La petite graine

Soutenez un projet unique en France : une ferme de maraîchage bio coopérative

Visuel du projet La petite graine
Échoué
16
Contributeurs
28/10/2018
Date de fin
710 €
Sur 4 200 €
17 %

La petite graine

La petite graine, une utopie devenue réalité

Convaincus que l’agriculture biologique est l’une des solutions pour redynamiser nos territoires, protéger notre planète et se nourrir convenablement, quelques passionnés ont décidé de se lancer dans la création d’une ferme de maraîchage bio. De nombreux obstacles ont dû être franchis… Mais à chaque problème, une solution ! Et c’est désormais une solide équipe de bénévoles et trois salariés qui font  vivre « La petite graine », une toute jeune coopérative de consommateurs  créée en janvier, qui exploite une ferme de maraîchage bio en Charente-Maritime.

Créer une exploitation agricole bio qui appartient en totalité à ses sociétaires coopérateurs, une expérience unique en France qui n’attend que votre coup de pouce.

 

Une partie des bénévoles et des partenaires à l'origine du projet.

Une terre maraîchère exceptionnelle

Lors des nombreuses réunions d’information pour lancer le projet, un important réseau s’est tissé et nous a permis de rencontrer, entre autres, le syndicat des eaux qui cherchait à préserver une zone de captage de 10 hectares. Sur ces terres de la vallée de l’Arnoult, d’excellente qualité pour le maraîchage, nous avons déjà commencé à en cultiver 4 hectares.

Le "Bouil de Chambon"

 

Une aventure humaine

La petite graine, c’est aussi une aventure humaine hors du commun. Créée par une équipe de bénévoles passionnés,  la coopérative emploie pour le moment trois salariés en CDI. Pour Rémi, ancien géomètre, c’est un véritable projet de reconversion professionnelle, quant à Thomas, 26 ans, il y voit une opportunité d’apprendre un métier qui le passionne. Ce duo très soudé profite de la transmission du savoir-faire de Pascal, professionnel du maraîchage bio séduit par le projet et qui a accepté d’accompagner les premiers pas La petite graine.

Thomas, Pascal et Rémy, les premiers employés de La petite graine.

 

Une commercialisation assurée

De nombreux partenaires ont rejoint l’aventure et notamment la coopérative de consommateurs Coop Atlantique qui exploite près de 250 magasins entre Loire et Garonne. Cette dernière, très sensible à notre démarche, s’est engagée à commercialiser toute la production que nous ne réussirions pas à vendre par nous-même : une aubaine qui nous garantit un débouché pour l’ensemble de notre production. Il ne reste plus qu’à nous concentrer sur ce que nous savons le mieux faire : produire de beaux légumes bio !

Une activité pérenne 

Comme toute activité économique, aussi louable soit-elle, il faut que celle-ci dégage des bénéfices pour pouvoir durer et se développer. C’est en s’appuyant sur deux experts agricoles, séduits par le projet de « La petite graine » que nous avons trouvé les solutions pour créer une activité pérenne.

L’une des pistes est l’innovation pour mécaniser ce qui peut l’être et réduire ainsi le surcoût important de la main d’œuvre dans l’agriculture biologique.

Pourquoi cette démarche de financement participatif ?

Au début de l’aventure de « La petite graine », un business plan réaliste a été élaboré pour tous les investissements, achat du matériel, des semis… Bref ! Tout ce qui permet à la coopérative de produire a été prévu dans le budget.

Nous avons travaillé cette année avec notre tracteur 2 roues motrices mais le printemps pluvieux nous a démontré la nécessité de disposer d’un tracteur 4 roues motrices. Nous avons trouvé notre bonheur mais il doit être remis en état.

Nous travaillons avec des outils très anciens : certains étaient même utilisés avec des animaux de trait ! La solidarité fonctionne : d’autres maraîchers bio ont la gentillesse de nous prêter leur matériel .Cette solution n‘est cependant pas pérenne car elle nécessite des temps de transports et de la pollution supplémentaire pour aller chercher et ramener le matériel, c’est pourquoi nous souhaitons nous équiper progressivement avec du matériel plus performant mais d’occasion exclusivement!

 

 

On parle de nous

Sud Ouest

Dans cet article de novembre 2017, Sud Ouest écrivait : " Cela pouvait paraître utopique mais un an après, jour pour jour, le pari est tenu. "

 

Sud Ouest le 26 janvier 2018 : " Cette nouvelle coopérative s’est entourée de deux experts : Charles Henry, ancien directeur d’exploitation de maraîchage bio au lycée agricole du Petit Chadignac à Saintes, et Pascal Elie, cofondateur des Jardins de Christine à Saint-Savinien et président des Champs du partage. "

 

Infoéco en février 2018 : "C'est la première fois qu'une coopérative veut faire vivre une exploitation agricole. D'ordinaire elles gèrent une boutique."

 

Sur le site de notre partenaire Coop Atlantique, une coopérative de consommateurs qui gère des magasins soutient une coopérative de consommateurs qui gère une ferme de maraîchage bio : normal !

 

Calendrier

Dès que nous aurons le financement pour effectuer les réparations sur le tracteur 4 roues motrices, celui-ci sera remis en état pour être opérationnel en mars 2019.

À quoi servira la collecte

Un tracteur remis en état !

La coopérative "La petite graine" percevra l'intégralité de la collecte. Elle sera affectée à la réparation d’un tracteur 4 roues motrices qui nous a fait défaut cette première année à cause des terrains gorgés d’eau.

Pour cela nous avons besoin de changer les pneus arrières (2 x 900€) et de changer la pompe hydraulique (2 400€) soit un total de 4 200€

 

Modèle du tracteur à remettre en état

 

Si notre projet récoltait au-delà de cette somme, les investissements suivants seraient réalisés.

Réparation de notre gyrobroyeur dont le retour d’angle est cassé : 600€

 

Réparation des freins et du système de relevage de notre tracteur 2 roues motrices : 4 000€

 

Remplacement de notre bineuse à vigne actuelle (1 rang) par une bineuse 2 rangs d’occasion : 2 000€

 

Équipement d’un semoir de précision maraicher 2 rangs d’occasion pour suppléer notre vieille planteuse de 70 ans : 3 000€

Équipement d’une remorque d’occasion : 3 000€ (Nous fonctionnons pour le moment avec une remorque prêtée par « Les jardins de Christine » à Saint-Savinien-sur-Charente.)

Équipement d’un pulvérisateur d’occasion (3 000€) afin d’épandre des préparations non préoccupantes à base végétale comme le purin d’ortie ou encore la décoction de Prêle.

Choisissez votre contrepartie

Contrepartie « Petite graine »

15 €

Merci pour votre soutien, nous vous offrirons une photo de l’équipe du projet et vous serez cité en remerciement sur le site de La petite graine.
  • 1 contributeur
  • Livraison estimée janvier 2019

Contrepartie « Pousse »

30 €

Grand merci pour votre soutien, nous vous offrirons une photo de l’équipe du projet ainsi qu’un sticker «Je soutiens La petite graine » et vous serez cité en remerciement sur le site de La petite graine.
  • 2 contributeurs
  • Livraison estimée janvier 2019

Contrepartie « Plantule »

50 €

Énorme merci pour votre soutien, nous vous offrirons une photo de l’équipe du projet ainsi qu’un sticker «Je soutiens La petite graine ». Vous serez cité en remerciement sur le site de La petite graine et nous aurons le plaisir de vous inviter à visiter l’exploitation avec des conseils pour jardiner bio.
  • 1 contributeur
  • Livraison estimée janvier 2019

Contrepartie « Tige »

75 €

Immense merci pour votre soutien, nous vous offrirons une photo de l’équipe du projet ainsi qu’un sticker «Je soutiens La petite graine ». Vous serez cité en remerciement sur le site de La petite graine et nous aurons le plaisir de vous inviter à visiter l’exploitation avec des conseils pour jardiner bio. Vous repartirez avec quelques légumes fraichement cueillis.
  • Livraison estimée janvier 2019

Contrepartie « Feuille »

100 €

Gigantesque merci pour votre soutien, nous vous offrirons une photo de l’équipe du projet ainsi qu’un sticker «Je soutiens La petite graine ». Vous serez cité en remerciement sur le site de La petite graine et nous aurons le plaisir de vous inviter à visiter l’exploitation avec des conseils pour jardiner bio. Vous repartirez avec un cagette de légumes.
  • Livraison estimée janvier 2019

Contrepartie « Fleur »

150 €

Monumental merci pour votre soutien, nous vous offrirons une photo de l’équipe du projet ainsi qu’un sticker «Je soutiens La petite graine ». Vous serez cité en remerciement sur le site de La petite graine et nous aurons le plaisir de vous inviter à visiter l’exploitation avec des conseils pour jardiner bio. Vous repartirez avec un cageot de légumes et vous pourrez participer gratuitement à une formation à l’auto construction d’outils de maraichage.
  • Livraison estimée janvier 2019

Contrepartie « Légume »

300 €

Merci infiniment pour votre soutien, nous vous offrirons une photo de l’équipe du projet ainsi qu’un sticker «Je soutiens La petite graine ». Vous serez cité en remerciement sur le site de La petite graine et nous aurons le plaisir de vous inviter à visiter l’exploitation avec des conseils pour jardiner bio. Vous repartirez avec un cageot de légumes et vous pourrez participer gratuitement à une formation à l’auto construction d’outils de maraichage et nous aurons le plaisir de vous inviter à partager un repas avec tous les donateurs « niveau légume » et l’équipe de La petite graine.
  • Livraison estimée janvier 2019

Faire un don

Je donne ce que je veux