Jeanne et Marguerite

Une comédienne seule en scène, dans deux histoires d'amour à cent ans d'intervalle. Un lien entre elles, un mystère... On a besoin de vous.

Visuel du projet Jeanne et Marguerite
Réussi
59
Contributions
23/06/2014
Date de fin
6 020 €
Sur 6 000 €
100 %

Jeanne et Marguerite

<p> <img alt="Titres-il-etait-une-fois" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/85137/titres-il-etait-une-fois.jpg"></p> <p>  </p> <p> <em><strong>Une rencontre : </strong></em><em><strong>une comédienne, </strong></em><em><strong>un metteur en scène, </strong></em><em><strong>une auteure.</strong></em></p> <p>  </p> <p> <em>C’est une commande d’un texte théâtral qui est à l’origine de Jeanne et Marguerite.</em></p> <p>  </p> <p> <em>Intriguée par la vie de nègre littéraire de Valérie Péronnet, et touchée par son écriture, je lui ai commandé un seul en scène qui devait parler de cette empathie particulière qu’elle a de se glisser dans la personnalité et la sensibilité des gens dont elle écrit les histoires. Quand je l’ai rencontrée, Valérie n’avait jamais écrit ni pour elle, ni pour le théâtre. Elle est partie en Bretagne pour « essayer » et en est revenue quinze jours plus tard avec Jeanne et Marguerite. Nous avons joué la pièce plus de 70 fois et devant l'enthousiasme du public et des critiques, nous avons décidé de revenir au festival Off d'Avignon 2014.</em></p> <p>  </p> <p> Françoise Cadol - comédienne</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titres-teaser" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/85140/titres-teaser.jpg"></p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2F1hfD6nq1ttU%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D1hfD6nq1ttU&amp;image=http%3A%2F%2Fi1.ytimg.com%2Fvi%2F1hfD6nq1ttU%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titres-auteur" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/85138/titres-auteur.jpg"></p> <p>  </p> <p> <em>Depuis toujours, Jeanne prête sa plume à d’autres. Mais cette fois, elle raconte sa propre histoire. Une histoire d’amour étrange et fantasque, drôle et forte, avec un certain « James », croisé sur internet, qu’elle rencontre dans la pénombre, parfois, et qu’elle attend en écrivant.</em></p> <p>  </p> <p> <em>Elle raconte aussi, en parallèle, l’histoire de Marguerite. Celle d’un amour innocent et éperdu avec le bel Eugène, croisé sur la plage de Nice en 1907, qu’elle retrouve en vacances et qu’elle attend en écrivant.</em></p> <p> <em>La Première Guerre mondiale bouleversera l’amour de Marguerite ; d’autres guerres, celui de Jeanne. Un siècle sépare Jeanne et Marguerite. Un mystère les relie. Celui d’une mémoire plus forte que la conscience.</em></p> <p>  </p> <p> Valérie Péronnet - auteure</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titres-mise-en-sce_ne" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/85108/titres-mise-en-sce_ne.jpg"></p> <p>  </p> <p> <em><strong>Deux époques, deux rythmes. </strong></em></p> <p>  </p> <p> <em><strong>Années 2000, </strong>Jeanne vit avec son temps. Ses rencontres amoureuses se font sur Internet, comme autant de mystères à percer entre les mots, de curiosités, d’aventures et parfois de rencontres… Tout se vit entre réalité et fantasme, surtout quand elle tombe amoureuse ou croit l’être. </em></p> <p>  </p> <p> <em><strong>Années 1900, </strong>Marguerite vit à Nice. Regards échangés, timide adrénaline et joues qui s’empourprent quand elle rencontre l’homme de sa vie. Il habite à Zurich, alors ils s'écrivent.  Le débit des mots est doux, le ton joyeux. Les phrases, des saveurs d’un bon vieux temps. </em></p> <p>  </p> <p> <em><strong>Cent ans d'écart. </strong>Et pourtant d'étranges similitudes lient ces deux femmes… Quelle mémoire transporte nos cellules qui traduisent nombre de nos comportements ?</em></p> <p>  </p> <p> <em>L’espace est vide et très découpé en lumière. Peu à peu, une scénographie se dévoile et participe à l’action, à la pliure du temps et sollicite l’imaginaire d’une manière toute cinématographique. </em></p> <p>  </p> <p> Christophe Luthringer - metteur en scène</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titres-revue-de-presse" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/86670/titres-revue-de-presse.jpg"></p> <p>  </p> <p> <strong><em>"Miraculeuse !"</em> </strong></p> <p> G. C - Le Masque et la Plume</p> <p>  </p> <p> <strong><em>"C'est simple, fort, émouvant, beau."</em> </strong></p> <p> J-L.J - Figaroscope</p> <p>  </p> <p> <strong><em>"Quelle belle actrice !"</em></strong></p> <p> Le Nouvel Observateur</p> <p>  </p> <p> <strong><em>"Coup de coeur ! Dans une maîtrise parfaite de son art, Françoise Cadol est prodigieuse!""</em></strong></p> <p> M-C.N - Pariscope</p> <p>  </p> <p> <strong><em>"On passe du rire aux larmes. C'est merveilleux." </em></strong></p> <p> Le Vaucluse</p> <p>  </p> <p> <strong><em>"Superbe !"</em></strong></p> <p> A.M - Sortir et Voir</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titres-chrono" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/85109/titres-chrono.jpg"></p> <p>  </p> <p> Petit récapitulatif :</p> <p>  </p> <p> <strong><u>Une commande d’écriture théâtrale à </u>Valérie Péronnet</strong> en octobre 2010</p> <p>  </p> <p> <strong><u>Les répétitions au Théâtre André Malraux à Herblay </u></strong>en 2013, le soutien de la ville d’Herblay et du directeur de théâtre Vincent Lasserre</p> <p>  </p> <p> <strong><u>La création</u></strong>: Le 6 Juillet au Théâtre Buffon au Festival d’Avignon en 2013.</p> <p>  </p> <p> <strong><u>Les représentations </u></strong>: Du 6 au 31 juillet 2013 à Avignon</p> <p>  </p> <p> <strong><u>Contrats de cession :</u></strong></p> <p> -Du 18 au 20 octobre 2013 au Grenier Théâtre à Verdun</p> <p> -Le 28 Juin 2014 : 1 représentation au Festival de Montesquieu Volvestre</p> <p>  </p> <p> <strong><u>Représentations à Paris : </u></strong>Au théâtre La Bruyère du 30 janvier 2014 au 27 mars, pour 41 représentations</p> <p>  </p> <p> <strong><u>L’édition de l’adaptation théâtrale de Jeanne et Marguerite </u></strong>par la Librairie théâtrale en février 2014</p> <p>  </p> <p> <strong><u>Festival Off d’Avignon 2014 :</u></strong> Théâtre Buffon du 4 au 27 juillet</p> <p>  </p> <p> <strong><em>41 représentations à Paris, 13 en contrats de cession, 26 lors du Festival d’Avignon 2013 et 24 représentations lors du Festival d’Avignon 2014.</em></strong></p> <p>  </p> <p> <strong><u>Soit 104 représentations depuis sa création</u></strong></p> <p>  </p> <p> <strong><em>Une tournée est prévue à partir d’Août 2014 </em></strong><em>et commencera par le Festival de Sarlat puis</em> le spectacle se jouera à Pouzauges, Clichy sous bois, Montargis, Herblay, Courbevoie, St Quentin sur Isère , Avrillé, Marly le Roi...</p> <p>  </p> <p> <img alt="3-jeanne_et_marguerite" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/83317/3-JEANNE_ET_MARGUERITE.jpg"></p> <p>  </p>

À quoi servira la collecte

<p> Emmener un projet au Festival OFF d'Avignon est une aventure formidable, enthousiasmante qui engage néanmoins beaucoup de frais.</p> <p>  </p> <p> Il y a bien évidemment les salaires des deux régisseurs, du metteur en scène et de la comédienne</p> <p> La location de la salle</p> <p> La mise en place des outils de communication</p> <p> L'hébergement</p> <p>  </p> <p> Cette collecte nous servirait à couvrir une partie des <u>frais de location de la salle du Théâtre Buffon</u> qui représentent un coût total de 11.760€</p> <p>  </p> <p> De plus, le spectacle étant un seul en scène, les possibilités de soutien financier se limitent au fond SACD. La démarche est en cours.</p> <p>  </p> <p> <strong>Enfin La Compagnie Françoise Cadol a la possibilité d'émettre des reçus fiscaux à ceux et celles qui le souhaiteraient. </strong></p> <p>  </p> <p> <strong>La Compagnie est également ouverte au mécénat d'entreprise.  </strong></p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux