Iron Maiden - L’Histoire de la Bête

Édition collector

Visuel du projet Iron Maiden - L’Histoire de la Bête
92
Contributions
19 jours
Restants
166 prév.préventes
Sur 500
33 %
Fabrication
française
Média
indépendant

Iron Maiden - L’Histoire de la Bête

Presque cinquante ans de carrière, plus de 100 millions d’albums vendus, meilleur groupe de metal des années 1980…, les superlatifs ne manquent pas lorsqu’on évoque Iron Maiden. La sortie de leur dix-septième album, Senjutsu, le 3 septembre dernier, nous a donné envie de nous retrousser les manches pour vous offrir un magazine entièrement consacré à la « Vierge de fer ». Car depuis la création du groupe par Steve Harris en 1975, ouvrant la voie à la NWOBHM, « La Bête » aura connu cinq décennies mouvementées. Porté par ses icônes charismatiques et sa mascotte Eddie the Head, enchaînant les albums incontournables et les tournées pharaoniques, maintes fois enterré par des journalistes peu scrupuleux, Iron Maiden demeure un monstre du heavy metal et semble aujourd’hui plus en forme que jamais! L’exception qu’a incarnée Iron Maiden, c’est qu’il ne s’est pas contenté de revisiter un genre musical. Il l’a nourri d’inspirations dépassant largement le rituel « sex, drugs and rock ’n’ roll », héritage d’une rébellion rock alors bien essoufflée à force de se répéter, et qui n’a pas toujours fait preuve d’une originalité renversante pour ce qui est des paroles de ses tubes. C’est l’autre particularité d’Iron Maiden. La puissance et la rapidité d’exécution de son heavy metal n’ont pas été ses seuls atouts pour imposer sa différence. Qu’ont en commun en effet Le Fantôme de l’Opéra, La Guerre du feu, Dune, Braveheart, Armageddon, Docteur Folamour, La Quatrième Dimension, les poètes John Keats et Samuel Taylor Coleridge ? Deux mots : Iron Maiden. Car l’identité du groupe ne se limite pas à un cliché gore, à ses scénographies ambitieuses. Si ce géant du heavy metal est toujours au sommet du genre, c’est pour avoir fondé sa mythologie sur une véritable culture. Inspiré par les explorations du rock progressif, guidé par les goûts et les passions de ses membres, le groupe a enrichi son répertoire d’une véritable narration et de références populaires. Alors, qu’est-ce qui fait d’Iron Maiden l’un des groupes de heavy metal les plus talentueux ? Pour vous donner la réponse, ce magazine spécial aborde toutes les facettes du mythe. Revivez l’histoire du groupe, des débuts frénétiques avec Paul Di’Anno au retour de Bruce Dickinson en passant par la transition Blaze Bayley… Découvrez comment chaque album a été enregistré et accueilli par les critiques et les fans. Percez les secrets d'Eddie, du graphisme des pochettes, des influences et de la mythologie du groupe. Up the Irons ! Iron Maiden, l’Histoire de la Bête, c’est d’abord un magazine de 180 pages au format 22 x 28 cm et à couverture souple, disponible chez les marchands de journaux à partir du 23 novembre prochain… Mais nous souhaitions aller plus loin, et proposer à tous les fans du groupe un ouvrage que l’on pourrait garder en bonne place dans sa bibliothèque. Nous avons donc préparé une version collector du magazine, en lui ajoutant une couverture cartonnée du plus bel effet et qui va mettre en valeur l’incroyable illustration de Juanjo Guarnido. Et pour que cette version collector le soit vraiment, nous avons décidé qu'elle devait être exclusive à cette campagne de financement participatif KissKissBankBank : vous ne la trouverez nulle part ailleurs ! Tout comme les goodies que nous vous avons concoctés… En plus de la version collector cartonnée, nous avons voulu vous faire plaisir (et nous avec !) en préparant un ensemble de goodies exceptionnels aux couleurs de l’illustration de couverture : Un mug vintage en (heavy) metal de 35 cl Un t-shirt en coton (185 g/m2), disponible du S au XL en version homme ou femme. Le t-shirt est imprimé au moyen d’une sérigraphie réalisée à Montpellier par Main Gauche, la référence du textile personnalisé en Europe (www.main-gauche.com) Un jeu de sous-bock et un décapsuleur aimanté pour partager une bière avec style (et pour décorer son frigo…) Un tirage d’art de l’illustration de Juanjo Guarnido réalisé sur un papier 100 % coton William Turner de Hahnemühle 310 g, au format A3 Pour aller encore plus loin, nous proposons aux 50 plus rapides d’entre vous de commander une version de l’ouvrage dédicacée par les auteurs et une version du tirage d’art dédicacée par Juanjo Guarnido ! Et parce que nous n’en faisons jamais trop et que le metal c’est avant tout l’esprit de convivialité, nous proposons à 8 d’entre vous de partager un apéro dans un bar metal parisien avec les auteurs de l’ouvrage, pour échanger sur Iron Maiden, évidemment, sur la musique en général et pour refaire le monde en bonne compagnie…

À quoi servira la collecte

La collecte nous servira avant tout à financer la production de la version collector de l’ouvrage et la rémunération du travail de Juanjo Guarnido pour l’illustration de la couverture. Ce projet s’articule autour de l’ouvrage, mais aussi autour de la production des goodies exclusifs que nous vous proposons. Nous utiliserons également les fonds collectés pour financer la création et la production de ces goodies. Parce qu’un dessin est souvent plus explicite qu'un long discours, voici un schéma de la répartition prévue des fonds qui seront issus de la collecte :

Choisissez votre contrepartie