Semainier Flip-book " Y aura-t-il de la neige à Noël ?"

Si on se pose tous la question "Y aura-t-il de la neige à Noël ?", celle-ci n'aura peut-être pas d'autre choix que de tomber…

Visuel du projet Semainier Flip-book " Y aura-t-il de la neige à Noël ?"
Réussi
121
Contributions
02/11/2019
Date de fin
6 279 €
Sur 4 000 €
157 %

Semainier Flip-book " Y aura-t-il de la neige à Noël ?"

<h2><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620725/Couverture_pour_KKBB-1569965581.jpg" width="100%" /></h2> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620718/Titre_01-1569965046.jpg" width="100%" /></p> <p><strong><em>Y aura-t-il de la neige &agrave; No&euml;l ?</em></strong><em> </em>est un semainier-flip-book<em> de </em>52 doubles-pages (en plis japonais), correspondant aux 52 semaines de l&rsquo;ann&eacute;e 2020 et que le lecteur devra d&eacute;couper pour en d&eacute;couvrir le contenu.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620728/De_coupe-1569965649.jpg" width="100%" /></p> <p>Au recto des doubles-pages, se trouvent 52 dessins d&rsquo;une danseuse (r&eacute;alis&eacute;s en noir et blanc) et dont les mouvements incantatoires nous<em> </em>m&egrave;nent &agrave; la question-titre de la 52e semaine : <strong><em>Y aura-t-il de la neige &agrave; No&euml;l ?</em></strong><em> </em><em> </em>L&rsquo;ouvrage s&rsquo;utilise &agrave; la mani&egrave;re d&rsquo;un flip-book &eacute;ph&eacute;m&egrave;re - il met la danseuse en mouvement -, lorsque ses 52 pages ne sont pas encore coup&eacute;es.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620727/Flip-1569965619.jpg" width="100%" /></p> <p>Au verso des doubles-pages &agrave; d&eacute;couper, chaque semaine est illustr&eacute;e par un triptyque photos et un texte s&rsquo;y rapportant. On y trouve aussi un espace pour exprimer son humeur du moment.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620895/Exemple_de_double-1570022689.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620721/Titre_02-1569965265.jpg" width="100%" /></p> <p>A l&rsquo;heure de l&rsquo;urgence climatique, j&rsquo;ai voulu parler, en images, de toutes ces merveilles de la Nature, qui nous entourent encore.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620905/Paysage-1570023561.jpg" width="100%" /></p> <p>Il n&rsquo;y a volontairement aucun &ecirc;tre humain sur mes photos. La principale trace humaine &eacute;tant celle laiss&eacute;e par la danseuse dessin&eacute;e, dont la chor&eacute;graphie, tel un chant incantatoire, nous emporte vers la question-titre : <strong><em>Y aura-t-il de la neige &agrave; No&euml;l ?</em></strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620902/Rouge-1570023370.jpg" width="100%" /></p> <p>J&rsquo;ai fait appel &agrave; la plume sensible de Christine Joostens Egret, qui a su trouver les mots justes pour appuyer mon propos et &agrave; la danse fluide et incantatoire de La&euml;titia Houser pour soutenir mes dessins.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620765/Dessins_sur_fil-1569998096.jpg" width="100%" /></p> <p>Cet ouvrage est la rencontre du flip-book avec le semainier, de la danse avec la Nature. Il se veut nous accompagner tout le long de la nouvelle ann&eacute;e &agrave; venir en nous incitant &agrave; prendre soin de ce qu&rsquo;on a de plus cher : notre Terre. On peut aussi y noter nos humeurs, les &eacute;v&egrave;nements qui nous sont chers et nos RDV.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620722/Titre_03-1569965377.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620766/Logo_Cabane_Jasmin_N_B-1569998294.jpg" width="100%" /></p> <p>&copy; &Eacute;d. du Jasmin, collection La cabane sur le chien</p> <p><strong>212 pages </strong>soit 52 cahiers de 4 pages et 4 pages de couverture</p> <p>Dos carr&eacute; coll&eacute; avec pliage des cahiers &agrave; la japonaise</p> <p><strong>Format ferm&eacute;</strong> 240 x 170 mm / <strong>Format ouvert</strong> 480 x 170 mm &nbsp;</p> <p><strong>Poids d&rsquo;un exemplaire</strong> 512 g / <strong>&Eacute;paisseur</strong> 24 mm</p> <p><strong>Impression de la couverture : </strong>noir recto-verso sur CMM 300 g/m2 + pelliculage mat</p> <p><strong>Impression des 52 cahiers : </strong>recto noir ; verso quadri sur Munken Print White 115 g/m2 (papier labellis&eacute; FSC/PEFC garantissant que le bois utilis&eacute; pour la fabrication de la p&acirc;te &agrave; papier provient de for&ecirc;ts ou de plantations responsables et durables)</p> <p><strong>Date de parution :</strong> novembre 2019</p> <p>imprim&eacute; par L&rsquo;Imprimeur Simon &agrave; Ornans (25)</p> <p><strong>Textes</strong> Christine Joostens Egret</p> <p><strong>Danseuse</strong> La&euml;titia Houser</p> <p><strong>Conception, photos et dessins</strong> Corinne Salvi</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620723/Titre_04-1569965443.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><strong>Les Auteures </strong><br /> Christine Joostens Egret</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620733/Christine-1569965930.jpg" width="100%" /></p> <p>&laquo; <em>Encore une belle id&eacute;e de Corinne que ce semainier pour l&rsquo;ann&eacute;e 2020. Accompagner les images de chaque page d&rsquo;une phrase ? L&rsquo;exercice n&rsquo;est pas banal. </em>&raquo; A chaque triptyque donc des mots libres de toute contrainte, sortis d&rsquo;une &eacute;motion, d&rsquo;une r&eacute;flexion, d&rsquo;une envie, d&rsquo;une inspiration. Rien de lin&eacute;aire. Porte ouverte sur l&rsquo;aventure en 52 &eacute;pisodes.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620899/Extrait_01-1570023055.jpg" width="100%" /></p> <p>Christine Joostens-Egret travaille l&rsquo;&eacute;crit. Fille et petite-fille d&rsquo;imprimeurs parisiens, elle devient journaliste &agrave; <strong><em>Strat&eacute;gies</em></strong> apr&egrave;s des &eacute;tudes de marketing et de communication. Sous la direction de Christina Blachas, elle s&rsquo;aventure avec passion dans la presse &eacute;crite nationale et prend en charge quelques ann&eacute;es plus tard la responsabilit&eacute; de l&rsquo;&eacute;quipe de r&eacute;daction de <strong><em>Cr&eacute;ation magazine</em></strong>. Ses champs d&rsquo;investigation sont larges, peupl&eacute;s de cr&eacute;atifs d&rsquo;agences de publicit&eacute;, de r&eacute;alisateurs de cin&eacute;ma, d&rsquo;illustrateurs, d&rsquo;&eacute;crivains, de photographes, de producteurs son&hellip; Elle collabore parall&egrave;lement &agrave; <strong><em>Glamour</em></strong> et &agrave; <strong><em>100 Id&eacute;es</em></strong>, pige pour bon nombres de p&eacute;riodiques, intervient sur <strong><em>Canal +, RTL, France 3.</em></strong> Puis vient la rencontre improbable avec Pierre qui fait basculer sa vie. Elle rompt avec Paris et fonde une famille pr&egrave;s de Pontarlier en s&rsquo;investissant conjointement dans la vie locale publique. En 2010, elle cr&eacute;e le poste de conception-r&eacute;daction dans une agence de publicit&eacute;. Elle est aujourd&rsquo;hui ind&eacute;pendante dans le domaine de l&rsquo;&eacute;crit en France et en Suisse.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620897/Extrait_03-1570022970.jpg" width="100%" /></p> <p>&laquo; <em>Les photos de Corinne sont des pauses salutaires. Il &eacute;mane de leur association un profond sentiment de paix. D&eacute;pourvus de toute pr&eacute;sence humaine, les &eacute;l&eacute;ments gagnent en puret&eacute;. Ils traduisent l&rsquo;espace, le silence et le temps. Et nous nourrissent de s&eacute;r&eacute;nit&eacute;. </em>&raquo;&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>Corinne Salvi</strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620734/Corinne-1569966051.jpg" width="100%" /></p> <p>Graphiste-illustratrice free-lance depuis septembre 1995, Corinne con&ccedil;oit des logos, affiches, d&eacute;pliants, livres, timbres-Poste&hellip; En parall&egrave;le, elle r&eacute;alise de nombreuses interventions et ateliers en arts plastiques, visuels ou appliqu&eacute;s, en milieux scolaires, de la maternelle au lyc&eacute;e.</p> <p>En septembre 2003, elle cr&eacute;e les &eacute;ditions <strong><em>La cabane sur le chien</em></strong>, maison d&rsquo;&eacute;dition jeunesse, et sera en charge de la direction artistique des 47 ouvrages existants &agrave; ce jour, avant d&rsquo;en confier la direction &agrave; Saad Bourri des <strong><em>&Eacute;ditions du Jasmin</em></strong>, en 2011.</p> <p>Elle a &eacute;t&eacute; curatrice de quatre expositions artistiques collectives : <em>Bzzz</em> en juin 2016 ; <em>Grosses vaches</em> en octobre 2012 ; <em>&Agrave; chacun sa cabane</em> en 2009 (L&rsquo;exposition a tourn&eacute; en Suisse Romande dans diff&eacute;rents lieux d&eacute;di&eacute;s &agrave; la litt&eacute;rature jeunesse, jusqu&rsquo;au printemps 2014 et a donn&eacute; naissance au livre &eacute;ponyme) et <em>Le loup, mythes et l&eacute;gendes</em> en 2007 (programm&eacute;e sur 2 ans dans diff&eacute;rents lieux d&eacute;di&eacute;s &agrave; la culture et/ou &agrave; la nature).&nbsp;</p> <p>En d&eacute;cembre 2012, elle imagine un nouveau lieu : <strong><em>L&rsquo;Atelier</em></strong><em> </em>&agrave; Pontarlier (actif jusqu&rsquo;&agrave; mars 2019) et y organise des &eacute;v&egrave;nements musicaux et artistiques, afin de faire conna&icirc;tre des talents locaux et de r&eacute;unir les gens.</p> <p>Nouvelle collaboratrice de la <strong><em>Compagnie Zocha</em></strong>, elle est actuellement en charge de la sc&eacute;nographie de la future cr&eacute;ation de la metteure en sc&egrave;ne Sophie Kordylas, <em>Les m&eacute;faits du mariage</em>.</p> <p>Elle est dipl&ocirc;m&eacute;e de l&rsquo;Institut Sup&eacute;rieur des Beaux Arts de Besan&ccedil;on (DNSEP Master option communication visuelle) et de l&rsquo;ECV de Paris (Ecole de Communication Visuelle), mention TB. Pour avoir un aper&ccedil;u des cr&eacute;ations de ces derni&egrave;res ann&eacute;es en images :</p> <p><a href="http://www.corinnesalvi.fr" target="_blank">http://www.corinnesalvi.fr</a></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620773/Typo_collecte-1570000358.jpg" width="100%" />La r&eacute;alisation de <strong><em>Y aura-t-il de la neige &agrave; No&euml;l ? </em></strong>ne pourra pas se faire sans votre soutien. Sans l&#39;achat de l&#39;objet par souscription, le risque est grand de le faire imprimer sans savoir si un nombre suffisant de personnes y adh&egrave;rent.<strong><em>Y aura-t-il de la neige &agrave; No&euml;l ? </em></strong>ne fera pas partie des circuits de vente conventionnels. Aussi, apr&egrave;s cette op&eacute;ration de crowfounding, il sera difficilement trouvable, voire introuvable dans le commerce.</p> <p>Mille exemplaires de <strong><em>Y aura-t-il de la neige &agrave; No&euml;l ? </em></strong>co&ucirc;tent 10 605 euros, ce &agrave; quoi il faut ajouter la TVA et la commission KissKissBankBank, nos pourcentages d&#39;auteures, les envois postaux (enveloppes + temps de travail) et l&#39;organisation du week-end d&#39;exposition.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620848/Ga_teau-1570015620.jpg" width="100%" /></p> <p>Le premier objectif de collecte est de 4 000 euros. C&#39;est la somme minimale n&eacute;cessaire pour amorcer le projet.</p> <p>Le second objectif de collecte est de 6 000 euros. Cette somme r&eacute;glerait plus de la moiti&eacute; de la note d&#39;honoraires de l&#39;imprimeur.</p> <p>Le dernier est de 8 000 euros. Cette somme r&eacute;glerait la&nbsp; presque totalit&eacute; de la note d&#39;impression.</p> <p>L&#39;id&eacute;e de cet ouvrage est n&eacute;e suite &agrave; l&#39;engouement suscit&eacute; par les 2 projets pr&eacute;c&eacute;dents, travaill&eacute;s avec Jo&euml;lle Gagliardini : <strong><em>Un temps pour tout </em></strong>(calendrier / marque-pages 2017) et<strong><em> cerise sur le g&acirc;teau </em></strong>(calendrier / cartes postales 2019).</p> <p>Pour cela, il m&#39;a fallu trier pour r&eacute;unir en triptyques coh&eacute;rents (en terme de formes, de couleurs, de significations) 156 photos issues de p&eacute;r&eacute;grinations ou de voyages entrepris &agrave; pied, &agrave; ski ou &agrave; v&eacute;lo, ces derni&egrave;res ann&eacute;es.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620771/DSCF0844-1569999627.jpeg" width="100%" /></p> <p>Ensuite, j&#39;ai r&eacute;fl&eacute;chi &agrave; un format, &agrave; un type de papier et au fa&ccedil;onnage le plus adapt&eacute; &agrave; l&#39;id&eacute;e, en collaboration &eacute;troite avec <em><strong>L&#39;imprimeur Simon</strong></em> &agrave; Ornans. Puis est venu la phase de mise en page des 52 cahiers, o&ugrave; comment faire cohabiter avec le plus d&#39;&eacute;quilibre possible les textes ou aphorismes de Christine avec mes images et diff&eacute;rents &eacute;l&eacute;ments graphiques.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620772/Mep-1569999921.jpg" width="100%" /></p> <p>La derni&egrave;re phase a &eacute;t&eacute; celle des dessins. J&#39;ai film&eacute; La&euml;titia qui a bien voulu danser pour le projet et ai ensuite extrait 52 positions de sa chor&eacute;graphie pour en faire 52 dessins r&eacute;alis&eacute;s &agrave; l&#39;encre de Chine.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/620777/Lae_titia_photo_et_dessin-1570001648.jpg" width="100%" /></p> <p><strong><em>Y aura-t-il de la neige &agrave; No&euml;l ? </em></strong>est un travail d&#39;environ 8 mois, r&eacute;alis&eacute; avec d&#39;autres dossiers en parall&egrave;le. Il me tient particuli&egrave;rement &agrave; c&oelig;ur. A l&#39;instar des 2 ouvrages pr&eacute;c&eacute;dents, j&#39;aime l&#39;id&eacute;e de me d&eacute;munir d&#39;un objet dont la vie va continuer dans d&#39;autres mains, dans d&#39;autres lieux. Il m&#39;en arrive parfois des nouvelles, par bribes, comme autant de petits cadeaux inattendus et savoureux.</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux