Le français au sens propre

Ensemble mettons le français au service de la conscience écologique !

Visuel du projet Le français au sens propre
Échoué
3
Contributeurs
01/11/2016
Date de fin
210 €
Sur 6 000 €
3 %

Le français au sens propre

 

Le projet "français au sens propre" a été initié par l'Alliance Française de Lodz en 2015, et a pour objectif de proposer aux jeunes un meilleur avenir : professionnel, en leur permettant d'apprendre le français et d'accéder ainsi à des postes plus valorisés et plus valorisant et personnel en les sensibilisant à l'importance d'un monde plus vert. L'idée est de rénover l'image de la langue française en lui associant des valeurs d'avenir et de conscience environnementale

 

Dsc_0027-1470409925

 

Pour ce faire, nous avons créé en partenariat avec l'OIF, vingt "éco-fiches" téléchargeables niveau A2 (http://eko.aflodz.pl/) qui combinent apprentissage du français et  sujets écologiques, organisé des ateliers de découverte du français et de l'écologie pour les plus jeunes...

 

Dsc_0054-1470409947

 

... et nous désirons dans la continuité créer une application permettant de découvrir le français au moyen de thématiques environnementales (covoiturage, retraitement de l'eau, économies énergétiques...). Cette application sera téléchargeable par tous et utilisable par tous les professionnels de l'enseignement dans le cadre de leur métier et sera disponible sur les systèmes d'exploitation Android et IOS.

 

 

À quoi servira la collecte

La collecte a pour objectif de créer cette application en : 

 

 

- rassemblant, pendant une semaine une équipe de professionnels pour la création des contenus pédagogiques;

 

- en créant l'architecture et l'ergonomie;

 

- créant les paramètres techniques nécessaires à sa mise en fonctionnement sous les deux principaux systèmes d'exploitation, Android et IOS, et à son utilisation sur tous les supports (téléphones portables, tablettes, ordinateurs...).

Kids0003__1_-1470410913

 

Concrètement, la moitié (3000 euros) du budget sera dévolue à la création des contenus pédagogiques, un quart (1500 euros) à la création graphique et aux animations, et le dernier quart (1500 euros) aux paramétrages techniques.

Les fonds supplémentaires permettront d'enrichir la base de données pédagogique et de proposer ainsi une palette d'activités plus large.

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux