Juste Après Les Larmes

Aidez-nous à boucler le budget d'un film policier-poétique original sur fond d'histoires d'amour.

Visuel du projet Juste Après Les Larmes
Réussi
49
Contributions
06/06/2015
Date de fin
5 040 €
Sur 5 000 €
100 %

Juste Après Les Larmes

<p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titre_jall_le_projet-1427115094" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176894/titre_jall_le_projet-1427115094.png"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em><strong>Juste Après Les Larmes </strong></em>est un long-métrage écrit et réalisé par Tiburce cinéaste, écrivain, et musicien.</p> <p>  </p> <p> Ce film sera tourné en juillet 2015. Il est produit par <strong>Synopsis,</strong> association d'aide au développement de projets cinématographiques indépendants. Nous vous sollicitons afin de compléter notre budget pour louer du matériel de prise de vue, d'éclairage, et de prise de son.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Tiburce vous présente le projet.</strong></p> <p>  </p> <p> <em>"Des passionnés qui s'adressent à d'autres passionnés pour  faire exister un film."</em></p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FEpHhEkzjuR8%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DEpHhEkzjuR8&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FEpHhEkzjuR8%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em><strong>Juste Après Les Larmes </strong></em>c'est l'histoire d'une pénurie d’essence, d'un braquage, d'un meurtre, d'une chasse à l’homme… des événements qui vont bouleverser la vie de personnages en pleine mutation.</p> <p>  </p> <p> <strong>Égarés</strong> dans une campagne inconnue où rôdent <strong>Kovacs </strong>et ses deux femmes de main <strong>Bonnie </strong>et <strong>Parker</strong>, ils vont être accueillis dans la maison de <strong>Michel</strong>.</p> <p> Comment vont-ils se trouver, se retrouver, se découvrir ?</p> <p>  </p> <p> Rencontres improbables qui projettent <strong>Lucas </strong>et <strong>Louise </strong>face à leurs destins, et égarent <strong>Camille </strong>et <strong>Alice </strong>sur les voies de la passion déchirée.</p> <p>  </p> <p> Fuir le passé et ses fantômes réincarnés ?</p> <p> Affronter un avenir en lambeaux ?</p> <p> Aimer sans concession</p> <p> Étouffer de trop d’amour</p> <p> Accepter ? Renoncer ? Disparaître ? Subir ?</p> <p> Se libérer…</p> <p>  </p> <p> <img alt="De_l_id_e-1426866665" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176122/de_l_id_e-1426866665.png"></p> <p> Le 7 juillet 2014, Tiburce commence à prendre des notes sur un cahier. Ces notes deviendront le scénario de <em><strong>Juste Après Les Larmes</strong></em>.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Cahier_de_notes-1426862492" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176080/cahier_de_notes-1426862492.jpg"></p> <p>  </p> <p> <em>La nuit, un cahier à côté de moi qui ne dort que d'un oeil... il me réveille en sursaut et me dicte quelques phrases que je ne comprendrai que demain... heureusement qu'il est là...</em></p> <p>  </p> <p> Le cinéma est l'art de mettre une histoire en images. Cette  histoire n'est-elle pas le prétexte pour placer des femmes et des hommes dans des situations extrêmes qui testent leur capacité à aimer, leur capacité à mentir pour éviter la mort d'un amour qui se perd dans l'hypocrisie et la peur du néant... des actes irréversibles pour se dégager des serments... des serments irréversibles pour se dédouaner des actes... je t'aime, je te déteste... bouge, meurs, et ressuscite... la course poursuite de la vie... ce match contre la montre avant ou après qu'il ne soit trop tard... Alice et Camille sous le crayon d'Egon Schiele... Louise et Lucas dans le clair obscur du Caravage. </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Montagecarraegon-1426863804" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176095/montagecarraegon-1426863804.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Le 6 septembre 2014, le scénario du long-métrage <em><strong>Juste Après Les Larmes </strong></em>est terminé... l'histoire restera immuable dans ses grands axes... seuls des ajustements seront apportés, si nécessaire, un geste, une phrase... une douleur, une douceur... Nous avons désormais un document permettant de rechercher ceux et celles qui souhaiteront participer à l'élaboration de ce film... d'abord, les acteurs et les actrices... certains et certaines sont pressentis... d'autres stimulent notre regard et notre esprit... La passion nous anime... et elle nous le rend bien.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Sc_nar-1426864942" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176103/sc_nar-1426864942.JPG"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Reflexion-1426872620" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176213/reflexion-1426872620.png"></p> <p> Un film<strong> policier-poétique</strong>... c'est une poésie en images... en parler à tous ceux qui nous suivent et nous suivront... de l'action ? oui un peu... mais tout en sentiment aussi... de l'amour ? oui mais pas comme dans un film d'amour... une histoire réelle ? plutôt une histoire qui a sa réalité... c'est donc bien une fiction... la force des sentiments exprimés, des questions posées, des personnages qui vont jusqu'au bout de leur destin... <em><strong>Juste Après Les Larmes</strong></em> est un film en deux parties... la mise en place, personnage par personnage... puis l'installation dans un monde assez improbable qui ressemble au nôtre sans être le nôtre... un coup de feu tiré sur une plume.</p> <p>  </p> <p>  <img alt="Plume200-1427115528" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176897/plume200-1427115528.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titre_jall_les_personnages-1426886714" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176284/titre_jall_les_personnages-1426886714.png"></p> <p> <img alt="Louise-1426870280" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176183/Louise-1426870280.png"></p> <p> Une rencontre au hasard, comme si Louise avait trouvé son actrice... des échanges de textes... des échanges de mots... des références cinématographiques communes... une confiance qui s'installe.</p> <p>  </p> <p> <strong>Sandrine Nicolas</strong> sera Louise.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Sandrine_nb-portrtait_fond_gris-kiss-1427296054" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/178036/sandrine_nb-portrtait_fond_gris-kiss-1427296054.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>"J'aime l'inquiétude des hommes plus âgés que moi... alors que les hommes plus jeunes m'inquiètent... ils croient aimer à perdre haleine... alors forcément ils s’essoufflent... ils croient aimer avec cette petite expérience d'un univers fermé aux désirs de l'autre... pour eux l'amour est une solution à la rapidité de leur jeunesse..."</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2F_MenU3-DBxY%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D_MenU3-DBxY&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2F_MenU3-DBxY%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Camille-1426870644" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176190/camille-1426870644.png"></p> <p> La parole donnée... en 2007 Floriane Vogel tient le rôle titre dans le court-métrage <em>Une Femme Adultère</em> de Tiburce... Il se promettent de retravailler ensemble... en 2015 <em><strong>Juste Après Les Larmes </strong></em>les réunira de nouveau.</p> <p>  </p> <p> <strong>Floriane Vogel</strong> sera Camille</p> <p>  </p> <p> <img alt="Floriane-1426869552" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176178/floriane-1426869552.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>"On met des histoires en route... sans même savoir si on va être capable de tenir la distance... on parle... sans réfléchir... le pourquoi de tous ces événements parce que je n'ai pas le courage d'affronter ce souci de vérité dans la rage de dire... On savait qu'il fallait choisir... mourir ou mentir..."</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2F8OJj-ZahEXU%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D8OJj-ZahEXU&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2F8OJj-ZahEXU%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Alice-1426870687" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176192/alice-1426870687.png"></p> <p> Paris, le 9 septembre 2014... Débarquée d'un roman de Lewis Caroll... Gallea s'installe dans la peau d'Alice... A la lecture du scénario, de son personnage, elle enverra un SMS à Tiburce : "j'ai pleuré".</p> <p>  </p> <p> <strong>Gallea </strong>sera Alice</p> <p>  </p> <p> <img alt="Gallea2-1426871848" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176205/gallea2-1426871848.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>"Aucune lumière ne naît quand l'obscurité s'ajoute à l'obscurité, ni aucune clarté quand l'ombre s'ajoute à l'ombre... C'est sur l'autre versant de l'histoire que nous allons tous nous retrouver... bientôt."</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2F8Ewr1mZ8ZH4%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D8Ewr1mZ8ZH4&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2F8Ewr1mZ8ZH4%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Le 13 janvier 2015 Gallea appelle le réalisateur en pleine séance de travail. Son tournage sur une série de TF1 tombe en même temps que celui de <em>Juste Après Les larmes</em>... coup dur ...</strong></p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FmmEawHHdapI%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DmmEawHHdapI&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FmmEawHHdapI%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Lucas-1427037514" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176608/lucas-1427037514.png"></p> <p> Paris le 26 mars 2015. Il fallait bien que lui aussi arrive jusqu'à nous comme les autres personnages... une rencontre chaleureuse... une compréhension de la méthode de travail du réalisateur.</p> <p>  </p> <p> <strong>Etiève Léna </strong>sera Lucas</p> <p>  </p> <p> <img alt="Eti_vekisskiss-1428330788" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/183002/eti_vekisskiss-1428330788.jpg"></p> <p>  </p> <p> <em>"Ça sent la fin... enfin... on peut pas fuir indéfiniment avec la peur comme unique compagnon... voilà, c'est écrit, c'est comme ça... on s'en sortira pas tant qu'on aura pas appuyé sur la gâchette une fois pour toutes... faut bien s'exécuter à un moment ou à un autre..."</em></p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FCGY4E5lSAiE%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DCGY4E5lSAiE&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FCGY4E5lSAiE%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Kovacs_bp-1427039508" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176620/kovacs_bp-1427039508.png"></p> <p> Kovacs, producteur cynique et énigmatique à la recherche de Lucas... une dette à recouvrir... des souvenirs à revivre... Kovacs, Bonnie, Parker... la mort au bout des doigts...</p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FMNMh9YCnqgM%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DMNMh9YCnqgM%26feature%3Dyoutu.be&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FMNMh9YCnqgM%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Plume200-1427115528" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176897/plume200-1427115528.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titre_jall_s_ances-1427125833" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176999/titre_jall_s_ances-1427125833.png"></p> <p>  </p> <p> Le projet <em><strong>Juste Après Les Larmes</strong></em> étant complexe nous programmons de nombreuses séances de travail afin de préparer le plan de tournage en fonction des impératifs techniques, des lieux et du planning des acteurs.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FTyKymqTp0_A%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DTyKymqTp0_A%26feature%3Dyoutu.be&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FTyKymqTp0_A%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> <em>30 décembre 2014. Détermination des plans à tourner chronologiquement avec Tiburce et les scriptes Betty Druart et Marie Monchaux.</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2F8_d6nwuABQY%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D8_d6nwuABQY%26feature%3Dyoutu.be&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2F8_d6nwuABQY%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> <em>7 janvier 2015. Identification des problèmes de prise de son avec </em><em>la scripte Marie Monchaux et</em><em> l'ingénieur du son Roger Meunier.</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FIc4dYDznDSM%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DIc4dYDznDSM&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FIc4dYDznDSM%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> <em>27 j</em><em>anvier 2015. Pré-repérage pour la séquence de l'hôtel et de certains extérieurs avec la scripte Marie Monchaux, l'ingénieur du son Roger Meunier et le cadreur Michel Madona.</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FNE2r50ucycM%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DNE2r50ucycM%26feature%3Dyoutu.be&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FNE2r50ucycM%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> <em>28 février 2015. </em><em>Marina Escartin </em><em>enregistre une des musiques de la première partie du film.</em></p> <p>  </p> <p> <img alt="Docs_trav-1427218760" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/177641/docs_trav-1427218760.png"></p> <p>  </p> <p> <img alt="Travail-1427291112" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/177943/travail-1427291112.jpg"></p> <p>  </p> <p> Identification des séquences et des plans devant impérativement être tournés les uns après les autres... la complexité "chorégraphique" de certaines séquences imposera l'élaboration d'un storyboard...</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Doccadreur-1427291451" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/177946/doccadreur-1427291451.jpg"></p> <p>  </p> <p> Document de travail du cadreur avec ses annotations et les consignes du réalisateur en vue du tournage.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Seq36-1427292013" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/177951/seq36-1427292013.jpg"></p> <p>  </p> <p> Découpage de la séquence 36 avec indication du numéro et de l'échelle des plans. Ici un petit schéma indique le positionnement de deux voitures et celui de la caméra pour filmer cette scène en trois plans.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Seqtrav-5-1427292139" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/177953/seqtrav-5-1427292139.jpg"></p> <p>  </p> <p> Planning des journées de tournage des acteurs et actrices afin d'harmoniser et d'optimiser le plan de tournage.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Seqtrav-6-1427292498" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/177957/seqtrav-6-1427292498.jpg"></p> <p>  </p> <p> L'ordre des choses est ainsi fait que la réflexion autour d'une histoire qui s'écrit étant terminée, nous entrons dans celle d'un film qui va se tourner... pour ceux qui aideront <em><strong>Juste Après Les Larmes</strong></em> à se faire (ces producteurs d'un jour, d'une vie), pour nos collaborateurs, nos actrices et acteurs... imprégnez-vous, s'il vous plait, de ceci, de ce que ce film devrait être...</p> <p>  </p> <p> <img alt="Si_le_monde...-1427293710" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/177969/si_le_monde...-1427293710.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Plume200-1427115528" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176897/plume200-1427115528.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titre_jall_juste_avant_le_tournage-1429026259" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/186248/titre_jall_juste_avant_le_tournage-1429026259.jpg"></p> <p> <strong>27/05/15</strong> <em>"ça sent la fin... enfin... on peut pas fuir indéfiniment... ne les écoute pas sinon t'es foutu... ris quand ils rient... simule la peur même si t'as peur... ça tu sais faire... surtout ne pense pas.. " </em> </p> <p> Enregistrement voix-off Lucas par Etiève Lena</p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FvblUrnfS0XM%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DvblUrnfS0XM&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FvblUrnfS0XM%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>27/04/15</strong>  "vivre ces heures où chacun oublie d'être ce qu'il est pour investir le temps si rare de l'osmose... elle permet d'accéder à l'émotion propre au moment d'un film qui n'est pas encore, mais qui deviendra grâce à ces instants là." - Enregistrement voix-off Camille par Floriane Vogel.</p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FQWDxKf-fIYU%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DQWDxKf-fIYU&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FQWDxKf-fIYU%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe>   </p> <p> <em>"On met des histoires en route... sans même savoir si on va être capable de tenir la distance... on parle... sans réfléchir... pas étonnant que les mots dépassent notre pensée..."</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>11/04/15 </strong>Un plan de tournage est un organe vivant... nous devons l'optimiser périodiquement en fonction des divers lieux de prises de vue, et de nouveaux impératifs personnels... dans cette vidéo se pose la question de la cohérence des masques portés par deux actrices lors du braquage d'une bijouterie.</p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FvIxLpR69QOg%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DvIxLpR69QOg&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FvIxLpR69QOg%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>09/04/15</strong> Nous commençons, avec les moyens qui sont les nôtres aujourd'hui, les premiers actes de réalisation : les voix-off. Voici un petit sujet sur les 5 heures de travail passées avec Sandrine Nicolas pour les voix-off de Louise.</p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2F611vxlsCbr8%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D611vxlsCbr8&amp;image=http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2F611vxlsCbr8%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> <em>"Noyée dans la tristesse d'avoir rendu triste... et cette impression si bizarre d'un épouvantable gâchis... jusqu’où va-t-elle me tenir la tête sous l'eau... glaciale... je ne veux plus vivre un amour de substitution... jamais."</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Titre_jall_l__quipe-1427132548" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/177058/titre_jall_l__quipe-1427132548.png"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Constituer une équipe c'est légitimer une famille composée d'amis chers qui mettent chacun leur passion, leur enthousiasme, et leur technicité au service de ce projet.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Betibmar-1427207376" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/177526/BETIBMAR-1427207376.jpg"></p> <p>  </p> <p> La complexité du film a rapidement imposé la présence de deux scriptes sur le projet. Travaillant en étroite collaboration avec le réalisateur en amont du tournage elles participent à toutes les séances de travail afin d'optimiser la mise en oeuvre du plan de tournage. Lors de la réalisation du film elles assurent le respect du planning, l'élaboration du rapport de scripte, le transfert des fichiers audios et vidéos sur disque dur, la cohérence des raccords-plan et de manière plus générale elles consignent toutes les informations qui seront utiles au réalisateur lors du montage du film.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Rogmidi_02-1427205396" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/177479/ROGMIDI_02-1427205396.jpg"></p> <p>  </p> <p> Michel, Didier et Roger ont accepté la mission de mettre en images et en sons les idées du réalisateur. Le cadreur et le chef opérateur ont déjà collaboré avec Tiburce sur le court-métrage <em>Une Femme Adultère. </em>Fidèles parmi les fidèles il sont enthousiastes à l'idée de participer cette fois à l'aventure d'un long-métrage. Nouveau venu dans l'équipe mais ami de longue date, Roger a immédiatement proposé de mettre ses compétences de preneur de son au service de <em><strong>Juste Après Les Larmes</strong></em>.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Plume200-1427115528" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/176897/plume200-1427115528.jpg"></p> <p>  </p>

À quoi servira la collecte

<p>  </p> <p> <em><strong>Juste Après Les larmes </strong></em>est un projet très ambitieux dans lequel nous nous investissons pleinement depuis le mois de juillet 2014. Bien que nous disposions de la plus grosse partie du budget il nous manque encore un peu d'argent pour louer une certaine partie du matériel de réalisation.</p> <p>  </p> <p> Les <strong>5 000 </strong><strong><strong>€</strong></strong> dont nous avons besoin nous permettront de louer  :</p> <p>  </p> <p> Une caméra SONY PXW-Z100 : <strong>2 000 €</strong></p> <p>  </p> <p> Un boîtier reflex Nikon : <strong>800 €</strong></p> <p>  </p> <p> Un enregistreur Tascam DR-680 + accessoires : <strong>1 200 €</strong></p> <p>  </p> <p> Du matériel d'éclairage, fluo, mandarines, boîtes à lumière  et divers accessoires : <strong>1 000 €</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Si la collecte dépasse l'objectif :</strong></p> <p>  </p> <p> Vos dons serviront au paiement des droits d'utilisation de musiques non tombées dans le domaine public, à la communication, à la recherche d'un distributeur, aux inscriptions dans les festivals, à la réalisation d'une copie DCP...</p> <p>  </p> <p>  </p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux