L'eau sacrée // Sacred water

Mon premier film documentaire touche à sa fin. Aidez-moi à mener à terme ce projet entamé il y a plus de trois ans.

Visuel du projet L'eau sacrée // Sacred water
Réussi
141
Contributions
27/05/2016
Date de fin
6 703 €
Sur 5 000 €
134 %
Soutenu par
CINEMA GALERIES soutient le projet L'eau sacrée // Sacred waterBelgium DOC soutient le projet L'eau sacrée // Sacred water

L'eau sacrée // Sacred water

<p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FzlqCgiOMpB0%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DzlqCgiOMpB0&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FzlqCgiOMpB0%2Fhqdefault.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fplayer.vimeo.com%2Fvideo%2F165950070&amp;wmode=opaque&amp;url=https%3A%2F%2Fvimeo.com%2F165950070&amp;image=http%3A%2F%2Fi.vimeocdn.com%2Fvideo%2F569934209_1280.jpg&amp;key=ff2702755d9749cda571c6d6c2f3eb46&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=vimeo" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> <em>L'eau sacrée </em>vous immerge dans la société rwandaise d’aujourd’hui par le biais le plus intime, le sexe. Et plus particulièrement, à la découverte des femmes fontaines rwandaises.</p> <p>  </p> <p> Restez calme, il ne s’agit pas d’un docu de cul. Je vous emmène à la rencontre d’une Afrique moderne qui se penche sur ses mythes fondateurs, qui n’a pas fini de nous surprendre et de nous en apprendre.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Vestine-1460103653" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/301519/vestine-1460103653.png"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>SYNOPSIS</strong></p> <p>  </p> <p> Guidé par Vestine, star extravagante des nuits radiophoniques, le film part à la découverte de la sexualité rwandaise, en quête de l'eau qui jaillit du corps des femmes et nous dévoile avec humour et spontanéité le mystère de l'éjaculation féminine.</p> <p>  </p> <p> Les Rwandais seraient-ils les héritiers d’une autre façon de faire l’amour où le plaisir féminin serait central ? Au-delà de la découverte de ces pratiques sexuelles, c’est de parole, de partage et de transmission dont il s’agit.</p> <p>  </p> <p> <em>L'eau sacrée</em> dresse le portrait intime d’un pays et son rapport à ses traditions.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Intro-1453988552-1458906639" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/295593/intro-1453988552-1458906639.jpg"></p> <p>  </p> <p> <em>                            "Femme au jet qui inonde les versants </em></p> <p> <em>                           et arrose les vallées avec sa rosée tiède…"</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>INTENTIONS DE REALISATION:</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>"L'eau sacrée"</em>  confronte les points de vue d’une société en pleine mutation : de la campagne à la ville, comme bloquées entre deux réalités, ces traditions sexuelles doivent-elles encore être transmises? Si oui, comment ? Bien qu’étant connues et reconnues, ces pratiques suscitent une vraie polémique au sein de la population.</p> <p>  </p> <p> En découvrant ces pratiques sexuelles uniques, j’aspire à faire ressortir une ambiance à la fois légère et mystique. Mon intention est de contrer l’image d’une Afrique patriarcale où l’homme trompe sa femme, la mutile sexuellement et vit dans des conditions déplorables.</p> <p>  </p> <p> J’espère aussi que ce film fasse écho à notre propre sexualité. Sommes-nous, en Occident, finalement si libérés que cela ? Que partageons-nous en terme d’intimité ?</p> <p> Ce film ne fait pas l’apologie de ces pratiques, il s’intéresse à une culture de la sexualité, à une transmission de savoir et à une conception du « vivre ensemble ».</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>ÉQUIPE DU FILM</strong></p> <p>  </p> <p> Réalisateur : Olivier Jourdain</p> <p> Directeur de la photographie : Christophe Rolin - Olivier Jourdain</p> <p> Prise de son &amp; caméra : Sébastien Wielemans - Olivier Conrardy - Olivier Jourdain</p> <p> Monteurs : Mélanie Le Clech – Mathieu Piérart</p> <p> Étalonneur : Benjamin Dontaine</p> <p> Mixeur son :Bertrand Le Roy</p> <p> Traduction : Providence Rwayitare - Malika Banyondo</p> <p> Sous-titrages: FR: Anna Clarac</p> <p> Musique et montage son : PurpleAirplane - Bertrand Le Roy et Stéphane Grégoire</p> <p> Assistance à la réalisation : Guy Ndoli</p> <p> Graphisme : SquareFish</p> <p> Producteurs : Nameless Productions</p> <p> Avec l'aide de Wallonie Image productions et Sens Uniek</p> <p>  </p> <p> <strong>QUI SUIS-JE ?</strong></p> <p>  </p> <p> Passionné par l’Anthropologie visuelle, j’ai suivi une formation documentaire à Londres (Brunel) ainsi que des études d’Anthropologie à Leuven (KUL), après un diplôme en Communication Sociale à l’IHECS.</p> <p> Depuis maintenant plus de 15 ans, je voyage en Afrique subsaharienne. Ces nombreux séjours m’ont permis d’avoir un regard au pluriel sur ce continent si vaste et diversifié. Que ce soit au Rwanda, Congo, Mali, en Côte d’Ivoire ou encore à Madagascar, j’ai eu l’occasion de réaliser des documentaires ainsi que des films institutionnels (ONG, collectivités locales ) à la rencontre d’une Afrique porteuse d’espoir, prenant son avenir en main.</p> <p>  </p> <p> Filmographie principale:</p> <p>  </p> <p> <strong>« 1001 days » (2010 // 10 min) : Réalisateur</strong></p> <p>  Cannes festival, Critic’s week, 2011 Zagreb Film festival, 2012</p> <p> <strong>« Kinshasa Mboka te » (2013// 52 min) : Directeur Photo, Monteur</strong></p> <p>  FIFF 2013, Festival des Films du Monde, 2013 Zanzibar International Film Festival, 2013 Millenium festival 2013</p> <p> <strong>« Ponaekhali » (2009 // 12min) : Monteur </strong></p> <p> Moscow film festival, 2010 Murmansk film festival, 2011</p> <p>  </p> <p> <strong><img alt="Profile-1461311428" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/307312/Profile-1461311428.jpeg"> </strong></p> <p>  </p> <p> <strong>FICHE TECHNIQUE</strong></p> <p>  </p> <p> Année de production: 2016</p> <p> Durée: 57 min</p> <p> Langue(s): Kinyarwanda, Anglais</p> <p> Aspect ratio: 16/9</p> <p> Support de tournage: HD Couleur</p> <p> Support de diffusion: DCP</p> <p> Images d’archives: Non</p> <p>  </p>

À quoi servira la collecte

<p> Produit par Nameless Productions, le film a reçu une aide à la finition de Wallonie Image Productions de 7500 euros et la RTBF vient d'acheter le film. Le repérage et les 2 tournages ont été totalement auto-financés.</p> <p>  </p> <p> Il nous manque actuellement <u>au grand minimum 5000 euros</u> pour finaliser le documentaire. Tout surplus sera utilisé pour payer l'équipe qui a travaillé presque gratuitement.</p> <p>  </p> <p> Kisskissbankbank retire 8% sur chaque financement de votre part (frais de paiement en ligne inclus)</p> <p> Nous devons donc récolter 5400 euros pour atteindre les 5000 euros.</p> <p>  </p> <p> La collecte permettra de payer quelques-uns de ces postes :</p> <p>  </p> <p> <u>Post-production :</u></p> <p>  </p> <p> Montage (5000) </p> <p> Montage son (2500)</p> <p> Mixage son  (1000) </p> <p> Étalonnage (1500) </p> <p> Musique originale (2000) </p> <p> Traductions  + sous-titrage (4000)</p> <p> -- versions FR, ANGL, NL, RW</p> <p> Disque dur et fournitures (500)</p> <p> Graphisme (2000)</p> <p>  </p> <p> <strong>Total : 18500 euros</strong></p> <p>  </p> <p> <u>Promotion :</u></p> <p>  </p> <p> Impression affiche (300)</p> <p> DVD (1500)</p> <p> Création DCP ( projection) (500)</p> <p> Suivi de promotion/diffusion (1000)</p> <p> Envoi en festival (500)</p> <p>  </p> <p> <strong>Total : 3800 euros</strong></p> <p>  </p> <p> <u><strong>TOTAL : 22300 euros</strong></u></p> <p>  </p> <p> <em>Pour toutes informations complémentaires : </em></p> <p> <em>Olivier Jourdain - ol.jourdain@gmail.com</em></p> <p> <em>0032/479648410</em></p>

Contreparties

10 €

  • 27 contributions
Notre gratitude éternelle + un dvd du film (sortie 2017)

20 €

  • 62 contributions
Idem que précédemment + Entrée à l'Avant-première le 8 juin 2016 à Bruxelles (Jacques Franck, 20h00) ou le vendredi 10 juin 2016 à Liège (cité miroir, 20h00) suivi d'un débat avec Vestine

35 €

  • 11 contributions
Idem que précédemment + votre nom dans le générique

50 €

  • 22 contributions
PACK UN: Idem que précédemment + un livre sur les pratiques et rites sexuels au Rwanda

100 €

  • 9 contributions
SOIT pour 2 personnes : une thérapie de couple (en anglais) avec l'apprentissage des techniques sexuelles rwandaises en compagnie de Vestine ( aux alentours du 8 juin ) OU pour 1 personne: un banquet rwandais avec l’équipe du film

150 €

    PACK UN (50 euros) + SOIT pour deux personne : une thérapie de couple (en anglais) avec l'apprentissage des techniques sexuelles rwandaises en compagnie de Vestine ( aux alentours du 8 juin ) + SOIT pour une personne: un banquet rwandais avec l’équipe du film

    500 €

    Invitation à l'Avant première du film + le dvd + le logo de votre association au générique du film et sur l’affiche + une soirée film et débat pour votre organisation en Belgique en présence du réalisateur (FRAIS de transports si hors Belgique)

    Faire un don

    Je donne ce que je veux