Aidez un jeune apiculteur à financer un rucher pédagogique et l'achat de nouvelles ruches !!

Large_abeille-ventileuse_150-1490374216-1490374225

Présentation détaillée du projet

Un énorme Merci à tous ! L'objectif des 200 ruches a été atteint 35 jours seulement Je ne vous remercierais jamais assez...

 

Je vous propose de continuer pour pour pousser à 150 % afin d'acheter de la cire gauffrée et équiper la miellerie avec un extracteur d'occasion notamment !

 

Encore mille et un merci !!!

 

 

 

 

  Mon projet

 

Je m'appelle Julien Forestier et ma vocation première n'était certainement pas de devenir apiculteur !

 

Passionné de nature et curieux de tout de qui donne du sens à ce que l'on fait, j'ai d'abord travaillé comme responsable de chantiers d'insertion auprès de personnes en difficulté puis dans la protection de l'environnement. Après plusieurs années d'expérience,  j'ai été licencié en 2013. J'ai dû faire face et envisager une reconversion.

 

C'est pourquoi à 30 ans, après mûres réflexions, des rencontres, l'acquisition d'une solide expérience en travaillant plusieurs saisons sur des exploitations professionnelles importantes, il était évident que je ne retournerais pas à ma vie d'avant et qu'il fallait se prendre en main. 

 

Alors en 2013, je me suis lancé dans le projet de création d'une exploitation apicole au Nord de la Côte d'Or, chez moi. Après avoir démarré avec 3, puis 30 ruches, j’ai aujourd'hui atteint les 100 ruches tout en travaillant à côté. Je souhaite franchir le pas et m'installer professionnellement à partir de 2018 pour pratiquer une apiculture familiale, à taille humaine et respectueuse de mes abeilles.

 

Idéalement, je vise à conduire environ 300 ruches en production situées dans un rayon relativement limité autour de l'exploitation. Ayant toujours travaillé à la protection de l'environnement dans le passé, je souhaite bien garder cette dynamique !

 

Moi_redim-1485883363

 

Je vise la récolte de plusieurs miels mono floraux (Acacia, Ronce...) et polyfloraux (Forêt, Fleurs sauvages d'été, Morvan..) typiques de notre région. Pour cela, je transhume les ruches pour suivre les floraisons, de nuit et sur remorque pour ne pas stresser mes abeilles. Pour la vente, je privilégie des circuits courts avec des points de vente orientés vers les produits locaux ainsi que des marchés et foires occasionnels. Je fais notamment partie du réseau de producteur de La Ruche Qui Dit Oui.

 

En 3 ans, j'ai développé progressivement mes colonies en fabriquant mes propres ruches et en multipliant moi-même mes essaims d’abeilles.

 

Atelier_redim-1485883719

 

Aujourd’hui mon projet est de partager avec vous l’acquisition de 200 ruches vides… ou plus si la jauge est dépassée!

Je pourrais alors les peupler dans l'année 2017 afin de démarrer une exploitation apicole professionnelle viable au printemps 2018, et mettre en place un rucher pédagogique !!

 

  Protéger les abeilles !

 

Parmi les 200 ruches à acquérir, 15 d'entre elles constitueront un rucher de découverte pour faire partager ma passion des abeilles aux plus jeunes, aux écoles, sensibiliser les visiteurs à leur vulnérabilité et faire découvrir ce monde fascinant au plus grand nombre.

 

Car aujourd'hui le problème de l'apiculteur n'est pas de vendre le miel produit par ses abeilles, mais de les garder en bonne santé : les abeilles rencontrant certaines difficultés à rester en vie. 

En France, 30% des colonies d'abeilles disparaissent chaque année et ce depuis 1995. Quelle autre production agricole pourrait supporter de telles pertes annuelles ?

 

La disparition des abeilles serait une catastrophe écologique sans précédent pour notre planète. C’est déjà une réalité pour certains pays, où les arboriculteurs sont contraints de polliniser leurs arbres à la main.

 

En effet, l'abeille pollinise plus de 80% des plantes à fleurs, contribuant ainsi à la fructification et à la reproduction des plantes. L'économie mondiale accuserait un grand déficit et la plupart des espèces ne survivraient pas sans pollinisation.

 

C'est pourquoi j'en appelle à votre soutien, ainsi nous pourrons participer à la sauvegarde de notre biodiversité, à la sensibilisation des plus jeunes, partager ensemble la récolte et savourer ce merveilleux produit !

 

Pots_redim-1485883186

 

 

À quoi servira la collecte ?

Mon cheptel actuel ne me permet pas encore de dégager un revenu, je suis encore à peine à la moitié du chemin.

 

Le printemps prochain sera une étape déterminante pour la suite de mon projet. Je souhaite consacrer l'année 2017 à la multiplication de mon cheptel à partir de mes 100 colonies, toujours en élevant mes reines et en constituant moi-même mes essaims.

 

A ce jour j'ai fabriqué moi-même mes 130 premières ruches. Je fabriquerais également cet hiver 200 ruchettes complètes en autofinancement, mais je ne pourrais pas tout faire... Même si à ce jour la totalité de mes recettes apicoles est réinvestie dans du matériel, cela ne suffira pas à couvrir cette étape.

 

C'est pourquoi j'en appelle ici à votre générosité pour m'aider à franchir ce seuil décisif. J'ai choisi depuis le départ de monter mon projet de manière progressive, sur plusieurs années, en autofinançant mon développement pour repousser au maximum le recours aux banques et à l'endettement.

 

Je souhaite aussi m'inscrire dans cette démarche de financement participatif car je crois en la portée collective, environnementale et sociale de mon projet.

 

L'objectif est de réussir avec et grâce à vous, en achetant 200 ruches neuves vides.

Si par chance, votre générosité est supérieure à l’objectif fixé, le moindre centime supplémentaire sera utilisé pour l'acquisition de matériel de miellerie notamment.

 

Le budget à mobiliser :

 

       --- 200 ruches neuves :  200 x 40 € = 8 000 €

       --- Commission prise par le site KKBB de 10% = 800 €  Soit un total de 8 800€ pour l'acquisition de ruches.

 

Sur ce montant, je sollicite votre participation à hauteur de 5500 euros pour ce projet. Le reste sera à ma charge.

 

La fabrication des 200 ruchettes prévues représente quant à elle un investissement d'environ 3 500 euros, plus 1 000 euros pour les cadres, soit 4 500 euros que je porterais entièrement en autofinancement.

 

Et si on allait encore plus loin?

 

Si votre générosité nous permet d'atteindre cette somme, nous pouvons continuer de rêver ensemble et allez encore plus loin !  Achat de cire gaufrée, achat ou fabrication de hausses, un extracteur d'occasion, transpalette...

 

La liste est longue et les idées ne manquent pas, le courage non plus !

 

N’ayant actuellement que mon véhicule et aucun matériel de miellerie pour travailler correctement (!) je suis obligé de faire appel à mes collègues et amis mieux équipés que moi!  Ainsi je travaille déjà en entraide avec 2 apiculteurs proches de chez moi pour les récoltes et la mise en pot du miel. Mais un minimum d'autonomie par un équipement adapté serait salvateur, surtout pour mon dos et pour économiser des trajets !

 

Img_1929-1485369001

 

 

Les contreparties de votre générosité

 

Vous pourrez recevoir différentes contreparties possibles tels que des pots de miel. Les pots ne seront disponibles qu'à partir de la fin octobre, une fois l'ensemble des récoltes faites, mises en pots et étiquetées.

 

       Toutefois si vous le souhaitez je pourrai vous expédier les pots en cours d'année mais le choix des variétés sera plus limité.

 

 Je vous invite également à suivre mon quotidien de mon exploitation en vous connectant sur mon compte Facebook : Le Rucher des 3 Rivières - Julien Forestier apiculteur.

 

Mon projet vous séduit ? Alors n'hésitez pas à en parler autour de vous, ou mieux encore faites un don !

 

- Vous êtes un particulier ?

Toutes les contreparties présentées vous sont ouvertes, avec une livraison possible de vos pots de miel, même si j'aurai le plus grand plaisir à vous remercier chaleureusement et discuter ensemble d'abeilles, de vie et de partage !

 

- Vous êtes une entreprise ?

Choisissez d'offrir du miel de qualité, avec une belle étiquette personnalisée bien présenté avec le nom de votre société: Ce sera parfait comme cadeau de Noël pour vos employés ou vos fournisseurs. Nous pouvons également envisager des partenariat comme des dégustations dans vos locaux, comme j'ai fait pour le groupe SEB en janvier 2017.

 

20170127_121505_1486478382810_resized-1486668013

 

Si malheureusement vos finances ne sont pas à la hauteur de votre générosité mais que vous êtes passionnés par les abeilles tout comme moi, n'hésitez pas à me contacter.

 

Et encore un grand MERCI de votre soutien.

 

Photofinish-1485886363

Thumb_apis2-1486577742
Bee3R

Bonjour ! Je m'appelle Julien Forestier et ma vocation première n'était certainement pas de devenir apiculteur! Mais à 30 ans, après avoir travaillé dans la protection de l'environnement et l'insertion de personnes en difficulté par des chantiers en écologie, j'ai été licencié en 2013. J'ai dû faire face et envisager une reconversion. Grâce à de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
GO petit GO!
Thumb_apis2-1486577742
Merci à tous, généreux Kissbankers, votre soutien nous a permis d'atteindre l'objectif de financement en 35 jours seulement, c'est absolument génial ! Je ne vous remercierais jamais assez... Je vous propose de rester mobilisés pour aller encore plus loin, essayons d'atteindre les 150 % pourquoi pas afin de me permettre d'équiper la miellerie avec un minimum de matériel comme un extracteur d'occasion, un bac à décanter, le minimum vital pour travailler correctement !! J'aurai également courant avril peut être l'occasion d'acheter un chariot élévateur d'occasion, ce qui serait absolument génial pour arrêter de se ruiner le dos et ranger mon matériel sur palettes et arrêter d'en mettre dans tout les coin !!! Affaire à suivre donc, si chacun de vous, chers super héros de mes abeilles pouvait partager le projet avec quelque- uns de ses contact, l'aventure pourrait encore continuer !!! D'ici là, je vous mettrais demain des photos des ruchettes, déjà 75 corps d'assemblés !!! Encore mille et un merci Julien
Thumb_default
Vas y Rapido fonce! tu me donneras des cours si tu passe ne BZH, je devrais avoir 2 ruches d'ici peu ;-) A plouch amigo!