KNIGHT FEVER - Un docu historico-badass

Le sport collectif le plus dingue et badass de tous les temps. Un documentaire événement !

Visuel du projet KNIGHT FEVER - Un docu historico-badass
Échoué
0
Contribution
16/10/2017
Date de fin
1 075 €
Sur 5 000 €
21 %

KNIGHT FEVER - Un docu historico-badass

<p><strong>Knight Fever</strong> est une web série qui fera date. KF vous invite au coeur d’une renaissance, celle des<strong> combats en armure</strong>. Mais pas de « choré-mythographie » à deux balles ici. Que nenni, que dalle ! On se bat vraiment à la médiévale. Ca fait mal et c’est beau. Laissez-moi d’abord vous décanter ce sport trempé dans l’acier, avant d’entrer dans le vif du projet. </p><p> </p><p><img alt="Knight_fever_casque_russe-1502748782" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/445241/Knight_Fever_Casque_russe-1502748782.jpg"></p><p> </p><p><u>Se forger plus qu'un mental...</u></p><p> </p><p>Les tournois médiévaux en armure sont une pure <strong>tradition européenne</strong>… désormais ressuscitées. Les armes ne sont pas aiguisées, les chevaux restent au haras, mais l’acier est bel et bien trempé et les armures peuvent dépasser les 30 kg. Ces nouveaux chevaliers sont des <strong>athlètes s’affrontant à frappes réelles</strong> (jusqu’au <strong>KO</strong>), en duels ou en équipes. La discipline est née en Russie voilà 8 ans mais elle trouve un échos d’autant plus fort par ici que les <strong>meilleurs tournoyeur</strong>s du monde chevaleresque étaient <strong>français</strong> au Moyen Âge ! Pour le moment, ils sont <strong>Russes</strong>, mais l’âge d’or de notre chevalerie pourrait bien renaître un jour de ses cendres. Le <strong>combat médiéval full-contact</strong> (Béhourd pour les français, Buhurt pour les Russes) s’inscrit dans ce revival du médiévisme et de la culture celtique qui remonte à 15 ans environ.</p><p> </p><p><img alt="Kick_romain-1449018610" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/256689/Kick_Romain-1449018610.jpg"></p><p> </p><p><u>Délice des lices</u></p><p> </p><p><strong>32 pays</strong> participent aux championnats du Monde de HMB (Historical Medieval Battle : c’est le terme officiel à l’international) et aucun pays d’Europe n’échappe au phénomène, ni aucun continent d’ailleurs. Qui ne voudrait pas voir en effet des <strong>batailles rangées ou dérangées</strong> de chevaliers ?! Un sport de combat qui sort enfin des gyms et des sentiers battus. Pas pour se produire n’importe où de surcroit, mais devant des décors de cinéma grandeur nature : de véritables forteresses. Cet authentique <strong>sport de combat collectif </strong>est de surcroit un <strong>art martial</strong> aux racines européennes mais au potentiel universel. De la tradition et du <strong>patrimoine</strong> en barre ! On a donc de l'histoire, de la mythologie et du sport qui tabasse ! Que demande le peuple ?   </p><p> </p><p><img alt="Baron_devant_ch_teau-1448987536" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/256524/Baron_devant_ch_teau-1448987536.jpg"></p><p> </p><p><u>Ce qu’on vous mitonne (car on n’est pas des mythos)</u></p><p> </p><p>Notre série vous fera découvrir ce sport<strong> fou-furieusement anachronique</strong>, à travers les yeux de vétéran de la Légion ou d’ex combattant professionnel. Mais nos chevaliers sont aussi des étudiants ou de grands amateurs d’Histoire qui découvrent le combat ; qu’ils soient Français, Russes ou Luxembourgeois. Où se procurent-ils tout cet arsenal de cuir et de métal ? Comment fabrique-t-on aujourd’hui une épée ou une hallebarde capables de mettre KO un homme protégé par 2 mm d’acier ? Et comment on s’entraine à ça ? Voilà encore d’autres questions frappantes auxquelles Knight Fever répond. Ces nouveaux chevaliers vont vous transporter au 13ème siècle, à une époque où le courage martial était une valeur suprême. <strong>Un âge où l’on savait se taper des barres de fer…</strong>     </p><p> </p><p><img alt="Gong_tof_2015-12-02-01h37m33s138-1449018717" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/256692/GONG_tof_2015-12-02-01h37m33s138-1449018717.jpg"></p><p> </p><p><u>Profession chevalier </u></p><p> </p><p>En France, il y a déjà 7 ou 8 grandes compétitions dans l’année, avec des règles amateurs ou professionnelles, de niveau international. Elles rassemblent chacune une bonne centaine de participants et une dizaine d’équipes, à travers plusieurs catégories (<strong>duel, 3 contre 3, 5 contre 5 ou 21 contre 21</strong>). La <strong>France</strong> est dans le <strong>top 5 mondial </strong>et elle ne cesse de prendre du galon. La scène explose, les vocations fleurissent et tous les ans de nouvelles équipes et d’autres pays se joignent aux festivités. En Europe de l’Est, certaines compétitions homériques rassemblent des centaines de combattants et les meilleurs d’entre eux peuvent se professionaliser. Le « combat chevaleresque » sera-t-il le <strong>Noble Art du 21ème siècle</strong> ?</p><p> </p><p><img alt="Chateau_thierry_drone-1449018651" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/256691/Chateau_Thierry_drone-1449018651.jpg"></p><p> </p><p> </p><p><img alt="Duel_kowal-1449013288" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/256672/Duel_Kowal-1449013288.jpg"></p><p> </p><p><u>3 ans bordel ! </u></p><p> </p><p>Nous avons déjà dans la boite <strong>3 années de tournage</strong> : tous les meetings majeurs du circuit français (Vincennes, Château-Thierry, Montbazon…) et certaines images internationales (championnats du Monde…) ; nous avons filmé et interviewé la légende russe de la discipline et le meilleur Anglais. Il nous reste certaines interviews ou des images de forges ou de combats à filmer. Une bonne partie du montage est déjà faite, mais j’aimerais intégrer pas mal de choses des futurs tournages. Car en 3 ans, la scène et ma compréhension du milieu ont énormément évolué. Il restera encore les dernières touches de post-production, dont l’étalonnage et la musique, pour avoir un produit fini. Le documentaire au final durera entre 90 et 120 min et se composera de 3 ou 4 chapitres. </p><p> </p><p><img alt="Cr_ne_styg-1449018769" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/256693/Cr_ne_Styg-1449018769.jpg"></p><p> </p><p><img alt="Baron_vincennes-1449019228" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/256696/Baron_Vincennes-1449019228.jpg"></p><p> </p><p><u><strong>Héros de la série<em> </em></strong></u></p><p><em>(liste non exhaustive)</em></p><p> </p><p>Vitali Gryzlof - Légende russe de la discipline, forgeron d’armes et capitaine fondateur des Bear Paw</p><p>Lukas Kowal - Meilleur européen en duel et fer de lance de l’équipe anglaise</p><p>David Baron - Vétéran de l’UFC et nouveau « chevalier » de l’équipe Martel</p><p>Vladimir Stoliarov - Vétéran de la Légion Etrangère et combattant de la Confrérie des loups </p><p>Edouard Eme - Pionnier du combat médiéval en France et président de la Fédération de Béhourd</p><p>Adrien Bedot - Combattant phare des Comtois et puis des Hommes du Nord</p><p>Adrien Cessa - Membre émérite des Bécots de Gascogne (champions de France) et ancien rugbyman </p><p>Ronan Desgranges - Forgeron et combattant des Martel </p><p>Jean-Philippe - Prince Noir de l'Equipe Martel </p><p>Julien Roumaud - Capitaine des Bannerets d’Auvergne</p><p>Batiste Lacroix - Fondateur des Armagnacs et actuel combattant des Bécuts </p><p>Roman Vieille Girardet - Capitaine de l’équipe Aquila Sequana</p><p>Sylvain Liénard - Le Gargantuesque capitaine capitaine des Hommes du Nord </p><p>Styg Nord &amp; Paul Bracke - Combattants de l’équipe du Luxembourg... </p><p> </p><p><img alt="Vlad-1449019189" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/256695/Vlad-1449019189.jpg"></p><p> </p><p><img alt="Mort_au_champ_d_honneur-1449013183" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/256670/Mort_au_champ_d_honneur-1449013183.jpg"></p>

À quoi servira la collecte

<p><strong>Le budget Kiss Kiss Cool</strong></p><p>Les 5000 € se répartiront de la sorte :</p><p>- Montage et post-production (20 à 30 jours) : 3000 €  </p><p>- Cadrage et réalisation (au moins 4 tournages) : 1500 €</p><p>- Frais divers (déplacements, frais de bouches...) : 500 €</p><p> </p><p>L'objectif est de clore la série en 3 ou 4 chapitres (soit 90 ou 120 minutes de durée totale) et représentera le couronnement de plus de 3 ans de travail ! Je dispose d’une dose pharaonique de rushs et le tout est de mettre ça en forme, de donner du style et du sens à l’ensemble. Plus le budget gonflera et plus on pourra se lâcher en créativité, magnifier l’engin et lui donner une gueule d’enfer (graphisme, dessins, effets, étalonnage…). Travailler par exemple avec un compositeur pour aboutir à une bande-son qui dépote. Le rendre aussi plus international en le faisant sous-titrer en anglais (en russe ?). Dans la mesure du possible le 4ème chapitre vous plongera au coeur du pays qui a vu renaitre ce sport : la Russie !</p><p> </p><p><img alt="Repos_du_guerrier-1449013502" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/256676/Repos_du_guerrier-1449013502.jpg"></p><p> </p><p>Petite mention légale pour finir. La somme collectée sera versée sur le compte en banque du porteur de projet : Frédéric Rousseau.</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux