La morale à zéro : un film de Jacky Katu

Soutenez mon documentaire consacré au philosophe Ruwen Ogien qui a provoqué une révolution philosophique avec « La morale à zéro"»

Visuel du projet La morale à zéro : un film de Jacky Katu
Réussi
119
Contributions
05/11/2019
Date de fin
11 170 €
Sur 10 000 €
112 %

La morale à zéro : un film de Jacky Katu

<hr /> <h2 style="text-align:center"><strong>MON OBJECTIF EN QUELQUES MOTS</strong></h2> <p>Je voudrais par ce film rendre hommage au philosophe Ruwen Ogien.</p> <p>Un homme qui a chang&eacute; la fa&ccedil;on dont nous&nbsp;appr&eacute;hendons la morale.&nbsp;</p> <p>C&rsquo;est en philosophe qu&rsquo;il a d&eacute;fendu les m&egrave;res porteuses, l&rsquo;homoparentalit&eacute;, les jeux d&rsquo;argent, l&rsquo;inceste entre adultes consentants, le droit de porter le voile, le droit de se prostituer, de se droguer, de siffler la Marseillaise et&nbsp;de blasph&eacute;mer.</p> <p><br /> <br /> <br /> &nbsp;</p> <h2 style="text-align:center"><strong>LA MORALE A Z&Eacute;RO</strong></h2> <p>L&rsquo;&eacute;thique qu&rsquo;il d&eacute;fend peut se r&eacute;sumer &agrave; un seul principe dont la pauvret&eacute; est assum&eacute;e : &laquo; Ne pas nuire aux autres &raquo;. Rien de plus.</p> <p>Si la&nbsp;&nbsp;&nbsp;seule chose qui compte, c&rsquo;est de ne pas nuire aux autres, alors le fait de nuire &agrave; nous-m&ecirc;mes n&rsquo;a aucune importance.</p> <p>Nous pouvons faire ce que nous voulons de nous-m&ecirc;mes : nous suicider, nous d&eacute;truire, utiliser n&rsquo;importe quelle drogue, nous tatouer de la t&ecirc;te aux pieds, etc.</p> <p>Ce n&rsquo;est peut- &ecirc;tre pas intelligent, ce n&rsquo;est peut-&ecirc;tre pas bien, mais &ccedil;a n&rsquo;a aucune importance morale.</p> <p><iframe allow="autoplay; fullscreen" allowfullscreen="true" frameborder="0" height="281" scrolling="no" src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FNSyGtzTlsgM%3Ffeature%3Doembed&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DNSyGtzTlsgM&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FNSyGtzTlsgM%2Fhqdefault.jpg&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="500"></iframe></p> <h2>&nbsp;</h2> <h2><strong>UNE PENSEE EN DEHORS DES SENTIERS BATTUES.</strong></h2> <p>La droite lui a reproch&eacute; d&rsquo;&ecirc;tre trop &eacute;galitaire, la gauche d&rsquo;&ecirc;tre trop lib&eacute;ral, les lib&eacute;raux son sens de la justice sociale, les communistes celui des libert&eacute;s individuelles.</p> <p>Les conservateurs le trouvent trop libertaire, les progressistes trop individualiste, les r&eacute;publicains pas assez la&iuml;que, les religieux de ne croire en rien, les machos d&rsquo;&ecirc;tre favorable au mariage homosexuel et les f&eacute;ministes de d&eacute;fendre la prostitution.</p> <p>Bref, on n&rsquo;a pas r&eacute;ussi &agrave; le mettre dans une case tellement sa philosophie est en dehors des sentiers battus.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/598219/images-3-1559035323.jpeg" width="100%" /></p> <h4><strong>LA PANIQUE MORALE</strong></h4> <p>Il a combattu sans rel&acirc;che&laquo;&nbsp;la panique morale&nbsp;&raquo;, autrement dit nos pr&eacute;jug&eacute;s infond&eacute;s qui font des ravages dans certains d&eacute;bats de soci&eacute;t&eacute; .</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/597994/images-2-1558959267.jpeg" width="100%" /></p> <h2>&nbsp;</h2> <h2><strong>LE NAZISME</strong></h2> <p>Mais selon lui, la vraie panique morale, la seule, l&rsquo;unique, devrait avoir lieu &agrave; l&rsquo;&eacute;gard de tous les nazismes.</p> <p>Si on pense au nazisme la seule chose qui compte c&rsquo;est le principe de ne pas nuire.</p> <p>Si le nazisme avait pu &ecirc;tre vaincu par le principe minimal de ne pas nuire&nbsp;: n&rsquo;est-ce pas absolument l&rsquo;essentiel&nbsp;?</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/598203/images-1559030890.jpeg" width="100%" /></p> <h4><strong>LA LIBERT&Eacute; D&rsquo;OFFENSER</strong></h4> <p>Il a aussi d&eacute;fendu avec acharnement la libert&eacute; d&rsquo;expression, notamment la libert&eacute; d&rsquo;offenser, &laquo;&nbsp;celle que l&rsquo;&eacute;quipe d&eacute;cim&eacute;e de&nbsp;<em>Charlie Hebdo</em>&nbsp;a si bien pratiqu&eacute;e en se moquant des croyances absurdes et des pr&eacute;jug&eacute;s racistes ou x&eacute;nophobes, sans jamais causer le moindre pr&eacute;judice concret &agrave; qui que ce soit en particulier.&nbsp;&raquo;&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/580451/Unknown-1553280506.jpeg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>LA VIE DE RUWEN OGIEN</strong></p> <p>Le film commencera par l&rsquo;enfance de Ruwen Ogien &agrave; Paris.</p> <p>N&eacute; de parents qui se sont enfuis du ghetto de Varsovie, il a en tant qu&rsquo;apatride, beaucoup fr&eacute;quent&eacute; la pr&eacute;fecture de police pour avoir une carte de s&eacute;jour.</p> <p>Brillant lyc&eacute;en et footballeur, il part faire son service militaire en Isra&euml;l puis revient en France o&ugrave; il se marie et acquiert la nationalit&eacute;. fran&ccedil;aise.</p> <p>Il passe son doctorat de philosophie &laquo; La faiblesse de la volont&eacute; &raquo;sur le th&egrave;me : &laquo; A quelles conditions peut-on choisir le pire alors que le meilleur est accessible?&quot;</p> <p>Avec la publication de ce&nbsp;&nbsp;premier livre, il d&eacute;couvre qu&rsquo;&ecirc;tre philosophe lui laisse la libert&eacute; de vivre d&rsquo;autres vies dans des cercles d&rsquo;artistes, d&rsquo;&eacute;crivains ou de militants de droits bafou&eacute;s.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/598001/_Warsaw_Ghetto_1-1558959983.jpg" width="100%" /></p> <h4><strong>DES ARCHIVES &Agrave; SON IMAGE</strong></h4> <p>Ce film sera compos&eacute; pour une grande partie d&rsquo;archives revisit&eacute;es de mani&egrave;re aussi proche et complice que possible, pour rendre sa pr&eacute;sence singuli&egrave;re : le timbre de sa voix, son intelligence subtil, ce m&eacute;lange d&rsquo;exigence et de vuln&eacute;rabilit&eacute;.</p> <p>&nbsp;</p> <h2 style="text-align:center"><strong>LA GENESE DU FILM</strong></h2> <p>A la mort de RUWEN OGIEN le 4 Mai 2017, mon ami depuis toujours, je me suis promis de lui rendre hommage avec un film que nous avions envisag&eacute; de faire ensemble un jour, sans jamais en fixer la date pr&eacute;cise, puisque nous nous consid&eacute;rions na&iuml;vement comme des &ecirc;tres immortels.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/598216/Doughy_ado_3_-_-1559033888.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:right">&nbsp;</p> <h4><strong>SE PR&Eacute;PARER &Agrave; LA MORT? ET PUIS QUOI ENCORE!</strong></h4> <blockquote> <p>Se pr&eacute;parer &agrave; la mort ?</p> </blockquote> <p>Je ne vois pas ce que &ccedil;a peut vouloir dire &agrave; part appeler les pompes fun&egrave;bres et son banquier pour arranger sa succession.</p> <p>C&#39;est une formule ronflante pour un concept finalement super bateau. Non? &raquo;, me disait-il en riant, quelques semaines avant de dispara&icirc;tre.</p> <p>&nbsp;</p> <h4><strong>UN FILM JOYEUX ET GRAND PUBLIC</strong></h4> <p>Le film sera &agrave; son image, lui qui avait la volont&eacute; de s&rsquo;exprimer pour le grand public, s&rsquo;adressant &agrave; tous dans un style qui lui ressemble, tout &agrave; la fois l&eacute;ger, dr&ocirc;le et incisif, et qui jouissait d&rsquo;une extraordinaire popularit&eacute;.&nbsp;</p> <p>Il&nbsp;aimait dire&nbsp;qu&rsquo;il trouvait plus de grande philosophie dans les dialogues des westerns que chez bien des professionnels de la pens&eacute;e, et qu&rsquo;il a toujours pr&eacute;f&eacute;r&eacute; et de tr&egrave;s loin Jonathan Swift et Lewis Carroll à Heidegger !&nbsp;</p> <p>Un film r&eacute;solument joyeux, impertinent comme il l&rsquo;aurait souhait&eacute;, excluant l&rsquo;esprit de s&eacute;rieux m&ecirc;me si &agrave; l&rsquo;occasion le s&eacute;rieux n&rsquo;est pas interdit. &quot;<em>On peut tr&egrave;s bien dire des choses s&eacute;rieuses sans se prendre au s&eacute;rieux&nbsp;</em>&raquo; disait- il.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <h2 style="text-align:center"><strong>L&#39;EQUIPE DU FILM</strong></h2> <p>​<strong>Jacky Katu r&eacute;alisateur</strong></p> <p style="text-align:right"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/597935/Unknown-1558951416.jpeg" width="100%" /></p> <p>Auteur, metteur en sc&egrave;ne et cin&eacute;aste, apr&egrave;s 15 ann&eacute;es comme chercheur en anthropologie au Centre National de la recherche scientifique en France,je d&eacute;cide du jour au lendemain&nbsp;de&nbsp;changer&nbsp;diam&eacute;tralement de&nbsp;carri&egrave;re&nbsp;et de r&eacute;aliser mes r&ecirc;ves d&rsquo;enfant en devenant, auteur,&nbsp;metteur en&nbsp;sc&egrave;ne&nbsp;de&nbsp;th&eacute;&acirc;tre&nbsp;et r&eacute;alisateur&nbsp;de cin&eacute;ma. Mes pi&egrave;ces et mes films&nbsp;&nbsp;combinent recherche&nbsp;plastique,&nbsp;exploration des obsessions humaines, notamment la folie ordinaire, prendre ses d&eacute;sirs pour des r&eacute;alit&eacute;s ou se raconter des &quot;histoires&quot; sur sa propre vie.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Quelques films&nbsp;:</strong></p> <p>Fais-moi r&ecirc;ver, Fen&ecirc;tre sur rue, Do Me Love,&nbsp;&nbsp;4.48, Je joue la com&eacute;die et alors , Folle d&rsquo;Amour.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Quelques pi&eacute;ces de th&eacute;&acirc;tre&nbsp;:</strong></p> <p>Secousses internes, Les anormaux,&nbsp;Errances,&nbsp;&nbsp;Asiles, Psychose:4.48, L&rsquo;amour sera convulsif ou ne sera pas, Sauve qui peut la vie, &nbsp;Derri&egrave;re les barreaux, L&rsquo;Exception, Qui-Suis-Je ?</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>EMMANUEL VALETTE, Directeur de la photo</strong></p> <p><strong>Documentaires &nbsp;:&nbsp;</strong></p> <ul> <li>&laquo;&nbsp;La face cach&eacute;e&nbsp; d&rsquo;Hiroshima&nbsp;&raquo;, documentaire de Kenichi Watanabe fr3 90 min 2011&nbsp; &nbsp;</li> <li>&laquo;&nbsp;Comme des b&ecirc;tes&nbsp;&raquo; documentaire de Judith Sibony ( France T&eacute;l&eacute;vision 2015 ) prim&eacute; au Web Program Festival</li> <li>&laquo;&nbsp;Le Monde apr&egrave;s Fukushima&nbsp;&raquo; documentaire de Kenichi Watanabe Arte 77 min, 2013&nbsp;</li> <li>&laquo;&nbsp;Terres nucl&eacute;aires&nbsp;&raquo; documentaire de Kenichi Watanabe Arte 83 min&nbsp; 2015</li> <li>&laquo;&nbsp;Japon : nation en crise &raquo; de Kenichi Watanabe Arte 52 min&nbsp; 2017</li> <li>&laquo;&nbsp; Maurice Papon, les le&ccedil;ons d&rsquo;un proc&egrave;s&nbsp;&raquo; de St&eacute;phane Bihan, Fr3 52 min 2018</li> </ul> <p>&nbsp;</p> <p><strong>MARIELLE BABINET, Cheffe monteuse</strong></p> <p>La meilleure monteuse que j&rsquo;ai jamais eu rigoureuse, attentive, imaginative, audacieuse et j&rsquo;en passe et des meilleurs.</p> <p><strong>Quelques films qu&rsquo;elle a mont&eacute;&nbsp;:</strong></p> <ul> <li>De l&#39;&eacute;motion tunisienne au r&ecirc;ve universel&nbsp;de F&eacute;rid Boughedir,&nbsp;</li> <li>Braquage S&eacute;r&eacute;nade&nbsp;de&nbsp;Guillaume de Ginestel,&nbsp;</li> <li>Le chien de Mathieu Pradat,</li> <li>Te recuerdo de Pierre Chosson,</li> <li>Eternejjes d&rsquo;Eric Zonca &hellip;</li> </ul> <p>&nbsp;</p> <p><strong>CLAUDE SAMARD,&nbsp;compositeur</strong></p> <p>Claude SAMARD POLIKAR est un explorateur de paysages musicaux. Dipl&ocirc;m&eacute; de Berklee (USA), il a parcouru de mutliples territoires comme musicien, arrangeur, producteur et compositeur de musiques de films.</p> <p>Les qualit&eacute;s de ce musicien atypique ont &eacute;t&eacute; recompens&eacute;es &agrave; de nombreuses reprises : disques d&#39;or et platine pour son travail d&#39;arrangeur et 2 &quot;Best Music Awards&quot;&nbsp; dans des Festivals de Films internationaux : Shanghai (2001) et Sao Paulo (2011) pour ses musiques de longs m&eacute;trages.</p> <p>Les m&eacute;langes originaux de sons organiques, ethniques et &eacute;lectroniques, alli&eacute;s &agrave; son gout pour les th&egrave;mes m&eacute;lodiques sont la marque de fabrique de ses compositions qui trouvent une parfaite application pour illustrer l&#39;image.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>FRAN&Ccedil;OIS LAMBERT,&nbsp;Mixeur</strong></p> <p>Ce passionn&eacute;, musicien dans l&rsquo;&acirc;me, tapi dans l&#39;ombre de son studio, a &eacute;t&eacute;essentiel et indispensable &agrave; l&rsquo;harmonisation musicale de mon dernier film &laquo;&nbsp;Folle d&rsquo;amour&nbsp;&raquo;</p> <p><strong>Quelques films qu&rsquo;il a mix&eacute; :</strong></p> <ul> <li>&nbsp;Happy End,&nbsp;F&eacute;licit&eacute;,&nbsp;L&#39;empereur, Call Me by Your Name&nbsp;(2017)</li> <li>Orpheline,&nbsp;D&eacute;barquement imm&eacute;diat!,&nbsp;Dogs, Jamais contente&nbsp;(2016)</li> <li>La vie tr&egrave;s priv&eacute;e de Monsieur Sim,&nbsp;Interruption,&nbsp;L&#39;hermine, (2015)...&nbsp;</li> </ul> <hr /> <p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p><br /> Chaque palier atteint, grâce à vous, nous approche un peu plus du financement complet du film.</p> <p><strong>PALIER 1 : 10&nbsp;000 &euro;&nbsp;</strong></p> <p>C&#39;est un bon d&eacute;but, nous pouvons financer le tournage de mani&egrave;re minimaliste.</p> <p><strong>PALIER 2 : 20 000 &euro;</strong></p> <p>Encore mieux, c&#39;est le palier le plus important pour nous. Nous pouvons tourner dans de meilleures conditions, nous avons plus d&#39;argent pour la location du mat&eacute;riel et les frais sur place.</p> <p><strong>PALIER 3 : 50&nbsp;000 &euro; et plus</strong></p> <p>Nous avons d&eacute;sormais plus d&#39;argent pour payer les trois d&#39;auteur et&nbsp;&nbsp;archives, financer toute la partie post-production (montage, mixage, &eacute;talonnage). Nous pouvons nous permettre de r&eacute;mun&eacute;rer plusieurs techniciens lors du tournage et en post-production.</p> <h3>&nbsp;</h3> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <h4><strong>CALENDRIER</strong></h4> <p>LA MORALE A ZERO pourra être visionné fin de l&#39;année 2020.</p> <p>D&#39;ici là vous pourrez suivre les étapes de fabrication du film sur nos réseaux sociaux.</p> <ul> <li>AVRIL &ndash; JUIN 2019 :&nbsp;Constitution de l&rsquo;équipe<br /> &nbsp;</li> <li>JUILLET-AOUT&nbsp;2019&nbsp;: Préparation du tournage<br /> &nbsp;</li> <li>SEPTEMBRE 2019&nbsp;:&nbsp;Tournage<br /> &nbsp;</li> <li>OCTOBRE 2019&nbsp;:&nbsp;Collecte d&rsquo;Archives<br /> &nbsp;</li> <li>NOVEMBRE &ndash; DECEMBRE &ndash; JANVIER 2020&nbsp;: Montage<br /> &nbsp;</li> <li>FEVRIER &ndash;MARS 2019 : finitions<br /> &nbsp;</li> <li>AUTOMNE 2020 : Diffusion</li> </ul> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

10 €

Livraison estimée : décembre 2020

Une invitation pour aller voir le film en salles + Votre nom figure au générique de fin du film ainsi que sur le site internet du film et un immense merci !
  • 16 contributions

Philosopher ou faire l'amour

25 €

Livraison estimée : décembre 2020

L'affiche dédicacée du film + Votre nom figure au générique de fin du film ainsi que sur le site internet du film et un immense merci + Une invitation pour aller voir le film en salles.
  • 23 contributions

La guerre des civilisations n'aura pas lieu

45 €

Livraison estimée : décembre 2020

Une invitation pour 2 pour aller voir le film en salles + L'affiche dédicacée du film + Votre nom figure au générique de fin du film ainsi que sur le site internet du film.
  • 23 contributions

La panique morale

65 €

Livraison estimée : décembre 2020

Vous pourrez suivre Jacky Katu, le réalisateur, durant le tournage du film via un journal de bord numérique + L’affiche dédicacée du film + votre nom apparaîtra au générique du film + une invitation pour 2 pour aller voir le film en salle et un immense merci.·
  • 5 contributions

Nous sommes tous Charlie

100 €

Livraison estimée : décembre 2020

Une invitation pour 4 pour aller voir le film en salle + l’affiche dédicacée du film + votre nom apparaîtra au générique du film + vous pourrez suivre Jacky Katu, le réalisateur, durant le tournage du film via un journal de bord numérique et un immense merci.
  • 32 contributions

Mon diner chez les cannibales

200 €

Livraison estimée : décembre 2020

L’affiche dédicacée du film + votre nom apparaîtra au générique du film + une invitation pour 4 pour aller voir le film en salle + vous pourrez suivre Jacky Katu, le réalisateur, durant le tournage du film via un journal de bord numérique + Une vidéo du film et un immense merci.
  • 11 contributions

L'influence de l'odeur des croissants chauds sur la bonté humaine

500 €

Livraison estimée : décembre 2020

L’affiche dédicacée du film + Un lien vers le film + votre nom apparaîtra au générique du film + 4 invitations à une projection du film à Paris + tirage et encadrement d'une photo du tournage (format 20x30 cm) + vous pourrez suivre Jacky Katu, le réalisateur, durant le tournage du film via un journal de bord numérique + 2 DVD du film et un immense merci.
  • 1 contribution

La liberté d'offenser

1 000 €

Livraison estimée : décembre 2020

Un lien vers le film + votre nom apparaîtra au générique du film + 4 invitations à la projection du film à Paris + tirage et encadrement d'une photo du tournage (format 20x30 cm) + vous pourrez rencontrer le réalisateur Jacky Katu, pour parler des coulisses du tournage + 2 DVD du film et un immense merci.
  • 1 contribution

La honte est-elle immorale

2 500 €

Livraison estimée : décembre 2020

Un grand merci ! Un lien vers le film + votre nom apparaîtra au générique du film "Avec la complicité de" aux côtés du réalisateur et des producteurs + 4 invitations à la projection du film + Vous êtes convié à la soirée chiffres en présence de l’équipe du film (transports non inclus). La soirée chiffres est un rituel dans les sociétés de distribution : lors du premier jour de sortie du film nous appelons les salles de cinéma pour récolter le nombre d’entrées, autour d’un apéritif. Votre nom apparaît au générique de fin précédé de la mention

Le prix des Lumières

5 000 €

Livraison estimée : décembre 2020

Un grand merci ! Un lien vers le film + votre nom apparaîtra au générique du film à côté de ceux de la réalisatrice et de la production + organisation d'une projection privée (capacité de salle de 100 personnes) avec vos amis ou pour votre entreprise, en présence de l'équipe du film.

L'hymne à la joie

10 000 €

Livraison estimée : décembre 2020

Votre nom apparaîtra au générique du film précédé de la mention "Avec la complicité de", à côté de ceux du réalisateur et de la production + organisation d'une projection privée avec vos amis ou pour votre entreprise, en présence de l'équipe du film, suivie d’un temps d’échanges avec le réalisateur Jacky Katu puis d'un cocktail et un immense merci

Faire un don

Je donne ce que je veux