Le Petit Trou

Venez découvrir et soutenir notre dernier projet scolaire avec une équipe d'étudiants passionnés !

Visuel du projet Le Petit Trou
Réussi
33
Contributeurs
21/04/2020
Date de fin
2 037 €
Sur 2 000 €
102 %
Zéro
déchet
Santé
et Handicap
Fabrication
française

Le Petit Trou

LE PROJET, EN QUELQUES MOTS

 

"Le Petit Trou " est un court-métrage réalisé par Rocco FERRANTE, un jeune homme malvoyant au style rocambolesque. Il s’inscrit comme projet de fin de troisième année à l’École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle (ESRA PARIS). Il réunit une équipe motivée qui n’en est plus à son premier projet, et qui rêve de pouvoir réaliser un film à la hauteur de leurs ambitions. Le tournage se déroulera mi-avril en région parisienne. 

 

 

SYNOPSIS DU FILM

 

 

Pendant les années 70, Fransisco doit participer au concours photo de sa carrière avec son fidèle agent Jules. Suite à une injection de drogue, le photographe de renom perd une partie de sa vue. Il erre chez lui, seul et drogué, photographiant désespérément son quotidien lugubre. Contre toute attente, les nouveaux clichés de Fransisco se montrent brillants et lui permettent de décrocher le premier prix.

Shooting photo du film " Le Petit Trou ".

 

 

NOTE DU RÉALISATEUR

 

 

Le « petit trou » c’est l’expression que Rocco Ferrante utilise chaque jours lorsque quelqu’un lui demande ce qu'il voit.

Il y a 3 ans, alors qu'il rentrait en première année à l’ESRA, il apprend qu'il a une tumeur au cerveau posée sur ses nerfs optiques. L’opération était annoncée sans risque, mais désastreusement lors de son réveil il avait 90% de sa vue en moins. Pour supporter l’intervention et pallier aux hématomes cérébraux, il a du absorber un traitement à très fortes doses pendant des semaines, à hauteur du maximum qu’on pouvait prescrire, et tout cela pour rien puisque les effets escomptés n’ont malheureusement pas marché. Si le personnage de Francisco est celui d’un drogué c’est avant tout à cause de cette dépendance médicamenteuse   que Rocco a enduré.

Pendant sa convalescence, il est resté enfermé 4 mois dans sa chambre sous traitement. 

Son père étant collectionneur de vinyles des années 70, Rocco a grandi dans cet univers musical qu' il connait sur le bout des doigts. Cette époque culturellement très riche truffée d’artistes, de musiques et de films légendaires l'ont menées à ses passions le cinéma et la photographie.

 

 

LES PERSONNAGES

 

 

Francisco sera interprété et joué par Ghislain Decléty (ESCA promo 2019), il reflètera le portrait de Rocco tandis que le personnage de Jules sera joué par Paul-Eloi Forge (issus de ESAD promo 2016).

Ghislain Decléty, Fransisco

 

Paul-Eloi Forge, Jules

 

 

INTENTIONS ARTISTIQUE

 

 

Voici en quelques images, l'esthétique que nous souhaiterions donner à notre film.

The master, Paul Thomas Anderson, 2012.

Rhum express, Bruce Robinson, 2011.

Las Vegas Parano, Terry Gilliam, 1998.

 

 

COSTUMES

 

 

Les années 70 marquent un courant légendaire dans l’histoire de la mode. De ces tendances en découlent cette ambiance farfelue, dans laquelle règnent : couleurs, excentricité, et décadence. 

Francisco et Jules sont deux personnages issus d’un milieu bourgeois, ils ont grandi autour du rock des années 50 à 70 et du jazz ; ils ont un style digne des Beatles et plus précisément du mouvement des « mods », groupe de scooter boys de l’époque écoutant du rock plutôt Britannique qu' Américain.

Ce film se passe en 1979, c’est donc déjà la fin du mouvement hippie mais c’est lorsque Fransisco va commencer à prendre de la drogue qu’il va alors se mettre à écouter du rock psychédélique et adopter un look plus "hippie".

Les couleurs vives sont omniprésentes dans le film, jusqu’à ce que Fransisco perde la vue...

Quadrophenia, Franc Roddam, 1979 .

Inherent vice, Paul Thomas, 2014.

 

 

L'ÉQUIPE

 

 

Tout bon film demande une bonne équipe, c'est pourquoi nous sommes une trentaine d'étudiants actifs sur le projet.

Réalisation : Rocco FERRANTE, Directrice de production : Julia GEORGES, Assistantes de production : Farah BEKKOUCHE, Première assistant réalisateur : Alexandre BELORGEY, Scripte : Romain ROELLET, Chef opérateur : Léo ODEKERKEN, Chef électricien : Louis BOULAN, Cadreur : Hugo PELTIER,  Premier Assistant caméra : Cyprien POYET, Régisseur générale : Yanis BENDJ, Régisseur Adjoint : Baptiste MARTIN, Directeur de casting : Bailey KOFFIGAN, Chef opérateur son : Andrés PONCE, Assistant : Simbad AGUTTES, Perchiste : Rafael FERREIRA, Chef décoratrice : Océane DUFAU, Accessoiriste : Davia BRUNO, FX Make-up : Justine LANDAIS, Costumiers : Romain TALAZAC et Anna SITBON.

À quoi servira la collecte

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux