L'Hô qui passe

Aidez-nous à financer "l'Hô qui passe", le nouveau spectacle de la Compagnie des Arts de Nez !

Visuel du projet L'Hô qui passe
Réussi
40
Contributions
02/02/2018
Date de fin
1 530 €
Sur 1 500 €
102 %

L'Hô qui passe

<p><strong>L&rsquo;Hô qui passe...</strong></p><p>Il débarque du coin de la rue ou du bois... On se demande qui l&rsquo;a posé, là. Il ne peut traverser seul la route, le champ, la place, la ville, le village... C&rsquo;est le passant, le &laquo; public-acteur &raquo;, qui l&rsquo;emmènera plus loin avec son bagage qui le dépasse... Il raconte sa vie, de poésies en illusions.Il chante l&rsquo;amour, ses révoltes.Il tait ses peines... écoute les tiennes...Il cherche à apprendre de tout avec avidité... Il est 3éme âge mais pas sage ; Il croque la vie, la mort n&rsquo;est pas loin.</p><p><strong>Un déambulatoire</strong></p><p>L&rsquo;errance est l&rsquo;origine de l&rsquo;être humain... Un homme qui passe revendique ce droit : La liberté qu&rsquo;est-ce donc dans ce monde ? Un déambulatoire de proximité, se mettre en porte-à-faux (il parle et écoute), aller au-devant de la surprise, provoquer l&rsquo;inconnu. Il y a l&rsquo;image de &laquo; la grande valise &raquo;, certes importante, mais le vrai défi est de créer la rencontre, convaincre le &laquo; Public-acteur &raquo; de la nécessité de collaborer pour aller plus loin, pour avancer... Rencontrer la personne, l&rsquo;emmener en voyage en elle-même, l&rsquo;écouter, se livrer, oser l&rsquo;intime.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/474645/L_ho__qui_passe_4-8-1513716858.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Un fixe&nbsp;en rue et une version &ldquo;salle&rdquo;</strong></p><p>&nbsp;</p><p>On ne peut pas déambuler partout... d&rsquo;où la nécessité de s&rsquo;adapter, de chercher la profondeur intérieure qui permet de tenir un public sur un lieu défini... Cela n&rsquo;empêche pas les désirs exprimés plus haut mais permet, au contraire, au personnage de vivre une histoire d&rsquo;un moment plus long et donc de livrer, plus encore, son évolution, son intimité...</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Un certain âge</strong></p><p>&nbsp;</p><p>Ses soixante ans sont derrière lui, habitué de la route, le personnage a de l&rsquo;expérience et une belle conscience.</p><p>Les sens sont émoussés, il a ses fragilités.</p><p>Un rapport double au temps, dans son mouvement et sa nécessité, le rythme ne peut être rapide même s&rsquo;il a ses moments vifs.</p><p>Il ne sert à rien de courir, le temps est illusion.<br />Poser les moments de vie, oser les silences et l&rsquo;attente. Il est peut-être au bout du voyage...</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473946/L_ho__qui_passe_4-20-1513347546.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>&ldquo; Pouvoir jouer partout, même où on ne l&rsquo;attend pas&rdquo;</em></strong></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Apatride</strong></p><p>&nbsp;</p><p>Il est Rom&rsquo; d&rsquo;origine, le choc des cultures, il connaît... Sa patrie&nbsp;c&rsquo;est sa famille et... le monde.</p><p>Vieil artiste de cirque, il n&rsquo;a pas de retraite... Il est à la rue suite à une faillite...</p><p>Il est seul, sa famille entière a été déportée, ils disent rapatriée, renvoyée au pays... qu&rsquo;elle ne connaît pas !</p><p>Il est digne, témoigne sans se répandre, cherche à comprendre...</p><p>La solitude pèse mais enrichit les rencontres, sa vie est chemin. Tout est réseau et il est généreux...</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Le spectaculaire</strong></p><p>&nbsp;</p><p>Il était musicien, il n&rsquo;a plus d&rsquo;instruments, rien de plus beau que le chant...</p><p>Ses chansons nous transportent, les mélodies nous emmènent, l&rsquo;amour, la mélancolie, la joie, la colère, l&rsquo;espoir...</p><p>De Brel (Rêver, Fils de, Il nous faut regarder...) à Jean-Roger Caussimon (Le voyage est bien long, Le funambule) en passant par Michèle Bernard (Nomade, Maria Suzannah) ou Richard Desjardins (Où as-tu mis ton c&oelig;ur) et Charlélie Couture (Les pianistes d&rsquo;ambiance), il nous chante la vie, sa vie de petit artiste et un regard sur nos quotidiens.</p><p>De petits poèmes au fond des poches, des petites histoires à rire ou réfléchir, il peut emmener du public à sa suite...</p><p>Le sédentaire possède quelques mètres carrés, le nomade possède le monde entier...</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473948/L_ho__qui_passe_4-24-1513347662.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>Sa valise</strong></p><p>&nbsp;</p><p>&laquo; Grande &raquo; comme son âge, comme les moments de sa vie, c&rsquo;est l&rsquo;escargot avec sa maison à côté de son dos. Tout son savoir et son avoir sont là.</p><p>Cette valise pèse, il l&rsquo;ouvre peu et y a son intime...</p><p>Elle est pleine de vents d&rsquo;histoires, de souvenirs certains et d&#39;autres estompés, voir inventés, elle est siège, lit, et peut être tribune...</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473949/L_ho__qui_passe_4-3-1513347706.jpg" /></p><p><strong>Le Clown</strong></p><p>&nbsp;</p><p><strong>&ldquo;C&rsquo;est un état bien plus qu&rsquo;un personnage...&rdquo;</strong></p><p>&nbsp;</p><p>Il est dans l&rsquo;<strong>instant présent </strong>:</p><p>Il cultive sa présence, son écoute, son potentiel de jeu, de communication et de création, son acceptation de soi et de l&rsquo;autre, son sens de l&rsquo;humour et de la dérision.</p><p>&nbsp;</p><p>Et dans l&rsquo;<strong>imaginaire infini</strong> :</p><p>Pour s&rsquo;adresser au passant, ce&nbsp;langage universel nous est apparu comme une évidence. Un langage qui traverse les frontières, touche n&rsquo;importe quel être quel que soit son origine, un peu comme le &laquo; langage du coeur &raquo;. Une composition entre le gestuel, les situations, les borborigmes et les mots d&rsquo;ici et d&rsquo;ailleurs...</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473950/L_ho__qui_passe_4-17-1513347828.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><em><strong>Démarche scénographique</strong></em></p><p>&nbsp;</p><p>Simple, une valise géante, elle fait 1M90 de long pour 1M20 de haut.<br />Une image forte, la démesure interpelle dans l&rsquo;instant, le bagage est disproportionné par rapport au comédien.<br />Un code clair qui installe le public, lui délivre le message : &laquo; ici spectacle, un univers particulier &raquo;.<br />La valise est commune, voire ancienne, elle a du vécu. On se rend compte de suite qu&rsquo;on est dans une histoire de vie.<br />Mais la valise surprend aussi, elle est solide, peut tomber, le personnage peut monter dessus ou même y installer un partenaire-public.<br />Pour Costume, le clown porte un costume un peu usé par ses pérégrinations, il est propre sur lui, faisant montre de sa dignité.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/473951/L_ho__qui_passe_4-22-1513347984.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p><strong>L&rsquo;équipe</strong></p><p>&nbsp;</p><p>Écriture, création du projet,com&eacute;dien : Michel Malet</p><p>Accompagnement artistique, regard extérieur : Dominique Comby&nbsp;</p><p>Mise en scène : Jean-Pierre Laruche, Dominique Comby</p><p>Direction travail du chant : Paul Malet, Fanchon Daemers&nbsp; (2013-14)</p><p>Direction d&rsquo;acteur : Marie-Laure Vrancken, Dominique Comby, Fanchon Daemers (2013-14)</p><p>Scénographie, Création du décor : Fabrice Virzi, Jean-Claude Ansenne, Juul Dekker</p><p>Costume :Michel Malet</p><p>Création Lumière : Manu Tillieux</p><p>Graphisme : Julien Nguyen</p><p>Production/Diffusion/Communication Presse : Cie des Arts de Nez, Michel Malet</p><p>Photos : Patou l&rsquo;ami, Antoine Libert, Julien Dujura</p><p>&nbsp;</p><p><strong>C.V.&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;Michel Malet, 58&nbsp;ans, initiateur du projet.</strong></p><p>Com&eacute;dien, Clown, Formateur, Directeur d&#39;acteur.&nbsp;</p><p><strong>&nbsp;Formations&nbsp;&nbsp;depuis 1981</strong>:&nbsp;Clown avec Pierre Richy (Fr), Marcel Penasse et Joseph Collard (B), Les Colombaioni (I), Michel Dalaire (Can), Val&eacute;rie Obin (Fr).Mime avec Fujio Ishumaru (Jap), Vincent Marcotte (Can)Training de l&#39;acteur avec Ingemar Links (Su&eacute;de)Voix avec Joseph Jacquinet (B), Fanchon Daemers (B)Bouffon avec Dolores (Can)&nbsp;&nbsp;</p><p><strong>Spectacles :</strong>&nbsp;Les Co-lecteurs (Bitume 2016) C&atilde;l&atilde;torie (2012), Tof&eacute;, Un poco de todo (2010). El Wawa Circus (2009), A l&#39;unissons(2006), La t&eacute;l&eacute; en r&eacute;alit&eacute; (2004), 7 &agrave; voir (2001), Pa&iuml;kan gardien du Walhala (1999), Les Sap&eacute;s Sapins (1997), Valises (1994), Gridlock (1991), D&eacute;collage (1989), Chocotoff se fait la malle (1986), Il &eacute;tait une fois un petit navire qui n&#39;avait jamais divagu&eacute; (1982). <strong>Toutes cr&eacute;ations originales </strong>jou&eacute;es en Belgique, France, Suisse, Allemagne, Hollande, Argentine et Bolivie.&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;En pr&eacute;paration&nbsp;: L&rsquo;H&Ocirc; qui passe (2017-2018).&nbsp;&nbsp;</p><p><strong>Co-Productions</strong>:&nbsp;Villages et Cies &nbsp;Avec 8 Cies Fran&ccedil;aises Cliousclat, Montmiral, Peyrins (2014-2015). Les Irrisistibles Belges &nbsp;avec 9 Cies Belges &laquo;&nbsp;Chalon dans la rue&nbsp;&raquo; Chalon sur Sa&ocirc;ne (Fr, 2013)Route Nationale 2000 avec la Cie des Chercheurs d&#39;Airs (Fr, 2000)Valises avec le Festival D&#39;Annonay (Fr, 94)Interventions avec le Festival Id&eacute;cklic (Fr, 95)Le lieu Avec 12 Cies fran&ccedil;aises (Aurillac,Fr, 93 et 94)La Guinguette avec la Cie deux pas Sages (Fr, 92 &agrave; 95&nbsp;&nbsp;</p><p><strong>Festivals</strong>: &nbsp;&nbsp;Co-cr&eacute;ation du Festival &laquo;&nbsp;Resistencia en las calles&nbsp;&raquo;&nbsp;&nbsp;Chaco Argentine 2010. Je cr&eacute;e avec St&eacute;phane Georis,en 1995, &laquo;Bitume&raquo; Festival international de Th&eacute;&acirc;tre de rue itin&eacute;rant (Huy, Li&egrave;ge, Moirans en Montagne (Fr), Annonay (Fr), Engis, Hotton, La Roche, Vielsam). J&#39;en ai assur&eacute; la direction artistique jusqu&rsquo;en 2007, ann&eacute;e o&ugrave; j&rsquo;ai pass&eacute; le flambeau au CEC Le Miroir Vagabond.Programmateur du Festival du Merveilleux et de L&rsquo;inattendu Barvaux 1986</p><p><strong>Directions D&#39;acteurs</strong>: &nbsp;&nbsp;&laquo;&nbsp;Les Manges Cailloux &raquo; (Fr)&nbsp;&laquo;&nbsp;Halloween&nbsp;&raquo; Cr&eacute;ation et Mise en sc&egrave;ne du Spectacle 2004 et 2005 de la Ville de Huy&laquo;&nbsp;le Chribaptan&nbsp;&raquo;&laquo;&nbsp;M&rsquo;Zelle&nbsp;&raquo; (Fr)&laquo;&nbsp;Les Nez Patentes&nbsp;&raquo;&laquo;&nbsp;La Cie&nbsp;sans trente et un&nbsp;&raquo; &laquo;&nbsp;Les Poules Alli&eacute;es&nbsp;&raquo;&nbsp;</p><p><strong>Stages</strong>: &nbsp;&nbsp;J&#39;anime et organise depuis 1990 diff&eacute;rentes Formations pour Amateurs et Professionnels &laquo;&nbsp;A la recherche de son Clown&nbsp;&raquo; en Belgique, France et Argentine. Collaboration avec la Mission Insertion Musique de Valence (Fr 2000 &agrave; 2011, arr&ecirc;t du projet.)Animation d&#39;un Atelier Clown pour la Cellule D&eacute;pendances Drogues et Alcool du Centre Public d&#39;Aide Social de Huy en 2005.Professeur &agrave; l&rsquo;&eacute;cole de Cirque de Gembloux 1996 &agrave; 2001 Atelier au Hautes Fagnes centre de cure et de postcure pour personnes d&eacute;pendantes (drogues, alcool, drogues m&eacute;dicaments).&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p><p><strong>Education &agrave; la Citoyennet&eacute;</strong>:&nbsp;&nbsp;J&#39;ai cr&eacute;&eacute; et anim&eacute; de 1998 &agrave; 2005, une visite guid&eacute;e du Fort de Breendonck (seul camp de concentration belge de la guerre 40/45) en Collaboration avec l&#39;&eacute;chevinat de l&#39;enseignement des villes de Huy et Woluw&eacute; St Lambert.&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p><p><strong>Coop&eacute;ration</strong>&nbsp;:&nbsp;&nbsp;2 voyages de trois mois en Argentine et un mois en RDC, rencontre de projets, Th&eacute;&acirc;tre action, spectacles et stages clown partag&eacute;s b&eacute;n&eacute;volement. (2006) Une formation au Th&eacute;&acirc;tre action de six mois en Argentine 11&nbsp;/2007 &agrave; 04/2008.Un nouveau d&eacute;part en Argentine, avec mise en place d&rsquo;une cr&eacute;ation sur le th&egrave;me de la violence familiale, ainsi qu&rsquo;un spectacle animation, et la cr&eacute;ation d&rsquo;un festival de th&eacute;&acirc;tre populaire les 29, 30 et 31 octobre 2010. Tourn&eacute;e Spectacle &laquo;&nbsp;Calatorie&nbsp;&raquo; en Ecoles et milieux d&eacute;favoris&eacute;s ainsi que 3 formations clown (Argentine Chaco-Corrientes 2012).&nbsp;</p><p><strong>Langues</strong> :&nbsp;&nbsp;Je ma&icirc;trise parfaitement le fran&ccedil;ais et je parle&nbsp;espagnol.Je poss&egrave;de des bases en Anglais et N&eacute;erlandais.&nbsp;</p><p><strong>Divers</strong>&nbsp;:&nbsp;&nbsp;Cr&eacute;ation en 1986 de la Cie du Nez Rouge. Co-fondateur en 2000 de la F&eacute;d&eacute;ration des Artistes de Rue Belge (FAR).Cr&eacute;ation en 2006 de la Cie des Arts de Nez</p>

À quoi servira la collecte

<p>Une bonne partie du budget a d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; avanc&eacute;e.</p><p><strong>Nous avons besoin de votre soutien&nbsp;pour finaliser le projet</strong>,</p><p>&nbsp;</p><p>le 1er&nbsp;objectif servira &agrave; payer les derni&egrave;res r&eacute;sidences et la cr&eacute;ation&nbsp;lumi&egrave;re</p><p>1er&nbsp;&nbsp;objectif de 100 % <strong>1500 euros</strong>.</p><p>&nbsp;</p><p>le 2&egrave;me objectif permettra de payer la promo et des salaires...</p><p>2&egrave;me objectif de 200 % <strong>3000</strong> euros.</p><p>&nbsp;</p><p>Metteur en sc&egrave;ne: 2000</p><p>Com&eacute;dien: 2000</p><p>Direction d&#39;acteur: 2000</p><p>Graphisme: 700</p><p>Promotion et diffusion : 1000</p><p>Cr&eacute;ation lumi&egrave;re: 1000</p><p>R&eacute;sidence finalisation du spectacle &agrave; la Cie de L&#39;&Eacute;l&eacute;phant vert (Camargue)&nbsp;: 1000</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux