L'Inde en eaux troubles

Soutenez notre reportage sur la sur-pollution de l'eau à travers l'exemple alarmant de l'Inde.

Visuel du projet L'Inde en eaux troubles
Réussi
28
Contributions
12/04/2014
Date de fin
1 575 €
Sur 1 500 €
105 %
Soutenu par
lab.davan.ac soutient le projet L'Inde en eaux troublesIHECS soutient le projet L'Inde en eaux troublesVictoire Magazine soutient le projet L'Inde en eaux troubles

L'Inde en eaux troubles

<p> <u>L'accès à l'eau potable est <a href="https://www.un.org/fr/documents/udhr/" target="_blank">un droit de l'Homme</a>.</u></p> <p>  </p> <p> <strong>Pourtant 3,6 millions de personnes meurent chaque année à cause de maladies liées à l'eau.</strong></p> <p>  </p> <p> Les reportages sur le combat du continent africain face aux problèmes de l'eau sont nombreux.</p> <p> Mais l'Afrique n'est pas la seule à souffrir.</p> <p>  </p> <p> La situation en Inde est particulière: <strong>l’eau ne manque pas mais sa qualité fait défaut.</strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Seules 20% des eaux usées sont nettoyées</strong> avant d’être rejetées dans les fleuves.</p> <p> L'eau est polluée par des métaux lourds, des matières fécales ou encore des déchets domestiques, avec comme conséquence des maladies telles que le choléra, la typhoïde ou encore l'hépatite A.</p> <p>  </p> <p> Plus de <strong>500 000 enfants meurent chaque année</strong> de ces maladies graves : des morts qui pourraient être évitées dans un pays qui est aujourd'hui la 11ème puissance économique dans le monde.</p> <p>  </p> <p> <img alt="1958089_10151884643790059_679408878_n" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/74040/1958089_10151884643790059_679408878_n.jpg"></p> <p> AFP PHOTO/Prakash SINGH</p> <p>  </p> <p> La gestion de l’eau est un problème qui semble croitre de façon inversement proportionnelle à son économie. </p> <p>  </p> <p> <strong>Des solutions existent</strong>, alors pourquoi l’Inde n'arrive-t'elle pas à sortir la tête de l'eau face à cette situation?</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u>Notre projet</u></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> A travers <strong>un dispositif interactif et pédagogique</strong> et des interventions dans des écoles, nous voulons mettre en perspective les données collectées ici et la réalité du terrain. Ces fleuves insalubres, poubelles à ciel ouvert, nous voulons pouvoir les expliquer à des jeunes de 15 à 18 ans.</p> <p> A New Delhi, nous rencontrerons les grands acteurs de la question : scientifiques, politiques ou encore membres d’ONG. Nous rencontrerons ces habitants qui s’arment de débrouille. Et nous étudirons quelques structures qui proposent des solutions innovantes en matière d’assainissement de l’eau.</p> <p>  </p> <p> <strong>Grâce à vous</strong>, il sera possible de mettre en lumière ce problème alarmant de l’eau, <strong>besoin primaire</strong>, dans une Inde riche en contradiction, où chaos et grandeur se rencontrent.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u>Qui sommes nous ?</u></p> <p>  </p> <p> <img alt="1970891_10151884754865059_1151891689_n" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/74091/1970891_10151884754865059_1151891689_n.jpg"></p> <p> Julie Jeunejean, Pauline Trouveroy, Sophie Laden</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> On dit parfois que de fortes personnalités ne peuvent travailler ensemble : nous sommes l’exemple concret que cela est faux.</p> <p> Toutes trois passionnées par des choses très différentes, qui passent de la bossa nova brésilienne, des séries de science fiction, à la culture roumaine, nous nous sommes retrouvées sur ce sujet fort et humain, sensible et concret à la fois.</p> <p> Pauline a vécu une partie de son enfance en Inde, Julie est particulièrement touchée par les problèmes environnementaux et Sophie aime aller à la rencontre de personnes qui continuent à avancer malgré les difficultés. Ce qui nous plaît par-dessus tout, c’est d’informer un public de jeunes sur un sujet qui semble très loin de leur propre vie. </p> <p> Nous croyons aux nouveaux outils du web, nous croyons aux sujets complexes expliqués simplement, nous croyons à une nouvelle génération de citoyens alertés voire même engagés.</p> <p>  </p> <p> « Prêtes à nous immerger dans les analyses scientifiques des stations d’épuration, les discours politiques, dans la misère des bidonvilles, pour comprendre pourquoi l’eau tue ».</p> <p>  </p> <p> Julie, Sophie &amp; Pauline</p>

À quoi servira la collecte

<p> Pour financer ce projet ambitieux, nous voulons tout mettre en oeuvre pour atteindre nos objectifs.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Budget détaillé : </p> <p>  </p> <p> - Billets d'avion : 610 x 3 = 1830€</p> <p> - Camera Panasonic HX WA03 Waterproof (nécessaire pour filmer en période de mousson) : 145,64 €</p> <p> - Visas : 59 x 3 = 177 €</p> <p> - Budget quotidien : 800 INR/Jour = 9,45€ x 10 jours = 141,75€ / personne</p> <p> = 425,25€</p> <p> - Carte de téléphone indienne : 40€</p> <p> - Doxycycline, médicament contre la malaria : 31,40€ x 3 = 94,2€</p> <p> - Aide et soutien d'un webmaster pour la création de notre web-documentaire : 500€ </p> <p>  </p> <p> Total : 3212,09€</p> <p>  </p> <p> Avec la prise en compte d'éventuels frais supplémentaires, nous estimons notre budget à un total de 3500€.</p> <p>  </p> <p> Nous avons décidé de prendre en charge les frais des billets d'avion, les 1500€ iraient donc vers le reste des dépenses. </p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux