Aidez-nous à financer ce projet éditorial atypique, où la littérature et la poésie se mêlent à l'humanitaire et la solidarité !

Large_img_8414_2-1525112604

Présentation détaillée du projet

VAPEUR GIRL, ce roman unique aux effluves futuristes, semble tout droit sorti d'un rêve. En plus d'interroger certains enjeux de notre époque que constituent les nouvelles technologies et les réseaux sociaux, au travers d'un monde onirique et extravagant, c'est aussi un roman qui vise le bien de l'humanité par son soutien à l'association Bibliothèques Sans Frontières ! 

 

 

 

10% DE LA COLLECTE SERONT REVERSÉS À BIBLIOTHÈQUES SANS FRONTIÈRES 

S'associer avec Bibliothèques Sans Frontières, c'est faire le choix pour Envolume d'aller au-delà du simple (mais vrai) plaisir de lecture que peut procurer un roman, pour le mettre au profit d'autrui.

Depuis sa création en 2007, BSF invente la bibliothèque du 21ème siècle. Plus qu’une simple collection de livres, la bibliothèque a aujourd’hui un impact transversal sur la société depuis la lutte contre la précarité et les inégalités en passant par la stimulation des énergies créatrices.

 

 

 

 

 

UN RÉCIT ONIRIQUE INSPIRÉ DES DÉRIVES DIGITALES
Vapeur Girl est un livre d’aventures, poétique, drôle. Dans cet univers parfois onirique (codes du Moyen-Âge projetés dans le futur, maisons-sauterelles en clin d’oeil au pianocktail de l’Écume des Jours, etc), le lecteur retrouve des personnages attachants, truculents, aux combats éternels (l’amour, le pouvoir, la cupidité).

Laissez un poète vous embarquer dans ce Royaume trop accroc au monde numérique et interrogez-vous sur des enjeux très actuels. 

Publié par la maison d'édition Envolume dans une édition de qualité (livre à rabat et papier recherché), Vapeur Girl sera en librairie à partir du 12 juin. Ne manquez pas l'occasion de participer à ce projet éditorial atypique !

 

 

 

 

 

UN RÉCIT QUI NE SE RÉSUME PAS EN QUELQUES LIGNES

Dans le Royaume imaginaire d’Anchise, tout le monde court après les likes, les "grâces", représentées par des traînes de lumière accrochées à la silhouette de chacun, plus ou moins longues en fonction de la popularité. Les Anchisiens se sont entichés de leur ego virtuel. Les maux du Royaume ressemblent aux nôtres...

 

 

 

 

 

DES PREMIÈRES CRITIQUES ENCOURAGEANTES

Lire les premières critiques sur Babelio

"Ouvrir « Vapeur Girl » d'Igor Quézel-Perron, c'est d'emblée se confier à la première de couverture dessinée en traits perfectionnistes par Louise Hourcade. L'invitation est belle, tant les couleurs vives encensent déjà de la littérature haut de gamme. L'écriture est un miracle à l'aube-née."

 

"Cette fable qui, sous des airs mythiques et paraboliques exprime la contemporanéité de nos plausibles fantasmes. Deux mondes s'affrontent. Ne sont-ils pas l'écho de nos contradictions ?"

 

"Le summum est incontestablement dans cette puissance créatrice que le lecteur saisit à pleines brassées lumineuses."

 

"Les sublimes illustrations en pages finales de Louise Hourcade sont incontournables et un pur enchantement."

 

"Tenue en haleine pendant quelques nuits avec le plaisir d'un texte dense et bien mené, de belles images et surprises au décours d'une page , de la poésie et quelque part un peu du monde de l'enfance."

 

"Le titre fait réfléchir, repenser ses habitudes et son rapport aux réseaux sociaux. A la manière de certains titres classiques, telles les Lettres Persanes de Montesquieu, on délocalise l’intrigue pour mieux mettre le doigt sur sa proximité."

 

 

 

 

 

QUELQUES EXTRAITS

« Arpée sirote un jus de baisérias, au goût de fleur. Par la fenêtre de la Mal-Fermée, elle écoute une vieille femme qui lui parle tous les jours de Tam-Tam, son chat-luciole, qui devient fluorescent la nuit. Tout le monde sursaute quand l’explosion retentit. Une fumée noire s’élève au-dessus du Qasr. »

« – Ma Reine, je vous trouve bien maigre serment. J’avais confiance en moi, donc en vous.
– Quelle résolution n’est bâtie sur un monceau de doutes ? »

« Arpée regarde le bracelet tissé dans des lanières d'écorce d'arbre-pluie. » 

« Pour leur montrer qu'avec des sentiments tout simples, quelques projets, l'ouverture aux autres, la charité, on peut emmener loin le monde, dans les plus belles carrières de l'humanité. »

 

 

 

 

 

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

Igor Quezel-Perron, l’auteur

 

 

Descendant de Russes blancs, né à Lyon, Igor Quézel-Perron est chasseur de têtes et chasseur de mots. Ses métiers l’ont conduit à parler automobile au Kazakhstan, ingénierie au Brésil, ou recrutement au Mexique. Pour réconcilier tout cela, mettre du sel et un désordre un peu gamin dans la vie, il écrit de la poésie, langue universelle. Après avoir écrit un premier ouvrage, un recueil de haïkus intitulé "Haïkonomics", Igor Quézel-Perron choisit de s'investir dans d’autres territoires, le roman, avec son second livre, "Vapeur Girl". 

 

 

Louise Hourcade, l’illustratrice

 

 

Louise Hourcade est une jeune illustratrice talentueuse qui partage ses dessins sur son site :  https://www.louisehourcade.com/

Elle dessine essentiellement des figures féminines, mais aussi des paysages urbains et des portes. S'inspirant de ses voyages et rencontres, ses illustrations nous font voyager vers un monde unique et coloré. 

 

 

François Sirot, fondateur et directeur de la maison d’édition Envolume

 

 

Pour François, être un bon éditeur, c’est savoir refuser de publier un livre qui n’est pas abouti, même si on est à peu près sûr que le sujet retiendra l’attention d’un public. C’est construire une relation honnête avec ses lecteurs et ses auteurs, pour qui l’adhésion à l’identité d’Envolume appelle à beaucoup d’exigence. François lit de tout, aime tous les bons livres et souhaite publier tout ce qu’il aime. Il vient du monde de la communication, s’est lancé par passion, par défi, ou peut-être un peu pour renouer avec un domaine qui a baigné son enfance…

À quoi servira la collecte ?

Votre contribution nous permettra de soutenir l'association à but non lucratif BSF mais aussi de mieux faire connaitre « Vapeur Girl »  afin que ce petit bijou puisse trouver la place qu’il mérite sur les tables en librairie. Après les avoir contactés, nous offrirons des services de presse aux libraires. Vous participez au financement d'un(e) attaché(e) de presse que la maison pourra dès lors engager afin de promouvoir cet ouvrage qui mérite de rencontrer ses lecteurs. 

 

La coût total de ce projet va au-delà des 2500 euros que la collecte pourrait nous offrir, mais ce serait déjà un super coup de pouce pour nous ! 

 

 

Détail sur la répartition des coûts que doit couvrir la collecte (pour 2500€) :

- Bibliothèques Sans Frontières (10%) = 250 euros

- KissKiss BankBank (8%) = 200 euros

- Aide pour le financement d'un(e) attaché(e) de presse (25,4%) =  635 euros

- Services de presse aux libraires (4%) = 100 euros 

- Contreparties (52,6%) = 1315 euros  

 

Autres coûts du projet : 

- Edition (pour 1000 exemplaires) = 3400 euros

- Reste du financement de l'attaché(e) de presse = 2365 euros

 

 

Thumb_iqp-blog-site-300x300-1525110334
Igor-Quezel-Perron

Né à Lyon, Igor Quézel-Perron est venu à l’écriture par l’amour des langues, dont le russe, d’où il tire quelques origines, et le haïku. Il investit d’autres territoires, comme le roman.

Derniers commentaires

Thumb_iqp-blog-site-300x300-1525110334
de la part de François