Les 48h de l'Agriculture Urbaine à Grenoble

Cultive ta ville et déguste ses produits à l'occasion d'un week-end convivial !

Visuel du projet Les 48h de l'Agriculture Urbaine à Grenoble
Réussi
49
Contributions
30/03/2018
Date de fin
3 391 €
Sur 3 000 €
113 %
Soutenu par
Les 48h de l'agriculture urbaine soutient le projet Les 48h de l'Agriculture Urbaine à GrenobleUne Petite Mousse soutient le projet Les 48h de l'Agriculture Urbaine à GrenobleCastorama soutient le projet Les 48h de l'Agriculture Urbaine à Grenoble

Les 48h de l'Agriculture Urbaine à Grenoble

<p><strong>LES 48H DE L&#39;AGRICULTURE URBAINE ?</strong><br /><br />Alors que les immeubles poussent dans les villes et que le b&eacute;ton recouvre les terres agricoles, des habitants s&#39;organisent pour retrouver des espaces de bien-&ecirc;tre v&eacute;g&eacute;tal et comestibles : jardins partag&eacute;s, serres productives sur les toits, jardinage guerilla... L<strong>&#39;agriculture urbaine</strong> vient questionner notre rapport &agrave; la culture alimentaire en environnement urbain : d&#39;o&ugrave; provient notre alimentation ? A-t-elle sa place en ville ou en p&eacute;riph&eacute;rie des villes ? A-t-on envie de vivre en environnement gris et b&eacute;tonn&eacute; ?<br />&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489507/DSC_1418-1519311822.JPG" /></p><p><br />Ce mouvement est souvent port&eacute; par l&#39;initiative citoyenne mais des collectivit&eacute;s locales et des entreprises s&#39;engagent aussi &agrave; soutenir son d&eacute;veloppement, et se d&eacute;veloppe de plus en plus. C&#39;est pour proposer un temps fort d&#39;information et de mise en action qu&#39;une association francilienne, <a target="_blank" href="http://www.lasauge.fr/">la Sauge</a>, a lanc&eacute; en 2016 les <strong>48h de l&#39;agriculture urbaine</strong>, mobilisant 5000 personnes et 150 acteurs animant une cinquantaine d&#39;ateliers. Fort de ce succ&egrave;s, l&#39;association a appel&eacute; &agrave; r&eacute;pliquer l&#39;&eacute;v&eacute;nement dans d&#39;autres villes, et 7 communes ont r&eacute;pondu &agrave; l&#39;appel, donnant plus d&#39;ampleur au message port&eacute; par l&#39;&eacute;v&eacute;nement.<br />&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489508/logo_48h-1519311895.png" /></p><p>&nbsp;</p><p><br />Cette ann&eacute;e, plus de <strong>200 acteurs se mobilisent autour de 500 &eacute;v&eacute;nements dans une quinzaine de villes</strong>, et incitent &agrave; passer &agrave; l&rsquo;action lors d&rsquo;un week-end d&rsquo;animations convivial, pour lancer la saison de jardinage en ville ! Les organisateurs de l&rsquo;&eacute;v&eacute;nement attendent cette ann&eacute;e pr&egrave;s de 100 000 participants. Ateliers jardinage participatifs, trocs de graines, visites de fermes urbaines,... &agrave; destination de particuliers, &agrave; vivre en solo, entre amis ou encore en famille ! Au-del&agrave; du seul week-end de mobilisation du 21 et 22 avril, les 48H de l&rsquo;agriculture urbaine profitent de l&rsquo;&eacute;v&eacute;nement pour poser la premi&egrave;re pierre &agrave; l&rsquo;&eacute;difice de pr&egrave;s de 20 v&eacute;g&eacute;talisations p&eacute;rennes, soutenues activement par les pouvoirs publics et les partenaires de l&#39;&eacute;v&eacute;nement !<br /><br /><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/490911/Image2-carteFrance-1519732896.png" /></p><p><br />A Grenoble, la Sauge a contact&eacute; <strong><a target="_blank" href="http://cultivonsnostoits.org/">Cultivons nos toits</a></strong> pour coordonner l&#39;organisation des 48h. Acteur reconnu de l&#39;agriculture urbaine grenobloise, investi dans un collectif autour de l&#39;autonomie alimentaire, l&#39;association d&eacute;veloppe la production alimentaire en ville. Les membres de l&#39;association ont ainsi produit une <a target="_blank" href="https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grenoble-cultive-son-potager-sur-le-toit-1491320634">tonne potag&egrave;re sur le toit de la Casemate</a> distribu&eacute;e en circuit court et compte bien produire plus &agrave; l&#39;avenir. Elle accompagne &eacute;galement l&#39;installation de jardins partag&eacute;s &agrave; destination des habitants, et notamment avec le soutien des grenoblois car ils ont vot&eacute; l&#39;installation d&#39;un jardin partag&eacute; sur toit avec Cultivons nos toits dans le cadre du <a target="_blank" href="http://www.grenoble.fr/projet/276/1073-2017-04-jardins-partages-sur-toit.htm">budget participatif de la Ville de Grenoble</a>.<img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489512/cultivons-logo-moyen-1519312048.jpg" />L&#39;appel est rapidement lanc&eacute; et de nombreux acteurs de l&#39;agriculture urbaine dans la r&eacute;gion grenobloise y r&eacute;pondent. Apr&egrave;s quelques r&eacute;unions, une premi&egrave;re programmation est cal&eacute;e, susceptible d&#39;&eacute;voluer et surtout de s&#39;enrichir au fur et &agrave; mesure que le week-end attendu se rapproche.<br /><br /><strong>TEMPS FORTS<br /><br />Conf&eacute;rence organis&eacute;e</strong> par Terre Vivante, l&#39;intervenant pressenti est <strong>Fran&ccedil;ois Rouillay</strong>, ancien coordinateur national du mouvement Incroyables Comestibles France et co-fondateur de l&#39;Universit&eacute; Francophone de l&#39;Autonomie Alimentaire et notamment re&ccedil;u &agrave; l&rsquo;Universit&eacute; de la Terre, au<br />si&egrave;ge de l&rsquo;Unesco et &agrave; l&rsquo;ONU dans le cadre du Forum de Gen&egrave;ve 2017. Il d&eacute;veloppe actuellement l&#39;Universit&eacute; Francophone de l&#39;Autonomie Alimentaire.<br /><br /><strong>V&eacute;lorution potag&egrave;re et fruiti&egrave;re</strong> dans la r&eacute;gion grenobloise, pour aller &agrave; la rencontre des espaces de jardinages, de glanage, de grapillage et plus g&eacute;n&eacute;ralement des espaces de production comestibles dans des jardins partag&eacute;s ou sur l&#39;espace public. Une balade &agrave; v&eacute;lo pour montrer la diversit&eacute; des espaces comestibles et faire prendre conscience que la ville est alimentairement productive. Et quoi de mieux pour le prouver que de r&eacute;colter le temps d&#39;une promenade &agrave; v&eacute;lo et de partager ensuite ensemble une grosse salade collective compos&eacute;e des fruits de la r&eacute;colte ?<br /><br /><strong>Agora de l&#39;agriculture urbaine</strong> pour permettre la rencontre entre le grand public, les jardiniers, les producteurs locaux et les acteurs associatifs de l&#39;agriculture urbaine. L&#39;occasion de visibiliser les initiatives agricoles existantes et d&#39;inviter &agrave; une mise en action lors d&#39;ateliers et de jeux. C&#39;est tout simplement aussi l&#39;occasion de go&ucirc;ter des productions locales, que ce soit lors de la salade glan&eacute;e le midi, des pains et des g&acirc;teaux r&eacute;alis&eacute;es au four &agrave; pain mobile et au four solaire dans l&#39;apr&egrave;s-midi<br />ou lors de la discosoupe pr&eacute;par&eacute;e sur place.<br /><br /><strong>Concert de fanfare</strong> &agrave; la Bifurk en partenariat avec Retour de Sc&egrave;ne, carte blanche &agrave; la Fanfare &agrave; la Noix qui invite plus de 50 fanfarons &agrave; animer un temps festif et convivial. A l&#39;ext&eacute;rieur de la salle de concert seront mont&eacute;s des stands pour distribuer la discosoupe et organiser des ateliers plus festifs (bombes &agrave; graines, graff v&eacute;g&eacute;tal, s&eacute;rigraphie...).<br /><br /><strong>Plantation collective</strong> de pommes de terre dans les jardins &agrave; adopter de la Ville de Grenoble : ce dispositif r&eacute;cence plus de 60 sites qui se pr&ecirc;teraient &agrave; la culture potag&egrave;re, et les met &agrave; disposition des grenoblois. Cette plantation permet d&#39;initier la mise en culture de certains de ces espaces pour inviter les habitants &agrave; les d&eacute;couvrir et les investir le temps d&#39;une journ&eacute;e, et leur donner envie de continuer la culture potag&egrave;re sur ces lieux qui y sont d&eacute;di&eacute;s.</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489518/R_partition_collecte-1519312364.jpg" /></p><p><br /><strong>LES PREMIERS ACTEURS</strong><br /><br /><a target="_blank" href="http://www.terrevivante.org/">Terre Vivante</a>, le Collectif Autonomie Alimentaire,<br /><a target="_blank" href="http://co2mpost.wixsite.com/co2mpost">Co2mpost</a>, <a target="_blank" href="https://alternatiba.eu/grenoble/">Alternatiba Grenoble</a>, <a target="_blank" href="http://brindgre.org/">Brin d&#39;Grelinette</a>, <a target="_blank" href="http://lacasemate.fr/">la Casemate</a>, jardin des Sans Soucis, le jardin Incroyable Comestible Mistral, <a target="_blank" href="https://www.asso-entropie.fr/fr/">Entropie</a>, <a target="_blank" href="http://labifurk.fr/">la Bifurk</a>, <a target="_blank" href="http://www.retourdescene.net/">Retour de Sc&egrave;ne</a>.<br />Cultivons nos toits est &eacute;galement en lien avec la mairie de Grenoble et la M&eacute;tropole Grenoble Alpes par rapport &agrave; l&#39;utilisation des espaces publics et la communication.<br />&nbsp;</p><p><strong>PARTENARIATS</strong><br /><br />Cet &eacute;v&eacute;nement a une ambition de mobilisation nationale et vu le succ&egrave;s des 2 pr&eacute;c&eacute;dentes &eacute;ditions (2016 : 5000 participants en Ile de France, 25 acteurs de l&#39;agriculture urbaine impliqu&eacute;s, 2017 : 10000 participants dans 7 villes fran&ccedil;aise, 100 acteurs de&nbsp; l&#39;agriculture urbaine impliqu&eacute;s), la Sauge s&#39;est entour&eacute; de partenaires assurant un soutien solide. Les 48h de l&#39;agriculture urbaine sont donc soutenus par la <strong>fondation Truffaut</strong>, la Ruche qui dit Oui, la plate-forme de financement <strong>Kisskissbankbank</strong> et est parrain&eacute; par <strong>Castorama</strong>.<br />Au niveau de la r&eacute;gion grenobloise, Cultivons nos toits a sollicit&eacute; le soutien des collectivit&eacute;s locales (mairie de Grenoble, Conseil G&eacute;n&eacute;ral, M&eacute;trop&ocirc;le), de fondations priv&eacute;es (<strong>Ekibio</strong>, <strong>Satoriz</strong>) et de partenaires restaurateurs de l&#39;association (restaurant <strong><a target="_blank" href="https://www.facebook.com/T%c3%aate-%c3%a0-l-Envers-1490163454562365/">La T&ecirc;te &agrave; l&#39;Envers</a></strong>, restaurant <strong><a target="_blank" href="https://www.facebook.com/cheznousgrenoble/">Chez Nous</a></strong>), et m&egrave;nera diff&eacute;rentes actions pour autofinancer le festival : organisation d&#39;une soir&eacute;e de soutien pr&eacute;-&eacute;v&eacute;nement, ventes de produits alimentaires le samedi apr&egrave;s-midi et cette campagne de financement participatif.</p><p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489578/Image4-Objectif3000_-1519318165.png" /><br /><br />Cet &eacute;v&eacute;nement est <strong>une premi&egrave;re sur Grenoble</strong> : d&eacute;cid&eacute; en septembre dernier, la premi&egrave;re r&eacute;union de coordination nationale a eu lieu mi-novembre et la programmation vient de se d&eacute;cider. Ca va vite mais on s&#39;accroche, tous les membres du collectif d&#39;organisation grenoblois &eacute;tant tr&egrave;s motiv&eacute;s par le projet. Mais comme chacun.e m&egrave;ne ses projets d&#39;agriculture urbaine, le temps a manqu&eacute; pour r&eacute;unir des fonds qui nous permettent d&#39;assurer la<strong> juste r&eacute;mun&eacute;ration des intervenants</strong> ainsi que tous les frais logistiques tout en maintenant l&#39;&eacute;v&eacute;nement <strong>le plus accessible possible</strong>. Voila pourquoi nous souhaitons mettre &agrave; contribution les futurs participants et proposer les contreparties de cette campagne, plut&ocirc;t que de rendre l&#39;&eacute;v&eacute;nement payant !<br /><br />Cultivons nos toits est reconnue d&#39;<strong>int&eacute;r&ecirc;t g&eacute;n&eacute;ral </strong>et peut &eacute;diter des re&ccedil;us pour dons, permettant de <strong>d&eacute;duire vos dons &agrave; hauteur de 66%</strong> (dans la limite de 20 % du revenu imposable), selon le <a target="_blank" ref="nofollow" href="https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000018619914&amp;cidTexte=LEGITEXT000006069577">code g&eacute;n&eacute;ral des impots</a></p><p>Vous pouvez m&ecirc;me choisir o&ugrave; vont deux-tiers de la totalit&eacute; de vos imp&ocirc;ts, si vous souhaiter participer activement &agrave; cette campagne et donc &agrave; la r&eacute;alisation des 48h de l&#39;agriculture urbaine &agrave; Grenoble !</p><p><br /><strong>REPARTITION DES FONDS COLLECTES</strong></p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489100/R_partition_collecte-1519229007.jpg" /></p><p><strong>DESCRIPTION DES CONTREPARTIES</strong><br />&nbsp;</p><p><u>Badge 48h de l&#39;agriculture urbaine</u>&nbsp;: Le badge officiel des 48H &agrave; venir r&eacute;cup&eacute;rer le week-end de l&rsquo;&eacute;v&eacute;nement<br />&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489526/contrepartiesBadges-1519312932.jpg" /></p><p><br /><u>Un autocollant&nbsp;Cultivons nos villes&nbsp;! 48H de l&#39;agriculture urbaine</u> s&eacute;rigraphi&eacute; par nos soins</p><p><br /><u>Un flyer &agrave; graines 48H de l&#39;agriculture urbaine</u> &agrave; admirer, et &agrave; planter<br /><br /><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489568/flyer_ensemmenc_-1519317147.png" /><br /><br /><u>Un T-shirt Cultivons nos villes&nbsp;! 48H de l&#39;agriculture urbaine </u>s&eacute;rigraphi&eacute; par nos soins</p><p><br /><u>Un plant bio &agrave; repiquer</u> dans votre jardin, sur votre blacon, &hellip; en provenance de deux productrices de plants, <u><a target="_blank" ref="nofollow" href="https://margauxschnitzler.wixsite.com/dechenilleapapillon">De Chenille &agrave; Papillon</a></u> et <u><a target="_blank" ref="nofollow" href="https://www.facebook.com/cadepotebio/">Ca d&eacute;pote</a></u><br />&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489528/Plant_Sophie-1519313100.jpg" /></p><p><br /><u>Une bombe &agrave; graine</u> pour faire exploser la biodiversit&eacute; comestible</p><p><br /><u>Le hors-s&eacute;rie Jardinons en Ville des 4 Saisons du jardin bio</u>, &eacute;dit&eacute; par Terre Vivante.<br />Cr&eacute;&eacute;e en 1979 par un groupe de passionn&eacute;s, Terre vivante invite &agrave; pr&eacute;server l&rsquo;environnement au quotidien. Tr&egrave;s vite naissent le magazine Les 4 Saisons du jardin bio puis des livres qui proposent des solutions concr&egrave;tes et faciles &agrave; mettre en &oelig;uvre pour jardiner bio, construire de fa&ccedil;on &eacute;cologique, manger sain, etc. Aujourd&rsquo;hui le catalogue comprend plus de 200 ouvrages r&eacute;dig&eacute;s par des&nbsp; praticiens, des techniciens, des scientifiques, des journalistes sp&eacute;cialis&eacute;s : tous les sujets sont trait&eacute;s et test&eacute;s avec l&rsquo;ambition de faire avancer l&rsquo;&eacute;cologie.<br />&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/491062/couv_Bd_f_001_HS16-v04-1519752092.jpg" /></p><p><br /><u>Un abonnement au magazine Les 4 Saisons du Jardin Bio</u><br />&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/491063/terre-vivante_abonnement-1519752134.jpg" /></p><p><br /><br /><u>1 Ap&eacute;ro-bouffe pour 2</u> &agrave; <a target="_blank" ref="nofollow" href="https://www.facebook.com/T%C3%AAte-%C3%A0-l-Envers-1490163454562365/">la T&ecirc;te &agrave; l&#39;Envers</a> (8 entr&eacute;es et 2 boissons)<br />Un restaurant alternatif, atypique et surprenant au coeur de la toujours tr&egrave;s anim&eacute;e rue Chenoise. Une adresse petite par la taille, mais o&ugrave; il est fortement recommand&eacute; de r&eacute;server si l&#39;on veut go&ucirc;ter la diff&eacute;rence propos&eacute;e par cette grande enseigne renversante&nbsp;! Ce qui fait l&#39;une des originalit&eacute;s de cette T&ecirc;te &agrave; l&#39;Envers, outre les m&eacute;langes de saveurs, c&#39;est qu&#39;on s&#39;amuse &agrave; deviner les parfums des desserts. En effet, ce qu&#39;essaye de mettre en avant cet &eacute;tablissement, ce sont des saveurs particuli&egrave;res qui n&#39;ont pas forc&eacute;ment cours ailleurs avec une pr&eacute;dilection marqu&eacute;e pour les produits issus de l&#39;agriculture biologique et raisonn&eacute;.<br />&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489531/tete___l_envers-1519313660.jpg" /></p><p><br /><u>Une formule Burger+dessert</u> au restaurant <a target="_blank" ref="nofollow" href="https://www.facebook.com/cheznousgrenoble/">Chez Nous</a><br />Restaurant local et responsable, la chef vous proposera sa cuisine fra&icirc;che et &eacute;l&eacute;gante, faite enti&egrave;rement avec des produits sains et cuisin&eacute;s par ses soins. Chez Nous c&#39;est joyeux, c&#39;est g&eacute;n&eacute;reux et c&#39;est surtout tr&egrave;s bon. Le concept cr&eacute;&eacute; par Charlotte (&agrave; retrouver en cuisine) et Benjamin (en salle), c&#39;est bien de nous servir des produits de chez nous (autour de Grenoble) et d&#39;en faire des plats du quotidien absolument savoureux et succulents.<br /><br /><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489532/chez_nous-1519313819.jpg" /></p><p><br /><u>Un panier garni de l&#39;agriculture urbaine grenobloise</u> compos&eacute; d&#39;un pot de miel produit sur les toits, de&nbsp;shiitakes (champignons produits par l&#39;association Groupement Eybinois pour la Restauration et la Multi-cultures), de bi&egrave;re locale produite par la brasserie grenobloise <a target="_blank" ref="nofollow" href="http://maltobar.fr/">MaltoBar </a>et des premiers insectes comestibles produits &agrave; Grenoble par Cultivons nos toits<br /><img alt="" width="271" height="261" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489577/tenebrions-1519318069.png" /><br />Cr&eacute;dit photo : Micronutris<br /><br /><u>Un bac de culture</u> construit par <a target="_blank" ref="nofollow" href="https://www.asso-entropie.fr/fr/">Entropie</a><br />Entropie est une association Grenobloise. Depuis 2008, elle travaille sur la r&eacute;appropriation de la technique en formant des gens &agrave; la fabrication d&#39;objets dont ils ont besoin. Dans son atelier d&#39;&eacute;b&eacute;nisterie, elle met l&#39;accent sur la transmission des savoir-faire li&eacute;s au travail du bois. L&#39;association documente la conception et la fabrication de chaque objet, au travers de notices compos&eacute;es de plans, de pas &agrave; pas de construction et d&#39;explications tr&egrave;s compl&egrave;tes. Elle publie ces notices sous licence libre sur son site internet. Ainsi, chacun peut t&eacute;l&eacute;charger une notice et reproduire l&#39;objet de son choix, l&#39;am&eacute;liorer, le modifier, le dupliquer... Par ce partage, Entropie souhaite engager un processus d&#39;innovation collaborative et encourager les gens &agrave; auto-produire leurs objets, &agrave; partir des mod&egrave;les qu&#39;elle fournit.<br /><br /><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489557/bac_de_culture_cnt_2-1519316138.JPG" /></p><p><br /><u>Un atelier de brassage</u> de votre propre bi&egrave;re avec <a target="_blank" ref="nofollow" href="http://maltobar.fr/initiations.php">MaltoBar</a> : seul ou en groupes jusqu&#39;&agrave; 8 personnes, vous pouvez venir d&eacute;couvrir notre m&eacute;tier et votre future passion autour d&#39;un ap&eacute;ro pain/saucisson/fromage.&nbsp; Au cours des 5 &agrave; 6 heures que vous passerez avec nous, nous couvrirons tous les aspects du m&eacute;tier, de l&#39;histoire &agrave; la chimie, en pasant par les astuces, la conception de recette, la d&eacute;gustation et tant d&#39;autres choses. Vous pourrez poser toutes les questions qui vous trottent dans la t&ecirc;te, notre exp&eacute;rience et notre formation nous permettront d&#39;y r&eacute;pondre. Le choix de la recette est compl&egrave;tement libre, de &quot;l&#39;ambr&eacute;e pas trop am&egrave;re&quot; que la plupart veulent brasser &agrave; la black IPA, la blonde au citron, la blanche au poivre &agrave; 9&deg; ou l&#39;ambr&eacute;e speculoos...tout ou presque est possible. Nous encadrons bien s&ucirc;r la cr&eacute;ation afin d&#39;obtenir quelque chose de satisfaisant mais nous sommes plut&ocirc;t du genre &agrave; favoriser l&#39;exp&eacute;rimentation, l&#39;ambitieux voire le farfelu, si tout est possible, pourquoi se priver?<br />&nbsp;</p><p><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489606/malto-1519322081.jpeg" /><br /><br /><u>Une oeuvre v&eacute;g&eacute;tale</u> install&eacute;e &agrave; l&#39;endroit de votre choix, produite par un street artist utilisant le v&eacute;g&eacute;tal comme moyen d&#39;expression dans l&#39;espace public<br /><br /><img alt="" width="100%" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/489608/graffmousse-1519322239.jpg" /></p>

Choisissez votre contrepartie

1 €

Le badge officiel des 48H à venir récupérer le week-end de l’événement

5 €

Le badge officiel des 48h de l'agriculture urbaine + l'autocollant Cultivons nos villes
  • 2 contributions

10 €

Main verte : un plant bio à repiquer dans votre jardin, sur votre blacon... + une bombe à graine
  • 11 contributions

15 €

Lecteur : un badge + autocollant + le hors-série des 4 saisons du jardin bio "Jardinons en ville"

20 €

Jardinier : un plant + une bombe à graine + un flyer ensemencé + le hors-série 4 saisons du jardin bio "Jardinons en ville"
  • 9 contributions

25 €

Nouvelle mode : un badge + un autocollant + le hors-série 4 saisons du jardin bio "Jardinons en ville" + T-shirt
  • 4 contributions

30 €

Amateur de saveurs : un apéro-bouffe pour deux à La Tête à l'Envers ou une formule burger + dessert au restaurant Chez Nous
  • 11 contributions

45 €

Soutien : un badge + un autocollant + un flyer ensemencé + une bombe à graines + le hors-série 4 saisons du jardin bio "Jardinons en ville" + un T shirt

50 €

Super jardinier : un plant + une bombe à graine + un flyer ensemencé + un abonnement aux 4 saisons du jardin bio, le magazine de Terre Vivante
  • 3 contributions

60 €

Gourmet local : du miel produit sur les toits + champignons shiitaki+ de la bière locale + les premiers insectes comestibles produits par Cultivons nos toits
  • 1 contribution

90 €

Super gourmet local : gourmet local (contreparties précédentes) + amateur de saveurs (un apéro-bouffe pour deux à La Tête à l'Envers ou une formule burger + dessert au restaurant Chez Nous)

150 €

Super Gourmet Local & Soutien indéfectible : Super gourmet local (contreparties précédentes) + soutien (un badge + un autocollant + un flyer ensemencé + une bombe à graines + un abonnement aux 4 saisons du jardin bio, le magazine de Terre Vivante + un T shirt)

300 €

Un bac de culture construit par Entropie à installer chez soi

500 €

Un atelier de brassage de votre propre bière avec MaltoBar
  • 1 contribution

1 000 €

Une oeuvre végétale installée à l'endroit de votre choix

Faire un don

Je donne ce que je veux