Japan Webdoc Project_Yonaoshi 3.11

Yonaoshi 3.11 est un webdocumentaire sur les suites de la catastrophe de Fukushima. Il s'appuie sur une enquête de terrain de plusieurs mois à Tokyo et dans les régions sinistrées. Comment retrouver la lumière après le chaos? Comment vivre avec ce danger invisible à proximité? Peut-on changer nos comportements?

Visuel du projet Japan Webdoc Project_Yonaoshi 3.11
Réussi
45
Contributions
18/05/2012
Date de fin
5 670 €
Sur 5 000 €
113 %

Japan Webdoc Project_Yonaoshi 3.11

<p> Apr&egrave;s la catastrophe, j&#39;ai ressenti comme un appel inexplicable et je suis partie au Japon d&egrave;s que j&#39;ai pu. Je suis all&eacute;e dans les zones sinistr&eacute;es et j&#39;ai commenc&eacute; &agrave; filmer d&egrave;s le mois de mai 2011. Cette ann&eacute;e, je suis revenue pour 4 mois, et j&#39;essaie de comprendre ce qui se passe afin de le faire savoir et&nbsp; le partager. Avec une petite &eacute;quipe, nous faisons des allers-retours pour rencontrer et interviewer les gens. Rien n&#39;est r&eacute;gl&eacute; ici. Les traumatismes du Tsunami sont toujours pr&eacute;sents. Plus de 100.000 personnes vivent dans des logements temporaires de style alg&eacute;co. La menace de la centrale de Fukushima continue avec l&#39;Unit&eacute; 4 des combustibles us&eacute;s, et un m&eacute;ga tremblement de terre annonc&eacute; avec 70% de chance dans la r&eacute;gion de Tokyo dans les 30 ans &agrave; venir.&nbsp; Comment continuer &agrave; vivre en paix avec cela?</p> <div class="embed"> <a href="http://www.ki-keiko.net/webdoc/Rikuzenblack.jpg" target="_blank"><img alt="" src="http://www.ki-keiko.net/webdoc/Rikuzenblack.jpg" style="max-width: 500px" /></a></div> <p> La plate forme interactive du webdoc accueillera une mosa&iuml;que de s&eacute;quences vid&eacute;o comprenant les interviews mais aussi des &quot;paysages&quot;, ainsi qu&#39;une galerie de photos. Elle engagera les visiteurs &agrave; participer en laissant des traces via un arbre &agrave; voeux sur la page d&#39;accueil, et un blog. Une carte du Japon des tremblements de terre en temps r&eacute;el sera aussi accessible aux visiteurs du site.<br /> <br /> Les portraits vid&eacute;o pr&eacute;senteront une vingtaine de points de vue de personnalit&eacute;s japonaises et d&#39;habitants de la c&ocirc;te nord-est du Japon touch&eacute;s par le tsunami et par la centrale de Fukushima.</p> <p> <img alt="" height="322" src="http://www.ki-keiko.net/webdoc/people.jpg" width="484" /></p> <p> <br /> --&gt; Les architectes ITO Toyo et BAN Shigeru, le metteur en sc&egrave;ne HIRATA Oriza, la chanteuse YAE, le musicien SAKAMOTO Ryuichi, Le journaliste nucl&eacute;aire HIROSE Takashi, l&#39;essayiste et activiste anti-nucl&eacute;aire KAMATA Satoshi, le photographe HATAKEYAMA Naoya, le Moine et &eacute;crivain GENYU Sokyu, L&#39;ostr&eacute;iculteur HATAKEYAMA Shigeatsu, L&#39;essayiste activiste anti-nucl&eacute;aire OCHIAI Keiko, Le moine SUGAWARA Mizuaki, le Manga-ka TANIGUCHI Jiro, La r&eacute;alisatrice de films sur le nucl&eacute;aire KAMANAKA Hitomi, le fermier bio SATO Masanori, le premier astronaute japonais dans l&#39;espace r&eacute;fugi&eacute; de Fukushima AKIYAMA Toyohiro, le r&eacute;alisateur de films sur Tchernobyl MOTOHASHI Seiichi, des habitants, un m&eacute;decin et des adolescents, des m&egrave;res de Minami-soma &agrave; 20km de la centrale de Fukushima...<br /> <br /> Une page Facebook est d&eacute;di&eacute;e au projet en acc&egrave;s libre. 
Vous pouvez y suivre l&#39;&eacute;volution du tournage et des nouvelles de la situation au Japon.<br /> <a href="http://www.facebook.com/pages/Japan-Webdoc-project/157612504303596">http://www.facebook.com/pages/Japan-Webdoc-project/157612504303596</a><br /> <br /> Quelqu&#39;un a dit &quot;Fukushima, c&#39;est comme un monde parall&egrave;le&quot;. C&#39;est un autre monde. En apparence, de l&#39;ext&eacute;rieur, tout a l&#39;air normal. En dehors de la zone interdite des 20km, la vie continue comme avant, mais pas tout &agrave; fait, ce n&#39;est qu&#39;une apparence. Le danger est invisible. Mon d&eacute;fi sera: comment rendre visible ce qui est invisible ?</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="" height="552" src="http://www.ki-keiko.net/webdoc/oboosan.jpg" width="413" /><br /> &nbsp;</p> <p> Avec ce webdocumentaire, je voudrais donner &agrave; entendre cette voix du Japon que j&#39;aime. Je voudrais que l&#39;on apprenne de l&rsquo;exp&eacute;rience de ses habitants, que l&#39;on &eacute;coute leur voix, si sp&eacute;cifique. Un choc gigantesque vient de se produire,&nbsp; une catastrophe naturelle d&#39;une ampleur comme il n&#39;en arrive qu&#39;une fois tous les mille ans, doubl&eacute;e d&#39;une catastrophe nucl&eacute;aire qui a d&eacute;log&eacute; plus de 100.000 personnes et dont les cons&eacute;quences sont encore inconnues. Je voudrais nous placer en position d&#39;&eacute;coute. Je voudrais essayer de percevoir la nature du changement exceptionnel que vit le Japon depuis la catastrophe du 11 mars et observer particuli&egrave;rement les nouvelles graines qui sont en train d&#39;&eacute;merger. Je voudrais essayer de comprendre comment on sort du chaos, et comment on peut retourner vers la lumi&egrave;re indemne, comment on r&eacute;agit face &agrave; une catastrophe telle que cette s&eacute;rie impensable : tremblement de terre - tsunami - d&eacute;sastre nucl&eacute;aire.&nbsp; Peut-on changer l&#39;ordre des choses? Certains font semblant de ne pas voir, d&#39;autres pr&eacute;f&egrave;rent oublier. Il est important de garder la veilleuse allum&eacute;e et de suivre avec attention, compassion et vigilance les suites du choc qui vient de se produire au Japon depuis le 11 mars dernier.</p> <h2> Qui suis-je ?</h2> <p> Je suis une artiste num&eacute;rique fran&ccedil;aise mais j&#39;ai pass&eacute; une tr&egrave;s grande partie de ma vie au Japon. Tout d&#39;abord dans ma petite enfance gr&acirc;ce &agrave; mes parents puis &agrave; partir de 21 ans pour mes &eacute;tudes. Avec ce pr&eacute;nom je devais &ecirc;tre pr&eacute;destin&eacute;e. J&#39;ai fait un Doctorat &agrave; l&#39;Universit&eacute; de Tokyo en &eacute;crivant sur l&#39;avant-garde th&eacute;&acirc;trale japonaise en m&ecirc;me temps que je montais des spectacles/performances dans des lieux atypiques: temples, cimeti&egrave;res et m&ecirc;me une sc&egrave;ne de th&eacute;&acirc;tre N&ocirc;. Plus tard j&#39;ai enseign&eacute; les performances multim&eacute;dia &agrave; l&#39;Universit&eacute; d&#39;Art et de Design de Kyoto. J&#39;avais fait des &eacute;tudes de cin&eacute;ma &agrave; Paris III, et j&#39;ai toujours aim&eacute; et int&eacute;gr&eacute; la technologie et les visuels projet&eacute;s dans mes spectacles. Aujourd&#39;hui de retour en France, je travaille sur des installations num&eacute;riques depuis le village de mon enfance Biot, dans le sud-est de la France. Mon coeur se partage toujours entre toutes ces villes o&ugrave; j&#39;ai v&eacute;cu.</p> <p> L&#39;ann&eacute;e derni&egrave;re, j&#39;ai &eacute;t&eacute; profond&eacute;ment boulevers&eacute;e par ce qui se passait au Japon. Le projet de Webdoc s&#39;est impos&eacute; &agrave; moi comme une n&eacute;cessit&eacute;. Je l&#39;ai mont&eacute; avec des bouts de ficelles, et aujourd&#39;hui j&#39;ai besoin de votre soutien pour participer &agrave; faire la lumi&egrave;re sur ce qui se passe ici. Je voudrais comprendre. La plan&egrave;te enti&egrave;re vit une mutation sans pr&eacute;c&eacute;dent. Nous avons beaucoup &agrave; apprendre de l&#39;exp&eacute;rience des japonais.</p> <div class="embed"> <a href="http://www.ki-keiko.net/webdoc/20120505_154021.jpg" target="_blank"><img alt="" src="http://www.ki-keiko.net/webdoc/20120505_154021.jpg" style="max-width: 500px" /></a></div> <p> &nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p> Nous recueillons des fonds pour la partie de tournage au Japon qui a d&eacute;but&eacute; fin f&eacute;vrier et continue jusqu&#39;&agrave; d&eacute;but juillet.<br /> Avec l&#39;&eacute;quipe (le cam&eacute;raman Ochiai Tomonari, l&#39;ing&eacute;nieur son Itachiyama Masako, et le web designer J&eacute;r&ocirc;me Sullerot), nous faisons des allers-retours entre Tokyo, et les r&eacute;gions sinistr&eacute;es du nord : Fukushima, Iwate et Miyagi. Nous sommes aussi all&eacute;s &agrave; Kyoto rencontrer Akiyama Toyohiro le premier astronaute japonais &agrave; aller dans l&#39;espace. Transform&eacute; en fermier bio, il a tout perdu &agrave; Fukushima et s&#39;est r&eacute;fugi&eacute; &agrave; Kyoto. Un voyage &agrave; Hiroshima pour filmer le memorial de la paix/bombe atomique est aussi pr&eacute;vu.<br /> L&#39;argent r&eacute;colt&eacute; permettra de financer ces voyages qui sont tr&egrave;s co&ucirc;teux au Japon : les trains, les logements, la voiture, l&#39;essence, les p&eacute;ages, la nourriture, et aussi les m&eacute;tros et places de parking &agrave; Tokyo d&eacute;raisonnablement chers, les cartes de t&eacute;l&eacute;phone pr&eacute;pay&eacute;es qui servent &agrave; organiser les rendez-vous (1minute= presque 1euro) ...<br /> Cela nous permettra aussi de financer la musique, et la cr&eacute;ation des illustrations &agrave; mettre sur le site.<br /> Votre soutien nous est n&eacute;cessaire. Toute aide est la bienvenue.</p>

Choisissez votre contrepartie

10 €

Vous aurez votre nom dans les remerciements du générique + merci merci
  • 2 contributions

20 €

Vous aurez votre nom dans les remerciements du générique + merci merci
  • 13 contributions

50 €

Vous aurez votre nom dans les remerciements du générique + Carte postale du projet + merci merci
  • 12 contributions

100 €

Vous aurez votre nom dans les remerciements du générique + Carte postale du projet + Surprise Culinaire japonaise
  • 9 contributions

200 €

Vous aurez votre nom dans les remerciements du générique + Carte postale du projet + Surprise Culinaire japonaise + 1 mamori (gri gri protecteur) provenant d'un Jinja (temple-sanctuaire)
  • 2 contributions

500 €

Vous aurez votre nom dans les remerciements du générique + Carte postale du projet + Surprise Culinaire japonaise + 1 mamori (gri gri protecteur) provenant d'un Jinja (temple-sanctuaire) +1 beau tirage photo noir et blanc d'une photo du projet

1 000 €

Vous aurez votre nom dans les remerciements du générique + Carte postale du projet + Surprise Culinaire japonaise + 1 mamori (gri gri protecteur) provenant d'un Jinja (temple-sanctuaire) +1 beau tirage photo noir et blanc d'une photo du projet + 1 DVD du projet

2 000 €

Vous aurez votre nom dans les remerciements du générique + Carte postale du projet + 1 mamori (gri gri protecteur) provenant d'un Jinja (temple-sanctuaire) +1 beau tirage photo noir et blanc d'une photo du projet (parmi 5 au choix) + 1 DVD du projet+ votre nom cité à côté des co-producteurs
  • 1 contribution

5 000 €

Négocions ensemble la contrepartie de vive voix!

Faire un don

Je donne ce que je veux