L'école des jeunes pousses

Soutenez l'école des jeunes pousses : une matière d'agroécologie de la maternelle au lycée!

Visuel du projet L'école des jeunes pousses
Réussi
58
Contributeurs
25/07/2021
Date de fin
3 036 €
Sur 3 000 €
101 %
Développement
local
Solidarité
internationale
Éducation

L'école des jeunes pousses

L'école des jeunes pousses: un projet éducatif et pédagogique! En 2 mots : une matière d'agroécologie scolaire et tout un programme d'activités, afin de former en connaissances et en compétences les élèves de tous niveaux aux principes de l’agroécologie et des pratiques vertueuses aux différentes étapes du cycle alimentaire : la production, la transformation, la consommation et jusqu'à la distribution pour les plus grands. L'objectif final dans tout ça ? Aiguiser l'esprit critique des générations qui grandissent sur l'environnement et l'agriculture et permettre de faire grandir des citoyens conscients et engagés à leur échelle. Un projet initié avec l'équipe pédagogique de l'Ecole El Palmar en Colombie (Ovejas, Région Caraïbes) à destination des 227 élèves de la maternelle au lycée, avec des perspectives d'essaimage ailleurs en Amérique Latine et en France! a L'origine du projet : une rencontre et des envies Derrière le projet il y a un un collectif : un binôme en France, Harold et Maëlle, et des forces vives en Colombie, des enseignants passionnés. En 2019, lors d’une expérience professionnelle en Colombie en lien avec la reforestation et les communautés paysannes, on rencontre le directeur et les 15 enseignants de l’école El Palmar, tous passionnés par la nature et amoureux de leur territoire et leur culture. Des liens étroits se sont tissés avec l’établissement scolaire. Grâce à la pépinière que nous avons construit dans l’école, 600 arbres d’espèces en voie d’extinction ont été plantés par les élèves et les enseignants fin 2019. Dans la tête du principal de l’école et dans la notre, une graine avait été semée et une envie d'aller plus loin nous animait : faire de l’école El Palmar, un lieu qui redonne une vraie cohérence entre nature, éducation et citoyenneté et apporte des solutions concrètes aux enjeux du territoire. Alors en 2020, au sortir du premier confinement, on décide avec le directeur et une dizaine d'enseignants de l’école de se lancer dans la création d’une matière en agroécologie scolaire et d'espaces d'apprentissage dédiés. Et aujourd'hui, la graine a déjà bien poussé! a Le projet en détails Au même titre qu’il y existe une matière de math, d’histoire ou de science, il y aura dans le programme de l’école une matière d’agroécologie (2H/semaine), avec son propre manuel scolaire et un programme d’activités, en lien avec les enjeux sociétaux et environnementaux du territoire. La matière se décline en 4 espaces d’apprentissage, pour aborder les différentes étapes du cycle alimentaire et permettre d’aborder théorie ET pratique: Un laboratoire en agroecologie pour expérimenter et aborder la théorie Un espace jardin et pépinière pour la partie production, écosystème, sols… Une cuisine pour la transformation et valorisation des produits Un espace cantine pour le volet consommation et partage et appréhender le lien alimentation-santé-territoire. Aujourd’hui, le projet avance bien ! Nous travaillons avec les enseignants à la création des contenus pédagogiques en commençant par la maternelle et la primaire, et en accord avec les normes du Ministère de l’Education Colombien : car l’idée est, plus tard, de pouvoir proposer la matière dans un programme national d’éducation. Grace à un partenariat avec l’association Envol Vert, les enfants participent déjà à des activités hebdomadaires autour du jardin : compréhension des sols et des écosystèmes, aménagement des espaces, préparation de biofertilisants, plantations… aucun doute, les enfants ont la main verte ! Mais ce n’est que le début, et il y a du pain sur la planche : poursuivre le travail de construction de la matière, en lien avec des professionnels de l’agronomie notamment, aménager les différents espaces d’apprentissages, former les enseignants, éditer les manuels scolaires... tout en renforçant le collectif et les partenariats. Cette campagne de financement participatif s’inscrit donc dans ces perspectives ! En effet, l’équipe franco-colombienne se réunit (enfin !) cet été pour un temps fort de 3 jours sur le terrain du projet. Et au programme : a L’occasion alors de faire un point d’étape avec les élèves, les enseignants et les parents d’élèves sur les avancées du projet, recueillir les vécus, les apprentissages, les idées et les engagements de chacun pour la suite. Mais aussi de renforcer la formation et le partage de connaissances, à destination des enseignants et des élèves. En tout, ce sont une quarantaine de personnes qui seront mobilisées sur ces 3 jours ! L’occasion aussi d’accueillir et d’installer le ou la future stagiaire. Pour que ces 3 jours se réalisent, et que le projet continue, on a besoin de vous ! a

À quoi servira la collecte

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux