Insights (Court-métrage)

Aidez nous à réaliser notre court-métrage !

Visuel du projet Insights (Court-métrage)
Réussi
22
Contributeurs
25/06/2019
Date de fin
2 000 €
Sur 2 000 €
100 %

Insights (Court-métrage)

Titre : Insights

Réalisateur : Marin Barraud

Scénario : Marin Barraud

Durée : 12 min

Date du tournage : 22 au 25 juin

 

J’ai grandi comme beaucoup de ma génération avec l’expansion de l’influence des jeux vidéo dans notre société. Plus jeune, j’en ai vite regardé les compétitions comme mon père regardait le rugby à la télévision. J’ai eu mes jeux favoris, mes équipes favorites, mes joueurs favoris. De Counter Strike, où les joueurs sont admirés pour leurs initiatives, leur jeu d’équipe et leurs réflexes à toute épreuve comme un champion de 100 mètres l’est pour son endurance et sa puissance, à League of Legends où les tournois ressemblent à des parties d’échecs dans lesquelles chaque joueur contrôlerait une pièce.

Mais très vite je me suis rendu compte que ce monde encore très jeune était déjà perverti par les mêmes vices que ses cousins traditionnels, entre le dopage et les matchs truqués. Mais, contrairement aux compétitions sportives mondialement reconnues comme par exemple le Tour de France qui ont les moyens de fournir des dispositifs de dépistage efficaces (n’en déplaise à Lance Armstrong), les tricheurs de l’eSport sont rarement pris.

Et c’est cette injustice qui fait que, ayant l’occasion de réaliser un court-métrage sur le sujet de mon choix, j’ai décidé de montrer que même si je comprends que la tentation soit grande pour un sportif qui joue sa carrière, la passion des gens pour le sport, du plus reconnu au plus underground, sur un stade ou un écran, mérite qu’on la respecte.

 

L’histoire en quelques mots

Mael, jeune joueur professionnel de jeux vidéo, joue les phases finales des championnats du monde avec son équipe. Quand ils perdent face à des adversaires dopés, ils n’ont plus le droit à l’erreur et doivent gagner tous leurs matchs. La tension monte entre Mael et ses coéquipiers qui ont tous décidé de se doper.

 

Intention du réalisateur

J’ai choisi de parler d’eSport car c’est un sujet qui me tient à cœur et me parle beaucoup. Depuis que j’ai découvert Internet, je regarde et cherche de nouvelles compétitions de jeux vidéo. J’y trouve l’ambiance prenante et particulièrement attractive. C’est donc cette ambiance dans laquelle je veux plonger le spectateur. Je veux qu’il ressente ce que je ressens quand j’assiste à une compétition. J’ai choisi de centrer mon histoire sur un joueur car, pour moi, ils vivent beaucoup de choses qui peuvent influencer leurs performances et leur état d’esprit.

Mon court-métrage parle également de la confiance en soi que l’on peut avoir quand tout nous réussit et de ce que l’on ressent et subit lorsque l’on n’arrive plus à faire ce pourquoi on nous connaissait. Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour garder notre vie « d’avant » ? Dans le milieu du jeu vidéo, on agit plus souvent par intérêt que par sympathie. Beaucoup de structures et de joueurs sont prêtes à faire l’impensable pour l’argent ou la gloire.

J’ai voulu y intégrer la composante drogue et dopage car comme dans tous les sports, en eSport, il est possible de doper ses performances. Le dopage est surement la chose qui réunit absolument tous les sports. Je souhaite montrer que dans ce milieu, certains ont le droit de se doper avec des substances particulières et d’autres, non. Les américains ont tous des ordonnances leur prescrivant notamment de l’Aderall, un psychostimulant boostant les capacités cérébrales. Les européens, quant à eux, ne peuvent pas s’en procurer aussi facilement, ce qui crée une ségrégation en fonction des continents. Le jeu n’est donc plus équitable.

 

L’équipe technique

Nous sommes principalement des étudiants de l’école de cinéma Eicar et nous réalisons ce court métrage dans le cadre de notre projet de fin de deuxième année.

 

Réalisateur : Marin Barraud

Chef opératrice : Orysia Murat

1er Assistant réalisateur : Alexandre Cossin

À quoi servira la collecte

Cette collecte couvrira tous les frais auxquels nous ne pouvons subvenir.

En voici les détails :

Régie

Nous dédions 370€ du budget à la régie, ce qui nous permettra de nourrir l’équipe de 20 personnes pendant les 4 jours de tournage.

Décor

Le court métrage se passant sur scène, il nous faudra louer un théâtre pendant 2 jours. Nous prévoyons 400€ pour défrayer un minimum l'établissement.

Décoration

Le scénario du film nous impose un lourd budget décoration et accessoires (PC, écrans, casques, claviers...). Nous réservons pour cela, 900€ de notre budget.

Imprévus

Nous gardons 4% du budget global pour les imprévus.

Le matériel technique est fourni par l’école.

Si nous collectons 500€ de plus nous pourrons investir dans de véritables costumes pour nos équipes et rémunérer les deux acteurs principaux.

 

Choisissez votre contrepartie

5 €

Remerciements au générique
  • 1 contributeur
  • Livraison estimée septembre 2019

15 €

Contrepartie précédente + Lien pour visionner le film
  • 4 contributeurs
  • Livraison estimée septembre 2019

30 €

Contreparties précédentes + Photos du tournage
  • 4 contributeurs
  • Livraison estimée septembre 2019

50 €

Contreparties précédentes + Lien pour visionner making off
  • 5 contributeurs
  • Livraison estimée septembre 2019

75 €

Contreparties précédentes + L'affiche signée par toute l'équipe du film
  • 4 contributeurs
  • Livraison estimée septembre 2019

150 €

Contreparties précédentes + Invitation sur le tournage
  • 2 contributeurs
  • Livraison estimée septembre 2019

300 €

Contreparties précédentes + Statut de co-producteur
  • 2 contributeurs
  • Livraison estimée septembre 2019

Faire un don

Je donne ce que je veux