Jacky Banana Summer Tour Festival

On est un festival rock'n roll, DIY, itinérant et personnalisable !

Visuel du projet Jacky Banana Summer Tour Festival
Réussi
42
Contributeurs
27/06/2020
Date de fin
3 020 €
Sur 3 000 €
101 %
Développement
local
Autoproduction
culturelle

Jacky Banana Summer Tour Festival

Le Jacky Banana Summer Tour en 2 mots : 
Un été de mini-festivals ça serait comment ?

Nous avons pris le pari de ne pas en faire une histoire au passé, mais une promesse pour le futur. Puisqu’on ne peut pas être 5000 fêtards en 2020, soyons moins, mais soyons là !

Cet été Jacky Banana prend la route, au volant d’une bonne copine, et quitte les salles lyonnaises ou parisiennes pour proposer des fêtes itinérantes, musicales, chaleureuses et furieusement rock’n roll !

Partons à la rencontre d’un chez vous, d’un chez nous et ensemble, créons un « petite capacité » et sauvage summer tour.

L'envie, l'idée et les origines du projet :

Un printemps confiné, des projets avortés et le Covid-19 comme nouveau compagnon de route. C’est en considérant toutes ces choses, toutes ces contraintes, ces profonds changements que nous avons pris le pari, un peu audacieux de se lancer.

Alors que nous sortons d’un Hiver travailleur et compliqué, riche en émotions… le Printemps s’annonçait chantant et amenait avec lui soleil, ferveur festivalière, musicale et dansante. L’annonce du confinement, l’arrivée du Covid-19… a fait que petit à petit, l’espoir de pouvoir préserver ces quelques petites choses s’estompe et laisse place à la renonciation forcée, froide et soudaine de nos projets.

Des festivals annulés, des amis qu’on ne verra pas, des concerts, des dj sets avortés, des groupes déçus… une foule d’optiques très agréables qu’il a fallu laisser partir, repousser, abandonner.

Une fois la déception digérée, pourquoi ne pas repenser notre été ? Pourquoi ne pas imaginer de réécrire l’Histoire à la sauce Jacky Banana ?

Alors que Lucas profite du confinement pour retaper à grande vitesse sa Popeye Bleue et que moi j’essaie tant bien que mal de construire le futur musical de l’asso, l’idée d’un tour de France s’impose au détour d’une conversation téléphonique.

Le Jacky Banana Tour : la musique live, l’été, les belles régions de France, le fun, Popeye le Van et la fibre un peu dingue de Jacky Banana.

L’idée est toute simple, mais c’est surtout cette envie viscérale de reconnecter avec les autres, avec le réel, avec la musique, la simplicité d’une atmosphère… qui nous a décidé. Nous avons l’intime conviction que l’on peut faire les choses simplement, ensemble, en sécurité pour nous, pour les autres tout en laissant la fièvre musicale et l’énergie d’un festival bercer notre été.

A ce jour, Popeye est presque prête à prendre la route, le reste est en construction et nous avons besoin de votre soutien pour que ce projet puisse voir le jour (les jours).

Tout ça c’est bien charmant mais de quoi on parle concrètement ? 

Le Jacky Banana Summer Tour Festival, c’est un van (Popeye) et une équipe de joyeux lurons qui sillonnent les routes de France pour proposer des mini-soirées musicales aux quatre coins de l’hexagone (5 dates dès fin juin et jusqu’à fin aout). L’idée est d’y inviter des producteurs, des cavistes, des créateurs, des assos, des food truck locaux, et divers partenaires pour monter sur chacune des dates un petit cocon festivalier autour d’une atmosphère musicale et festive.

Chaque date sera conçue pour inviter un groupe (ou deux) du secteur géographique à se produire en live (dans le respect du voisinage et des règles sanitaires de sécurité). Mais aussi des dj sets pour animer et faire danser les festivaliers.

Nous avons imaginé un petit bar tenu par nos bénévoles certaines fois mais aussi par des cavistes et producteurs de bières locaux sur d’autres dates.

Nous prévoyons de créer un cadre champêtre et extérieur la plupart du temps et ce en collaboration avec des lieux privés ou des mairies. L’important étant de concevoir des événements estivaux dans le respect des règles sanitaires et de distanciation sociale en vigueur. Il y aura donc de la place, de la musique et une jauge limitée (entre 50 à 100 par soirée à la louche).

Plan imaginé par Isabelle Martel

Les participants pourront réserver une place via un lien unique de billetterie en ligne et la vente sur place ne se fera que si la jauge définie le permet.

Par ailleurs, il nous semble important de ré-affirmer notre goût prononcé pour le vintage et la débrouille. Nous allons donc maximiser le plus possible notre usage du fait maison, de la seconde main, du recyclage et des circuits de production locaux...

Nous avons conscience que prendre la route est une responsabilité écologique et nous avons le désir de défendre nos engagements personnels qui tendent vers une consommation plus responsable pendant nos voyages et dans le choix de nos partenaires.

Nous défendons également par ce projet nos idéaux de pensées tournés vers l’égalité, la différence, la libre communication, la parité, et le respect d’autrui.

Et ça se passe où ?

Nous allons dévoiler les lieux du festival très bientôt (on a encore du travail). La programmation et les différents stops seront annoncés sur notre page facebook et ici (dès qu'il y a confirmation un point d'interrogation devient une fleur). 

Le Tour n'étant pas encore défini, si vous avez envie de le recevoir, si vous connaissez des lieux, des mairies, des espaces qui voudraient nous accueillir... Faites vous connaitre !

On est un festival DIY, itinérant et personnalisable !


Les contreparties et le rôle des contributeurs : 

Les contreparties sont simples et efficaces, vous nous rejoignez sur le festival, sur la date de votre choix. Nous avons imaginé un système de contributions qui mettrait en avant l’identité du projet, les différents lieux que nous investiront, mais également les différents groupes que nous allons inviter sur le Jacky Banana Tour.

Nous espérons que le projet pourra également toucher et intéresser de nombreux producteurs pour que nous puissions les mettre en avant dans cette campagne, et dans une seconde phase du projet. Nous souhaitons avant tout rencontrer les contributeurs et partager de belles soirées avec les amoureux de musiques, de fêtes, les curieux, les partenaires… Nous avons imaginé que ce Tour de France comme un moment de joie, de rencontre et où chacun pourra y trouver un peu du passé, mais surtout beaucoup du présent.

Quelques petites mises en bouches musicales : 
 
Vidéo de Jonathan Vayr avec les Agammenonz
 
 
 
Des actualités... 
 
Le festival avance bien et petit à petit la programmation se monte & les étapes aussi  
 
 Que du neuf ! 
 
3 dates sont validées et pas des moindres : 
 
Lyon le 20 juin : 3 groupes de folie 
Plight 
The mogs 
Cannibal Mosquitos 
 
 
DAY 2 : Châlon sur Saône - 18 JUILLET
 
Terreur Twist 
The Hillbillies 
 
 
DAY 3 : ROUEN - 25 JUILLET
 
Les Agammemonz 
We hate you please Die
 
 
On accueille également les jeunes gens de Pomme de pinte pour nous servir de la bonne boisson lyonnaise !
 

À quoi servira la collecte

Le temps, la motivation et une bonne dose d’imagination vont déjà faire beaucoup de travail mais pour mener à bien ce projet nous avons besoin de matériel pour transporter un système son (remorque), des matériaux de construction pour les différents modules et infrastructures du festival (mini-scène, barrières, bar démontable, lumières, plaque de plexiglas, décoration…) que nous sommes en train de lister dans le moindre détail.

Nous avons également besoin d’un budget programmation et communication assez conséquent pour lancer les premières dates et négocier avec les premiers artistes. La campagne de kiss kiss bank bank prévoit également un fond destiné à la location de matériel son pour offrir aux musiciens et au public la meilleure expérience sonore possible (location platines vinyles, amplis supplémentaires, mixette…).

La cagnotte nous permettra également la location d’espaces lorsque nous ne bénéficierons pas d’un accueil privé.

Bien entendu, il nous faudra également investir dans du matériel sanitaire type visières, gel hydroalcoolique, masques etc pour assurer la sécurité de nos festivaliers comme de notre staff.

Nous avons donc séparé grossièrement le budget en 4 catégories : 

(budget pensé au stade 0 - et qui peut évoluer).

Matériel de construction + réparation camtar + dépenses sécurité sanitaire :  500 euros

Budget son, lumière et technique : 300 euros

Programmation (groupes + dj) : 1000 euros

Autres dépenses (communication, locations d’espaces…) : 500 euros 

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux