L'intégration du handicap dans le sport automobile objectif 24H du Mans 2020

Handicapés ou valides : tous au départ !

Visuel du projet L'intégration du handicap dans le sport automobile objectif 24H du Mans 2020
Échoué
25
Contributeurs
25/06/2019
Date de fin
3 030 €
Sur 10 000 €
30 %

L'intégration du handicap dans le sport automobile objectif 24H du Mans 2020

Bonjour à tous,

Je m’appelle Snoussi BEN MOUSSA, j'ai 36 ans et je vis dans l'Oise à Pont Sainte Maxence.

Je suis amputé de la main gauche suite à un accident survenu en 2001, trois mois après mes 18 ans, où je me suis retrouvé perdu, à me poser des questions sur mon avenir, en me disant que je ne pourrais plus jamais faire de moto ou même conduire une voiture .

             C’est seulement en centre de rééducation que j’ai compris que je pouvais continuer à faire ce que je veux. Trois années passent et alors que je m’intéresse beaucoup au sport automobile, je découvre dans le magazine Echappement qu’il y a une sélection pour gagner une course automobile en Porsche Cup .

             Ce volant changera ma vie, mon histoire de moniteur de pilotage et de pilote automobile commence à ce moment-là.

             Je me présente à la sélection et explique que j’ai un handicap, le pilote instructeur est surpris et me dit qu’il n’y a pas de problème. L'activité débute et arrive les chronos en fin de journée où je réalise le 2ème temps et je me retrouve sélectionné pour la finale. 

             Je termine 3ème de la finale alors que je n’avais jamais mis les pieds sur un circuit et encore moins dans une voiture de course en pneus slick et en propulsion. Les instructeurs sont surpris et me félicitent en m’expliquent qu’il est difficile de piloter une Porsche Cup  comme je l’ai fait et en plus avec un handicap.

             Les instructeurs m’encouragent à continuer et à ne rien lacher. Et plus tard, je rencontre un des responsables de l’école de pilotage qui a organisé la sélection Porsche Cup au mondial de l’automobile. Il se souvient très bien de moi car il m’explique qu’il parle souvent de moi avec l’équipe et il va ce jour-là m’offrir un travail en m’expliquant que je n’ai pas gagné le volant mais un travail.

             Suite à l’obtention du diplôme BPJEPS, je suis devenu le seul pilote instructeur diplômé avec un handicap toujours en activité dans le secteur du sport automobile en France.

             Il a été très difficile pour moi de pouvoir entrer en formation car certaines personnes se sont dit que devenir instructeur en pilotage avec un seul bras n’était pas possible et il a fallu que je me batte et que je montre que le handicap n’était pas un frein.

             Aujourd’hui, je vis pleinement de mon métier et je pilote tous types de voitures. J’aime relever des défis comme les 24H du Mans karting avec un équipage 100% handi et montrer que l’on peut être aux avant-postes malgré un handicap.

Photo des 24H du Mans karting cik-fia 2017 : équipage composé de 4 pilotes handi

Photo des 24H du Mans karting cik-fia 2013 : équipage de 3 pilotes handi et 1 valide

J'ai toujours eu un rêve en tête, les 24H du Mans automobile.

J'ai donc commencé comme beaucoup de grands pilotes par le karting, les 24h du Mans karting et grâce à ma passion et ma détermination, une porte s'est ouverte vers un rêve de gosse, une incroyable aventure : Objectif 24H du Mans automobile au volant d'une LMP2 en 2020.

Je vous invite à lire l'article en cliquant sur le lien ci-dessous

https://www.endurance-info.com/fr/snoussi-ben-moussa-srt41/

 

Je vous présente mes coéquipiers ci-dessous en commençant par Takuma AOKI, pilote Japonais et ancien pilote de moto GP devenu paraplégique suite à un accident de moto sur circuit.

 

Ci-dessous, Nigel BAILLY pilote Belge et ancien pilote de moto cross devenu paraplégique suite à un accident de moto cross.

 

Photo de nous trois en route vers la plus belle course au monde, les 24H du Mans automobile et une aventure humaine incroyable.

Sans oublier notre Team manager et patron de la Filière Frédéric SAUSSET BY SRT41. Ci-dessous Frédéric SAUSSET premier pilote quadri amputé à avoir participé aux 24H du Mans en 2016 en LMP2 et qui s'est lancé ce nouveau défi pour 2020.

Votre générosité nous permettra d'aller au bout de cette aventure et surtout de montrer que le handicap n'est pas un frein à la pratique du sport de haut niveau. 

À quoi servira la collecte

Il faut savoir que ce projet représente un coût important, en effet il est demandé aux pilotes d'apporter une contribution financière. Cette contribution a pour but de payer l'entretien du véhicule, les inscriptions aux différentes courses, les assurances, le matériel etc...

Mais il n'y a pas que cela, les courses étant Européennes, des déplacements se font sur toute l'Europe. Il faut prévoir le financement des billets d'avion, location de voiture, hébergements etc...

Ce projet représente un coût de plus de 300 000€ par pilote.Les 10 000€ demandés dans cette cagnotte couvriront seulement les frais de déplacements, d'hébergements et les locations de voitures sur les deux ans de compétition jusqu'aux 24h du Mans.

Si le montant de la cagnotte dépasse les 10 000€,le surplus de la collecte servira à offrir des baptêmes de piste à bord de voitures de prestige ou de compétition à des enfants touchés par un handicap. Ces baptêmes seront organisés par l'Association Handi-Racing Project.

Prix d'un baptême de piste : 40€

Exemple : Si la cagnotte atteint le montant de 12 000€, les 2000€ permettront d'offrir 50 baptêmes de piste à des enfants handicapés.

Il est maintenant temps d'accepter le handicap dans toutes les occasions. Grâce à vous, nous pourrons montrer que la vie continue après des accidents tragiques.

Je compte sur vous.

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux