Le fournil de Léo et Marie

Mettez la main à la pâte et aidez nous à installer un fournil à la ferme !

Visuel du projet Le fournil de Léo et Marie
Réussi
129
Contributions
04/02/2017
Date de fin
5 680 €
Sur 4 000 €
142 %

Le fournil de Léo et Marie

<p> Après une formation d'ingénieurs agronomes et un voyage en Amérique Latine, nous avons décidé de <strong>nous installer comme agriculteurs</strong>. Léo a déjà travaillé dans des <strong>élevages </strong>et souhaite reprendre le troupeau de vaches de race Aubrac.</p> <p> <img alt="2-1479825078" height="205" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/370996/2-1479825078.jpg" width="257"><em> Photo de Pierre Assemat</em></p> <p> Marie a suivi une formation de <strong>paysanne-boulangère</strong> et souhaite cultiver son blé, le moudre et en faire du pain.</p> <p> <img alt="1-1479824965" height="170" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/370990/1-1479824965.jpg" width="257"></p> <p> A notre retour de voyage, nous avons rencontré <strong>Annie et Michel, paysans-meuniers-pâtissiers et éleveurs</strong> de vaches pour la viande. Ils souhaitent partir à la retraite et céder à des jeunes leur ferme en agriculture biologique, dans le Lauragais tarnais.</p> <p> <img alt="3-1479825206" height="170" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/370997/3-1479825206.jpg" width="257"></p> <p> C'est dans ce cadre que nous avons commencé, début octobre, une <strong>période de transmission</strong> de six mois. Nous travaillons avec les paysans afin d'hériter de leur ferme mais surtout de leurs nombreuses connaissances et savoir-faire. Ils nous apprennent, entre autres, à cultiver des variétés paysannes de blé et nous forment à la meunerie. Ils nous transmettent leur clientèle, en particulier sur le marché de Revel.</p> <p>  <img alt="5-1479826139" height="202" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/371007/5-1479826139.jpg" width="256"></p> <p> Marie ayant découvert la passion du pain, <strong>nous souhaitons poursuivre la recherche de valeur ajoutée paysanne et monter un fournil sur la ferme.</strong></p>

À quoi servira la collecte

<p> La banque nous prête un peu d'argent et nous avons quelques économies, mais le budget de reprise de la ferme et de l'installation du fournil est assez important.</p> <p> Nous disposons de 20 000 euros pour mettre en place le fournil : nous avons besoin de 10 000 euros pour construire le local et l'aménager (matériel de boulangerie : parisien, pétrin, bannetons, thermomètres, toiles de lin...).<strong> Il nous reste donc 10 000euros pour acheter un four qui en vaut 14 000.</strong> Nous avons choisi de faire appel à nos proches et aux gens qui souhaitent soutenir notre projet.</p> <p> C'est un <strong>four à bois de type "Chevet"</strong> construit sur mesures par les artisans de la petite entreprise "Ferma construction". Le four a deux volumes : un pour le feu, en dessous, et un pour la cuisson, au dessus. Nous avons choisi un four à deux soles, c'est à dire deux étages de cuisson, qui peut contenir jusqu'à 85kg de pain.</p> <p> <img alt="4-1479825401" height="257" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/371001/4-1479825401.jpg" width="275"></p> <p> Vous trouverez des informations supplémentaires sur cette entreprise et sur leurs fours <a href="http://www.fourapain-fermaconstruction.fr/" target="_blank">ici</a>.</p> <p> Il sera alimenté avec le<strong> bois de la ferme</strong> dans la mesure du possible.</p> <p> <strong>Nous le recevrons fin janvier : nous avons donc besoin des 4 000 euros pour cette date.</strong></p> <p> <strong>En février, nous construirons le local autour du four et en mars, alors que la période de transmission touchera à sa fin, nous commencerons la production de pain.</strong></p> <p> <strong>En avril, nous volerons de nos propres ailes et le fournil nous sera indispensable pour rembourser nos emprunts.</strong></p> <p> Si la collecte dépasse la somme de 4 000 euros, nous pourrons d'autant mieux aménager notre fournil : disposer d'un local plus grand, acheter des thermomètres de meilleure qualité et plus de bannetons !...</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux