Le Festival de l'Horreur et de la Mort qui Tue 2#

Ce Festival va réveiller d'un seul coup : Les morts, Halloween, le spectacle vivant et les nancéiens !

Visuel du projet Le Festival de l'Horreur et de la Mort qui Tue 2#
Réussi
56
Contributions
04/09/2013
Date de fin
4 962 €
Sur 4 875 €
102 %

Le Festival de l'Horreur et de la Mort qui Tue 2#

<p>  </p> <p> <strong>Ce festival découle de la fusion de deux cauchemars bien réels : celui de constater, au fil des années, le déclin de la diversité des spectateurs dans les salles cumulé à  la consternante pauvreté  de l’offre culturelle faite aux jeunes et aux moins jeunes le soir d'Halloween. </strong></p> <p>  </p> <p> Par ce Festival, L'association RésurrAction souhaite investir de nouveaux publics, réveiller les personnes assoupies ayant perdu la foi en les arts du vivant et faire renaître le plaisir de la découverte artistique. Nous estimons que proposer une simple réduction tarifaire reste insuffisant pour mobiliser un public réticent vis-à-vis du spectacle vivant.</p> <p>  </p> <p> <strong>Une équipe sympathique réunie pour briser le tabou de la mort </strong>:</p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="http://www.youtube.com/embed/dcxV4YQCYmM?wmode=opaque&amp;feature=oembed" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> <strong>             Nous recherchons la victoire finale de la Vie (le spectacle) sur la Mort (la télévision) pour le genre humain.</strong></p> <p>  </p> <p> Si un certain public ne souhaite pas venir goûter aux arts du vivant, ce sont les arts du vivant qui viendront vers eux à travers le thème universel de la mort. Quoi de plus naturel que de célébrer la vie en faisant de la mort une véritable fête, prendre conscience de la finitude humaine, briser ce tabou et l'appréhender, ensemble, à travers la magie d'une représentation ? La mort qui nous rassemble tous sur un pied d’égalité (jeunes/vieux, riches/pauvres) transcende les catégories sociales et les patrimoines culturels.</p> <p>  </p> <p> <strong>Dans un monde où la précarité et l’individualisme gagnent du terrain, portant à remettre en cause la nécessité vitale de soutenir la culture, le Festival de l'Horreur et de la Mort qui Tue prend vie et vous propose une alternative.</strong></p> <p>  </p> <p> Lors de la première édition, nous vous avons servi une potée d'artistes Lorrains venus de Nancy, de Metz et d'Épinal. Nous avons mêlé dans notre toile d'araignée culturelle expositions, musiques, projections et spectacles mais aussi la première Zombie Walk de Nancy.</p> <p>  </p> <p> Les tisseurs étaient à la fois des professionnels et des étudiants de toutes les filières artistiques (Beaux-Arts, Conservatoire, Institut Européen du Cinéma et de l'Audiovisuel, Théâtre Universitaire de Nancy...).</p> <p>  </p> <p> Pour la deuxième édition, le Théâtre du Grand Guignol sera à l'honneur, avec une exposition plus complète, une conférence animée par Agnès Pierron et la création d'une Soirée Grand-guignolesque pour la clôture du festival (2 novembre).</p> <p>  </p> <p> <strong>Un programme riche et accessible afin de promouvoir les arts dans leur fonction cathartique et d'intégrer en France une orientation moins commerciale de la célèbre fête d'Halloween. La création d'une fête des morts typiquement nancéienne.</strong></p> <p>  </p> <p> Nous vous proposerons toujours une lecture différente de la fête de la Toussaint lors de La Grande Soirée de l'Horreur et de la Mort qui Tue du 31 octobre à la MJC Lillebonne. L'année dernière, le thème était "La fête des Morts au Mexique"</p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="http://www.youtube.com/embed/q_Q5oMsHKTU?wmode=opaque&amp;feature=oembed" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Cette année, le thème sera "Fête foraine de l'ancien temps" avec de la magie, des effeuilleuses burlesques, des barbapapas, des manèges...</p> <p>  </p> <p> Nous réitérerons également le « Concours de sosies de chanteurs morts » qui avait eu un immense succès.</p>

À quoi servira la collecte

<p> <u>La collecte servira à financer </u>:</p> <p>  </p> <p> La venue, l'installation et l'animation des manèges de l'association Hama le Castor  (<strong>4200 euros</strong>) :</p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="http://www.youtube.com/embed/6S_plRJQNd0?wmode=opaque&amp;feature=oembed" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Les cachets des effeuilleuses burlesques (Lily Deslys et Tronicat) et du Monsieur Loyal de la soirée (<strong>675 euros</strong>) :</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="http://player.vimeo.com/video/26903343" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>                                                </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux