« Le 32 juin, Mon Amour » - Le prochain film de Harry Cleven

SOUTENEZ LA RÉALISATION DU TEASER DU PROCHAIN LONG-MÉTRAGE DE HARRY CLEVEN

Visuel du projet « Le 32 juin, Mon Amour » - Le prochain film de Harry Cleven
Réussi
56
Contributions
09/07/2019
Date de fin
2 562 €
Sur 2 500 €
102 %

« Le 32 juin, Mon Amour » - Le prochain film de Harry Cleven

<h2 style="margin-left:80px"><strong>Petit mot d&rsquo;introduction du r&eacute;alisateur</strong></h2> <p style="margin-left:80px">&nbsp;</p> <p>Cet &eacute;t&eacute;, nous allons tourner le teaser de mon prochain long-m&eacute;trage. L&rsquo;univers du film &eacute;tant tr&egrave;s particulier, il est crucial que je puisse en donner &agrave; voir des images du film afin de pouvoir le financer.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>&laquo;&nbsp;Le 32 juin, Mon Amour&nbsp;&raquo; est un projet de film tr&egrave;s exaltant que nous avons &eacute;crit en collaboration avec mon ami Thomas Gunzig. C&rsquo;est un conte d&eacute;cal&eacute;, une sorte de &laquo;&nbsp;Brazil&nbsp;&raquo; belge d&eacute;lirant.</strong></p> <p>Avec ce film, c&rsquo;est la premi&egrave;re fois que je partage la plume d&egrave;s le d&eacute;but avec un sc&eacute;nariste. Thomas a apport&eacute; de la l&eacute;g&egrave;ret&eacute;, de l&rsquo;humour ainsi que de la lumi&egrave;re &agrave; mon univers un peu sombre. Et, paradoxalement, je n&rsquo;ai jamais eu le sentiment d&rsquo;avoir un sc&eacute;nario aussi proche de moi.</p> <p>Mon ambition pour ce film est de faire coexister la po&eacute;sie, la com&eacute;die et le drame. Avec Thomas, nous nous sommes employ&eacute;s &agrave; ce que le sc&eacute;nario en contienne tous les ingr&eacute;dients. J&rsquo;aimerais que le spectateur frissonne autant de peur que de plaisir&hellip; J&rsquo;aimerais qu&rsquo;il soit tant&ocirc;t boulevers&eacute;, tant&ocirc;t &eacute;merveill&eacute;&hellip;</p> <p><strong>Olivier Rausin</strong>, <strong>producteur de Climax Films,</strong> nous a soutenus d&egrave;s la toute premi&egrave;re id&eacute;e du sc&eacute;nario et nous a suivis sans faillir pendant ces ann&eacute;es intenses d&rsquo;&eacute;criture, nous poussant toujours &agrave; aller plus loin. Aujourd&rsquo;hui, nous arrivons au bout de nos possibilit&eacute;s d&rsquo;investissements personnels.</p> <p><strong>Nous avons besoin de financer le teaser du film -&nbsp;qui sera auto-produit. Voil&agrave; pourquoi je fais appel &agrave; un crowdfunding.</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <h2 style="margin-left:40px"><strong>LE CONTE - LA CR&Eacute;DIBILIT&Eacute; ET LE &laquo;&nbsp;VRAI FAUX&nbsp;&raquo;</strong></h2> <p>&nbsp;</p> <p>Il m&rsquo;a sembl&eacute; que la forme la plus appropri&eacute;e pour raconter cette histoire d&rsquo;amour un peu folle &eacute;tait le conte.</p> <p><strong>C&rsquo;est parce qu&rsquo;on a envie d&rsquo;y croire que le conte est possible&hellip; </strong>Dans <em>&laquo;&nbsp;Le 32 juin, Mon Amour&nbsp;&raquo;</em>, d&egrave;s le prologue, une voix off scelle un pacte de licence po&eacute;tique avec le spectateur afin qu&rsquo;il se laisse emporter, je l&rsquo;esp&egrave;re avec d&eacute;lice, dans l&rsquo;atmosph&egrave;re onirique, surr&eacute;aliste du film et accepte que les choses les plus folles, les plus insens&eacute;es puissent arriver. L&rsquo;histoire commence dans un th&eacute;&acirc;tre de marionnettes, les d&eacute;cors sont constitu&eacute;s de maquettes et d&rsquo;images r&eacute;tro projet&eacute;es et les personnages sont incarn&eacute;s, dans un premier temps, par des marionnettes. Mon intention n&rsquo;est pas de faire un film sur des marionnettes, mais de faire entrer le spectateur dans l&rsquo;histoire par un biais narratif r&eacute;solument fictionnel, afin d&rsquo;assumer d&rsquo;entr&eacute;e de jeu le &laquo;&nbsp;vrai faux&nbsp;&raquo;.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <h2 style="margin-left:200px"><strong>&nbsp; &nbsp; &nbsp;</strong><strong>L&rsquo;HISTOIRE</strong></h2> <p>Tout commence au bord d&rsquo;une banquise&hellip;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/596414/image1-1558437938.jpeg" width="100%" /></p> <p>Au loin, on aper&ccedil;oit une t&acirc;che rouge dans le paysage grandiose.</p> <p>En s&rsquo;approchant, on d&eacute;couvre un petit th&eacute;&acirc;tre de marionnettes pos&eacute; &agrave; m&ecirc;me le sol gel&eacute;.</p> <p>Quelques jeunes poulpes en forment les spectateurs.</p> <p>Le rideau du th&eacute;&acirc;tre se l&egrave;ve, manipul&eacute; par les tentacules du Poulpe&hellip;</p> <p>La voix chaude, douce du poulpe raconte une histoire &agrave; ses enfants&hellip;&nbsp;</p> <p>Derri&egrave;re le rideau, surgissant d&rsquo;un brouillard &eacute;pais, appara&icirc;t l&rsquo;&Icirc;le de Grom&hellip;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/596415/image2-1558438003.jpeg" width="100%" /></p> <p>On d&eacute;couvre Sza Sza et Tomaz, deux enfants tr&egrave;s amoureux l&rsquo;un de l&rsquo;autre.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/593747/Sans_titre_2_2-1557679848.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Mais le papa de Tomaz d&eacute;cide de s&eacute;parer son fils de l&rsquo;influence de Sza Sza, la veille de son anniversaire, le 32 juin 1950. Tomaz ne supporte pas d&rsquo;&ecirc;tre s&eacute;par&eacute; de son amoureuse. Avant de se jeter dans le vide, Tomaz donne une lettre &agrave; Sza Sza&hellip; &laquo;Le 32 juin, Mon Amour&hellip;&nbsp;Si un jour quelqu&rsquo;un te dit que je suis mort, ne le crois pas, je t&rsquo;aime trop pour &ccedil;a&hellip;&nbsp;&raquo;</p> <p>50 ans plus tard, Ian, 20 ans, vit sur l&rsquo;&Icirc;le de Monhotton. Il ressemble comme deux gouttes d&rsquo;eau au petit Tomaz.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/593748/d_2-1557680067.jpg" width="100%" /></p> <p>Un soir, il est assomm&eacute; et perd connaissance. Il se r&eacute;veille en 1950, dans un champ de bl&eacute; sur l&rsquo;&Icirc;le de Grom. Un peu plus loin, au bord d&rsquo;une falaise, Ian voit Sza Sza, une jeune femme magnifique, qui s&rsquo;appr&ecirc;te &agrave; se jeter dans le vide&hellip; Ian revient &agrave; lui et s&rsquo;aper&ccedil;oit qu&rsquo;il a un peu de bl&eacute; accroch&eacute; au bout des doigts&hellip; Ce voyage n&rsquo;&eacute;tait pas un r&ecirc;ve ! Dans une course effr&eacute;n&eacute;e entre l&rsquo;espace et le temps, Ian va tenter l&rsquo;impossible pour sauver Sza Sza dont il est tomb&eacute; &eacute;perdument amoureux&hellip;&nbsp;<img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/593756/d-1557680962.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <h2 style="margin-left:200px">&nbsp;</h2> <hr /> <h2 style="margin-left:160px"><strong>&nbsp; &nbsp;</strong><strong>L&rsquo;UNIVERS DU FILM</strong></h2> <h2>&nbsp;</h2> <p>Avec <strong>Thomas Gunzig</strong>, nous avons construit le monde dans lequel vivent nos h&eacute;ros de fa&ccedil;on d&eacute;cal&eacute;e, mi-cauchemardesque, mi-dr&ocirc;le, en esp&eacute;rant qu&rsquo;il agisse comme une sorte de miroir d&eacute;formant, une esp&egrave;ce de critique sociale en creux. Un monde absurde ou l&rsquo;ultra-lib&eacute;ralisme aurait suivi sa logique de comp&eacute;tition jusqu&rsquo;&agrave; n&rsquo;avoir plus qu&rsquo;un produit unique, jusqu&rsquo;&agrave; remplacer les ouvriers par des poulpes g&eacute;n&eacute;tiquement modifi&eacute;s, jusqu&rsquo;&agrave; couper la langue des r&eacute;calcitrants ou les lobotomiser&hellip; Un monde sans lumi&egrave;re o&ugrave; le seul espoir pour nos h&eacute;ros est de vivre une &eacute;blouissante histoire d&rsquo;amour.</p> <p>Le fait que les personnages soient repr&eacute;sent&eacute;s par des marionnettes au d&eacute;but du film induit avec humour, sans qu&rsquo;il soit n&eacute;cessaire de le signifier litt&eacute;ralement, une sorte de critique sociale indirecte de notre soci&eacute;t&eacute; industrielle absurde dans laquelle nous perdons peu &agrave; peu notre &acirc;me dans notre repr&eacute;sentation de nous-m&ecirc;mes&hellip;</p> <p>De plus, la marionnette provoque un effet d&rsquo;inqui&eacute;tante &eacute;tranget&eacute; par le fait qu&rsquo;elle nous ressemble tout en &eacute;tant diff&eacute;rente. Jan Svankmajer, dont j&rsquo;admire le travail, parle tr&egrave;s bien de cet effet. Le trouble vient de l&rsquo;ambigu&iuml;t&eacute; g&eacute;n&eacute;r&eacute;e par le fait que des objets inanim&eacute;s semblent vivants&hellip; Notre imaginaire est stimul&eacute; et nous renvoie &agrave; des visions de l&rsquo;enfance, mi-merveilleuses, mi-cauchemardesques&hellip; C&rsquo;est pour cette raison que les marionnettes sont toujours un peu d&eacute;rangeantes&hellip;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/593758/d_3-1557681086.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Je d&eacute;clinerai cette ambigu&iuml;t&eacute; entre le vivant et l&rsquo;inanim&eacute; en rendant mes marionnettes peu &agrave; peu humaines</strong>. <strong>Les personnages seront incarn&eacute;s progressivement par des acteurs maquill&eacute;s &agrave; l&rsquo;identique de leurs marionnettes.</strong> A certains moments, on ne saura plus s&rsquo;il s&rsquo;agit de marionnettes ou de personnes&hellip; En confondant ainsi le vivant (l&rsquo;acteur) et l&rsquo;inanim&eacute; (la marionnette), l&rsquo;effet d&rsquo;inqui&eacute;tante &eacute;tranget&eacute; sera renforc&eacute; par le lien direct qu&rsquo;il cr&eacute;e avec le r&ecirc;ve.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/593759/image9-1557681116.jpeg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Toujours dans la logique du &laquo;&nbsp;vrai faux&nbsp;&raquo;, je tiens &agrave; assumer le c&ocirc;t&eacute; visiblement faux de la r&eacute;tro projection.</p> <p><strong>La r&eacute;tro projection</strong> est une technique ancienne du cin&eacute;ma qui a &eacute;t&eacute; peu &agrave; peu d&eacute;laiss&eacute;e pour faire place &agrave; la technologie plus moderne des fonds verts issue des progr&egrave;s techniques du num&eacute;rique.</p> <p>Bertrand Mandico, un ami r&eacute;alisateur dont j&rsquo;aime &eacute;norm&eacute;ment le travail, a redonn&eacute; ses lettres de noblesse &agrave; cette technique, en particulier dans son long m&eacute;trage <em>&laquo;&nbsp;Les gar&ccedil;ons sauvages&nbsp;&raquo;.</em></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/596418/yo-1558438739.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Les d&eacute;cors seront constitu&eacute;s d&rsquo;images film&eacute;es en mini-&eacute;quipe dans les lieux les plus improbables pour &ecirc;tre r&eacute;tro projet&eacute;s ensuite derri&egrave;re les com&eacute;diens.</p> <p>&nbsp;</p> <p>Pour les maquettes des villes, je compte m&rsquo;inspirer librement du travail d&rsquo;Evol, un street artiste berlinois dont j&rsquo;admire &eacute;norm&eacute;ment le travail &eacute;galement.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Voici un lien qui vous permet de visionner un essai tout simple de marionnette film&eacute;e devant un d&eacute;cor de maquette r&eacute;tro projet&eacute;. </strong></p> <p><iframe allow="autoplay; fullscreen" allowfullscreen="true" frameborder="0" height="234" scrolling="no" src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fplayer.vimeo.com%2Fvideo%2F337249781%3Fapp_id%3D122963&amp;dntp=1&amp;url=https%3A%2F%2Fvimeo.com%2F337249781&amp;image=https%3A%2F%2Fi.vimeocdn.com%2Fvideo%2F784301896_295x166.jpg&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=vimeo" width="426"></iframe></p> <p>J&rsquo;ai fait cet essai avec des moyens de fortune en utilisant une marionnette et une maquette fabriqu&eacute;e par mes soins. J&rsquo;avais envie de v&eacute;rifier le potentiel du proc&eacute;d&eacute;.<strong> Le tournage du teaser nous permettra d&rsquo;aller &eacute;videmment beaucoup plus loin dans la qualit&eacute; de la projection et de la manipulation des marionnettes.</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <h2 style="margin-left:160px"><strong>&nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;</strong><strong>ARTE POVERA</strong></h2> <h2>&nbsp;</h2> <p>Avec Olivier Rausin, mon producteur, nous avons r&eacute;solument pris le parti de faire le film avec des moyens r&eacute;duits. Cela rend possible le financement du film et me garantit une libert&eacute; totale de cr&eacute;ation.</p> <p>Outre le fait que cela me stimule artistiquement, le tournage <em>&laquo;&nbsp;Arte Povera&nbsp;&raquo;</em> est un vrai choix esth&eacute;tique. Pour <em>&laquo;&nbsp;Mon Ange&nbsp;&raquo;</em>, mon dernier long m&eacute;trage, cela m&rsquo;a pouss&eacute; &agrave; radicaliser ma r&eacute;alisation en adoptant le point de vue de la cam&eacute;ra subjective. Pour <em>&laquo;&nbsp;Le 32 juin, Mon Amour&nbsp;&raquo;</em>, cela m&rsquo;a donn&eacute; l&rsquo;id&eacute;e du dispositif des marionnettes, maquettes et r&eacute;tro projections.</p> <p>Ce dispositif nous permet de tourner quasiment tout le film dans un simple studio avec des maquettes et des r&eacute;tro projections. Nous pourrons fabriquer les images de fa&ccedil;on artisanale avec une &eacute;quipe r&eacute;duite au minimum - 3 personnes &agrave; l&rsquo;image et 3 personnes &agrave; la d&eacute;co -&nbsp; et davantage de temps de tournage&hellip; Un peu &agrave; la mani&egrave;re d&rsquo;une troupe de th&eacute;&acirc;tre en cr&eacute;ation, ou encore comme certains films d&rsquo;animation&hellip;</p> <p>&nbsp;</p> <p>Ce type de dispositif rend &laquo;&nbsp;simple&nbsp;&raquo; le tournage de sc&egrave;nes qui semblent a priori d&eacute;mesur&eacute;es, avec un r&eacute;sultat bien souvent plus po&eacute;tique.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <h2 style="margin-left:160px"><strong>&nbsp; &nbsp; POUR CONCLURE</strong></h2> <p>&nbsp;</p> <p><strong>&Agrave; travers ce conte, j&rsquo;ai envie de transmettre cet &eacute;lan vers l&rsquo;absolu, vers l&rsquo;irrationnel, cette &eacute;nergie vitale positive que donne le sentiment amoureux.</strong></p> <p><em>&laquo;&nbsp;Le cynique est quelqu&rsquo;un qui conna&icirc;t tr&egrave;s bien le prix des choses, mais pas leur valeur&nbsp;&raquo;</em> (Oscar Wilde). Du point de vue des cyniques, les amoureux ont quelque chose d&rsquo;aga&ccedil;ant, de pu&eacute;ril, de peu r&eacute;aliste&hellip; d&rsquo;un peu ridicule en fait&hellip; Mais, comme le disait Fernando Pessoa dans ses lettres &agrave; sa fianc&eacute;e (je paraphrase) : <em>&laquo;&nbsp;les histoires d&rsquo;amour sont ridicules, les gestes, les mots, les lettres, les regards des amoureux sont ridicules&hellip; Comme j&rsquo;aimerais encore &ecirc;tre ridicule un jour&nbsp;&raquo;.</em></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <h2 style="margin-left:40px"><strong>&nbsp;</strong><strong>TEXTE D&rsquo;UN AMI CHEF&nbsp; PEINTRE/D&Eacute;CORATEUR</strong></h2> <h2><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/596472/kkk-1558445631.jpg" width="100%" /></h2> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>2&deg; TEXTE DU M&Ecirc;ME AMI</strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/596463/Sans_titre_2-1558445043.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <h2 style="margin-left:120px"><strong>&nbsp; &nbsp;&nbsp;</strong><strong>LETTRE DU PRODUCTEUR</strong></h2> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/596471/llll-1558445602.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <h2 style="margin-left:120px"><strong>&nbsp; &nbsp;&nbsp;</strong><strong>LETTRE DU DISTRIBUTEUR</strong></h2> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/596470/nnn-1558445573.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/594019/d_4-1557757659.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<h2>LES D&Eacute;PENSES</h2> <p><br /> Gr&acirc;ce au fait que <strong>Jaco Van Dormael et Mich&egrave;le-Anne De Mey</strong> nous donnent acc&egrave;s au d&eacute;p&ocirc;t de rangement des d&eacute;cors et du mat&eacute;riel de leurs spectacles (<em>&laquo;&nbsp;<strong>Kiss and Cry&nbsp;&raquo;</strong></em><strong> et <em>&laquo;&nbsp;Cold Blood&nbsp;&raquo;)</em></strong>, nous pourrons b&eacute;n&eacute;ficier gratuitement de cette infrastructure et de certains outils des spectacles (&eacute;cran de r&eacute;tro projection, projecteur, mat&eacute;riel de machinerie, cam&eacute;ra, etc.)</p> <p>Nous avons besoin de financer :&nbsp;</p> <ul> <li> <h3>Les maquettes - 400 euros.</h3> </li> <li> <h3>Les &eacute;l&eacute;ments du d&eacute;cor&nbsp;(panneaux, accessoires, etc) - 300 euros.</h3> </li> <li> <h3>Les costumes - 250 euros.</h3> </li> <li> <h3>Le maquillage - 150 euros.</h3> </li> <li> <h3>La location mat&eacute;riel &eacute;clairage, lentille projecteur, focale swing and tilt (pour filmer les d&eacute;cors ext&eacute;rieurs) - 500 euros.</h3> </li> <li> <h3>D&eacute;placements &eacute;quipe (pelures &agrave; filmer et d&eacute;placement vers &laquo;&nbsp;studio&nbsp;&raquo;) - 500 euros</h3> </li> <li> <h3>Catering (1 semaine de tournage) - 400 euros.</h3> </li> </ul> <p>&nbsp;</p> <h2>Si nous d&eacute;passons notre objectif...&nbsp;</h2> <p>&nbsp;</p> <ul> <li> <h3>Nous pourrons proposer une petite r&eacute;mun&eacute;ration aux com&eacute;diens et &agrave; l&#39;&eacute;quipe du teaser.&nbsp;</h3> </li> <li> <h3>Nous pourrons d&eacute;frayer les transports des com&eacute;diens avec un r&eacute;el budget appartenant au teaser&nbsp;</h3> </li> <li> <h3>Nous pourrons utiliser plus de mat&eacute;riaux&nbsp;pour la fabrication des marionnettes et des maquettes ?</h3> </li> </ul> <h3>&nbsp;</h3>

Choisissez votre contrepartie

5 €

Un grand merci !!
  • 2 contributions

10 €

Un grand merci !! + le lien du teaser réalisé cet été.
  • 13 contributions

30 €

Un grand merci !! + Le lien du teaser réalisé cet été + Un DVD du film + VOTRE NOM AU GENERIQUE !Votre nom sera cité dans les remerciements du générique !
  • 5 contributions

30 €

Un grand merci !! + Le lien du teaser réalisé cet été + Un lien privé du long-métrage. + VOTRE NOM AU GENERIQUE !Votre nom sera cité dans les remerciements du générique !
  • 13 contributions

Un immeuble parpaing (photos dans le texte)

50 €

Un grand merci !! Un immeuble parpaing + lien du teaser réalisé cet été. + Une copie sur DVD du long métrage ou un lien privé du film. + VOTRE NOM AU GENERIQUE !Votre nom sera cité dans les remerciements du générique !
  • 10 contributions

Deux immeubles Parpaings

70 €

Un grand merci !! Deux immeubles parpaings (presse livre par exemple). + lien du teaser réalisé cet été. + Une copie sur DVD du long métrage ou un lien privé du film. + VOTRE NOM AU GENERIQUE !Votre nom sera cité dans les remerciements du générique !

Un masque d’un personnage secondaire du film.

100 €

Un GRAND merci !! Nous vous offrons un masque d’un personnage secondaire (après tournage du film). + lien du teaser réalisé cet été. + Une copie sur DVD du long métrage ou un lien privé du film. + VOTRE NOM AU GENERIQUE ! Votre nom sera cité dans les remerciements du générique !
  • 5 contributions

Une tête de marionnette d’un personnage secondaire

200 €

Un GRAND merci !! + Une tête de marionnette d’un personnage secondaire (après tournage du film). + lien du teaser réalisé cet été. + Une copie sur DVD du long métrage ou un lien privé du film. + VOTRE NOM AU GENERIQUE ! Votre nom sera cité dans les remerciements du générique !
  • 1 contribution

Un Masque à l’effigie de votre visage (Où de la personne de votre choix)

500 €

Un GRAND merci !! Un masque à l’effigie de votre visage (Où de la personne de votre choix) réalisé par les soins du réalisateur (prise de l’empreinte de votre visage). + lien du teaser réalisé cet été. + Une copie sur DVD du long métrage ou un lien privé du film. + VOTRE NOM AU GENERIQUE !Votre nom sera cité dans les remerciements du générique !

Faire un don

Je donne ce que je veux