HUIS CLOS

Saurez-vous passer outre les apparences ? - court métrage polar

Visuel du projet HUIS CLOS
Échoué
1
Contribution
21/04/2015
Date de fin
5 €
Sur 1 200 €
0 %

HUIS CLOS

<p> <strong><u>1- Origine et présentation du projet : </u></strong></p> <p>  </p> <p> «Huis Clos» est le second court métrage de notre association loi 1901 : SEVAL Prod' (http://sevalprod.com), et nous allons le réaliser avec l'aide de l'association BOAZ'ART (http://boazart.fr).</p> <p> L'origine du projet démarre par la volonté de tourner un court métrage dans un domaine qui nous passionne : Le <a href="#" id="_GPLITA_2" title="Click to Continue &gt; by lowprices">film<img src="http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png"></a> policier, et plus particulièrement le polar noir.</p> <p> Ce projet d'une dizaine de minutes, doit être tourné sur deux jours dans la région Bordelaise, grâce à toute une équipe de gens du spectacle très motivée : Nous comptons donc sur l'énergie de chacun : L'équipe de tournage, l'équipe de post production, vous et nous.</p> <p> Nous espérons que le <a href="#" id="_GPLITA_3" title="Click to Continue &gt; by lowprices">film<img src="http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png"></a> suscitera chez le spectateur, des émotions fortes telles que la peur, l'angoisse, et le désespoir, avant de déboucher sur une fin insoupçonnée.</p> <p> <u>Sommes-nous réellement maîtres de nos émotions et de nos actes ?</u> Jusqu'où pourrions-nous supporter l'enfermement, la privation de liens sociaux, ainsi que des sévices physiques et moraux ? Ne serions-nous pas tous sur le point d'essayer de nous enfuir, telle que notre héroïne tentera de le faire ?</p> <p> <u>L'univers du film :</u> Une chambre, douillette certes, mais close ! Cela rendrait fou quiconque, qui plus est en étant la proie d'une homme inconnu, et surtout mal intentionné !</p> <p>  </p> <p> <u>Valérie Roig, l'initiatrice du projet (association SEVAL Prod' ) :</u></p> <p>  </p> <p> <img alt="Val-1425545514" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/169933/val-1425545514.jpg"></p> <p>  </p> <p> <u>Roland Alibert, notre collaborateur (association BOAZ'ART) : </u></p> <p>  </p> <p> <img alt="Roland-1425545563" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/169934/roland-1425545563.jpg"></p> <p>  </p> <p> <u>Les court métrages déjà réalisés :</u></p> <p>  </p> <p> <u>Été 2013 : </u>"Vengeance" un épisode amateur de la série Section de Recherches de TF1 : 3 jours de tournages pour 300€ de budget environ, cantine incluse pour 20 personnes, soit 0 budget !</p> <p>  </p> <p> http://www.youtube.com/watch?v=3ts_kKAqKRU&amp;feature=youtu.be</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u>Été 2014 :</u> "Dernière Balade", un drame familiale d'environ 24 min, pour 800€ de budget (cantine incluse)</p> <p>  </p> <p> http://www.youtube.com/watch?v=mzv-x8ZFtOo&amp;feature=youtu.be</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><u>2- Pitch du <a href="#" id="_GPLITA_5" title="Click to Continue &gt; by lowprices">film<img src="http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png"></a> :</u></strong></p> <p>  </p> <p> Mélanie se réveille dans une chambre à coucher, qu'elle ne connaît pas. Elle tente de s'enfuir, mais fenêtres et la porte sont verrouillées. Un homme entre dans la chambre. Qui est-il ? Que lui veut-il ? Comment est-elle arrivée dans cette chambre?</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><u>3- Note d'intention :</u></strong></p> <p>  </p> <p> HUIS CLOS est un polar.</p> <p> L'auteur a voulu montrer combien l'apparence physique peut être trompeuse, et diriger ainsi faussement le jugement humain, grâce à l'association « beau » égale « bien » et « laid » égale « mal ».</p> <p> Il a voulu également souligner, combien la réalité peut être déformée, du point de vue d'une personne schizophrène, : Celles-ci étant capable de s'imaginer une vie totalement différente, mais également, une violence physique, qui engendre une souffrance morale bien réelle.</p> <p> L'auteur a aussi évoqué, l'exemple du déni d'un crime : Le cerveau ne veut pas <a href="#" id="_GPLITA_13" title="Click to Continue &gt; by shoppi">voir<img src="http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png"></a> la réalité, et en invente une autre pour l'inhiber. Dans le cas présent, ce dénie de crime aura été engendré par la schizophrénie.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><u>4- Synopsis :</u></strong></p> <p>  </p> <p> Mélanie se réveille dans une chambre apparement inconnue : Elle ne porte qu’une chemise de nuit.</p> <p> Mélanie tente de s’enfuir, mais fenêtre et porte sont verrouillées.</p> <p> Un inconnu entre soudain dans la chambre :</p> <p> Mélanie tente de lui résister et de s'enfuir, mais sans succès : Elle est prise au piège : Elle appartient désormais à cet inconnu.</p> <p> Apeurée, et ayant perdu tous ses repères, Mélanie tentera une ultime fois de se sauver en charmant cet homme, mais ce dernier la rattrapera, et finira par la tuer.</p> <p> Simple fait divers ou triste réalité ? A moins que cette réalité là ne soit pas la bonne ?</p> <p> Les apparences sont parfois trompeuses...</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><u>5- Extraits du scénario :</u></strong></p> <p>  </p> <p> <em><strong><u>1 - CHAMBRE </u><u>À COUCHER</u><u> – INT.JOUR</u></strong></em></p> <p> Une chambre, avec une femme dans un lit : Mélanie se réveille doucement.</p> <p> La chambre est jolie, spacieuse, et le lit confortable. Les volets sont fermés, et la lumière <a href="#" id="_GPLITA_15" title="Click to Continue &gt; by shoppi">allumée<img src="http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png"></a>.</p> <p> Sur la commode, est posé un feutre noir ainsi qu'une <a href="#" id="_GPLITA_16" title="Click to Continue &gt; by shoppi">photo<img src="http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png"></a> au format A4 montrant un couple : On peut y reconnaître Mélanie, mais le visage de l'homme à côté d'elle a été complètement recouvert de noir.</p> <p> Mélanie regarde autour d’elle, étonnée : Apparemment, elle ne connaît pas ce lieu.</p> <p> Inconsciemment, elle touche son annulaire gauche, mais elle n'a pas d'alliance. Elle regarde sa main gauche, étonnées, et la panique commence à monter.</p> <p> Doucement, elle se lève, s’habille, avec une <a href="#" id="_GPLITA_17" title="Click to Continue &gt; by shoppi">robe<img src="http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png"></a> de chambre, posée sur une chaise à côté du lit, puis tente de sortir de la chambre : La porte est verrouillée.</p> <p> Mélanie se précipite vers la fenêtre et essaie de l’ouvrir, mais celle-ci est également verrouillée : Son angoisse monte.</p> <p> Mélanie fouille frénétiquement dans la chambre : Armoire, tiroirs de commode sans rien trouver qui puisse l'aider à sortir.</p> <p> Soudain, Mélanie entend des bruits de pas venir vers la chambre, puis, une clé dans la serrure : Elle se remet rapidement au lit, et fait semblant de dormir.</p> <p> Un homme entre dans la chambre, referme la porte derrière lui, et se dirige vers le lit. Il s’assied à côté de Mélanie.</p> <p> Vincent regarde Mélanie avec envie : Il caresse son visage et ses cheveux.</p> <p>  </p> <p> VINCENT</p> <p> Alors ma chérie, tu n'es pas encore réveillée ? <i>(Un temps : Mélanie ne bouge pas : Vincent lui caresse le visage et les cheveux)</i> Tu es si belle !</p> <p>  </p> <p> Vincent <a href="#" id="_GPLITA_18" title="Click to Continue &gt; by shoppi">continu<img src="http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png"></a> de lui caresser le visage, le cou, puis descend sous les draps vers sa poitrine : Il sent soudain la <a href="#" id="_GPLITA_7" title="Click to Continue &gt; by lowprices">robe<img src="http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png"></a> de chambre :</p> <p> Il dégage les couvertures violemment, et voit qu’elle est en robe de chambre : Très en colère, il l’empoigne par les bras : Mélanie ouvre les yeux : Elle est terrifiée.</p> <p>  </p> <p> VINCENT</p> <p> Tu t’es levée ? Pour faire quoi hein ?!</p> <p>  </p> <p> MÉLANIE</p> <p> Pitié ! Ne me faites pas de mal !</p> <p>  </p> <p> Vincent se calme soudain : Il semble aimer le fait que Mélanie soit sa proie.</p> <p> Puis, il lui caresse de nouveau le visage et les cheveux : Elle a peur et, par moment, elle ferme les yeux.</p> <p>  </p> <p> VINCENT</p> <p> Tu vois, je préfère quand tu es gentille !</p> <p>  </p> <p> MÉLANIE</p> <p> S'il vous plaît, laissez-moi partir, je vous promets que je ne dirais rien à personne !</p> <p>  </p> <p> VINCENT</p> <p> Pourquoi tu veux partir ? Tu n'es pas bien ici ?</p> <p>  </p> <p> MÉLANIE</p> <p> Qui êtes-vous ?</p> <p>  </p> <p> Vincent pose son index sur la bouche de Mélanie.</p> <p>  </p> <p> VINCENT</p> <p> Chut...</p> <p>  </p> <p> Mélanie se dégage, et s'adosse comme elle peut à la tête du lit.</p> <p>  </p> <p> MÉLANIE</p> <p> Qu'est-ce que vous voulez ?!</p> <p>  </p> <p> VINCENT</p> <p> Je veux juste,... <i>(un temps: Il la regarde avec envie et compassion)</i> prendre soin de toi...</p> <p>  </p> <p> Mélanie a peur. Vincent lui caresse toujours le visage et les cheveux.</p> <p>  </p> <p> VINCENT</p> <p> Ne t’inquiète pas, je suis là maintenant !</p> <p>  </p> <p> Vincent continue de lui caresser les cheveux, mais Mélanie se dégage.</p> <p>  </p> <p> MÉLANIE</p> <p> S'il vous plaît, laissez moi partir !</p> <p>  </p> <p> VINCENT</p> <p> Mais, je t'aime moi !</p> <p>  </p> <p> Dans un élan de survie, Mélanie réussie à se lever, mais Vincent la rattrape et la ceinture de ses bras.</p> <p>  </p> <p> VINCENT</p> <p> Où tu vas comme ça ?!</p> <p>  </p> <p> Mélanie se débat.</p> <p>  </p> <p> MÉLANIE</p> <p> Laissez-moi sortir !</p> <p>  </p> <p> ….....</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><u>6- L'équipe technique du film :</u></strong></p> <p>  </p> <p> <u>Réalisation :</u> Valérie ROIG</p> <p> <u>Scénario :</u> Valérie ROIG &amp; Maguie MESGUICH</p> <p> <u>Assistant réalisation &amp; décors :</u> Roland ALIBERT</p> <p> <u>Direction artistique :</u> Laurence CHAROLLAIS</p> <p> <u>Script : </u>Hélène CONTI</p> <p> <u>Lumières :</u> Alain RAYÉ</p> <p> <u>Photographe de plateau :</u> Jean Bernard</p> <p> <u>Régisseur général :</u> Barthélémy LAMBERT</p> <p> <u>Régisseur &amp; accessoires :</u><u> </u>Pierre CLÉMENT</p> <p> <u>Maquilleuse samedi :</u> Cynthia ELVÉE</p> <p> <u>Maquilleuse dimanche : </u>Bérengère RAYÉ</p> <p> <u>Coiffeuse &amp; habilleuse samedi :</u> Nathalie MORIN</p> <p> <u>Habilleuse dimanche :</u> Annie CLÉMENT</p> <p> <u>Composition musique :</u> Sophian ALKURDI</p> <p> <u>Monteurs :</u> Nathalie CLAVEAU et Thomas GOURSAUD</p>

À quoi servira la collecte

<p> Comme vous l'aurez très certainement remarqué dans l'énoncé de l'équipe ci-dessus, il manque un perchman ainsi qu'un cadreur : La collecte servira à «embaucher» des professionnels dans ces deux domaines, ainsi que deux comédiens dans les rôles principaux.</p> <p> La collecte servira également à :</p> <p> Nourrir toute l'équipe sur les deux jours de tournage.</p> <p> Louer le matériel technique qui nous manque (appareil photo <a href="#" id="_GPLITA_4" title="Click to Continue &gt; by lowprices">NIKON<img src="http://cdncache-a.akamaihd.net/items/it/img/arrow-10x10.png"></a> D7000, avec pied, carte mémoire, et réflecteurs de lumière)</p> <p> Louer des costumes.</p> <p> Acheter le petit matériel nécessaire au bon déroulement du tournage.</p> <p> Pouvoir avoir des musiques composées par un professionnel pour notre court métrage.</p> <p> Faire faire le montage, ainsi que l'encodage du film au format DCP (format cinéma) par un professionnel.</p>

Choisissez votre contrepartie

5 €

Un grand merci de toute l'équipe, et votre nom au générique dans la rubrique des producteurs.

15 €

Contreparties précédentes + photo des comédiens par émail.

30 €

Contreparties précédentes + l'envoie du film via une plateforme de téléchargement.

50 €

Contreparties précédentes + la photo dédicacée des comédiens en tirage papier (format 10x15).

100 €

Contreparties précédentes + une rencontre avec l'équipe du film.

150 €

Contreparties précédentes + invitation au tournage du film .

200 €

Livraison estimée : juin 2015

Contreparties précédentes + un scénario au format papier dédicassé par l'équipe.

Faire un don

Je donne ce que je veux