt commun autour du projet et de l’importance de sa diffusion.


Le principal intérêt de la maison d’édition réside autour de la documentation des projets performatifs. Il s’agit de réfléchir autour de façons de continuer à faire exister l’œuvre à travers l’édition.

www.markpezinger.de

 

 


 

 

A propos de Black Forest Library

 

 

 

La bibliothèque de Black Forest, en lien avec Mark Pezinger Books, se concentre autour de la notion de périphérie de l’art : ce qui est le cas de Tripple Dribble qui mêle différentes sphères.

http://markpezinger.de/blackforestlibrary.html

 

 


 

 

A propos de la graphiste : Astrid Seme

 

Astrid Seme est une graphiste indépendante originaire de Graz, en Autriche. Elle a obtenu sa maîtrise à Werkplaats Typografie, NL après avoir été diplômée de l'Université des arts appliqués de Vienne. Son studio investit les différents domaines du design graphique : direction artistique, identités visuelles et projets éditoriaux - web, impression et espace.

www.astridseme.com

 


 

 

 

DETAILS DU LIVRE

 

10 × 14.5 cm, 86pp, full-colour, papier Haptic Novel, couverture souple, édition: 500, design : Astrid Seme

 

 

 


 

 


DIFFUSION

 

La diffusion de l’édition est prévue en librairie et dans des foires d’édition en France, et à l'international en commençant par le Canada, l' Autriche et l' international. À titre d’exemple, nous avons prévu une diffusion à Montréal et le Val de Marne où c'est déroulé le projet.
À Vitry-sur-Seine : au Mac-Val, à la galerie Jean-Collet, à la mairie, au centre sportif et à la bibliothèque.
À Ivry-sur-Seine : à la galerie Fernand Léger, à la mairie et au centre sportif, à la bibliothèque  de Vitry-sur-Seine.
A Montréal : la Fonderie Darling, différentes librairies d'art, musées, centres d'art.

 


 

 

EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET TRIPPLE DRIBBLE

 

 

 

Tripple Dribble est une performance artistique et sportive née d’une étroite collaboration entre une équipe de basketball et une artiste plasticienne pour explorer, au sein même du jeu, une communication entre les deux disciplines réévaluant leur fonctionnement respectifs. Elle interroge ainsi la négociation et la représentation dans un contexte social pré-établi. Le jeu de basket est utilisé comme un patron pour explorer un contexte, du microcosme du terrain à l’immensité de la ville.

L’objectif de cette collaboration est de définir un geste plastique permettant de modifier certaines lois du jeu afin de déplacer ses enjeux de départ, tout en y préservant la tension nécessaire pour maintenir les joueurs dans la motivation vers la victoire. La stratégie, la collaboration et le hasard sont les buts recherchés pour une autre façon de voir la réussite. Le terme inventé Tripple Dribble, dérivé du terme sportif « double dribble », évoque une déviation des règles classiques vers des règles inconnues et imprévisibles.

 

La règle suivante a été conçue :
«En réaction à un panier marqué par un joueur, un volume est déposé à l’endroit du tir».

De la même façon que « l’écriture à contrainte » de l’Oulipo, les sculptures-obstacles réalisées en collaboration avec l’équipe deviennent scénario, instruction, guide venant modifier les règles et les stratégies des joueurs. Les artistes en chorégraphes, font évoluer les joueurs dans un environnement chaotique qu’ils auront provoqué par leurs propres actions.

 

 

 

 

La performance finale prend la forme d’un match de basketball commenté et modifié avec ces nouvelles règles. 

À chaque représentation, Tripple Dribble évolue en se confrontant au contexte et ainsi à de nouvelles problématiques. Ce système de jeu est conçu comme une proposition de départ que l'équipe s’approprie permettant ainsi de créer une version singulière donnant forme à de nouvelles règles.

Il s’agit de provoquer les limites des conventions établies dans le système du jeu en tant que représentation de la société et de ses habitants.

 

 

 


 

LES VERSIONS DU PROJET : MONTREAL + VAL-DE-MARNE

 


 

 

Tripple Dribble - Montréal

 

 

Joueuses/ joueurs :

Maude Bernier-Chabot D’amour, Benoit Meilleur, Ka Ming Yuen, Hugo Martorell, Dvir Cahana, Théo Salin, Mohamed Diarra, Peter Keryakes, Silas da graçia, Drew Picklyk, Serigne sall, Elie Sleiman, Sylvain Martet, Jeremy Noumen

Arbitres : Kenzo, Yency Talbot
Commentateur sportif :  Pascal Jobin  

Match : Fonderie Darling, 25 juin 2015          

  

 


 

Tripple Dribble Val-de-Marne : En collaboration avec l'artiste Cécile Bouffard

 

 

Joueuses/ joueurs :

Allan Youssouf, Assia Verhoeven,Carole Marchand, Esteban Drouet, Fafadi Tossou, Frederic Matime, Julien Lim, Kalvine Drame, Lalia Chaouch, Malaurie Fenelus, Melody Caule le Roy, Miradi, Onitsoa Razafindramamba, Philippe Dong, Sacha Urgin, Yamina Achiche, Yanis Aitlamine

 

Partenaires :

  • Galerie Fernand Léger, Ivry-sur-Seine
  • Galerie Jean-Collet à Vitry-sur-Seine
  • Festival Mur/murs, l'association Les Combattants
  • Mitchell & Ness Europe
  • Tible Dumont et fils
  • Club Nanterre 92
  • Ecole de la rue, Vitry-sur-Seine
  • USI basket

     

Projet soutenu par le Jury des réalisations particulières du Val-de-Marne

 

 

 


 

🏀  Ivry-sur-Seine  : En collaboration avec l'artiste Cécile Bouffard

 

 

Match  : Place Voltaire, Ivry-sur-Seine
Commentateur sportif : Jamil Rouissi

 

 

 


 

 

 

🏀  Vitry-sur-Seine

 

 

Match : Dalle Robespierre
Commentateurs sportifs : Jamil Rouissi, Christophe Denis, Erwan Abautret

 




 

 

 


 

 

AUTOUR DE LA PERFORMANCE 

 

 

Intervention : Jean-Marc Huitorel, critique d’art, Cécile Bouffard, artiste, Julia Borderie, artiste
Animation et Interview : Flore Di Sciullo
Chronique : Élodie Hervier
Réalisation : Lorna Bhi et Élodie Hervier

  • Belle lutte au rebondi, Camille Paulhan, 2018

 

 


 

 

=> Plus encore : http://juliaborderie.com/en/tripple-dribble/

À quoi servira la collecte


- à financer la réalisation de l’ouvrage :  rémunération de la graphiste, de la maison d'édition

- à l'impression

-  à la distribution et à promouvoir largement l’édition.

- à la commission de KissKissBankBank en cas de réussite de la campagne (8%)

 

 

 Votre soutien est précieux pour que Tripple Dribble rayonne. A travers les pages de ce guide qui propose de se réapproprier le principe du jeu, cette édition permettra au projet de continuer à exister et de se propager au regard de toutes et tous, dans leur environnement et ailleurs.

A Montréal et dans le Val-de-Marne, les joueurs et les artistes se sont beaucoup investit dans ce projet qui met en scène leur regard sur leur environnement à travers leur pratique quotidienne du basketball. La performance étant passée, l’édition est essentielle aux yeux de tous : en tant que nouvel objet, elle constitue la trace de cette création collective que nous serons tous fiers de pouvoir diffuser à travers cette forme légère que représente ce guide.

Aidez-nous à mettre en avant les dynamiques de collaboration que propose l’édition!

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

50 €

Livraison estimée : octobre 2020

1 Ouvrage signé, incl. frais d'envoi avec un “mot de remerciement” personnel de l'artiste et des collaborateurs + votre nom imprimé dans la liste des donateurs
  • 16 contributeurs
  • 0/16 disponible

100 €

Livraison estimée : octobre 2020

1 ouvrage signé, incl. frais d'envoi, avec un “mot de remerciement” personnel de l'artiste et des collaborateurs + votre nom imprimé dans la liste des donateurs + 1 dessin original "tactis" réalisé par les joueurs
  • 6 contributeurs
  • 0/6 disponible

300 €

Livraison estimée : octobre 2020

1 ouvrage signé, incl. frais d'envoi, avec un “mot de remerciement” personnel de l'artiste et des collaborateurs + votre nom imprimé dans la liste des donateurs + 1 dessin original "tactis" réalisé par les joueurs + 1 photo imprimée d’un des matchs
  • 3 contributeurs
  • 0/3 disponible