Le Château de Sable

CONTE EN DÉTRESSE À OUVRIR PRÈS DE LA TROUSSE À PHARMACIE ou COMMENT SOUTENIR UN PROJET GÉNÉREUX ET POÉTIQUE

Visuel du projet Le Château de Sable
Réussi
76
Contributeurs
10/03/2015
Date de fin
2 300 €
Sur 2 000 €
115 %

Le Château de Sable

SYNOPSIS

 

Il était une fois « Le château de sable ». Entouré d’une forêt épaisse. Sous une pluie de larmes. Enfoncons-nous dans cette forêt, au cœur d’un conte sur les violences familiales. Le sujet n’est pas tout neuf au théâtre. Depuis Molière jusqu’à Lars Noren en passant par Racine ou encore Ibsen, les violences familiales font couler l’encre la plus noire du répertoire. Mais ici, c'est l'enfant qui déroule son histoire. Pour la première fois, dans ce conte théâtral, l’enfant, on ne l’oublie pas, c’est lui l'héroïne ou le héros, on lui emboite le pas.

 

5-1420805797

 

 

ÉTAPES DE CRÉATION

 

Pour sa nouvelle création, la Compagnie du Mauvais Genre propose un spectacle original jeune et tout public sur les violences familiales. Le genre du conte est alors apparu comme une évidence. Genre qui nous a tous et toutes construit-e-s aussi bien dans la rêverie que dans les stéréotypes. Par ailleurs, ce style littéraire permet une mise à distance nécessaire pour une thématique aussi délicate que celle des violences familiales. Et surtout, demeure universel. Ainsi, un travail de fond a été réalisé avec une jeune autrice dont l'univers atypique mêle l'humour au sensible. Le texte « Le château de sable » de Mathilde Ulmer a vu le jour. Une première étape de recherche artistique sur ce texte a abouti à une lecture théâtralisée. Cette forme simple et accesible permettra alors de jouer dans divers lieux et aller au contact du plus grand nombre. Aujourd'hui, une deuxième étape de création est envisagée pour continuer l'exploration du texte et la recherche artistique en vue d'une création finale pour la saison 2015-2016.

 

LE DOSSIER DU PROJET

 

Les_gros_yeux-1421089149

 

Pour en savoir plus sur nous, c'est ici!

http://www.compagniedumauvaisgenre.com

 

À quoi servira la collecte

 LA CRÉATION DU DÉCORS POUR LE SPECTACLE.

Si la collecte dépasse le seuil demandé, nous investirons dans du matériel audio (micros, looper) pour notre recherche autour de l'univers sonore du spectacle . Mais pour le moment la priorité est la scénographie!

 

Scene_module_bois-1420800220

 

base de réflexion pour la scénographie en devenir

 

C’est sur l'idée du tréteau que nous souhaitons construire notre scénographie. Dans un matériau brut et organique qui résonne avec l’écriture spontanée de Mathilde. La puissance de l’imagination au cœur de notre proposition. Un espace nu où s'enchaîne l'adresse directe telle un relai, un ostinato, une pulsation staccato. Au centre de notre structure en bois, trois comédien-ne-s, leur présence, leur métier et le travail entrepris sur le texte. Mêlant grâce à l'espace, la distanciation indispensable à notre sujet. Nous souhaitons par ailleurs donner de la verticalité au tréteau. L’histoire se déroule dans un château, un château de sable. Et l’enfant tout au long de l’histoire se perd dans des escaliers sans fin, découvre des pièces jusqu'ici inconnues… En cela la verticalité du tréteau nous intéresse. Elle permet de situer l’histoire sur plusieurs niveaux, de réfléchir au visible et à l'invisible. L’enfant peut apparaitre au «  rez de chaussée  » du tréteau alors que la fée ou la sorcière se prépare au premier niveau… Accentuant ainsi l’effet de vertige et d’accélération propre à l’écriture de Mathilde. Verticalité, transversalité, horizontalité pour architecturer la fable escamotée. Tout sera orchestré par l’espace de telle sorte que les personnages soient matériellement instrumentalisés par leur environnement.

 

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 €

Un grand merci
  • Contributeurs : 7

Pour 10 €

Un plus que merci c'est carrément génial
  • Contributeurs : 9

Pour 20 €

Ah bah là un verre convivial s'impose
  • Contributeurs : 30

Pour 30 €

Un secret poétique
  • Contributeurs : 11

Pour 50 €

Une conversation animée sur la politique publique de démocratisation de l'art en France des années 60 à nos jours
  • Contributeurs : 8

Pour 75 €

La recette du homard à l'armoricaine du père de Tanguy

Pour 100 €

Une visite de Niort... bon allez... + du Marais Poitevin
  • Contributeur : 1

Pour 150 €

Une photo dédicacée de Charlotte avec son numéro

Pour 200 €

Une journée de mise en scène avec l'équipe du Château de sable
  • Contributeur : 1

Faire un don

Je donne ce que je veux