JIM CARREY : L'AMERIQUE DEMASQUÉE - L'histoire XXL de l'ultime géant du rire

Un livre passionnant sur la comédie hollywoodienne, l'Amérique des années 90 et la révolution numérique. Présenté par Éric Judor.

Visuel du projet JIM CARREY : L'AMERIQUE DEMASQUÉE - L'histoire XXL de l'ultime géant du rire
Réussi
383
Contributions
15/06/2020
Date de fin
13 097 €
Sur 5 000 €
262 %
Autoproduction
culturelle

JIM CARREY : L'AMERIQUE DEMASQUÉE - L'histoire XXL de l'ultime géant du rire

<p><strong>Le monde va mal, il est temps d&rsquo;y remettre un peu de com&eacute;die !</strong></p> <p><strong>Fa&ccedil;onnage Editions</strong>&nbsp;est heureux de lancer la campagne de soutien&nbsp;pour la parution de son premier livre : <strong>un portrait hors norme&nbsp;de Jim Carrey</strong>, dernier roi de la com&eacute;die hollywoodienne et r&eacute;v&eacute;lateur insaisissable d&rsquo;une Am&eacute;rique disjonct&eacute;e.</p> <p>Pour la finalisation&nbsp;de ce livre, &eacute;crit par <strong>Adrien D&eacute;nouette</strong> et pr&eacute;fac&eacute; par <strong>Eric Judor</strong><strong>,</strong>&nbsp;nous avons besoin de vous !&nbsp;</p> <p>Gr&acirc;ce &agrave; votre&nbsp;pr&eacute;-achat, vous r&eacute;servez non seulement votre exemplaire&nbsp;de cet ouvrage au design unique,&nbsp;mais&nbsp;soutenez aussi&nbsp;le lancement d&#39;une <strong>nouvelle maison d&#39;&eacute;dition ind&eacute;pendante</strong> qui d&eacute;voile&nbsp;aujourd&rsquo;hui sa premi&egrave;re collection.&nbsp;</p> <hr /> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/653749/2-1583872797.jpg" width="100%" /></p> <h2><strong>Introduction :</strong></h2> <p><strong><em>Dumb and Dumbe</em>r</strong>, <strong><em>The Mask</em></strong>, <strong><em>Fous d&rsquo;Ir&egrave;ne</em></strong>, <strong><em>Ace Ventura</em></strong>&hellip; Jim Carrey a r&eacute;gn&eacute; sur les ann&eacute;es 1990 en autant de films qui l&rsquo;auront hiss&eacute; au sommet du box office et d&rsquo;une com&eacute;die incorrigible et subversive. Corps mutant et acteur d&rsquo;une r&eacute;volution num&eacute;rique d&rsquo;o&ugrave; ressurgit le dernier &acirc;ge d&rsquo;or du cartoon, il aura &eacute;t&eacute; le visage des ann&eacute;es <strong>Clinton</strong>, le trait d&rsquo;union entre <strong>Charlie Chaplin</strong>, <strong>Roger Rabbit</strong> et <strong><em>Avatar</em></strong>, la derni&egrave;re explosion de rire-b&ecirc;te avant la d&eacute;pression du 11 septembre et l&rsquo;OPA de Disney sur l&rsquo;imaginaire hollywoodien. A l&rsquo;heure o&ugrave; <strong>Donald Trump</strong>, son ennemi intime, lui a vol&eacute; son r&ocirc;le de toon, quelle place peut encore trouver Jim Carrey sur des &eacute;crans o&ugrave; la com&eacute;die d&eacute;cline ? Que nous raconte sa disparition des salles d&#39;un&nbsp;cin&eacute;ma qui semble parfois s&#39;effacer avec lui ?&nbsp;</p> <p>Bien plus qu&rsquo;un&nbsp;ouvrage pour cin&eacute;philes avertis, <strong><em>Jim Carrey : L&rsquo;Am&eacute;rique d&eacute;masqu&eacute;e</em></strong> est un vibrant plaidoyer pour la com&eacute;die, une trousse de survie contre la police des id&eacute;es re&ccedil;ues et l&rsquo;arrogance qui sommeille en chacun de nous. Un livre passionnant sur une &eacute;poque qui n&#39;&eacute;tait que la pr&eacute;monition heureuse du cauchemar d&#39;aujourd&#39;hui.</p> <hr /> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/654015/DD2-1584005270.jpg" width="100%" /></p> <h2><strong>L&rsquo;auteur :</strong></h2> <p><strong><em>Jim Carrey : L&rsquo;Am&eacute;rique d&eacute;masqu&eacute;e</em></strong> est &eacute;crit par <strong>Adrien D&eacute;nouette</strong>. Critique pour <a href="https://carbone.ink" target="_blank"><em>Carbone</em></a>, <a href="https://www.troiscouleurs.fr" target="_blank"><em>Trois couleurs</em></a> et <a href="https://www.critikat.com" target="_blank"><em>Critikat</em></a>, il travaille &eacute;galement &agrave; l&rsquo;&eacute;criture de dossiers p&eacute;dagogiques sur le cin&eacute;ma, enseigne &agrave; l&rsquo;Universit&eacute; Paris Diderot et donne de nombreuses conf&eacute;rences dans toute la France.</p> <h2><strong>Pourquoi un livre sur Jim Carrey ?</strong></h2> <p><strong>Adrien D&eacute;nouette</strong> explique comment est n&eacute;e l&#39;envie d&#39;&eacute;crire ce livre&nbsp;en remontant le fil&nbsp;de son enfance :</p> <p>&laquo;&nbsp;Je suis n&eacute; un an avant les ann&eacute;es 1990, en banlieue parisienne. Comme chez tous les enfants bien &eacute;lev&eacute;s de mon &acirc;ge, Jim Carrey n&rsquo;&eacute;tait pas le bienvenu dans la t&eacute;l&eacute; du salon. Avec <strong>Ken le Survivant</strong>, <strong>V&eacute;g&eacute;ta</strong>, <strong>Robocop</strong> et <strong>Arnold Schwarzenegger</strong>, il ne cochait pas les cases de ce qu&rsquo;il convenait d&rsquo;exposer &agrave; un petit gar&ccedil;on. Contrairement &agrave; <strong>Chaplin</strong>, <strong>Tex Avery</strong> et quelques Disney, on le jugeait trop vulgaire.</p> <p>Et puis, comme beaucoup d&rsquo;enfants des ann&eacute;es 1990, mes parents ont divorc&eacute;. Avec la s&eacute;paration, la vigilance domestique a d&eacute;clin&eacute;, et le cordon sanitaire prot&eacute;geant mon regard&nbsp;s&rsquo;est rompu. <strong>Le Club Doroth&eacute;e</strong>, les kamehameha, <strong>Zinedine Zidane</strong> ont alors pris place dans mon quotidien de sale gosse. Mais il me fallait attendre encore&nbsp;une apr&egrave;s-midi d&rsquo;&eacute;cole buissonni&egrave;re, en classe de 3&egrave;me, pour que Jim Carrey fasse irruption dans ce pr&eacute; carr&eacute;. Ce jour-l&agrave;, mes deux meilleurs amis me forc&egrave;rent &agrave; regarder <strong><em>Dumb et Dumber</em>,</strong> que je m&eacute;prisais sans raison&nbsp;- ou plut&ocirc;t si, parce que &laquo; Jim Carrey, ce n&rsquo;&eacute;tait que des grimaces &raquo;.</p> <p>Ce fut une r&eacute;v&eacute;lation. Bient&ocirc;t suivie d&rsquo;une autre, encore plus forte : <strong><em>Fous d&rsquo;Ir&egrave;ne</em></strong>, toujours des fr&egrave;res Farrelly, dont j&rsquo;adorais d&eacute;j&agrave; <strong><em>Mary &agrave; tout prix</em></strong>. J&rsquo;avais n&eacute;glig&eacute; un g&eacute;nie comique au pr&eacute;texte qu&rsquo;il &eacute;tait de mauvais go&ucirc;t. Aujourd&rsquo;hui, je vois ce qu&rsquo;il me montrait et que je ne regardais pas, trop occup&eacute; &agrave; entretenir cette distance illusoire entre mon pr&eacute;tendu raffinement et sa grossi&egrave;ret&eacute;. Il me parlait d&rsquo;un pays qui avait gliss&eacute; dans sa propre caricature, d&rsquo;une nation dont le r&ecirc;ve virait au ridicule. En fin de compte, par na&iuml;vet&eacute;,&nbsp;je reprochais &agrave; Carrey ce que l&rsquo;on reproche &agrave; l&rsquo;Am&eacute;rique, sans comprendre qu&rsquo;il en mimait la d&eacute;rive pour mieux l&rsquo;alerter sur sa folie des grandeurs. Lui rappelant qu&rsquo;&agrave; d&eacute;faut d&rsquo;&ecirc;tre &agrave; la hauteur de ses fantasmes, elle pourrait toujours faire l&rsquo;objet d&rsquo;une tr&egrave;s bonne com&eacute;die.&nbsp;&raquo;</p> <hr /> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/658854/_Platane3-Eric-1586777051.jpg" width="100%" /></p> <h2><strong>Pourquoi une pr&eacute;face d&rsquo;&Eacute;ric Judor ?&nbsp;</strong></h2> <p>En duo avec <strong>Ramzi Bedia</strong>, &Eacute;ric Judor s&rsquo;est fait conna&icirc;tre sur sc&egrave;ne, puis &agrave; la t&eacute;l&eacute;vision et au cin&eacute;ma, dans un r&ocirc;le r&eacute;current de cr&eacute;tin ahuri&nbsp;qui doit beaucoup &agrave; Jim Carrey. Plus pr&eacute;cis&eacute;ment &agrave; celui de <strong><em>Dumb et Dumber</em></strong>, dont l&rsquo;idiotie sans retour inaugura au milieu des ann&eacute;es 1990 une sorte de vogue, et m&ecirc;me un sous-genre baptis&eacute; &laquo;&nbsp;<em>dumb movie</em>&nbsp;&raquo; - en fran&ccedil;ais, &laquo;&nbsp;film d&rsquo;idiots&nbsp;&raquo;. Avec la sitcom <strong><em>H</em></strong>, ses spectacles et surtout <strong><em>La Tour Montparnasse Infernale</em></strong>, &Eacute;ric Judor fut l&rsquo;importateur pr&eacute;coce de ce rire d&eacute;g&eacute;n&eacute;r&eacute; en France. Tout sauf un hasard quand on sait l&rsquo;admiration qu&rsquo;il voue &agrave; Carrey, et ce non seulement depuis ses grands succ&egrave;s de 1994 (<strong><em>Ace Ventura</em></strong>, <strong><em>Dumb et Dumber</em></strong>, <strong><em>The Mask</em></strong>) mais d&egrave;s la s&eacute;rie de sketchs t&eacute;l&eacute;vis&eacute;s&nbsp;<em>I<strong>n Living Colors</strong> </em>(1990-1994), qu&rsquo;il est l&rsquo;un des rares Fran&ccedil;ais &agrave; avoir regard&eacute; lors de sa diffusion exclusive aux &Eacute;tats-Unis. Si bien qu&rsquo;avant la critique et le public, avant que Michel Gondry n&rsquo;ait&nbsp;l&rsquo;id&eacute;e d&rsquo;utiliser la star dans un r&ocirc;le &agrave; contremploi (<strong><em>Eternal Sunshine of the Spotless Mind</em></strong>), &Eacute;ric Judor fut pour ainsi dire le d&eacute;couvreur fran&ccedil;ais de Jim Carrey.&nbsp;</p> <p>En guise d&rsquo;amuse-gueule au pav&eacute; de 230 pages que nous lui consacrons, quoi de mieux que cette parole-l&agrave; ? Quel meilleur &eacute;clairage que ce regard, &eacute;bloui par le g&eacute;nie comique de Jim Carrey au point d&rsquo;en faire carri&egrave;re ?&nbsp;</p> <p>Pour la circonstance, &Eacute;ric Judor nous a adress&eacute; un texte en anglais, que nous avons ensuite retraduit dans sa langue maternelle.&nbsp;</p> <p>(Ce n&rsquo;est pas vrai. Mais il aurait tr&egrave;s bien pu le faire.)&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <h2><strong>Le livre :</strong></h2> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/662932/FaconnageEditions-Carrey-SylvainLevrouw-1588586778.gif" width="100%" /></p> <p><strong>Richement document&eacute; et illustr&eacute;</strong>,<em> Jim Carrey : L&#39;Am&eacute;rique d&eacute;masqu&eacute;e</em>&nbsp;suit la carri&egrave;re du com&eacute;dien de son enfance &agrave; aujourd&rsquo;hui, tout en offrant un vaste panorama sur le cin&eacute;ma am&eacute;ricain du muet &agrave; nos jours avec un int&eacute;r&ecirc;t particulier pour les ann&eacute;es 1990.</p> <p>D&eacute;coup&eacute; en quatre grandes parties th&eacute;matiques, elles-m&ecirc;mes divis&eacute;es en plusieurs chapitres assortis de notes et d&rsquo;encarts &eacute;toffant certains points du texte, le livre est con&ccedil;u avec la volont&eacute; de fournir un ensemble de rep&egrave;res facilitant son approche.</p> <p><strong>Actuellement en cours de finalisation, le livre s&rsquo;appuie sur un soin &eacute;ditorial visant &agrave; proposer un objet graphique &agrave; la fois beau,&nbsp;ludique, r&eacute;fl&eacute;chi et en ad&eacute;quation avec son sujet&nbsp;&nbsp;:&nbsp;</strong></p> <ul> <li>Mise en pages a&eacute;r&eacute;e, &eacute;l&eacute;gante et dynamique du texte.</li> <li>Iconographie contextuelle qui valorise en particulier l&#39;environnement culturel&nbsp;travers&eacute;&nbsp;par le livre.</li> <li>Illustration originale de couverture.</li> <li>Couverture rabat d&eacute;pliable laissant appara&icirc;tre l&rsquo;illustration en int&eacute;gralit&eacute;&nbsp;sur les deux c&ocirc;t&eacute;s du livre.&nbsp;</li> <li>Impression Pantone bicolore pour un rendu unique conf&eacute;rant au livre un graphisme pop.</li> <li>Papier de qualit&eacute; (Munken Print White).</li> <li>230 pages</li> </ul> <p><strong><em>Jim Carrey L&#39;Am&eacute;rique d&eacute;masqu&eacute;e </em></strong>est con&ccedil;u et supervis&eacute; par <strong>Sylvain Levrouw</strong>, directeur artistique&nbsp;de notre premi&egrave;re&nbsp;collection.</p> <p>Le visuel de couverture pr&eacute;sent&eacute; ici est provisoire, hormis l&#39;illustration il peut&nbsp;&eacute;voluer.</p> <h3><strong>Les contreparties :</strong></h3> <p>Nous avons voulu focaliser cette campagne sur notre premier livre, <em><strong>Jim Carrey : L&#39;Am&eacute;rique d&eacute;masqu&eacute;e</strong></em>.</p> <p>Toutefois, nous proposons en exclusivit&eacute; pour la campagne&nbsp;un <strong>poster imprim&eacute; en risographie,&nbsp;</strong>valable dans les packs Dumb Edition, ainsi que la possibilit&eacute; de pr&eacute;-acheter&nbsp;<strong>nos prochains livres</strong> ou encore de nous <strong>soutenir</strong>. Un grand <strong>merci</strong> quelque soit l&#39;option choisie !</p> <h3><strong>Et &ccedil;a sort quand ?</strong></h3> <p>Le livre sera chez vous et en librairie cet <strong>automne</strong>.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/662943/FaconnageEditions-Collection-SylvainLevrouw-2-1588588839.jpg" width="100%" /></p> <hr /> <h2><strong>Fa&ccedil;onnage &Eacute;ditions</strong></h2> <p>Fond&eacute;e par J&eacute;r&ocirc;me Dittmar, r&eacute;dacteur en chef de la revue <a href="https://carbone.ink" target="_blank">Carbone</a>, Fa&ccedil;onnage est une maison d&rsquo;&eacute;dition d&eacute;di&eacute;e &agrave; la conception d&rsquo;essais graphiques d&eacute;cryptant le monde &agrave; travers l&rsquo;histoire de la pop culture et ses mutations.</p> <p>Les livres &agrave; paraitre portent sur des oeuvres, des figures ou des sujets d&rsquo;hier et d&rsquo;aujourd&rsquo;hui en lien avec des enjeux contemporains.&nbsp;</p> <p>Diff&eacute;rentes collections aux formats vari&eacute;s sont pr&eacute;vues, avec une pr&eacute;dilection pour le cin&eacute;ma et le jeu vid&eacute;o.</p> <p>Par go&ucirc;t du livre, du papier, du bel objet et pour perp&eacute;tuer un certain h&eacute;ritage, Fa&ccedil;onnage con&ccedil;oit chacune de ses publications comme un projet graphique et &eacute;ditorial qui mette en forme la pens&eacute;e de ses auteurs.</p> <p>Fa&ccedil;onnage tente de tracer une nouvelle voie d&rsquo;ouvrages beaux, vigoureux et ambitieux &agrave; destination d&rsquo;un lecteur curieux plus que sp&eacute;cialis&eacute;, autant &agrave; la recherche de regards insolites sur le monde qu&rsquo;en attente d&rsquo;un d&eacute;cryptage critique aff&ucirc;t&eacute; sur les diff&eacute;rents continents de la culture pop.</p> <p>Pour son&nbsp;lancement, Fa&ccedil;onnage s&rsquo;associe avec les &eacute;ditions <strong>IMHO, </strong>de longue date<strong>&nbsp;</strong>&eacute;diteur de mangas et d&rsquo;ouvrages sur la pop culture.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/663015/FaconnageEditions-Collection-SylvainLevrouw-1588610630.gif" width="100%" /></p> <h2><strong>La collection :</strong></h2> <p><strong><em>Jim Carrey : L&rsquo;Am&eacute;rique d&eacute;masqu&eacute;e</em></strong> est le premier livre publi&eacute; par Fa&ccedil;onnage.&nbsp;</p> <p>Il ouvre la collection Everglades, consacr&eacute;e &agrave; des oeuvres, des genres ou des figures charni&egrave;res du cin&eacute;ma, du jeu vid&eacute;o, de la musique, de la t&eacute;l&eacute;vision et d&rsquo;autres domaines.</p> <p>Trois autres livres sont d&eacute;j&agrave; pr&ecirc;ts ou&nbsp;en cours d&rsquo;&eacute;criture, et chacun explore transversalement un sujet cl&eacute;.</p> <p style="margin-left:40px">A suivre :</p> <h3 style="margin-left:40px"><strong><em>Speed Racer :&nbsp;A la lumi&egrave;re de la vitesse</em></strong></h3> <p style="margin-left:40px">par Julien Abadie. &nbsp;</p> <p style="margin-left:40px"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/663016/FaconnageEditions-Collection-SylvainLevrouw-4-1588610645.jpg" width="100%" /></p> <p style="margin-left:40px">L&rsquo;histoire de la pop culture est aussi celle du XXe si&egrave;cle et du progr&egrave;s technique qui l&rsquo;accompagne. Une histoire de l&rsquo;acc&eacute;l&eacute;ration, qu&rsquo;aucune oeuvre mieux que celle des soeurs <strong>Wachowski</strong>, de <strong><em>Matrix</em></strong> &agrave; <strong><em>Sense8</em></strong>, n&rsquo;a mieux repr&eacute;sent&eacute; &agrave; l&rsquo;&eacute;cran dans une s&eacute;rie&nbsp;de films mutants et militants dont <strong><em>Speed Racer</em></strong> f&ucirc;t l&rsquo;apoth&eacute;ose plastique sid&eacute;rante. Partant de ce chef d&rsquo;oeuvre embl&eacute;matique des ann&eacute;es 2000, v&eacute;ritable blockbuster cubiste cach&eacute; dans un divertissement pour enfants, <strong><em>A la lumi&egrave;re de la vitesse</em></strong> retrace et interroge l&rsquo;histoire de la vitesse pour explorer comment celle-ci a modifi&eacute; chaque aspects de la modernit&eacute;, de la litt&eacute;rature au cin&eacute;ma en passant par l&rsquo;animation, le jeu vid&eacute;o, l&rsquo;industrie, le num&eacute;rique et jusque notre quotidien. Un ouvrage pop majeur&nbsp;qui,&nbsp;bien mieux qu&rsquo;&eacute;clairer sous un jour in&eacute;dit la filmographie des premi&egrave;res cin&eacute;astes transgenres, est un puissant manifeste pour mieux comprendre les enjeux formels et philosophiques de notre temps.</p> <p style="margin-left:40px">Parution : 2021.&nbsp;</p> <p style="margin-left:40px">/</p> <h3 style="margin-left:40px"><strong><em>Vigilante : La justice sauvage en Am&eacute;rique, du western &agrave; Donald Trump</em></strong></h3> <p style="margin-left:40px">&nbsp;par Yal Sadat</p> <p style="margin-left:40px"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/663017/FaconnageEditions-Collection-SylvainLevrouw-7-1588610660.jpg" width="100%" /></p> <p style="margin-left:40px">N&eacute; dans le creuset des ann&eacute;es soixante-dix sur les ruines du western, le vigilante, ou film d&rsquo;auto-d&eacute;fense, est devenu le reflet de son &eacute;poque. Le miroir d&rsquo;une Am&eacute;rique d&eacute;boussol&eacute;e dont Charles Bronson (<strong><em>Un justicier dans la ville</em></strong>), Clint Eastwood (<strong><em>L&rsquo;Inspecteur Harry</em></strong>) et Robert De Niro (<strong><em>Taxi Driver</em></strong>) furent les ic&ocirc;nes, les premiers r&ocirc;les emmenant derri&egrave;re eux une cohorte furieuse de h&eacute;ros vengeurs qui, dans les eaux dites sales de la s&eacute;rie B, partirent en qu&ecirc;te de droiture morale et civique. En retra&ccedil;ant l&rsquo;histoire d&rsquo;un genre longtemps n&eacute;glig&eacute; car consid&eacute;r&eacute; comme bassement sulfureux et r&eacute;actionnaire, <strong><em>Vigilante</em></strong> remonte aux origines de la civilisation am&eacute;ricaine, d&eacute;cryptant la somme de toutes ses utopies, ses peurs et ses contradictions. Un livre foisonnant, richement document&eacute;, qui dresse un portrait affut&eacute; et lucide sur un cin&eacute;ma populaire dont chaque film semble &eacute;clairer la gloire de Donald Trump.</p> <p style="margin-left:40px">Photographie de couverture par <strong>Christopher Morris</strong>&nbsp;</p> <p style="margin-left:40px">Parution : 2021</p> <p style="margin-left:40px">/</p> <h3 style="margin-left:40px"><strong><em>The Legend of Zelda : Le jardin et le monde</em></strong></h3> <p style="margin-left:40px">par Victor Moisan &nbsp;</p> <p style="margin-left:40px"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/663018/FaconnageEditions-Collection-SylvainLevrouw-6-1588610676.jpg" width="100%" /></p> <p style="margin-left:40px">Pierre angulaire de la saga culte de Nintendo, <strong><em>Ocarina of Time</em></strong> a fait entrer <strong><em>The Legend of Zelda</em></strong> dans l&#39;&egrave;re de la 3D. En partant de ce constat, Victor Moisan remet en perspective la cr&eacute;ation de cette grande &eacute;pop&eacute;e vid&eacute;oludique pour remonter &agrave; ses origines : l&rsquo;histoire du jardin japonais, l&#39;aventure, le temps. Con&ccedil;u dans un format unique, en trois chapitres et huit analyses de donjons, <strong><em>Le jardin et le monde</em></strong> est un essai d&#39;un nouveau genre. Bien davantage qu&rsquo;un ouvrage encyclop&eacute;dique ou le d&eacute;cryptage de l&rsquo;un des jeux vid&eacute;o les plus c&eacute;l&egrave;bres de l&#39;histoire, il prend la forme d&#39;un trait&eacute; sur la construction d&rsquo;un monde, sur sa philosophie, sa g&eacute;n&eacute;alogie et son rapport &agrave; l&rsquo;espace, tout en &eacute;tant fortement ancr&eacute; dans la culture japonaise.</p> <p style="margin-left:40px">Illustration de couverture par <strong>Michael Dandley</strong></p> <p style="margin-left:40px">Parution : 2021</p> <p style="margin-left:40px">/</p> <h4><strong>Pour sa deuxi&egrave;me saison, Fa&ccedil;onnage travaille sur les livres suivants :</strong></h4> <p style="margin-left:40px"><strong><em>Black pop : Les douze ap&ocirc;tres de la soul</em></strong></p> <p style="margin-left:40px">par Nathan Reneaud</p> <p style="margin-left:40px"><strong><em>Le gouffre aux chim&egrave;res : Esth&eacute;tique du blockbuster</em></strong></p> <p style="margin-left:40px">par Louis Blanchot</p> <p style="margin-left:40px"><strong><em>Double Trouble : Petite anthologie des r&eacute;alit&eacute;s parall&egrave;les</em></strong></p> <p style="margin-left:40px">par L&eacute;o Soesanto</p> <p style="margin-left:40px"><strong><em>Kill Screens : Jeu vid&eacute;o et contre culture</em></strong></p> <p style="margin-left:40px">par Collectif</p> <p>Plusieurs autres titres et collections sont d&eacute;j&agrave; &agrave; l&#39;&eacute;tude, explorant des continents in&eacute;dits. Votre soutien aidera &agrave; les faire exister.</p> <hr /> <h2><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/662748/irene-1588498189.jpg" width="100%" /></h2> <h2><strong>L&#39;&eacute;quipe :&nbsp;</strong></h2> <p><strong>Adrien D&eacute;nouette</strong> : auteur</p> <p><strong>Josep Prat Sorolla</strong> : illustration</p> <p><strong>J&eacute;r&ocirc;me Dittmar</strong> : &eacute;diteur</p> <p><strong>Sylvain Levrouw </strong>: design graphique et maquette</p> <p><strong>Elise Lejeune</strong> : corrections</p> <p><strong>Benoit Maurer</strong> : partenaire &eacute;dition&nbsp;</p> <hr /> <h2><strong>Ils parlent de nous :</strong></h2> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/670059/Logo-partenaires-1592137411.gif" width="100%" /></p>

À quoi servira la collecte

<p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/653747/4-1583872480.jpg" width="100%" /></p> <p>Tout d&rsquo;abord &agrave; soutenir un jeune &eacute;diteur ind&eacute;pendant. Nous avions d&eacute;j&agrave; pr&eacute;vu de lancer cette campagne avant le d&eacute;clenchement de la crise sanitaire, mais on ne va pas vous le cacher, comme pour beaucoup d&rsquo;autres membres de la chaine du livre, des auteurs aux &eacute;diteurs en passant par les libraires, cette situation complique la donne. &nbsp;<br /> <br /> <strong>Participer &agrave; cette campagne, c&rsquo;est donc aussi nous aider &agrave; faire exister plus sereinement ce projet dans un contexte difficile pour tous.</strong><br /> <br /> L&#39;argent collect&eacute; par les pr&eacute;ventes servira ainsi&nbsp;&agrave; lancer en toute qui&eacute;tude&nbsp;notre premier livre, ainsi que mieux pr&eacute;parer la suite. Et plus nous vendrons de livres, plus nous pourrons pr&eacute;parer&nbsp;l&#39;avenir de nos collections.</p> <p>Concr&egrave;tement, l&#39;argent nous sera utile pour chaque &eacute;tape :</p> <ul> <li>La r&eacute;mun&eacute;ration de l&#39;&eacute;quipe</li> <li>L&#39;impression</li> <li>Les contreparties propos&eacute;es</li> <li>L&#39;exp&eacute;dition des livres</li> </ul> <h3><strong>Et si on d&eacute;passe le montant initial&nbsp;?</strong></h3> <p>La somme servira principalement &agrave; renforcer notre lancement, et mieux pr&eacute;parer&nbsp;la suite.</p> <p>Toutefois nous avons pr&eacute;vu aussi des paliers :</p> <h2><strong>5000&euro;&nbsp;: </strong></h2> <p>Le livre en avant-premi&egrave;re pour les participants de la campagne et en librairie cet automne.</p> <h2><strong>10000&euro; : </strong></h2> <ul> <li>On am&eacute;liore encore la qualit&eacute; du livre</li> <li><strong>+ Un set de marque-pages</strong>,&nbsp;</li> </ul> <h2><strong>20 000&euro; : </strong></h2> <ul> <li>Les avantages&nbsp;du&nbsp;palier&nbsp;pr&eacute;c&eacute;dent&nbsp;</li> <li><strong>+ Un bonus pour l&rsquo;&eacute;quipe</strong></li> <li><strong>+ Un magazine poster</strong> sur la com&eacute;die am&eacute;ricaine, bourr&eacute; de chroniques de films &agrave; voir ou revoir. Le parfait guide &agrave; afficher vous savez o&ugrave;.</li> </ul> <h2><strong>40 000&euro; et au-del&agrave; : </strong></h2> <ul> <li>Tous les avantages&nbsp;des&nbsp;paliers pr&eacute;c&eacute;dents&nbsp;</li> <li><strong>+ Un livre de notre prochaine collection</strong> (annonce &agrave; suivre&nbsp;en 2021)&nbsp;offert &agrave; tous les contributeurs</li> <li><strong>+ Un coup &agrave; boire</strong> d&egrave;s qu&rsquo;on vous croise.</li> </ul> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/662951/FaconnageEditions-Collection-SylvainLevrouw--1588591752.jpg" width="100%" /></p>

Contreparties

Jim Carrey : L’Amérique démasquée

20 €

  • 247 contributions
Le livre en avant-première chez vous cet automne. Port offert pour la France et l'Etranger

Livraison estimée : octobre 2020

Jim Carrey : L’Amérique démasquée - Dumb Edition

35 €

  • 19 contributions
Le livre en avant-première. Port offert pour la France et l'étranger Poster exclusif pour la campagne imprimé en risographie. Quantité limitée.

Livraison estimée : octobre 2020

Façonnage Begins

40 €

  • 55 contributions
Jim Carrey : L’Amérique démasquée en avant-première + Un second livre au choix de notre première collection (livrable à sa sortie). Pour le choix du livre, merci de nous l'indiquer en message ici ou via notre page Facebook. Sinon, nous prendrons contact avec vous. Port inclus pour la France et l'étranger.

Livraison estimée : octobre 2020

Dumb Edition Combo

55 €

  • 5 contributions
Jim Carrey : L’Amérique démasquée - Dumb Edition (avec poster riso) en avant-première + Un second livre au choix de notre première collection (livrable à sa sortie). Pour le choix du livre, merci de nous l'indiquer en message ici ou via notre page Facebook. Sinon, nous prendrons contact avec vous. Port inclus pour la France et l'étranger.

Livraison estimée : octobre 2020

Façonnage l'intégrale Saison 1

80 €

  • 46 contributions
Les quatre premiers livres à paraître chez Façonnage. Port inclus pour la France et l'étranger. Chaque livre sera envoyé peu avant sa sortie.

Livraison estimée : octobre 2020

Soutien + Intégrale saison 1

250 €

  • 1 contribution
Je soutiens très fort l’éditeur pour son lancement. Les quatre premiers livres à paraître chez Façonnage. Le poster Dumb Edition Port offert pour la France et l'étranger

Livraison estimée : octobre 2020

Business Angel

5 000 €

J’investis dans Façonnage, je suis informé en continu de l’évolution du catalogue, et je contribue aux décisions éditoriales (sous conditions, nous contacter). Chaque exemplaire édité par Façonnage sans limite de temps. Poster Dumb Edition.

Livraison estimée : octobre 2020

Faire un don

Je donne ce que je veux

Épuisé

Épuisé

Jim Carrey : L’Amérique démasquée - J'étais là le premier

18 €

  • 25 contributions
Le livre en avant-première à prix préférentiel pour les premiers contributeurs. Port offert pour la France et l'étranger.

Livraison estimée : octobre 2020