Aller au contenu

L'histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge

Art & photo, Solidarité, Théâtre

Visuel du projet L'histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge
Checked circleRéussi
71
Contributeurs
Monday, April 29, 2013
Date de fin
7 380 €
Sur 6 000 €
123 %

Participez à la création de la seconde partie de la pièce " L'histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge" d'Hélène Cixous. La pièce intégrale de 7 heures en langue khmère permettra la réappropriation et la mise en scène d'une page difficile de l'histoire du Cambodge. Un grand moment d'émotion avec 30 jeunes acteurs cambodgiens de talent.

Suivre et partager

L'histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge

UNE AVENTURE HUMAINE ET ARTISTIQUE

 

Eté 2011, 6 semaines d'atelier pour finaliser la première partie de la pièce.

Une expérience humaine et artistique très forte pour une création aboutie.

 

Interview des metteurs en scène lors d'un atelier à Battambang en 2011.

 

Ashley Thompson Directrice historique et textuelle

Georges Bigot et Delphine Cottu comédiens et metteurs en  scène du Théâtre du Soleil.

 

QUI SOMMES NOUS ?

 

Phare Ponleu Selpak,  organisation cambodgienne créée en 1994, réinsère des jeunes en grande précarité grâce à des formations artistiques, en arts visuels, musique, cirque et théâtre.

C'est ce dernier dont il est question ici.

Le théâtre est un vecteur d'éducation de choix, surtout quand il s'agit d'une aventure qui mèle la création artistique et la  mise en lumière d'une page de l'histoire du Cambodge.

 

 

_dsc5358

 

L'histoire terrible mais inachevée de Sihanouk roi du Cambodge est une pièce d'Hélène Cixous écrite en 1985 qui retrace l'Histoire contemporaine du Cambodge, de son indépendance en 1953 à la fin du régime Khmer Rouge en 1979 . Mise en scène en 1985 par Ariane Mnouchkine à la Cartoucherie de Vincenne, cette pièce a été réadaptée  entre 2007 et 2011 par Georges Bigot et Delphine Cottu avec 30 acteurs cambodgiens de Phare Ponleu Selpak.

 

Cette fois ci il s'agit d'une collaboration entre Phare Ponleu Selpak et le Théâtre du soleil avec un long travail de réécriture et de traduction afin que ce spectacle soit produit en langue khmère et joué par des acteurs cambodgiens. Ceux-ci ont pu se réapproprier leur histoire et opérer un travail sur la mémoire.

 

Après 4 ans de travail à Battambang au Cambodge , la première période a été jouée en France à l'hiver 2011 à la Cartoucherie et au Théâtre dse Célestins dans le cadre du festival Sens Interdits. La pièce a été très bien accueillie par la presse et le grand public.

 

Th__tre_du_soleil_-_nouvel_obs

 

Th__tre___la_pi_ce_qui_veut_panser_les_plaies_du_cambodge___courrier_international

 

La première partie a déjà été récompensée en mai 2012 par Les Trophées des associations de la fondation  EDF, dans la catégorie culture avec un Coup de Projecteur. 

 

Poster_troph_es_edf

 

C'est désormais la seconde époque que nous préparons pour une diffusion en France à l'hiver 2013.

L'intégralité de la pièce pourra être jouée.

 

Georges Bigot et Delphine Cottu commenceront les ateliers de création de la seconde époque en janvier/février 2013 au Cambodge. Les comédiens cambodgiens les attendent avec impatience!

 

L'organisation Phare Ponleu Selpak co-producteur de cette seconde époque compte sur votre soutien sur cet ambitieux projet.

 

Culturellement votre ! 

 

Association d'intérêt général,  vos dons seront défiscalisables à hauteur de 66%.

Phare Ponleu Selpak France vous fera parvenir recevrez un reçu fiscal sur demande.

 

 

_dsc4682_1

 

À quoi servira la collecte

Deux ateliers de création et de répétitions sont programmés en janvier/ février et juillet/aout  2013.

Georges Bigot et Delphine Cottu du Théâtre du Soleil prendront en charge les comédiens pour le travail de création sur le site de Phare Ponleu Selpak à Battambang.

 

75 jours travaillés  sont prévus au Cambodge avec les 30 acteurs, musisciens et techniciens

de Phare Ponleu Selpak.

 

Le budget prévisionnel des ateliers au Cambodge est le suivant:

 

                                                                                                

 

Repas comédiens                           5 625 Euros

 

Budget costumes                           10 000 Euros

 

Budget décor                                    5 000 Euros

 

Per diem artistes Cambodge       11 250 Euros

 

Budget total période création     31 875  Euros   

 

PPS  a bénéficié du prix de 10 000 € des Trophées EDF pour cette création.

PPS participe à hauteur de 15 000 € sur ses fonds propres.

 

La collecte permettra de prendre en charge les jeunes comédiens pendant les répétitions.

 

Il nous reste à rassembler 6000 €, nous avons besoin de vous tous!

 

Merci de votre soutien.

 

                                                                

 

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 10 € et plus

Votre nom sur la liste de remerciements aux donateurs sur le site web de PPS.
  • Contributeurs : 4

Pour 20 € et plus

Une affiche de la pièce et la contrepartie précédente.
  • Contributeurs : 14

Pour 50 € et plus

Une photo de l'équipe des comédiens à Battambang et les contreparties précédentes.
  • Contributeurs : 14

Pour 100 € et plus

Une place réservée à la Cartoucherie pour le spectacle fin 2013 et les contreparties précédentes.
  • Contributeurs : 26

Pour 500 € et plus

Deux places réservées à la Cartoucherie et les contreparties précédentes.
  • Contributeurs : 2

Pour 1 000 € et plus

Deux places réservées , un pendentif en argent au logo de PPS et les contreparties précédentes.
  • Contributeurs : 2

Pour 2 500 € et plus

Quatre places réservées et une peinture contemporaine d'un jeune artiste des arts visuels de PPS choisi dans le catalogue et les contreparties précédentes.
  • Disponibilité : 2/2

Pour 5 000 € et plus

10 places réservées , un tableau d'un jeune artiste de PPS et votre nom et/ou celle de votre organisation dans la newsletter de Phare Ponleu Selpak.
  • Disponibilité : 1/1

Faire un don

Je donne ce que je veux