i-f@milia

Chaque famille a une histoire. Parfois elle s'écrit à distance i-f@milia raconte les histoires de 10 familles transnationales Ce webdoc interactif et participatif porte une réflexion sur la mobilité et la communication des familles dans le monde globalisé d'aujourd'hui, s'appuyant sur des récits aussi intimes qu'universels: les histoires de famille

Visuel du projet i-f@milia
Réussi
117
Contributions
08/04/2012
Date de fin
10 253 €
Sur 10 000 €
103 %
Soutenu par
Webdocu.fr soutient le projet i-f@milia

i-f@milia

<p> </p> <p>Un repas en famille célébré à distance par Skype, un anniversaire partagé sur Youtube. Les routines du matin et soir racontées par Facebook ou par téléphone. Le projet <strong>i-f@milia</strong> se plonge dans l'histoire des familles transnationales. Ces histoires, aussi intimes qu'universelles, sont le récit d'une époque marquée par la mobilité et la communication.</p> <p> </p> <p>La migration a toujours fait partie de l'histoire de l'humanité. Que ce soit pour trouver de quoi se nourrir, pour élargir son territoire, par contrainte, ou tout simplement pour aller voir ce qui se passe ailleurs, les gens se sont déplacés de leurs lieux habituels d'habitation, façonnant ainsi l'évolution des sociétés. </p> <p> </p> <p>                      <strong> <img src="http://img4.hostingpics.net/pics/306655Photo01.jpg" alt="Photo01" width="369" height="413"><br></strong></p> <p><br></p> <p> </p> <p>Le débat autour de cette mobilité semble avoir pris aujourd'hui une tournure économique, géopolitique, voire sécuritaire sous le nom générique d'<strong>immigration</strong>. Mais au-delà des chiffres et des théories sur ce phénomène, par ailleurs très complexe, ce sont des hommes, des femmes, <strong>des familles qui écrivent quotidiennement leur propre histoire</strong>. En laissant derrière une terre et des traditions pour se confronter à d'autres manières de vivre et de penser tout en gardant un lien fort avec ses origines, chaque <strong><em>famille transnationale</em></strong> nous raconte <strong>une histoire qui peut être révélatrice d'un monde en pleine mutation</strong>. De même que la révolution technologique a permis d'optimiser les moyens de communication, le nombre de familles dispersées sur plusieurs continents s'est multiplié pendant ces dernières décennies, donnant lieu non seulement à des nouvelles configurations familiales, mais aussi à des nouveaux registres de lecture des sociétés concernées.</p> <p> </p> <p>Donner ou prendre des nouvelles sur ce qui se passe chez l'autre équivaut, en quelque sorte, à raconter le monde dans lequel on habite. Alimenté par l'intimité et la culture de chaque famille, cet échange porte également un regard sur leur(s) lieu(x) de vie et, in fine, sur le fait d'être <strong>ici ET là-bas</strong>.</p> <p> </p> <p> </p> <p>                      <img src="http://img4.hostingpics.net/pics/745079Photo02.jpg" alt="Photo02" width="369" height="440"></p> <p><br></p> <p> </p> <p><em>Comment garder des liens familiaux lorsque l'on est séparé par un océan?</em></p> <p><em>Comment cette distance altère-t-elle le quotidien de chacun?</em></p> <p><em>Qu'est-ce que cela veut dire être intégré dans une société?</em></p> <p> </p> <p><strong>i-f@milia</strong> propose une réflexion sur ces questions et veut inviter le <strong>spect-acteur </strong>à se plonger dans l'histoire de <strong>10 familles transnationales</strong> à travers le regard croisé de leurs membres. Grâce à un dispositif transmédia (un webdocumentaire et une série documentaire) le projet proposera plusieurs possibilités d'accès aux contenus (vidéo, multimédia, blog, articles...) ainsi qu'une ouverture vers un débat sur l'immigration et la communication.<br><br><br>Au delà de la question de la migration, qui est pourtant à l'origine de la configuration de la <strong>famille transnationale</strong>, ces portraits auront pour but de montrer<strong> une diversité de formes familiales existantes dans le monde contemporain et de mettre en parallèle différentes réalités autour de cette unité sociale</strong>. La manière dont chaque famille se raconte elle-même, les outils dont elle dispose pour le faire seront autant d'éléments récurrents dans le projet et donneront un aperçu de comment, dans cette ère de communication et mobilité, les passerelles entre les « terres de départ » et les « terres d'accueil » sont plus nombreuses qu'on l'imagine.<br> <br><br>Toutefois, l'intérêt de<strong> i-f@milia</strong> ne se résume pas à une simple opposition des réalités présentées ; il s'agit plutôt de sortir le débat de l'immigration des écueils politiques et économiques qui semblent aujourd'hui biaiser sa perception, et le replacer sur une échelle humaine.<br><br><br><strong>l’interactivité_</strong><br><br><br>Le webdocumentaire <strong>i-f@milia </strong>compte instaurer un rapport dynamique entre documentaire, photojournalisme et échanges multimédia. La plateforme permettra à l’internaute de se plonger dans une architecture narrative interactive grâce à une interface en ligne et se constituera comme une invitation au dialogue autour des multiples facettes de la réalité des familles transnationales, de la migration et des échanges socioculturels.</p> <p><strong><img src="http://img4.hostingpics.net/pics/871049Photo03.jpg" alt="Photo03" width="562" height="371"><br></strong></p> <p><strong><br></strong></p> <p><br>Le webdocumentaire permettra à l’internaute d’être au centre des choix, mais aussi au centre des débats. Comme s’il voyageait, l’internaute pourra accéder à travers plusieurs portes d’entrée et carrefours :<br><br><strong>Familles</strong> : A partir d’un portrait en mosaïque appartenant à chaque famille transnationale <strong>(Ici ET là-bas)</strong>.</p> <p> </p> <p>                                      <img src="http://img4.hostingpics.net/pics/968361Photo04b.png" alt="Photo4b" width="122" height="83">           <strong><img src="http://img4.hostingpics.net/pics/552982Photo04a.png" alt="Photo04a" width="122" height="83"></strong><br><strong><em> </em></strong></p> <p><strong>Espaces Géographiques</strong> : L’histoire de chaque famille sera racontée par le biais d’une timeline géographique, à l’aide de ressources multimédia. L’accès au dispositif aura lieu par région ou par binôme (<strong>terre de départ - terre d’accueil</strong>), par type de paysage (<strong>urbain – rural</strong>) et par axe migratoire.</p> <p> </p> <p><strong><em>                           <img src="http://img4.hostingpics.net/pics/278624Photo05a.png" alt="Photo5a" width="120" height="56">  <img src="http://img4.hostingpics.net/pics/843428Photo05b.png" alt="Photo5b" width="130" height="56"><img src="http://img4.hostingpics.net/pics/286183Photo05c.png" alt="Photo5c" width="143" height="56"></em></strong></p> <p><strong><em><br></em></strong></p> <strong>Rituels familiaux</strong> : Parcours interactif à travers les différents rituels familiaux célébrés à distance à l’aide de l’ensemble d’outils de communication et d’enregistrement numérique. <strong><em><br></em></strong>                                                                          <strong><img src="http://img4.hostingpics.net/pics/886731Photo06.png" alt="Photo06" width="188" height="100"><br></strong> <strong>Thèmes</strong> : Une approche aux problématiques et au contexte social (<strong>ici ET là-bas</strong>) bqui partagent les <strong>familles transnationales</strong>. Entre autres, les causes de la dispertion géographique des familles. <br> <strong>                                                                                     <img src="http://img4.hostingpics.net/pics/809431Photo07.png" alt="Photo07" width="166" height="90"></strong> <br> <h2>Qui suis-je ?</h2><p class="ecxMsoNormal" style="font-family: Tahoma; text-indent: 0px !important; text-align: justify; padding: 0px !important; margin: 0px !important;"><span style="font-family: Arial;"><span style="font-family: Tahoma; font-size: 13px;"> </span></span></p> <p>A l'origine de ce projet, <strong>Hector Ulloque Franco</strong>.<br /><br />Hector : Colombien de naissance, je suis arriv&eacute; en France en 2002 pour faire des &eacute;tudes de cin&eacute;ma. Je cr&eacute;e en 2006 la soci&eacute;t&eacute; <strong>Medio de Contencion producciones</strong> avec l&rsquo;historien et anthropologue Manuel Ruiz Montealegre. La m&ecirc;me ann&eacute;e, nous r&eacute;alisons notre premier documentaire Hartos Evos Aqui Hay en Bolivie qui remporte le prix du film documentaire au Festival de Biarritz et le prix Otras Miradas 2008 du Conseil Latino-am&eacute;ricain des sciences sociales. Je suis &eacute;galement co-fondateur et membre de l&rsquo;&eacute;quipe de programmation de l&rsquo;association Le Chien qui Aboie, qui a pour but la promotion et diffusion du cin&eacute;ma de l&rsquo;Am&eacute;rique latine en France. Actuellement, en parall&egrave;le avec la r&eacute;alisation, je d&eacute;veloppe plusieurs projets qui m&ecirc;lent l&rsquo;&eacute;ducation au cin&eacute;ma et &agrave; l&rsquo;audiovisuel (elsitio.tv et cinescuela).</p> <p>&nbsp;</p> <p class="ecxMsoNormal" style="font-family: Tahoma; text-indent: 0px !important; text-align: justify; padding: 0px !important; margin: 0px !important;"><span style="text-indent: 0px !important; font-family: Arial;">&nbsp;</span></p> <p class="ecxMsoNormal" style="font-family: Arial; text-indent: 0px !important; text-align: justify; padding: 0px !important; margin: 0px !important;"><strong><span style="text-decoration: underline;"><img style="vertical-align: middle;" src="http://img4.hostingpics.net/pics/854338Photo08.jpg" alt="Photo08" width="530" height="494" /></span></strong></p> <p class="ecxMsoNormal" style="font-family: Arial; text-indent: 0px !important; text-align: justify; padding: 0px !important; margin: 0px !important;">&nbsp;</p> <p class="ecxMsoNormal" style="font-family: Arial; text-indent: 0px ! important; padding: 0px ! important; margin: 0px ! important;"><br />Pour le d&eacute;veloppement de <strong>i-f@milia</strong>, je me suis associ&eacute; &agrave; Juan <strong>Javier Rodriguez</strong>.<br /><br /><strong>Juan</strong> : Je suis aussi n&eacute; en Colombie, et comme Hector, je suis venu en France pour &eacute;tudier le cin&eacute;ma et apr&egrave;s la r&eacute;alisation de quelques courts-m&eacute;trages, c'est dans le milieu documentaire que je trouve une voie (charg&eacute; de production, assistant r&eacute;alisateur, d&eacute;veloppement). Avec Hector, nos chemins se croisent il y a quelques ann&eacute;es au sein de l'association Le Chien qui Aboie. Sans le savoir, sans m&ecirc;me pas y penser, mon parcours transnational m&rsquo;emm&egrave;ne entre la Colombie, la France et l'Allemagne, mais bien plus que de raconter mon histoire dans ce projet, c'est la possibilit&eacute; de d&eacute;couvrir autres paysages et r&eacute;alit&eacute;s, d'entendre des histoires et de rencontrer des nouvelles familles qui me motive &agrave; participer.<br /><strong><span style="text-decoration: underline;"><br /></span></strong></p> <p class="ecxMsoNormal" style="font-family: Tahoma; text-indent: 0px !important; text-align: justify; padding: 0px !important; margin: 0px !important;"><span style="font-family: Arial;"><span style="font-family: Tahoma; font-size: 13px;"> </span></span></p> <p>&nbsp;</p> <p class="ecxMsoNormal" style="text-indent: 0px !important; text-align: justify; padding: 0px !important; margin: 0px !important;"><span style="font-family: Arial;"><strong><span style="text-decoration: underline;"><img style="vertical-align: middle;" src="http://img4.hostingpics.net/pics/458628Photo09.jpg" alt="Photo09" width="530" height="495" /><br /></span></strong></span></p> <p class="ecxMsoNormal" style="font-family: Tahoma; text-indent: 0px !important; text-align: justify; padding: 0px !important; margin: 0px !important;">&nbsp;</p> <p class="ecxMsoNormal" style="font-family: Tahoma; text-indent: 0px !important; text-align: justify; padding: 0px !important; margin: 0px !important;">&nbsp;</p> <p class="ecxMsoNormal" style="font-family: Tahoma; text-indent: 0px !important; text-align: justify; padding: 0px !important; margin: 0px !important;">D'autres collaborateurs nous accompagnent dans cette aventure : Gustavo Vasco, monteur. Aliz&eacute;e Dupuis, graphiste. Guillermo Quintero, consultant en projets &eacute;ducatifs. Nous sommes une famille qui veut s'agrandir. <strong>i-f@milia </strong>s'inscrit donc dans l'&eacute;volution et la consolidation d'un travail et d'une &eacute;quipe multidiscipinaires. C'est dans ce cadre que nous voulons proposer un espace ouvert, participatif et d'&eacute;change de points de vue. Pour <strong>i-f@milia</strong>, notre volont&eacute; principale consiste &agrave; d&eacute;couvrir une sorte de storytelling &agrave; la fois universel et intime gr&acirc;ce aux histoires de familles.</p>

À quoi servira la collecte

<p> </p> <p><strong>i-f@milia </strong>est une expérience globale et participative : un projet transmédia (un webdocumentaire et une série documentaire).<br><br>Nous sommes tout au début de cette aventure. Aidez-nous et avançons ensemble!<br><br>Cette collecte nous permettra de mettre en place un réseau de collaborateurs: bloggeurs, reporters, travailleurs sociaux, chercheurs, créateurs, techniciens, etc. Ainsi que d’entreprendre la première phase de repérages et de tournage des familles transnationales protagonistes du projet. Celles-ci se trouvent à cheval sur deux ou plusieurs endroits dans le monde, séparées parfois par des milliers de km. (Transports 2 240€ + Production 2 450€).<br><br>Parallèlement, nous travaillerons dans le développement de la plateforme interactive du webdocumentaire et le montage de notre “teaser” (5 850€). Ainsi nous pourrons continuer la recherche des fonds nécessaires pour l’achèvement du projet.<br><br>Votre soutien nous donnera le coup de pouce essentiel pour motiver d’autres partenaires de s’engager à nos côtés et mener à bien ce projet de longue haleine.</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

500 €

Participez à la prise de décisions concernant l'interactivité du projet (si vous le souhaitez) + les contreparties précédentes.
  • 3 contributions
  • 0/3 disponible