La vie d'un billet de banque

La vie d'un billet de banque, une bande dessinée qui se contemple

Visuel du projet La vie d'un billet de banque
106
Contributeurs
23 jours
Restants
6 285 €
Sur 6 000 €
105 %
Autoproduction
culturelle
Fabrication
française

La vie d'un billet de banque

Si un billet de banque pouvait raconter son histoire ? 

De quelles situations témoignerait-il ?

Nous vous invitons à travers les pérégrinations de cet objet à observer l'absurdité de ses différentes rencontres et étapes intervenant lors de son voyage .

 

(Ci-dessous la première page de la BD)

Ce projet est né il y'a trois ans de cela par deux passionnés de bande dessinée: Loïc Bricka scénariste et Corto Koller dessinateur . 

 

Ci-dessous la préface de cette bande dessinée. Ecrite par Geoffrey Bricka.

Il en aura fallu du temps pour que s'achève l'histoire d'un billet de banque et derrière cette histoire il y a la notre. Celle des déboires propres aux artistes, l'histoire de la matérialisation de cet objet durant des heures, des jours, des années par la volonté de construire une histoire muette dans une indépendance total. L'envie de tout arrêter, l'envie d'attaquer d'autres projets, l'envie de procrastiner.

Puis c'est la petite histoire qui rejoint la grande avec la pandémie mondiale le 11 mai 2020, le jour du premier déconfinement, je vois mon frère Loïc pour la dernière fois mais ni lui ni moi ne le savons alors. Après ces semaines de confinement nous sommes heureux de nous revoir, nous prenons des nouvelles de nos univers commun et respectif pour en extraire un bilan. Untel ne donne plus de nouvelles, l'autre à choper le virus, l'un à déménagé, beaucoup ne travaillent plus. Lorsque le prénom de Corto est sorti, nous avons abordé naturellement la question de cette BD. Il me dit on avance pas avec Corto, on est chacun sur d'autres projets. Il faut qu'on la termine. Une semaine après mon frère est décédé. Et j'ai pris son relais auprès de lui et de cette bd en deuil de scénariste. Cette BD est importante pour mon frère, il n'a jamais lâché cette histoire, tant il l'a conté, mimé, décrite afin que Corto puisse à son tour la sublimer par le prisme du dessin. C'est ainsi leur première oeuvre publiée. L'on peut alors dire que la bande dessinée a accouché de ses auteurs.

Il est prédestiné au monde du neuvième art. Portant en son seul prénom les aventures du héro Corto Maltese de l'auteur Hugo Pratt. Il a fait ses études en bande dessinée à l'école Pivaut à Nantes et y a reçu un enseignement technique et artistique complet, suscitant un éveil tout particulier au monde de la peinture. Ses influences sont Edward Hopper, Lorenzo Mattotti, Marc Chalmé, Mikkel Sommer, Enki Bilal, Emmanuel Lepage, Benjamin Flao et bien d'autres.
 

Laissez vous aller à suivre ce billet de banque, le dessin et la colorisation étant fait à la main et aux crayons de couleurs, voici une expérience artistique 100% casher.

Les auteurs vous invitent non pas à lire une bande dessinée mais à la regarder comme si il s'agissait d'une expérience cinématographique sur papier. La prochaine fois que vous dépenserez un billet. Peut être que vous vous direz, au fait quelle pourrait être son histoire ? Tout comme mon frère s'est un jour posé la question pour qu'accompagné de Corto, il vous propose ce voyage, celui d'un billet de banque. Et comme le soulignait Aristote, l'argent est une fiction, je rajouterais mes frères autant s'en saisir. Loïc, Corto, chapeau les artistes, à vous l'antenne !

15/02/2021 à Strasbourg

Par votre participation et votre contribution financière, l'histoire de ce billet de banque pourra avoir une conclusion digne de ce nom.

A bientôt dans vos bibliothèques.

À quoi servira la collecte

Les 6000€ que nous cherchons à récolter serviront à couvrir les dépenses suivantes :

- Les frais d'impression de la BD et les contreparties physiques

- Les frais d'hébergement de la plateforme de financement participatif ( 8% )

- La rémunération des auteurs 

- La rémunération de l'illustratrice de la couverture/quatrième de couverture (technique de gravure) 

- De futurs investissements pour des projets artistiques qui n'attendent que de voir le jour

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux