Aller au contenu

Le héros de la famille. Paul Sarrette, chef d'un maquis de mille hommes à 22 ans

Reportage, Documentaire, Films & vidéo

Visuel du projet Le héros de la famille. Paul Sarrette, chef d'un maquis de mille hommes à 22 ans
Checked circleRéussi
72
Contributeurs
Thursday, February 14, 2019
Date de fin
3 631 €
Sur 3 000 €
121 %

Aidez-moi à recueillir le témoignage des six maquisards encore en vie qui ont connu mon grand-oncle avant qu'il ne soit trop tard!

Suivre et partager

Le héros de la famille. Paul Sarrette, chef d'un maquis de mille hommes à 22 ans

« Je suis joyeux parce que je sais que je vais remplir mon devoir d’homme, que je vais remplir la mission pour laquelle j’ai été envoyé sur terre. Lorsque j’étais étudiant en philosophie, j’ai créé pour moi certains principes dont je n’ai jamais dévié. J’ai entrevu ce qu’était la vie, ce qu’elle signifiait et j’ai aussi compris ce qu’elle demandait parfois de nous.

Je vais me battre non pas pour un mot, pour la gloire ou un drapeau, mais pour vous, pour les hommes, les femmes et les enfants, pour que vous viviez sans connaître encore les horreurs d’une guerre. Ce que nous avons de plus précieux, notre être avec son existence, ses pensées, ses actions et sourires, est menacé d’esclavage, avec une vie autre, sans bonheur. Cela ne sera jamais parce que des jeunes gens comme nous ont sacrifié leur vie, parce qu’ils se sont battus jusqu’à la fin. »

alt

(la seule photo que nous ayons de Paul au maquis)

 

Ces mots sont ceux de mon grand-oncle, Paul Sarrette, le frère de ma grand-mère maternelle. Il a écrit cette lettre à ses parents avant de sauter en parachute depuis l’Angleterre. Avant de risquer sa vie. Ses parents ne l’ont jamais revu.

Il y a quelques semaines j’ai fait mon baluchon, j'ai loué une voiture et j’ai roulé jusqu’à la petite ville de Luzy, dans la Nièvre. Je suis allée au cimetière où Paul repose. J'ai rencontré des hommes et des femmes qui chacun de leur côté ont oeuvré pour que la mémoire du maquis de Paul perdure. J’ai attendu 42 ans pour me pencher sur son histoire. Alors je n’ai plus de temps à perdre et j’ai besoin de vous pour lui rendre hommage. 

 

Je voudrais vous raconter l’histoire de ce fils d’un architecte niçois, de cet étudiant en philosophie amateur de cigares et de jolies filles. L’histoire d’Amédée, de Contran, de Paul Saulieux, de Paul Sawyer, les pseudos de cet agent du SOE, un service secret anglais créé par Churchill. L’histoire d’un héros, chef à vingt-deux ans d’un maquis dans le Morvan fort de mille hommes. L’histoire de Paul, décédé le 5 septembre 1944 par l’éclat d’une grenade lors d’un tir d’essai de mortier, à cinq jours de la libération de la ville voisine de Luzy.

alt

 

Je voudrais faire revivre les dernières années intenses de son existence et retracer son long périple de 1941 à 1944, depuis Lyon où il est entré en résistance jusqu’aux forêts du Morvan, en passant par les Pyrénées qu’il a franchies à pied, le camp franquiste de Miranda en Espagne où il a été fait prisonnier, Clermont-Ferrand où il a été blessé et s'est échappé de l'hôpital, l’Angleterre et l’Ecosse où il a suivi un entraînement intensif avant de devenir chef de maquis. 

alt

 

Je voudrais vous raconter l’histoire d’un volet méconnu de la Résistance, celle des membres de la section française du SOE, le Special Operations Executive, un service secret créé par Winston Churchill dès 1940 pour soutenir le débarquement allié et freiner les Allemands dans leur retrait. Paul est l’un des 104 agents de la section française du SOE morts pour la France. 

----

La sœur de Paul, ma grand-mère, est toujours en vie. La fiancée de Paul également. J'ai retrouvé six maquisards du maquis Louis encore en vie, tous très âgés bien sûr. Un ancien membre français du SOE, opérateur radio parachuté dans la région de Roanne, est également prêt à nous rencontrer et à nous raconter la vie d’un agent du service secret de Churchill. Ils ont tous trois plus de 95 ans. 

Je dispose également d’archives précieuses. Le père, la mère, les sœurs de Paul ont conservé toutes ses lettres et ses photos, les articles de journaux de l’époque, leur correspondance après-guerre avec les camarades de Paul au maquis. 

alt

(archives anglaises et commentaire élogieux du MI5 sur Paul)

Enfin, l’école primaire de Chiddes dans la Nièvre va porter le nom de Paul en avril prochain. Ce sont les élèves qui ont souhaité lui rendre cet hommage.

Alors il n’y a plus de temps à perdre. Aidez-moi à réaliser un documentaire en sa mémoire. Je suis journaliste depuis 18 ans, réalise depuis 10 ans des magazines et des documentaires pour la télévision. Aujourd'hui j'ai besoin de vous pour promouvoir ce projet personnel mais qui, je le crois, aborde des valeurs universelles

-----

J’ai pour ambition de partager la lettre d’adieu de Paul avec le plus grand nombre. Elle touche profondément tous ceux qui la lisent. Au-delà de la maturité qui s’en dégage, elle émeut par les valeurs universelles qu’elle véhicule. Ses mots racontent le courage, le sacrifice, l’abnégation, le refus de toute oppression, la défense de la liberté et de nos valeurs les plus fondamentales.

alt

Je souhaiterais proposer à des écoliers, des collégiens, des lycéens de créer leur propre matériel documentaire à partir de cette lettre. Plus de 70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, que signifie être un « héros » aujourd’hui ? ». Leur projet pourra prendre diverses formes : un écrit, des photos, des interviews sonores ou filmées, une BD, une affiche, la visite d’un lieu de mémoire ou d’un fonds d’archives.… 

Je me sens redevable d’un tel héritage et ma manière à moi de le fructifier, c’est d’en faire un documentaire, une œuvre de création collective. 

 

La presse en parle : 

alt

alt

alt

alt

https://www.francebleu.fr/emissions/12h-13h-france-bleu-auxerre-midi/auxerre/laurence-delleur-journaliste-et-realisatrice-a-la-recherche-de-temoignages-pour-un-documentaire-sur : émission du 14 janvier 2019 de Catherine Marchesin sur France Bleu Auxerre

 

À quoi servira la collecte

La collecte servira à financer :

les premiers tournages de ce projet de documentaire qui sont urgents : 

l'interview des six maquisards du maquis Louis encore en vie, habitant le Morvan, la région parisienne, l'Ile de Ré. budget estimé : 2000 euros environ. 

l'interview de Cendrine, ma grand-mère, l'une des soeurs de Paul. Elle vit à Grenoble et est âgée de 97 ans. budget estimé (billets de train, salaire du cameraman, location du matériel, repas, location de voiture, essence) : 840 euros. 
 

Si la collecte dépasse cette somme : 

avec 4500 euros je pourrai :

l'interview de Paméla, la fiancée de Paul à l'époque. Elle vit à Genève et a 96 ans. budget estimé : 1100 euros. 

l'interview de Marcel Jaurant-Singer, ex-agent du SOE. Il est âgé de 95 ans. Il vit en banlieue parisienne. budget estimé : 400 euros. 

avec 6500 euros

filmer l'inauguration en avril prochain de l'école de Chiddes (dans la Nièvre)  qui va porter le nom de Paul. budget estimé (salaire d'un preneur de son à prévoir en plus) : 2000 euros 

avec davantage encore

je pourrai me rendre aux archives anglaises de Kew près de Londres et y filmer le dossier de Paul

je pourrai me rendre sur le lieu de l'ancien camp franquiste de Miranda en Espagne et filmer cet endroit où Paul a été fait prisonnier avant d'être libéré grâce aux Anglais

je pourrai retracer le chemin qu'il a parcouru à pied à travers les Pyrénées pour atteindre Gibraltar puis l'Angleterre 

 

Je percevrai l'intégralité de la collecte et tiendrai au courant les contributeurs des dépenses que j'ai engagées 

 

 

 

 

Choisissez votre contrepartie

Star
Contrepartie star

Pour 50 €

vous recevez en supplément la copie de l'intégralité de la lettre d'adieu de Paul à sa mère (15 pages)
  • Contributeurs : 19
  • Livraison Mars 2019

Pour 10 €

votre nom sera cité au générique du webdocumentaire s'il aboutit
  • Contributeurs : 19
  • Disponibilité : 31/50

Pour 20 €

vous bénéficierez d'une entrée gratuite au mémorial de Dun-les-Places (58)
  • Contributeurs : 9
  • Disponibilité : 91/100
  • Livraison Mars 2019

Pour 30 €

vous bénéficierez également d'une entrée gratuite au Musée de la Résistance dans le Morvan (58)
  • Contributeurs : 7
  • Disponibilité : 93/100
  • Livraison Mars 2019

Pour 40 €

vous recevez en supplément une carte postale avec le portrait de Paul dans le maquis et un extrait de sa lettre
  • Contributeurs : 5
  • Disponibilité : 45/50
  • Livraison Mars 2019

Pour 80 €

vous pourrez également rencontrer l'auteur (à Paris) qui vous détaillera les étapes de son enquête
  • Contributeurs : 6
  • Livraison Mars 2019

Pour 130 €

l'auteur vous donnera des clés pour mener votre propre enquête sur votre ancêtre résistant
  • Contributeurs : 2

Faire un don

Je donne ce que je veux